• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Deepnofin

sur Christophe Barbier sait comment calmer les Gilets jaunes, "ces gens qui regardent la télé, parce qu'ils n'ont pas beaucoup d'autres distractions dans la vie"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Deepnofin Deepnofin 3 décembre 14:39

@medialter : moi, votre ami ? Vu comment vous me crachez à la gueule avec votre mépris d’être supérieur, et jugez de ce que j’ai dans la tête comme si vous y étiez, votre comportement est plutôt celui d’un gros con qui ne cherche pas à écouter ni à à comprendre mais simplement à déverser sa haine intérieure, en faisant passer ses propos péremptoires pour une fine analyse sociologique d’un monde que vous êtes le seul à comprendre de A à Z. Belle omniscience, " l’ami ". Vous m’avez cerné à la perfection en seulement 3 lignes, car en effet, je chéri totalement les causes des conséquences que je combats, et c’est vraiment ça que j’ai remarqué sur le terrain. Bingo, quel talent.

Votre démarche, avec ces 2 commentaires, est ce que ce serait pas finalement un vomi de frustration intérieure ? Genre "moi ça fait des années que j’essaye de comprendre la situation et que jvais au fond des choses. Ca fait des années que j’essaye d’expliquer aux gens ce qui se passe, mais on m’a toujours méprisé et traité de conspi. J’en ai beaucoup souffert ; aussi, à cette époque où l’on voit fleurir des Gilets Jaunes, je ne peux que me dire que ce sont tous des électeurs de macron, tous des gens superficiels qui viennent d’arriver dans le game et de comprendre qu’on vit pas chez les Bisounours... non mais quelle bande de nazes".

Vous voyez, moi aussi je peux être méprisant, à juger autrui comme une merde, et sans doutes me tromper lamentablement (je vous le souhaite en tout cas).
Perso j’ai rejoint le mouvement il y a 3 jours seulement car j’avais un fort à priori au début. Mais jme suis mis à y voir ce que je fantasme depuis 3, 4 ans (et oui j’suis un puceau comparé à vous) : l’officialisation du basculement idéologique marquant le début de l’union populaire, dernière solution pour essayer d’atteindre une révolution pacifique. L’Islande a réussit des exploits car son peuple était uni. Nous n’arriverons à rien tant que nous nous chieront dessus les uns sur les autres. C’est exactement ce que veulent nos dirigeants. Voilà pourquoi je trouve ce mouvement magnifique, bien que forcément imparfait. Les discussions que j’ai eu avec ces GJ m’ont prouvé ce que je constatais déjà dans les covoiturages et sur le net depuis des années : les gens ne sont pas dupes. Certes, la plupart ne creusent pas forcément bien loin, car ils ont une vie ; mais à force d’oppression, de dégout, de colère contre tout ce qui arrive, il vient mécaniquement un moment où le peuple commence à s’unir et à se sortir les doigts du cul. Selon moi, et selon bon nombre d’entre nous je crois : ce moment est arrivé.

On verra bien en janvier en effet. Mais je peux vous dire une chose, "mon ami" : je sais ce qu’il en est pour moi, et même si d’aventure le mouvement des GJ s’estompait après une miette d’obtenue comme vous le prévoyez, moi j’arrêterai pas de militer pour l’union du peuple et pour qu’il fabrique sa démocratie, et c’est pareil pour un bon nombre d’entre eux. Notre fusible collectif a sauté. Et je suis convaincu que des tas de gens pensent comme moi, et sont prêts non pas forcément à prendre les armes (moi, non, surtout pas de violence en ce qui me concerne), mais à vouer leur vie pour cette cause, la seule qui puisse nous sauver, si tant est que ce soit encore possible.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès