• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de PumTchak

sur Gilets jaunes : « Molière du déshonneur » à Emmanuel Macron et Franck Riester


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

PumTchak PumTchak 16 mai 14:36

@crow et TotoRhino

Je trouve capillotracté le lien entre les perquisitions FI et le démarrage du mouvement GJ. Ou alors il me manque des bouts je suis intéressé de les connaître.

Si on en croit le graphique des sondages (vrais, faux, je n’en sais rien, admettons), la lancée de la FI a bien été cassée par les perquisitions d’octobre 2018, puis le décrochage a continué (le réarrimage de la Fi à gauche en pleine irruption du "peuple" GJ, la crise de le Média, etc..).
Par contre, après la destruction du socle des électeurs présidentiel durant l’affaire Benalla (macroniens, suivistes, anti-Le Pen), le mouvement GJ, - les fachos violents qui mettent la chienlit en France -, a reformé le socle de réels pro-macron (bourgeoisie hard et cool et retraités ex Fillon). Peut-être les que GJ ont été utiles, de fait, à la popularité de Macron, mais j’imagine qu’il ait lancé ce mouvement aussi hasardeux pour lui.

Maintenant que les sondages racontent que le RN vient de doubler la LREM, l’écart va nécessairement se confirmer, car des gens comme moi, qui veulent voter contre Macron, vont choisir le favori, quel qu’il soit, donc le RN. Et c’est une mauvaise nouvelle pour lui, parce que gagner ces élections européennes est particulièrement important (j’ignore pourquoi, un job à faire ou des ambitions personnelles pour l’après). Et les GJ ont déjà ruiné son image à l’extérieur. On sait qu’il est prêt à tout : il restera à surveiller les dépouillements des votes.

Sinon, les GJ ne peuvent s’en sortir qu’en créant leur propre mouvement politique, aucun autre parti ne saura les représenter.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès