• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sls0

sur Qassem Soleimani ou le général méconnu


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 12 janvier 10:53

Un sacré putain de stratège le Soleimani.

2006, victoire au Liban, la majorité des libanais pas trop pro hezbollah avant la guerre ils sont fières de cette première mise à la porte de forces étrangères du Liban et c’est au hezbollah qu’ils le doivent. Sacrée victoire politique dont le hezbollah n’a pas abusé.

De 2006 jusqu’à nos jours, à bas bruit le hezbollah monte en puissance coté missiles. Israël ne peut intervenir sans provocation et il n’aura pas de provocation.

D’après l’estimation des missiles par Israël, le hezbollah peut détruire ou sérieusement handicaper Israël. La force d’Israël c’est son aviation que le hezbollah peut clouer au sol sans problème. Rien qu’en munitions pour le dôme de fer, Israël devrait dépenser 94 milliards de dollars pour contrer le nombre de missiles du Hezbollah. Comme je n’ai pas le cout des radars et des bases de lancements je m’en tiens aux 94 milliards.

Ca c’est la partie Hezbollah/Liban.

Partie nord de l’Irak et la Syrie.

Le stratège Soleimani avait déjà pas mal affaibli la position US. Sa mort a été la cerise sur le gâteau. Light la vengeance iranienne, une seule base US de rasée. C’était la base US qui offrait le support aérien sur le nord de l’Irak et la Syrie. Un A10 son autonomie c’est 700km, plus de support aux troupes au sol. Les hélicos l’autonomie est encore moindre. Tout une région qui devient intenable.

Ca aussi permis de démontrer que l’Iran pouvait toucher les 54 bases US sans problème.

On oublie pas le Yémen ou Soleimani a mis sa touche.

Avec peu de moyens mais des bons le Yémen démontre le coté fragile des associés locaux des USA.

En moins de 20 ans Soleimani a renversé la situation stratégique dans la région. Ca s’est fait à bas bruits mais ça c’est fait.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès