• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Éric Guéguen

sur Critique de la démocratie athénienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Éric Guéguen Éric Guéguen 19 juin 2014 12:56

---> Evidemment mais c’est notre cas à tous …

Attention Mach’, je ne vous dis pas que Dupuis-Déri n’est pas "objectif", je vous dis qu’il est "militant". Moi je ne le suis aucunement.

 

---> Gueguen, ce n’est pas une opinion, c’est un fait...

Eh bien vous aurez à vous battre davantage pour me convaincre de ce "fait". Le régime représentatif a été conçu en prenant en compte la société civile des consommateurs affairés et peu désireux de s’occuper de politique. Partant de là, l’objet de la politique devenait le suivant : trouver les plus compétents seulement au sein de ceux qui allaient consacrer toute une carrière à la politique. Et par qui seraient-ils choisis ? Par des gens qui n’y entendaient pas forcément grand’ chose. Or, le choix des capacités présuppose la capacité à choisir. Ça c’est un fait.

 

Le peuple avait donc un droit de regard, les "élites" une carrière assurée, et tout le monde était content comme ça. Jusqu’aux Trente Merdeuses actuelles. Mach’, demandez-vous donc pourquoi le régime représentatif n’est massivement rejeté que maintenant que l’on sent la fin approcher ? Pourquoi ne l’a-t-il pas été pendant les Trente Glorieuses, mmmh ? Était-il plus "démocratique" à l’époque ? Non, mais le peuple avait alors davantage de pain, et davantage de jeu...

Je vous attends sur ce point précis, Mach’.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès