• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Gabin, l’Europe et nous

Gabin, l’Europe et nous

Je vous soumets une vidéo devenue un classique du genre, que beaucoup d'entre vous auront sûrement déjà vue, mais qu'il me paraît essentiel de faire connaître aux autres : la tirade de Gabin dans Le Président, film sorti sur les écrans français en 1961.

 

 

En l’espace de douze minutes, tout y est : les collusions financières, le conformisme législatif, l’impasse européenne, le patriotisme conspué, l’hypocrisie des partis, les élans faussement humanistes, les copinages intempestifs, les vautours médiatiques, enfin la verve et l’honnêté d’un homme de valeurs.

 

La vertu n’attend point le nombre des députés. Il en suffit toujours d’un tel que Gabin dans ce film pour rester dans l’histoire et plonger d’autant ses contempteurs dans l’oubli. À eux l’argent et les affaires, à lui l’honneur et la vérité.

 

Le moule dont est issu ce type d’hommes politiques n’a jamais beaucoup servi me diront certains. Est-ce une raison pour ne pas déplorer qu’il soit aujourd’hui cassé ?

 

L’occasion également de constater que ce cinéma n’est plus. Il est assez vain de prétendre systématiquement que "c’était mieux avant", mais en politique, entre Gabin et nous, ce triste constat est de mise, et il l’est chaque jour davantage.

Tags : Europe Politique Cinéma




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 3 votes
    sheeldon sheeldon 11 décembre 2012 10:41

    gabin quelle classe , j’adore de archibald le clochard aux grandes familles ce monsieur est grand .

    merci pour cette scène culte qu’on revoit avec plaisir ;o)


    • vote
      sheeldon sheeldon 11 décembre 2012 11:24

      archimede !!!


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 11:40

      @ GrandCrayon :
      --------------------
      Un singe en hiver... magnifique !
      Et, dans un tout autre style... La grande illusion !
      Sans oublier... La traversée de Paris !!!



    • 1 vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 14:12

      @ Sheeldon :
      -----------------
      "Salauds d’pauvres !"
      Imaginez le courage qu’il faut pour le dire aujourd’hui ! On nous a appris, à coup de catéchisme et de socialisme, que le pauvre n’était toujours qu’une victime.
      Mais il y a pire que les riches, il y a les parvenus.


    • 1 vote
      Haze Haze 11 décembre 2012 21:52

      Je viens de regarder Archimède, ... terrible !
      C’était l’époque ou on savait encore faire du cinéma en France il faut croire ....
      " sa refait la chine, sa prend la bastille et sa se prostitue dans des boulots d’esclaves ; ah ils sont beau les réformateurs du monde "


    • 1 vote
      Guit’z 5 juillet 2013 14:51

      @ Eric Guéguen

      Figurez-vous que j’ai regardé avant-hier soir Le Président, que je n’avais jamais vu... Quelle merveille absolu. Gabin est l’homme le plus émouvant que je connaisse. La tirade au Parlement est un morceau de littérature prodigieux.

      Quant à Un Singe en hiver, c’est mon film préféré !

       smiley

       


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 5 juillet 2013 15:11

      @ Guit’z :

      Les grands esprits se rencontrent ! smiley
      Moi, mon film français préféré, c’est Un taxi pour Tobrouk, à la fois drôle et émouvant.


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 11:18

      ... d’autant plus que je serais très intéressé par cette "affaire" Einstein-Poincaré".
      Quelles en sont les grands lignes, svp ?


    • 2 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 11:35

      @ GrandCrayon :
      ---------------------
      Ah oui, ce n’est pas nouveau, ça ! Il a maintes fois était dit qu’Einstein était physicien et que Poincaré était physicien ET mathématicien (et même polymathe, le dernier savant intégral de l’histoire en somme), ce qui lui aurait permis de devancer Einstein.
      Cela dit, je dois vous avouer que quand j’ai vu votre lien E&R (qui ne fonctionne pas d’ailleurs), je me suis douté qu’il y avait un biais : il eût en effet été surprenant que ce site s’intéressât à la science pour elle-même, sans nous sortir encore une histoire de Juifs de derrière les fagots !
      Dommage, ça le rend systématiquement peu crédible à mes yeux.
      En revanche, ce que doit Einstein à Poincaré mérite d’être débattu, je suis tout à fait d’accord.
      ---------
      Et sinon, Gabin, ça vous parle ?... smiley


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 12:03

      @GrandCrayon :
      --------------------
      "Bref, tout ça pour dire que "l’attaque" d’un auditeur envers ce docteur en le traitant d’antisémite, montre bien la solidarité dont bénéficie une certaine communauté lorsqu’on la critique sur le terrain des faits."
      => Il y a également des hystériques chez les Juifs, c’est indéniable, vous avez raison.
      ---------
      "Oui Gabin me parle, issu à la base d’une jeunesse débile nourrie au cinéma Hollywoodien, j’ai découvert la beauté de Gabin, Audiard, .... dans un entretien de Soral."
      => Décidément, quel saint homme ce Soral !
      Il faut aussi, si je puis me permettre, que vous découvriez le GRAND cinéma américain des années 50-60, contemporain des Gabin, Audiard, Ventura, Blier.


    • 1 vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 12:32

      @ GrandCrayon :
      --------------------
      Volontiers...
      ------
      Tenez, pour rebondir sur le côté polémique de certaines œuvres, vous avez Le Bal des maudits, de Dmytryk. J’ai le roman éponyme dont est tiré le film, mais je ne l’ai pas encore lu. En revanche, je peux vous dire que le film est superbe. C’est avec Monty Clift, Dean Martin, et Brando, auquel il a été reproché de campé un officier de la Wehrmacht dans ce film. Pourquoi ? Parce qu’il joue très bien, qu’il est plutôt sympathique et qu’il a beaucoup de classe dans son uniforme. Ce film est de 1957.
      ------
      Autre exemple : L’homme au bras d’or, de Preminger, avec Sinatra dans le rôle-titre. Il s’agit cette fois de l’histoire d’un camé. Très mal accueillie à l’époque, mais superbe prestation de Frank Sinatra.
      -----
      Encore un ? Allez... la même année que le précédent sortait sur nos écrans Un homme est passé, avec le merveilleux Spencer Tracy en manchot redresseur de torts, je vous le conseille vivement également.
      ------
      Un petit dernier, pour la route :
      Marqué par la haine, de Robert Wise, le premier film de Paul Newman ET de Steve McQueen. Le début d’une longue concurrence entre les deux, jusqu’à La Tour Infernale, 20 ans plus tard.
      -------
      Voilà. À votre service !
      EG


    • vote
      Haze Haze 11 décembre 2012 12:43

      Merci pour les films Gueguen


    • 2 votes
      maQiavel machiavel1983 11 décembre 2012 13:03

      Aaah , cet extrait est énorme je le connaissais mais je n’ ai jamais vu le film.Alors , il se fait assassiner ou il retourne labourer son champs ?  smiley

      En tous cas je suis sur que les politiciens actuels sont assez vicieux pour adorer cet extrait ...

      • 3 votes
        Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 13:35

        Bijour !
        Avez-vous vu le lien que je vous ai soumis sur l’article de Lordon ?


      • vote
        maQiavel machiavel1983 11 décembre 2012 13:52

        Oui je viens de le voir , merci.


      • 2 votes
        Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 14:46

        Cette émission est tombée comme à point nommé, pour illustrer nos sempiternels débats.


      • vote
        maQiavel machiavel1983 11 décembre 2012 21:56

        Exact , pour le moment j’ en suis à la moitié , merci beaucoup pour le lien.


      • 2 votes
        vortex vortex 11 décembre 2012 13:20

        j’ai vu ce film plus d’une fois.


        Question ; Quel(s) homme (s) politique en France aurait pu Gabin dans ce même discours ? 

        • 3 votes
          Éric Guéguen Éric Guéguen 11 décembre 2012 13:33

          @ vortex :
          ----------
          "Auraient pu ÊTRE", je présume ?
          Eh bien, sur un siècle environ, nous aurions eu :
          Très à gauche : Jaurès
          À gauche : Clemenceau
          À droite : De Gaulle
          Plus à droite encore : Barrès
          Avec un léger bémol sur l’intégrité de Clemenceau...
          --------
          C’est d’ailleurs pas bien compliqué, à part ces quatre là, on n’a pas eu d’hommes politiques.


        • 3 votes
          maQiavel machiavel1983 11 décembre 2012 14:05

          Quel(s) homme (s) politique en France aurait pu Gabin dans ce même discours ? 

          R / Actuellement Melenchon et MLP , les faux opposants quoi ... 
          C’ est qu’ on en est au point ou le système se crée des soupapes de sécurité pour canaliser ou dévier la colère populaire. Les deux vont dire des choses vraies pour proposer des solutions qui ne sont que de l’ enfumage ou même de vraies solutions mais qui ne serviront à rien puisque diabolisation , c’ est pourquoi ce sont de faux opposants.

        • 3 votes
          juluch juluch 11 décembre 2012 13:43

          Waou !!


          De bonnes vidéos cet temps ci....

          "Le Président" un film que je qualifierai de succulent comme un bon plat.

          Bien vrais les paroles du grand Gabin dans ce rôle de Président du Conseil.....

          A copié-collé à aujourd’hui.

          Il y aura t’il un député (présent) qui aurait ce courage politique ??

          • vote
            cassia cassia 11 décembre 2012 21:04

            A la fin du film, il finit seul, isolé de tous...
            Conclusion :
            Les vérités ne sont pas bonnes à dire !

            « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.  » de Arthur Schopenhauer

            • vote
              soi même 12 décembre 2012 23:56

              merci d’éveiller se qui veulent dormir tranquille !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès