• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Joe Chip

sur Initiative pour accélérer le rassemblement des souverainistes !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joe Chip Joe Chip 31 juillet 10:29

@beo111

C’est incroyable de toujours tout ramener à des considérations électoralistes et des stratégies d’épicier qui n’ont aucun intérêt quand on veut reconstruire quelque chose. L’expérience de l’UPR devrait pourtant avoir convaincu tout le monde que le fait de se placer en adversité avec le RN tout en cherchant à "récupérer leur électorat" ne change rien à la perception médiatique de certains messages. 

Le problème des souverainistes c’est qu’ils sont de plus en plus enfermés dans un ghetto idéologique à force de s’appuyer sur des franges de plus en plus réduites de l’électorat. Cela leur donne l’impression d’être forts parce qu’ils sont surreprésentés dans une marge de l’électorat où il y a en plus beaucoup d’abstentionnistes et de militants virtuels (qui ne font jamais de la politique dans la réalité). Mais en réalité ils sont faibles et devenus presque inaudibles auprès du grand-public et des classes moyennes.

Il faut arrêter aussi de considérer les électeurs comme une masse aveugle, suiviste et débile appartenant à un parti et que l’on peut "récupérer". Asselineau méprise les Français, ne cesse de les essentialiser et de les prendre pour des crétins qui n’aspirent qu’à trouver un chef providentiel pour les conduire et les guider. Il faut en finir avec cette culture de technocrate bouffi de certitudes qui ose estimer qu’il serait devenu "riche" en raison de ses "diplômes" s’il ne s’était pas consacré si généreusement à la politique ; rien que pour cette déclaration, Asselineau se disqualifie complètement. Ca résume tout le personnage sans même entrer dans les détails scabreux des affaires de harcèlement dont il est l’objet. Qu’il retourne pantoufler dans un conseil d’administration ou un ministère s’il estime avoir raté l’opportunité de s’enrichir facilement de cette façon. On est vraiment dans le réflexe castiste de la pseudo élite méritocratique française : j’ai passé un concours, j’ai le droit d’être riche et puissant. 

C’est d’ailleurs une des raisons de la scission au sein de l’URP, les "rebelles" ayant fini par reconnaître l’absence totale de démocratie au sein de ce parti qu’Asselineau justifie par la nécessité de maintenir une machine de guerre électorale. Une machine de guerre pour faire 0,5%.

Je ne sais pas si le "théorème de la chèvre morte" est politiquement significatif, je pourrais lui opposer le "théorème du jackpot" qui fait croire à certains qu’ils sont en mesure de "récupérer" à la fois l’électorat du RN et des LR.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès