• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de TchakTchak

sur François Bégaudeau : l'idéalisme de l'extrême droite et les impasses de la gauche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

TchakTchak 6 juin 22:54

@CoolDude

Plus simplement, si il critique le Capitalisme (le néo-libéralisme)... C’est de Gauche !

La gauche est ultra libérale depuis 1983. Mitterrand a réconcilié les français avec l’argent, en promouvant le socialiste Bernard Tapie qui avait pour activité industrielle d’acheter des entreprises, dégraisser, les revendre et empocher le fric. Même la droite de l’époque n’aurait pas réussi ça. Mais la Mitte avait la pancarte "gauche", alors ça a marché. Il a placé Jacques Delors à la Commission Européenne qui a libéralisé les marchés, imposé l’euro avec le traité de Maastricht et la concurrence libre et non faussé, avec son pote Pascal Lamy. Il a placé Michel Camdessus au FMI qui a créé ces putains de programmes d’ajustements structurels : vous vendez vos actifs du pays jusqu’à remettre les dettes à zéro, alors ensuite on vous prête, aucun rapport avec un prêt d’investissement type plan Marshall. La gauche, c’est pratique : le capitalisme ne se voit pas. "Tonton, laisse pas béton". "Mon ennemi, c’est la finance".

SI vous dénoncez des gros patrons capitalistes comme Bill Gates, Soros ou Albert Bourla qui se fait du fric en flinguant la santé de la population mondiale : vous n’êtes pas socialiste, mais complotiste.

Si vous dénoncez Rockefeller, le premier empire capitaliste ou Rothschild la finance qui détruit l’économie : vous n’êtes pas socialiste, vous avez juste une petite moustache noire sous le nez.

La gauche n’est PAS anticapitaliste : elle est turbo-capitaliste.

Le président le plus socialiste de la Vème République a été Charles de Gaulle : les biens communs (nationalisations), une économie mixte, ou dirigée, avec des plans quinquennaux pour développer une économie nationale avec les grandes entreprises qui tire des commandes au PME/PMI du pays. Les équipements publics les plus avancés d’Europe. Sans compter la Sécu, dans un pays en ruine. En passant, c’est lui qui a décolonisé tout l’empire colonial, en commençant dès 1945 avec le Liban et la Syrie. La IVème République (12 ans quand même) s’est contentée de décoloniser la Tunisie et le Maroc (et l’Indochine, mais perdue avec Dien Bien Phu).

"Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes, je n’aime pas les miens, car ils aiment trop l’argent". La droite qui lui a succédé n’a évidemment rien à voir avec le gaullisme.

La droite et la gauche, c’est un truc pour vous laver la tête et replacer des élus aux renouvellements des mandats. L’extrême gauche ne sert que de voiture-balai pour la gauche turbo-capitaliste. Le FN ne sert que de placard-débarras pour la droite turbo-capitaliste. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès