• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de abolab

sur L'assistance médicale à la procréation (AMP) demandée de longue date par des associations féministes et LGBT


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

abolab 18 octobre 23:14

@beo111 Nous ne parlons pas de "bon sauvage", qui est un concept illusoire. L’homme moderne est sauvage, tue pour des idéaux, pour des concepts, fait la guerre au nom de la démocratie, etc, parce qu’il est séparé de la nature, et parce qu’il a idéalisé et rationalisé sa violence, qu’il exerce même sur sa propre espèce, parce qu’il a divisé l’humanité avec des concepts et des appartenances. Il exploite également son prochain pour son propre profit. Tout cela dénote d’une séparation d’avec la nature, car si la nature a un ordre qui lui est propre, l’humanité, telle qu’elle existe actuellement, est désordre et crée un chaos sans fin.

L’AMP est une volonté d’enfant, comme l’IVG est une volonté de ne pas en avoir, et là où il y a volonté, il n’y a pas liberté réelle, il y a conformisme, imitation d’un pattern d’action, comme celui de "vouloir fonder une famille". Si les personnes homosexuelles ne sont pas malades et si donc leur sexualité est un fait de nature, alors elles doivent, il me semble, accepter le fait de nature qui est qu’elles ne peuvent pas avoir d’enfants. Et si leur sexualité est un fait de nature, alors ne pas procréer a un sens écologique, comme par exemple, éviter la surpopulation humaine. Cela ne les empêche pas d’aimer les enfants et même d’en adopter, mais vouloir imiter la naturalité par l’artifice médical, ressemble plus à un échappatoire qu’à une action juste, et tout échappatoire crée ses propres problèmes et souffrance tant à l’échelle individuelle que celle de la collectivité.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès