• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Stupeur

sur « White » de Bret Easton Ellis : une promenade dans la dinguerie agressive de l'Amérique post-impériale


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Stupeur Stupeur 3 juillet 2019 21:09

« Plus grave encore, la "culture d’entreprise" a construit des bulles de confort où chacun se complaît. Alimentées par des éléments culturels en accord avec nos opinions, auxquels nous pouvons joyeusement nous identifier, ces bulles nous éloignent de tous les sons de cloche dissonants, des opinions divergentes des nôtres, et de tous les contenus non conformes à nos goûts (musique, lecture, etc). Bref, une mise en orbite de toute expression d’une vraie altérité. "Après avoir bloqué et cessé de suivre des personnes dont vous avez jugé et condamné les opinions et la vision du monde, après avoir créé votre propre petite utopie fondée sur vos valeurs chéries, vous voyez un narcissisme dément commencer à déformer cette jolie image", note l’écrivain. "L’idée derrière ça ne sert aucun objectif progressiste", souligne Bret Easton Ellis, "elle marginalise non seulement les artistes, mais, au bout du compte, tout le monde sur la planète". » (sur franceinfo)

à suivre...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès