• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de njama

sur Fukushima : cinq ans après la catastrophe, le Japon peut-il se passer de l'énergie nucléaire ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 12 mars 2016 10:30

@Sonya Vardikula

Les statistiques sanitaires communiquées sont très certainement fort minimisées. L’omerta est officielle :

l’OMS est sous le joug de l’AIEA depuis cet Accord WHA 12-40 du 28 mai 1959 , par lequel l’OMS doit déclarer toutes ses intentions d’études à l’AIEA et travailler avec ou céder la place à l’AIEA. L’accord précise qu’aucune des deux agences ne doit subir de nuisances de la part de l’autre : Le nucléaire ne doit donc pas pâtir d’études médicales qui pourraient l’entraver.

Ainsi donc, aussi longtemps que perdurera le pacte diabolique qui enchaîne l’OMS à l’AIEA, l’opacité sera de mise et la plus épaisse possible pour tout ce qui touche au nucléaire.

Par rapport à l’exposition aux radio-éléments, l’OMS restera muette comme une tombe, car elle est totalement subordonnée à l’AIEA par l’Accord du 28 mai 1959 (WHA 12-40)

La catastrophe de Tchernobyl et la santé
par Michel Fernex, Professeur émérite, Faculté de Médecine de Bâle, ex-membre de Comités Directeurs de TDR (Programme spécial de Recherche pour les Maladies Tropicales), OMS.

Ce texte publié en mai 2000 décrit et dénonce une situation et des faits d’une gravité exceptionnelle, dont l’origine est à rechercher dans l’existence d’un accord formel peu connu, conclu entre l’OMS et l’AIEA. Cet accord limite l’OMS dans l’information des populations sur les conséquences d’accidents comme celui de Tchernobyl, s’il n’y a pas l’accord préalable du lobby nucléaire. Les scientifiques qui enfreignent cette règle ont leur carrière compromise. Ils risquent la prison.
http://www.bioeco.org/docs/328.pdf

IndependentWHO – Santé et Nucléaire
« L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne remplit pas sa mission de protection des populations victimes des contaminations radioactives. »

http://independentwho.org/fr/lappel-des-pros/
Depuis 50 ans, l’OMS censure toute étude sur l’impact de l’industrie nucléaire
http://www.voltairenet.org/article160442.html



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès