• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > Expansion de l’univers : et si Einstein s’était trompé ?

Expansion de l’univers : et si Einstein s’était trompé ?

Du Big Bang à la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein, l'astrophysicienne Sandrine Codis revient sur un des mystères de la cosmologie : l'expansion de l'Univers. Sandrine Codis est astrophysicienne à l’institut d’Astrophysique de Paris. Son travail porte sur la modélisation théorique de l’univers à grande échelle en lien avec la cosmologie et la formation des galaxies. Sandrine est membre du consortium Euclid, une mission spatiale de l’ESA (Agence spatiale européenne) dédiée à la cartographie de la matière noire dans l’univers et à la caractérisation de l’énergie noire qui est responsable de l’accélération de l’expansion cosmique. Elle a notamment reçu le prix de la meilleure thèse en astrophysique en 2016 puis le prix MERAC 2018 en astrophysique théorique. This talk was given at a TEDx event using the TED conference format but independently organized by a local community.

https://www.youtube.com/user/JPPETITofficiel

Rappel :

Tags : High-tech Economie Astronomie Transports Informatique Prospective et futur Philosophie Science et techno Espace Big Data




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 3 votes
    howakhan howakhan 19 février 18:44

    Ah zut je fus victime de censure ici..et pourtant je disais juste que il n’y a jamais eu d’expansion etc..mais mouvement.


    • 2 votes
      gaijin gaijin 20 février 09:16

      @howakhan
      salut l’indien
      t’as raison mais là tu synthétise un peu smiley
      je pourrais aussi dire que la création a lieu maintenant ( d’ailleurs je viens de le dire ) et là on n’est pas rendus ........( mais ça explique l’accélération de l’ expansion )


    • 2 votes
      howakhan howakhan 20 février 17:44

      @gaijin

      hé hé camarade , salut, certes c’est service minimum, mais je ne sais rien en fait car la je suis dans le visionnaire...récent et quand j’avais genre 5 a 6 ans..
      Mais de toutes façons ce n’est pas cela qui va nous faire arriver a la "gare" qui n’est toujours pas en vue, normal on en est de plus en plus loin..tomber il faudra, il faut..

      peu importe, sinon dans ton coin ça va ??


    • vote
      howakhan howakhan 21 février 10:00

      @howakhan

      tout ceci, de mon point de vue , étant a la source, la tentative de nier la mort par n’importe quel artifice intellectuel et la tentative impossible de fuir sa souffrance dans tout et n’importe quoi, pour essayer d’oublier..cette science est devenue une drogue dure....
      il est de ces mots qui ont la prétention, donnée par des humains, car eux mêmes ne sont rien a part des symboles, la prétention de tout dire et qui ne disent rien du tout...prisonniers des mots le réel n’a plus aucune importance, seul ce que je veux compte..
      le suicide n’est alors plus loin..il n’a même jamais été aussi prés..mais c’est vrai c’est un des nombreux sujets ou celui qui le veut peut s’y évader pendant un moment..


    • vote
      gaijin gaijin 21 février 10:30

      @howakhan
      ça va smiley on a un beau printemps précoce .....
      sinon a par ça on a l’impression de vivre dans une blague de coluche et c’est un peu fatiguant mais face a son inéluctable mort la démence du monde social actuel se révèle : hubris du pouvoir financier , hystérie des médias , forfaiture de la " justice" ......
      rien de neuf bien sur mais les barrières étant levées on peut voir la pourriture s’étaler au grand jour ....


    • vote
      howakhan howakhan 21 février 18:33

      @gaijin

      salut, même chose ici pour le printemps , mais en Irlande le gulf stream joue un rôle important, et le jardin avance déjà au rythme ou il doit ..le pays est plutôt calme..extérieurement les choses se passent bien, en Avril petite ballade en Bretagne pour voir amis et enfant. et parcourir les champs de menhir et autres endroits mégalithiques..
      le mensonge fatigue ai je remarque..la bêtise au niveau ou elle est rendue, niveau olympique donc, aussi..et un monde social conflictuel en permanent aussi..ça fut beaucoup c’est sur.

      Oui une blague de Coluche, une des ses plus mauvaises ?

      La pourriture comme tu sais fut la mais cachée ,la elle se montre sure de son pouvoir...et destin..
      Globalement oui c’est pas facile, mais bon rejoindre le "droit" chemin secoue bien sur, a titre personnel c’est pareil ..
      il semble donc que la vie ne soit pas un long fleuve tranquille, dirais tu que résister est une erreur majeure ?
      bon , je te salue, je ne passe plus que ici, l’autre agora étant totalement ....................hi hi


    • vote
      gaijin gaijin 22 février 09:52

      @howakhan
      " dirais tu que résister est une erreur majeure ?"
      oui !
      je progresse mais c’est pas toujours évident , facile de faire la planche en eau calme : moins tu fait mieux tu flotte c’est comme faire de la méditation sur un coussin, mais quand tu arrive dans les rapides ....
      dans le bouddhisme une des appellations pour quelqu’un qui a atteint l’état de bouddha c’est : vainqueur de courant ......ce qui signifie en fait quelqu’un qui a cessé de lutter contre le courant .....
      mais c’est une notion très dangereuse quand la pensée s’en empare car il est facile de transformer ça en passivité


    • vote
      howakhan howakhan 22 février 11:04

      @gaijin

      re..notion dangereuse oui sûrement car ça jette non ?? smiley , mais pas plus que tout ce que la pensée va toucher de ce qui est en dehors de son champs pratique de compétences. mais lorsque la porte de la souffrance ,signe d’erreur cause par la pensée, est ouverte et que alors elle peut être ce qu’elle doit, et vue, perçue pour ce qu’elle est , alors on est prévenu de suite des que cela , ce que tu appelles passivité, se produit car il y aura souffrance car c’est une erreur, ; ce qui est souvent car la pensée est la première sur les lieux du crime par nécessité pour son travail vital de surface, enfin je vis un truc de ce genre la. qui est tout a fait dans la nature des "choses"..

      la souffrance dépends plus de la capacité naturelle d’une personne a être fragile et faible dans la résistance a l’absurde..que de la puissance de la souffrance elle même, qui cependant joue aussi un rôle bien sur.

      une fois cette porte ouverte,,,et bien advienne ce qu’il adviendra.la je dis que on rentre dans le non connu, le non prévisible etc...

      enfin tout ceci n’est que mon état de l’esprit du moment..bon ça dure depuis un bon moment et se confirme encore et encore...Salut.. smiley


    • 1 vote
      Sat_des_Bois 19 février 22:28

      Expansion de l’univers c’est Hublle. C’est prouvé expérimentalement de puis presque un centenaire par l’effet doppler.

      La constante cosmologique c’est Einstein qui est un bidouillage pour rendre l’univers fixe sur laquelle il a reconnu son erreur.

      L’histoire c’est factuel, pas une nouvelle théorie.

      Je respecte pour leur niveau les deux docteurs ci dessus.

      Mais leur raisonnement a déjà été démonté depuis décennies. Une théorie est valide tant que l’on prouve qu’elle n’est pas fausse.


      • 1 vote
        Duke77 Duke77 19 février 22:52

        @Sat_des_Bois

        "Prouvé expérimentalement" ça ne veut rien dire. Une chose est validée par une expérience jusqu’à ce qu’une expérience plus pointue vienne la confirmer ou la contre-dire. Une expérience nécessite des moyens techniques conditionnés par la technologie des outils d’observation et par l’angle d’approche du dogme scientifique au moment de sa réalisation. Ainsi, dans le modèle Janus, intégrer la bi-métrie de l’univers sous la forme d’univers éniantomorphes contre-dit la théorie selon laquelle la vitesse de la lumière est une limite absolue pour le déplacement d’une masse. L’expansion de l’univers n’est donc validé que dans le cadre de notre référentiel newtonien et le modèle géométrique que l’on applique pour mesurer l’univers. Bref, on n’a peut-être tout faux et Einstein, avec des moyens limités au siècle dernier n’a pas pu aller au bout de son idée. Ses conclusions arrivent donc à un modèle partiel dont Janus est le prolongement. Einstein n’avait compris qu’une face de l’univers, contrairement à son homologue russe Andreï Sakarov.


      • vote
        mat-hac mat-hac 20 février 00:21

        @Duke77
        Mieux que Newton, Kepler qu’il a copié.


      • 1 vote
        Étirév 20 février 06:51

        Qu’appelle t-ils « matière noire » dans l’univers ?
        N’est-ce pas ce que dans d’autres temps, les ignorants qui renversèrent tout qualifièrent de « TÉNÈBRES » ?
        La lumière blanche engendrée par la radiation solaire, les lumières colorées engendrées par les radiations stellaires, l’azur céleste produit par l’ozone, forment un ensemble de couleurs que nous voyons plus ou moins pendant le jour.
        Mais, dans l’hémisphère nocturne on ne voit plus rien, tout s’efface, toutes les couleurs disparaissent et « le noir » forme le fond de notre horizon.
        Cette couleur noire, qui couvre tout en l’absence des étincelles qui font la lumière, est celle de l’azote qui remplit l’espace.
        Partout où nous voyons du noir, dans les raies spectrale, dans les espaces qui séparent les radiations, etc, c’est l’azote universel que nous voyons, puisqu’il est partout où un autre corps n’est pas ; c’est l’ancien fluide éthéré des poètes.
        L’Inde de « l’Age d’Or » nous a laissé une cosmogonie grandiose, la plus hardie des théories philosophiques, et qui a survécu, mais qui est en si grande opposition avec les conceptions mesquines de la science moderne, que peu de personnes la comprennent.
        Nous y trouvons d’abord l’Espace qui n’est pas contenu, mais contient tout. C’est l’extension sans bornes.
        Dans cet Espace est une substance primordiale, universelle, celle qui a servi de thème aux dissertations philosophiques de toutes les époques, dont l’alchimie parlait comme d’une chose mystérieuse. Elle est le fond de la Nature manifestée et, cependant, cette substance qui est tout, n’est rien pour nos sens.
        On en parle sous divers noms dans toutes les cosmologies, on y fait allusion dans toutes les philosophies, c’est le Protée de la Nature, toujours fuyant et toujours présent. Nous la touchons sans nous en douter, nous la regardons sans la voir, nous la respirons sans en avoir conscience, nous l’entendons et la sentons sans avoir la moindre notion de sa présence, car elle se trouve dans chaque molécule ; en un mot, c’est le véhicule de tous les phénomènes. On appelle cette substance « Akâsha » en sanscrit.
        C’est donc l’Azote (Æther-Azote), substance qui n’est pas seulement dans notre atmosphère, mais au-delà, mais partout, mais dans l’univers entier, sous des états de condensation ou de raréfaction qui dépendent du milieu dans lequel elle s’épand. Elle est dans les corps organisés et constitue le fond matériel de la substance vivante.

        À l’attention de ceux qui veulent aller vers l’infini et au-delà !


        • 4 votes
          gaijin gaijin 20 février 09:13

          p..... elle est vraiment obligée de prendre une voix de prétresse new age ?

          sinon j’aime bien : " c’est quoi l’espace temps : c’est l’idée ...."

          c’est a dire qu’on en sait rien en fait ......

          ce qui serait étonnant c’est que l’univers soit compréhensible par nos petits cerveaux ........


          • vote
            Deepnofin Deepnofin 20 février 10:51

            @gaijin Peut-être que l’Univers et la Vie sont des phénomènes tout à fait à la portée de notre compréhension, mais que pour l’instant, comme on cherche encore, on est noyés sous un tas de théories extrêmement complexes qui nous donnent l’impression que c’est impossible à comprendre avec nos cerveaux...
            Si on parvenait par exemple à établir une théorie unificatrice, nous n’aurions (peut-être) pas besoin de cerveaux "supérieurs" pour bien visualiser la chose...
            Enfin, j’aime bien penser que notre Univers est en réalité un phénomène d’une grande simplicité, mais qu’il faut beaucoup de temps, de confrontations, d’évolution des connaissances pour parvenir à saisir cette simplicité. Et qu’un enfant de 7 ans pourrait parfaitement comprendre l’essence de l’Univers.


          • 2 votes
            gaijin gaijin 20 février 11:18

            @Deepnofin
            " Et qu’un enfant de 7 ans pourrait parfaitement comprendre l’essence de l’Univers."
            bien sur mais il ne pourrait pas l’expliquer a un scientifique ( le scientifique ne pourrait pas comprendre smiley smiley )


          • vote
            Deepnofin Deepnofin 20 février 12:05

            @gaijin C’est sûr que plus on évolue vers une branche, plus il est difficile d’en sortir ; mais notre cerveau sait s’adapter rapidement, une fois que la dissonance cognitive atteint son point de rupture...


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 20 février 16:22

            Einstein s’était d’abord trompé ... et s’est ensuite corrigé, reconnaissant par là, son erreur (ses erreurs), c’est à dire que l’Univers est en constante évolution. Le problème était que la communauté des physiciens et astrophysiciens d’alors, totalement dominée par Einstein, est absolument convaincue, à la suite de son chef de file, que l’Univers est fixe. Donc, le revirement de Einstein ... avait dû provoquer des remous chez les scientifiques.

            Le premier à dénoncer cet artifice et à introduire, à partir de la théorie de la relativité générale, l’idée d’un univers en expansion, c’est le Russe Alexandre Friedmann, en 1922.

            Les récentes photos du satellite Planck confirment que l’Univers n’est pas statique ... ce qui pour ma part (donc, d’un très petit niveau, sans fausse modestie) est assez logique pour un non scientifique, pensant simplement que là haut ... il y a un haut ingénieur que les plus sensés des scientifiques ne sont pas prêts à mesurer la puissance et le niveau, niveau dont les plus calés n’atteignent que par l’imagination, car sont au-delà de toute théorie humainement possible à imaginer. Einstein avait compris cela ... ainsi que d’autres avec lui, mais bcp ne le revendiquent pas de crainte d’être mal compris. 


            • vote
              Jean Keim Jean Keim 20 février 17:43

              Si l’univers est réellement en expansion avec une accélération du mouvement, alors il est possible que si la vitesse atteint un niveau relativiste, la qualité du temps en soit modifiée, et donc notre propre nature...


              • vote
                joelim joelim 20 février 23:57

                Meilleure ceci, prix cela, quelqu’un qui ne connait pas le modèle cosmologique de JPP est aussi intéressant sur la question qu’un pilier de bar. C’est à dire un peu mais pas assez pour perdre son temps à visionner sa TediX.


                • vote
                  joelim joelim 20 février 23:59

                  d’ailleurs ça sait même pas écrire Euclide.


                • vote
                  wendigo wendigo 21 février 06:21

                   Une nuit, Tchouang tseu rêva qu’il était un papillon, il volait de fleur en fleur, dans une rêve où tout y était, les bruits, les odeurs, la caresse du vent, tout d’un réalisme parfait.
                  A son réveille lui vient une interrogation, "qui suis je ? suis je Tchouang tseu qui a rêvé qu’il était un papillon, ou suis je le papillon qui rêve qu’il est tchouang tseu ? "
                   



                  • vote
                    gaijin gaijin 21 février 10:34

                    @wendigo
                    bien entendu c’est un papillon qui rêve qu’il est tchouang tseu .....
                    mais la culture chinoise est de ne pas dire les choses mais de laisser le lecteur comprendre ce qu’il peut ....


                  • vote
                    gaijin gaijin 21 février 10:58

                    @Belenos
                    je l’aime bien elle .....
                    mais parler de rêve a des gens qui dorment .....nous voulons rêver !
                    et encore plus les " chercheurs spirituels " .....la recherche spirituelle : quel rêve magnifique .........( mieux que le rêve américain smiley )
                    quoi de neuf depuis tchouang tseu ... ?


                  • 1 vote
                    wendigo wendigo 21 février 22:27

                    @gaijin

                     L’interrogation que tchouang tseu apporte est a mon avis plus large que cela et c’est pour cette raison que je l’ai posté ici, car en fait, qu’elle preuve avons nous que le réel existe bien, qui nous dit que ce que nous prenons pour concret n’est pas en fait le fruit d’un rêve ?
                    Etant en train d’écrire sur ce sujet je ne m’étendrait donc pas trop, mais bien des choses et paramètres peuvent nous amener a douter de ce que nous prenons pour certitudes.
                    Donnez moi vos preuves que vous ne rêvez pas ce monde, cette vie, cet univers.


                  • 3 votes
                    Belenos Belenos 21 février 23:57

                    @gaijin
                    "quoi de neuf depuis tchouang tseu ... ? "

                    Juste beaucoup moins de papillons.   smiley


                  • vote
                    gaijin gaijin 22 février 10:17

                    @wendigo
                    " Donnez moi vos preuves que vous ne rêvez pas ce monde, cette vie, cet univers."
                    vous m’avez mal comprit ( ou je n’ai pas été clair ) bien que mon attachement au rêve ne soit pas entièrement rompu j’ai toutes les preuves que cette vie est bel et bien un rêve ...........
                    pourquoi tchouang tseu ( qui il faut le préciser au passage n’existe pas ..) parle t’il de papillon ? par hasard ?
                    mais rien dans un texte chinois ( ancien ) n’est là par hasard , jamais ....et un mot en chinois n’est pas un mot : c’est une image en mouvement . un papillon c’est un papillon et pas autre chose mais un papillon ne désigne pas un papillon mais le processus d’être un papillon.....
                    quel est ce processus ? celui de la métamorphose de la chenille en papillon ....voilà ce que dit tchouang tseu .....( il faudrait bien sur disposer du texte original car il n’existe pas en chinois de phrase de ce type la phrase originale doit être : tchouang tseu rève papillon papillon rêve tchouang tseu .....et débrouille toi camarade encore faudrait il voir quel idéogramme il utilise pour rêve et les nuances du sens de cet idéogramme a l’époque .....ils sont fous ces chinois smiley )
                    mais passons outre comme disent les caravaniers par l’image du papillon qui est une métaphore pour l’éveil tchouang tseu donne la réponse a sa question .....


                  • vote
                    gaijin gaijin 22 février 10:19

                    @Belenos
                    vous croyez ?
                    pas si sur ......la plupart des papillons ne font pas des vidéos sur you tube smiley smiley


                  • vote
                    Deepnofin Deepnofin 23 février 14:09

                    @gaijin Peut-être que la "réalité de notre Univers Physique", est à mi chemin entre l’irréel, le rêve, et le réel... C’est peut-être un Réel que nous créons tous ensemble avec la somme de nos égrégores... Ainsi, l’origine de ce réel serait virtuelle.
                    Enfin, je viens juste de découvrir Nassim Haramein, qui à quelques endroits dans cette vidéo (ou d’une autre, si c’est le cas, navré pour l’erreur de lien) sortait une chose similaire. Et ça me conforte pas mal dans l’idée que l’Univers et la Vie sont des phénomènes alchimiques, et que chaque être intelligent individués traverse la Voie Royale...
                    Comme si notre planète était notre laboratoire d’apprentissage, et que grâce à tout le socle hermétique & symbolique déployé depuis toujours, grâce à toute l’oppression provoquée et contrôlée par ce Système, nous apprenons petit à petit les codes alchimiques... Et qu’une fois le Grand Oeuvre réalisé, nous pourrons créer consciemment notre propre réalité...
                    Qui sait :p


                  • 1 vote
                    gaijin gaijin 24 février 10:39

                    @Deepnofin
                    " est à mi chemin entre l’irréel, le rêve, et le réel."
                    mais la dichotomie réel irréel n’a pas lieu d’être ......pas plus que naturel-surnaturel ...
                    il nous faut pour avancer laisser en route les cadres limitants de la pensée ...( en l’ occurrence aristotélicienne mais idem pour tous les autres )
                    dans les oeuvres de castaneda un improbable sorcier tranche la question : rêver aussi a réellement lieu .....
                    le réel est un rêve mais le rêve est réel
                    https://www.youtube.com/watch?v=URSTHPPa7KI



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès