• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
Étirév 17 juillet 10:03

« S’il n’y avait pas de plantes, nous n’existerions pas.  »

Effectivement, ou, tout du moins, pas sous notre forme actuelle.

Ecoutez Thomas Henry Burgoyne : « Les hommes, comme les plantes, ont leurs époques de germination, de croissance, de maturité et de déclin, et les races ne font pas exception à cette loi universelle de changement. Seulement elles se meuvent dans de plus grands cycles. Leur maximum de civilisation correspond à la saison des fleurs du règne végétal ; puis elles viennent à graine et déclinent. Mais dans le sol même de la race s’amasse la précieuse semence qui provient des fleurs, et qui, gisant endormie, attend les conditions magnétiques et spirituelles nécessaires à son glorieux épanouissement. »

Nos Racines




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON