• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Gaston Lagaffe

sur Pierre Sidos sur le nationalisme à "Ciel mon Mardi"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 28 décembre 2015 22:56

@Avlula
La contradiction ne se situe pas dans des idéologies mais dans la nature même de l’humain et ce que l’on appelle droite ou gauche signifie la bataille (bien/mal) entre la partie animale de l’individu qui est un organisme et qui doit se défendre d’attaques extérieures pour ne pas se faire contaminer, c’est le rôle de la peau, frontière semi perméable qui filtre les virus susceptibles de mettre en danger l’organisme et l’idéologie qui repose en général sur beaucoup de vent et de mensonges pour faire plier une réalité aux désirs de certains, ce qui pourrait s’appeler le conflit entre la droite pragmatique et la gauche idéaliste, cette séparation est ridicule puisque nous avons tous les deux côtés en nous, un type de droite n’est pas forcément dénué de sentiments humains, contrairement à ce que ces putains de gens endoctrinés à l’idéologie pure, au progressisme acharné, qui se prétendent seuls détenteurs de la vérité et gardiens du camp du bien pensent du "camp d’en face" qui pensent que parce qu’ils se pensent tolérants et ouverts d’esprit, citoyens du monde, utopiques jusque dans la tombe, sans avoir jamais rien branlé d’autre de leur vie que leurs petites cervelles bouffies de suffisance gavée de bonnes intentions dont l’enfer est pavé.

.

Pour le reste ces débats télévisés sont pourris depuis longtemps par l’idéologie dominante qui culpabilise d’elle même depuis la seconde guerre mondiale, qui, dans un monde sain, serait reléguée aux tréfonds de l’histoire humaine pour justement progresser vers le mieux alors qu’en fait dans ce monde merdiatique elle est omniprésente afin de tuer dans l’oeuf tout débat serein qui pourraient être susceptibles de faire avancer les choses ensemble, hors, ces débats, depuis les années 80 sont tous hanté par cette fraction de la guerre qui ne concerne qu’une toute petite partie de l’humanité, je ne suis ni de droite ni de gauche, j’assume mon humanité dans mon entier, ça me permet d’approcher une certaine objectivité dans le débat d’idée puisque les idéologies humaines, je les emmerde de A à Z, à pied, en voiture et à cheval, ce que la majorité de mes contemporains, sont hélas, loin d’approcher. 

.

Le débat public en France a été confisqué par une clique de parasites qui sévit encore aujourd’hui, BHL et consorts, le nomadisme contre l’enracinement, le mondialisme contre les régions, les multinationales contre les petits artisans, et la créativité humaine, son émancipation au niveau individuel puis social en pâtissent à tous points de vue et ce, dans tous les domaines, faudrait voir à retrouver un juste milieu. Mais ce ne sera, hélas, pas pour tout de suite tant les séquelles de 68 et l’ultra libéralisme capitaliste sont désastreuses et nocives pour des décennies encore dans les esprits des masses asservies.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès