• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


vote
maQiavel maQiavel 1er mars 18:22

@yoananda2


Je n’ai jamais pensé que tu étais de ceux qui voulaient instaurer un monopole sur la réalité, la confondant volontairement ou non avec leur propre subjectivité. Mais oui, je suis d’accord avec toi, on pourrait parler d’intersubjectivité. Il existe des subjectivités communes qui découlent simplement du fait que les collectifs humains sont capables de partager des normes, des valeurs, des affects et des principes communs. C’est anthropologique : on accepte la décision du chamane ou du sorcier parce que l’on partage avec lui une méta-norme quant à l’évaluation de ce qui nous entoure et produisant un accord stable sur les critères d’évaluation et parce qu’on lui reconnait une expertise. Mais, qu’il y ait désaccord sur la norme, et le schisme survient. Et là, il peut y avoir simplement séparation ou affrontement de paradigmes (qui peut déboucher sur un compromis ou sur l’anomie et l’affrontement armé). Il existe des intersubjectivités divergentes dans les différents camps politiques, qui sont loin de se limiter au clivage gauche droite d’ailleurs. 

 

Pour ce qui est de la nation race, je n’y adhère pas du tout. Mais je perçois que derrière la nation race, aujourd’hui il y’a surtout la volonté de ne pas se voir submergé par des masses d’origine africaine. On a souvent des gens qui n’adhèrent pas à la nation race par construction intellectuelle mais par ce qui semble pour eux une nécessité, par réflexe. Et c’est quelque chose que je comprends. Et je vois bien aussi qu’entrer dans le détails du concept de nation race sur le plan de la philosophique politique avec ces personnes est taper à coté, ce serait hors sujet, le vrai sujet ce sont les politiques migratoires et leurs effets sur leur qualité de vie. Et ce serait pareil pour beaucoup de ceux qui adhèrent à la "nation-Etat" et "nation-peuple", respectivement en réaction à la mondialisation et à l’absence totale d’institutions démocratiques.


Sinon, en ce qui me concerne, je ne connais pas l’avenir. Il n’est pas impossible qu’on se retrouve avec une domination en force de la nation race. Ou au contraire, les flux et les mélanges peuvent la rendre obsolète pour longtemps. Je ne sais pas, à ce stade, tout est possible. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON