• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de medialter

sur Vaccin contre le Covid-19 : la flambée "antivax" complotiste en France


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

medialter medialter 4 avril 11:47

@edwig
"si vous prenez position, vous vous écharperez dans vos diner de familles parce qu’un autre idiot aura choisit le camp adverse"
*
D’un autre côté, c’est pas parce qu’on a un idiot en face, ou par peur de s’écharper, qu’on va ne pas prendre position. En ce qui me concerne, le pb est d’une simplicité enfantine :
Ceux qui se font vacciner actuellement sont des cobayes (dixit les labos aux-mêmes, phase de test jusqu’en 2022/23), en regard d’une technologie d’ingénierie biologique inédite (que de nombreux généticiens voient comme étant pour le moins douteuse, quand ils ne la voient pas comme étant une génératrice de nouveaux variants) qu’on ne devrait pas appeler vaccin (que les autorités appellent vaccin par rassurisme)
Dans l’historique actuel, la population à risque se limite aux personnes (très) âgées, et la surmortalité y reste très faible, même en prenant en compte l’eugénisme organisé dans les Ephad. Si j’étais dans cette tranche, je préfèrerais crever "naturellement" plutôt que comme rat de labo. Quant à la population jeune, elle est en sous-mortalité en 2020
— Les "politiques" sanitaires, qu’elles soient gouvernementales ou médicales (médicales dans le sens des institutions corrompues par des conflits d’intérêts astronomiques), sont d’autant plus suspectes qu’elles écartent par des biais arbitraires les soins plus classiques (Hydroxychloroquine, Ivermectine ...). Privilégier de la prétendue prévention, fondée sur de la chimie moléculaire préparée à l’arrache, plutôt que les soins et la prise en charge (réduction des lits d’hôpitaux et manque de personnels de soins également très suspects), ça ressemble fort à un entonnoir préconçu pour rabattre les masses vers la piqouse
— Aucune des "politiques" sanitaires ne dit le moindre mot de l’aspect essentiel du pb, la prévention. Un système immunitaire en béton, rien de tel pour passer au travers des mailles. Ca commence par ne jamais mettre son masque, ou au pire sous le nez, il faut impérativement dégager toutes les saloperies qu’on expire, sans les ré-avaler. Ca commence aussi par une excellente hygiène de vie, nourriture saine, sport, soleil, bonne humeur ... Faire appel à la nature en cas de fébrilité (curieusement, là aussi, l’Europe a retiré l’artémisia du commerce), et réapprendre à trouver dans la nature ce dont on a besoin
*
Donc ma position par rapport au "vaccin" est claire et nette, je vous laisse deviner laquelle smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès