• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


En réponse à :


2 votes
bertrand43 14 janvier 16:01

Merci pour cette vidéo. Je voudrais simplement exprimer ici le point de vue d’un citoyen Lambda-2, vis-à-vis de tous les Bac +12 qui « stratégiquement nous emmerdent jusqu’au bout ».
Pour moi, ce n’est pas à l’autorité qu’« on » est soumis. C’est au pouvoir. L’autorité est reconnue comme maîtrise et donc elle unit et fédère, rassemble en suscitant une certaine forme d’unanimité et de solidarité que le respect inspire. L’autorité fait appel à l’intelligence, la conscience et à la tolérance. De plus, adhérer à ce que génère l’autorité, résulte naturellement d’un « consentement libre et éclairé ». L’autorité crée l’union et donc la force du peuple. Elle est reconnue aux maestros des orchestres, aux maîtres d’école, aux maîtres de la « schola cantorum », aux maîtres maçons de nos cathédrales. D’elle émane, rayonne et opère une aptitude, une capacité comme celle que le magnétisme d’un champ émetteur produit sur le récepteur. Il peut y avoir des dérives, évidentes. Par exemple la maîtrise du Chef d’orchestre de « Prova d’Orchestra » (Fellini) et son « fluage » vers le « pouvoir » sous l’effet d’un danger extérieur incompréhensible. Car le pouvoir attire les médiocres et corrompt les meilleurs. De plus le pouvoir soumet et il suffit de rappeler évidemment Etienne de la Boétie pour comprendre la confusion que le pouvoir, et ses serviteurs psychopathes, eux-mêmes, induisent « vicieusement » pour asservir le peuple, en lui faisant confondre pouvoir et autorité.
L’expérience de Milgram ne devrait-elle pas nous faire comprendre, non pas, comme il est dit habituellement, le comportement et ses mécanismes « de la soumission à l’autorité » ? Mais plutôt le fait que nous sommes tous, là, à dire : « Moi, non, je n’irais pas jusque-là. », sans nous apercevoir ...... que quand on nous dira « vaccins ou puces électroniques de géolocalisation », « vaccins ou saisies conservatoires de votre compte en banque » ... nous irons, tous, sans doute jusqu’à la Xième dose.... ?. N’est-ce pas Hannah Arendt qui aurait été critiquée pour avoir osée dire que dans les camps de concentration certains « matons » et certaines « chiennes » étaient juifs ? Bien à vous.
P.S. Je devrais, peut-être, encore réécouter et revoir votre vidéo.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON