• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de maQiavel

sur Etat policier : la vérité éclate aux Etats-Unis


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

maQiavel maQiavel 31 juillet 15:57

@beo111

Je vais passer sur la « qualité » de leurs analyses. Donc ce n’est pas tant la levée de gilets bruns qui vous dérange mais l’appel à prendre des armes ? Ok, là c’est effectivement autre chose. Mais encore une fois, ça c’est du Soral tout craché. Il faut se rappeler du contexte dans lequel il s’est exprimé, c’était pour se moquer d’Etienne Chouard qu’il a traité de « merde intégrale » et des ateliers constituants qu’il a fait cette sortie.

Ici, je vais faire abstraction du fait que Soral soit le chef d’un groupuscule fasciste qui promeut une vision de la cité à laquelle je suis radicalement opposé. Je vais énoncer une lapalissade mais Soral n’a pas les épaules d’un grand chef révolutionnaire, ce n’est même pas un leader capable de fédérer les gens de la malnommée « dissidence » ( cfr la cohorte des personnalités qui ont sont partis d’E&R claquant la porte parce que la personnalité du gars est trop toxique). Par contre, c’est un chef d’entreprise qui a parfaitement compris qu’il existait des fractions de l’opinion publique qui sont si désespérées qu’elles ne croient plus en rien et qu’elle estiment ne plus rien à avoir à perdre et auxquelles il sait comment parler, d’où certaines de ses postures, notamment celle du révolutionnaire qui pose ses couilles sur la table et appelle à prendre des armes, ce qui donne du baume au cœur à ces catégories de population.

Mais évidemment, ce n’est qu’une posture de communiquant qui ne sera jamais suivi d’effet, ce n’est pas Soral qui est habitué à son canapé rouge qui va se mettre en première ligne avec une fourche et se prendre des tirs LBD dans la tronche. Faisons également abstraction d’une évaluation morale de la violence, considérons là juste comme un outil permettant d’atteindre des objectifs politiques. Dire que pour qu’une révolution advienne il faudrait faire usage de la violence, c’est ne rien dire du tout, même les collégiens savent ça, la vraie question est celle de la stratégie. Est-ce que Soral a déjà parlé d’une stratégie d’utilisation de cette violence ? Bah non, il se contente de faire la leçon aux GJ en énonçant des truismes sur la nécessité de la violence pour qu’advienne une révolution en sécurité sur son canapé rouge, ça montre bien qu’il est plus dans la communication qu’autre chose.

Vous parlez de la nécessité pour Soral de subir un rappel à l’ordre mais au contraire, le passage par la case prison ne fera que renforcer sa posture de « dissident », ses sympathisants en soif de romantisme révolutionnaire pourront répondre à tous ceux qui le critiquent « notre chef est persécuté par l’Etat, notre chef a fait de la prison, vous, vous faites quoi ? Il est le navire amiral de la résistance, soit on est pour lui, soit on est contre la France ». Soral n’est pas un idiot, il savait très bien à quoi allait mener ses déclarations, le passage par la prison s’insère dans une communication globale pour faire fructifier sa petite boutique, c’est plutôt malin. Lui évidemment ne l’admettra jamais mais Dieudonné avait fait il y’a quelques années une vidéo hilarante sur sa volonté d’aller en taule. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès