• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
JL 14 février 10:13

Greed is good : « Quand Mandeville dit : " Les vices privés font la vertu publique ", que dit-il sinon ceci : ce que vous prenez pour du vice c’est en fait de la vertu. Ou encore : si vous le prenez au premier degré, c’est du vice mais si vous le prenez au second, c’est de la vertu.

« Ce discours brouille tout repère et annule toute pensée démonstrative : il revendique de pouvoir dire tout et son contraire puisqu’il affirme qu’en fin de compte, le blanc est noir et le faux est vrai – exactement comme le discours pervers ». (Dany-Robert Dufour, « La cité perverse »

 

Ce discours est diabolique, puisque la plus grande ruse du démon c’est de nous faire croire que le diable c’est l’autre.

 

Mandeville serait-il l’inspirateur d’Orwell ?




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON