• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sls0

sur PMAs de type PIRE : l'Etat cherche à nous empapaouter sur les effets des monomères et des polymères de Lubrizol


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 15 octobre 16:25

Oui leur modèle ne pouvant prendre en compte la baisse de puissance du feu donne une valeur plus élevée que réelle. Ça va dans le sens de la sûreté.

Le boulot c’est la protection des personnes, que leurs valeurs soient surévaluées de 2, 5 ou 10% n’est pas grave, le pire c’est qu’on surprotège la population.

Leur modèle c’est pour donner les zones à risques et les zones à mesurer. Quand on fait des mesures, on fait aussi d’autres mesures hors zone à forte concentration ne serait-ce que pour le bruit de fond.

Pour les prélèvements dioxines ce sont les normes NF EN 1948-1, NF EN 1948-2 et NF EN 1948-3.

On ne fait pas des prélèvement en fonction de ce que désire un gouvernement mais par rapport à des normes. S’il y a EN dans le libellé de la norme ça veut dire qu’elle dérive d’une norme européenne.

Lisez donc la directive seveso, les toxiques y sont, je me suis même apperçu qu’avec le stockage de plus d’un kg de dioxine on se retrouve directement seveso niveau haut. C’est pour dire que la dioxine est ciblée, un kg c’est la plus petite masse du tableau.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès