• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Joe Chip

Joe Chip

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1894 0
1 mois 0 40 0
5 jours 0 5 0


Derniers commentaires




  • 6 votes
    Joe Chip Joe Chip 20 février 10:00

    @cettegrenouilleci

    Ne vous en déplaise, François Asselineau et l’UPR sont aujourd’hui au centre du paysage politique national et sont des atouts maîtres du grand rassemblement populaire majoritaire en gestation qui va grandir à la vitesse grand V pour réaliser la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan, et mener à bien le redressement économique, social, culturel et moral de la nation.

    Rien que ça ? Ces objectifs grandiloquents sinon totalitaires semblent pour le moment hors de portée du premier parti de France à 0,9%.

     smiley



  • vote
    Joe Chip Joe Chip 17 février 22:08

    @Gollum

    C’est normal, les ONG de protestants évangéliques sont noyautés par la CIA. La politique étrangère américaine dans les pays africains, en particulier en Afrique francophone, se résume pratiquement à l’activisme des chrétiens évangéliques qui reprend d’ailleurs point par point les méthodes des colonisateurs français du XIXème siècle, en associant étroitement apprentissage linguistique (ici l’anglais remplaçant naturellement le français), accès au soin et conversion religieuse (l’évangélisme biblique remplaçant "l’évangélisme" républicain. Et puis ils sont riches, naturellement, grâce aux dons des riches "philanthropes" américains et à leurs multiples activités "caritatives".

    Forcément, les cathos, avec leur apologie hypocrite de la pauvreté, leur indifférence à l’égard de problèmes comme le sida ou leur opposition à l’accès des jeunes femmes à l’éducation et à la contraception - souvent plus par traditionalisme que par réelle conviction religieuse - ne peuvent pas lutter contre cette machine de guerre bien huilée. 



  • 2 votes
    Joe Chip Joe Chip 17 février 21:46

    Bon sujet. En France on est obsédé par les "néocons" et on perd de vue que la droite évangélique est une force politique majeure aux Etats-Unis. Tous les présidents républicains sont obligés de leur donner des gages. La dimension messianique de la croisade en Irak, le champ lexical halluciné de Bush (qui avait déclaré à Chirac que "Gog et Magog" étaient à l’oeuvre au Moyen-Orient), tout cela venait de ces chrétiens sionistes et apocalyptiques que Bush avait ramené dans ses bagages de gouverneur du Texas à Washington. 



  • vote
    Joe Chip Joe Chip 15 février 16:16

    Pour moi l’âge d’or du renouveau des séries TV est déjà passé. La plupart des séries actuelles reprennent des formules et sont loin d’égaler les chefs d’oeuvre comme les Soprano, The Wire... j’ai lâché toutes celles que j’ai tenté de suivre récemment, y-compris House of Cards que j’ai trouvé surévaluée. 

    Le format est surtout devenu un nouveau mode de consommation (netflix, binge watching...) qui remplace progressivement la lecture (on ne lit plus au lit, on "regarde une série").


  • vote
    Joe Chip Joe Chip 15 février 15:54

    @Olivier Perriet

    Il n’a pas été relaxé parce qu’il n’y avait "rien" dans l’affaire mais au bénéfice du doute, les juges ayant estimé que “l’ensemble des charges ne [permettait] pas de prononcer la culpabilité".

    Ca ne veut pas dire que le dossier de l’accusation était vide, d’ailleurs le parquet a aussitôt fait appel.  

    Le plus lamentable, dans cette affaire, c’est que ce délinquant multirécidiviste condamné pour meurtre a réussi à se faire passer pour un clown inoffensif avant et pendant son procès grâce à la médiatisation qui aura été sa meilleure alliée. Je pense qu’il n’a jamais été l’ahuri "logeur de Daesh" raillé sur les réseaux sociaux mais qu’il a en revanche parfaitement compris l’intérêt qu’il avait à se complaire dans cette image décalée. 

    S’il n’y a rien à dire sur le travail de la justice, on peut regretter que ces affaires ne soient pas jugées à huis clos, à l’écart de la sphère médiatique, comme les avocats l’avaient d’ailleurs demandé.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès