• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Norman Bates

sur Covid-19 : Porter ou ne pas porter un masque ? Les contradictions de Jérôme Salomon


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Norman Bates Norman Bates 23 avril 19:15

Confinement au Bates motel. Rapport de situation. Episode 33.


En tant que simple soldat il ne me viendrait jamais à l’esprit de critiquer ou railler un gradé de nos forces armées...ce n’est pas convenable, et ce n’est pas le genre de la maison...

Mais ce Salomon...punaise...je ne connais pas son grade, mais ce n’est pas le troufion lambda qui peut montrer sa binette chaque soir à la télé...et puis, "Salomon", quelque part c’est déjà un grade...c’est une forme d’aristocratie sauce bidasse, il y a ceux qui commencent par patauger dans la boue pour monter en grade et ceux qui ont dispense de ce parcours par l’acte de naissance...

Vous je ne sais pas, mais moi il ne m’inspire qu’une confiance modérée...je me suis amusé à grimper sur son arbre généalogique et sur une branche un peu moisie j’ai croisé le capitaine Dreyfus...oui oui, celui dont l’innocence jadis a été achetée et arrachée aux forceps...pas seulement aux forceps, disent quelques esprits un peu pervers sur les bords...le Salomon aurait un rapport particulier avec cette affaire, selon ses propres dires...une rancœur pas forcément enterrée à l’encontre de la France, au point que je m’interroge sur une éventuelle raideur caractéristique qui pourrait le saisir lorsqu’il égrène son macabre recensement du soir...

Ah, le mec est médecin dans le civil.. ? il a des patients ou il se convertit définitivement en speakerine.. ? franchement...quand il t’ausculte t’as intérêt à surveiller tes poches, et s’il te file des cachets va les faire analyser dans un laboratoire avant de les gober...même le docteur Petiot avait une allure plus avenante...il avait même un indéniable côté sympa...

Enfin, ce que j’en dis...je suis soumis au devoir de réserve de la "grande muette" et n’épiloguerai pas davantage...mais entre nous, parfois quand je vois ce que je vois, que j’entends ce que j’entends, je me dis que j’ai bien raison de penser ce que je pense...et je me comprends.. !

Rompez !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès