• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Gaston Lagaffe

sur Pierre Sidos sur le nationalisme à "Ciel mon Mardi"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 28 décembre 2015 23:42

@Qaspard Delanuit
Ah, donc quand Valls utilise des mots comme République, démocratie, etc il ne change pas le sens de ces mots ? Nous sommes en oligarchie, c’est simple, il suffit de le dire et ce sera plus clair pour tout le monde, le parti socialiste est donc socialiste au sens marxiste du terme ? J’en doute, c’est pourquoi les électeurs habituels du cheptel des voix socialistes se sentent à ce point trahis et cocufiés. 

.

Si il fallait donner une couleur politique à la nature dont nous sommes tous issus serait National Socialiste puisque elle pratique le social quand ça fonctionne mais aussi le national au sein de l’individu de chaque espèce puisque chaque individu de chaque espèce est une nation de cellules, d’atomes etc... Qui s’organise en sociétés pour augmenter ses chances de survie face aux dangers extérieurs qui la menace, fourmilière, termitières, troupeau de gazelles, clans de gorilles, villages, villes humaines etc...

.

La nature pratique l’eugénisme, puisque seuls les individus qui s’adaptent à leur milieu peuvent survivre, les espèces évolues, pas toutes, donc il y amutation génétique, la nature ne regarde pas à la dépense en matière de sacrifices, puisque chaque éjaculation condamne des millions d’individus spermatozoïdaires à une mort certaine sauf si dans le tas y a un veinard qui tire le jackpot sur une ovule. Donc elle connais très bien le génocide de masse, et quand une espèce n’est plus adaptée à son milieu, elle crève, purement et simplement, autant grande semble t’elle être, dinosaurs par exemple, alors que d’autres s’adaptent sans avoir besoin d’évoluer depuis l’ère glaciaire, tortues, lézards divers, insectes, bactéries, végétaux, puisque pas besoin de changer pour avoir à s’adapter et ainsi de suite.

.

Oui le sens des mots a changé plusieurs fois au cours des âges, mais ici et maintenant, nous pouvons voir à l’oeuvre et publiquement tous les jours, des politiciens manipuler les phrases, les mots, les contextes historiques pour influencer ’auditoire dans le sens qui est le leur, des mots sont bannis, des concepts sont niés, (races, nègre, noir, race blanche, de souche etc..) au profit d’une utopie qui arrange bien le grand capital qui souhaite un consommateur homogénéisé afin qu’il consomme ce qu’on lui dit de consommer et de chier où on lui dit de chier. Donc nous n’avons plus d’excuse pour laisser cela perdurer. Maintenant il y a ceux qui veulent, ceux qui souhaitent que d’autres le fassent à leurs places et ceux qui baignent dans ce système comme des poissons dans une eau saumâtre et puis ceux, largement ajoritaires, qui s’en foutent.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès