• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Joe Chip

Joe Chip

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1791 0
1 mois 0 64 0
5 jours 0 41 0


Derniers commentaires




  • vote
    Joe Chip Joe Chip 25 septembre 18:46

    @yoananda
     

    Non mais je suis d’accord, ça va être très dur et il y aura des choix difficiles à faire.

    Le regroupement familial a été mis en place par les grandes familles de la bourgeoisie entrepreunariale française (Bouygyes, Peugeot, etc.) et par les élites pieds-noirs qui en avaient plein le cul des revendications salariales des ouvriers français et voulaient déstabiliser la base sociologique du parti communiste, notamment dans les banlieues françaises. On peut dire qu’ils ont eu des résultats au-delà de toute espérance. 

    Sinon comme je te l’ai dit, les différents scrutins montrent quand même que les populations occidentales sont exaspérées. Les effets de l’austérité sur les salaires et les systèmes sociaux commencent à se faire sentir partout en Europe, des pans entiers de la classe moyenne basculent dans la pauvreté et la précarité. Si les décideurs européens croient que les populations accepteront une baisse généralisée du niveau de vie et de protection sociale sur fond d’immigration de masse et d’attentats terroristes, elles se fourrent le doigt dans l’oeil, ça finira par craquer à un moment ou à un autre, quand, où, ça reste difficile à dire. 

    L’élection allemande est quand un même un signe. Le fameux consensus allemand est en train de voler en éclats et le programme de l’AFD ferait passer le FN pour un gentil parti social-démocrate.



  • 1 vote
    Joe Chip Joe Chip 25 septembre 18:18

    @Qiroreur

    OK merci pour la mise au point. J’ai trop écrit aujourd’hui de toute façon et j’essaie le plus possible de ne pas tomber dans "joutes" argumentaires. 

    Juguler l’islamisme, je ne crois que cela soit possible, car c’est une dynamique historique qui dépasse de loin le cadre de la société française. Il faudrait pouvoir instituer à partir de la France une réforme de la religion musulmane, ce qui est évidemment impossible. L’islamisme a de multiples causes, mais quoiqu’en disent les sociologues, la dimension religieuse et historique reste fondamentale pour cerner cette mouvance. 

    On peut en revanche combattre les manifestations de l’islamisme tout en agissant sur les multiples facteurs qui contribuent à son essor sur notre territoire, sur le plan de la politique migratoire (cf. mon autre message), de la lutte antiterroriste et de la promotion sociale, car je ne nie pas la dimension "socio-économique" dans le phénomène djihadiste. 

    Sinon je ne fais pas de différence entre musulman modéré, conservateur, islamiste, etc. et je crois d’ailleurs que les musulmans eux-même refusent de faire ces distinctions. Le seul fait de parler de "musulman modéré" est d’ailleurs ambigu puisque cela tend à accréditer l’idée que le croyant aurait en quelque sorte à produire un effort sur lui-même pour rester dans la "modération". 

    Je crois en revanche qu’il existe une certaine porosité idéologique au sein de l’Islam qui rend possible ou facilite une série de "glissements" qui peuvent déboucher sur l’intégrisme religieux. Le "modéré" comprend les préoccupations du conservateur, sans forcément les partager ; le conservateur va rejeter le sectarisme de l’intégriste et ses méthodes tout en considérant que les intentions de ce dernier sont "pures" ou inspirées par une foi sincère ; l’intégriste va rejeter la violence terroriste tout en la justifiant ("ils l’ont bien cherché"). 

    "L’islamisme" désigne pour moi le milieu culturel où s’opère ces glissements ; qui les favorise ; qui les prépare. Cela veut dire qu’un islamiste peut présenter plusieurs visages, être docte ou non, religieux ou non, sincère ou non dans sa démarche. C’est là que j’ai un désaccord majeur avec tous ceux qui expliquent que les terroristes ne peuvent pas être motivés par des raisons religieuses puisqu’ils ont souvent une appréhension très frustre voire fantasmée de la religion musulmane. 

    Je crois que tout cela est lié à l’importance de l’intention dans l’islam ("les actes ne valent qu’en fonction des intentions qui les animent"). Cette idée que les terroristes et les intégristes se trompent au fond de chemin ou de méthode, sans pour autant avoir des intentions impures ou mauvaises.



  • 2 votes
    Joe Chip Joe Chip 25 septembre 17:02

    @yoananda

    J’ai pas l’impression d’être dans l’aveuglement ou le déni, j’ai d’ailleurs déjà intégré le fait que le pays allait profondément changer dans les 10, 15 ou 20 années à venir.

    Je n’ai pas non plus parler d’arrêter l’immigration mais de réformer le système migratoire. Déjà, mettre fin une fois pour toutes à la politique du regroupement familial, ce qui est relativement simple à mettre en place. Ensuite, passer à une immigration plus sélective comme le font la plupart des (vrais) pays d’immigration, comme l’Australie, le Canada ou les USA. Diversifier l’origine des migrants pour éviter le regroupement communautaire, mettre en place des quotas par pays ou par zone géographique et un système de points qui marchent très bien au Canada. Ritualiser l’accueil des immigrés comme le font les Américains pour leur signifier qu’être américain, ce n’est pas juste recevoir une carte d’identité. Rappelons qu’en France la naturalisation a été réduite à une simple formalité administrative.

    De toute façon, ce n’est pas qu’en France que l’immigration massive pose des problèmes, elle est rejetée partout dans le monde et les décideurs occidentaux se retrouveront bientôt face à une montée généralisée de l’extrême-droite s’ils persistent à vouloir imposer aux peuples cette immigration de peuplement.



  • vote
    Joe Chip Joe Chip 25 septembre 16:48

    @Mahler

    Tout est complexe. Il faudrait pouvoir consacrer des centaines de pages à beaucoup de sujets qui mériteraient d’être traités à fond. Je n’ai pas envie de disserter sur ce sujet (moyennement intéressant de mon point de vue) pendant toute la journée, merci de le comprendre. 

    Il y a malgré tout des constats difficiles à contourner, comme celui de l’échec historique objectif de tous les régimes inspirés par le marxisme. Je ne dis pas que le marxisme est d’ailleurs à l’origine de tous ces échecs, mais il y a sans aucun doute une corrélation. 

    Sur la sémantique, je ne suis pas d’accord. Il n’y a qu’en France qu’on s’arrache encore les cheveux sur cette taxinomie idéologique en faisant semblant de prendre ça avec le plus grand sérieux. Bon, les mots sont dévoyés, OK. Après, il n’est pas difficile de distinguer le "fascisme" en tant qu’idéologie et le fascisme en tant qu’insulte politique (d’ailleurs inventée par les staliniens). 



  • vote
    Joe Chip Joe Chip 25 septembre 16:15

    @yoananda

    Tu vas pas un peu vite, tu poses des raisonnements en partie intuitifs comme des vérités intangibles qui demanderaient simplement à être "nuancés". 

    Je ne prétends pas qu’il existe des solutions à chaque problème ou que l’on va revenir à un pays homogène à la manière du Japon (que la France n’a jamais été, ce n’est pas totalement faux non plus). 

    Mais le nihilisme c’est pas mon truc. Il y a sans aucun doute un tas de choses à faire et à reprendre en commençant par la politique afin de vivre dans un pays relativement pacifié et organisé.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès