• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Gaspard Delanuit

sur Piero San Giorgio dit le fond de sa pensée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 1er mai 23:39

Ce que Piero San Giorgio dit à propos des races, ethnies et populations me semble relever du bon sens. 

En revanche je n’adhère pas à ses options politiques qui me semblent irréalistes. Je pense que l’État (le système administratif) est un mal nécessaire qui doit perdurer sous étroite surveillance populaire jusqu’à ce qu’il disparaisse éventuellement de lui-même par inutilité (et ce n’est pas demain la veille). En attendant, croire que la cohérence organisationnelle du système routier (pour reprendre son exemple) puissent reposer sur des initiatives personnelles ou tribales me semblent hautement fantaisiste. De plus, toute population sans Etat est rapidement absorbée par un autre Etat. Si l’Etat suisse disparaissait, la Suisse serait découpée et absorbée par l’État français, par l’État Allemand, par l’État italien, tout simplement. Que sont devenus les tribus Amérindiennes ? À l’inverse, comment la conquête du continent américain par des fermiers européens se serait passée s’ils avaient trouvé en débarquant un État-nation amérindien solidement constitué, avec une armée unifiée, un ministère de la guerre, un service d’accueil des populations étrangères, etc. ? La réponse est simple : cela se serait passée comme l’arrivée au Japon (par exemple) s’est passée pour les Européens. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès