• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 2 nov. 2021 - SudRadio - Montauban / Saint-Lazare : La France est-elle (...)

2 nov. 2021 - SudRadio - Montauban / Saint-Lazare : La France est-elle devenue un coupe-gorge ?

Montauban / Saint-Lazare : La France est-elle devenue un coupe-gorge ?

2 nov. 2021

Sud Radio

Les Vraies Voix avec Philippe Bilger, Michel Pouzol, Sophie Audugé et Daniel REMY, spécialiste de la criminalité.

Retrouvez Les Vraies Voix avec Philippe David du lundi au vendredi de 17h à 19h sur #SudRadio.

Tags : France Droit Politique Justice Polémique Délinquance




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 5 novembre 19:33

    https://youtu.be/V-fdpdke_8c

    Chez moi une descente de blousons noirs a fait des blessés et surtout un mort.

    https://youtu.be/GHjrz6MP3Ow

    Dans les années 70 c’était chaud aussi.

    Où j’étais il y a un an je me sentais pas en insécurité malgré 25 homicides pour 100000 habitants.

    C’est pas avec 1,3 homicides en France que je me sens en insécurité.


    • 7 votes
      Conférençovore Conférençovore 6 novembre 10:48

      @sls0 On est contents pour toi. Par contre, comme d’hab tu fais une comparaison débile. Oui, en comparaison des townships de Johannesburg, de Caracas ou de trou du 1/4 monde, la France est un pays sûr. Maintenant, si on compare les rues ou les transports de Zagreb ou Budapest la nuit et celles de nos grandes/moyennes et parfois petites villes, notre pays est de la merde. Je te laisse deviner quelle diff il y a entre les villes d’Europe citées et les nôtres en termes de faune... Parce que quitte à tenter des comparaisons, autant en faire des pertinentes. Quant aux blousons noirs (encore une comparaison stupide), si on avait que ça comme délinquance à gérer, on en parlerait même pas...


    • 5 votes
      Le Glaude Le Glaude 6 novembre 10:52

      .
      .
      Dans certains quartiers , on n’est plus en France .......
      .
      .
      il y a des zones de NON-droit ou la racaille étrangère a décrété que cette partie de territoire lui appartenait , la police ne peut intervenir que surarmée et en grand nombre . ........ sur ce plan là , Zemmour est le seul à vouloir faire le ménage .
      .
      .
      .


    • 5 votes
      Le Glaude Le Glaude 6 novembre 11:13

      .
      .
      ARTICLE de Sputnik
      .
      .
      .
      Agressions contre les policiers ..... " Nous sommes dans une guerre de territoire "
      .
      .
      https://fr.sputniknews.com/20211105/agressions-contre-les-policiers-nous-sommes-dans-une-guerre-de-territoire-1052481246.html
      .
      .

      .


    • vote
      sls0 sls0 6 novembre 11:28

      @Conférençovore
      Sur ce site :
      https://www.minurne.org/billets/1130
      Sont recensés les zones à problèmes en France.
      Pour 6 départements que j’ai connu dans les années 70, c’est toujours les mêmes endroits.
      Les endroits à problèmes sont toujours les mêmes, la chose qui a changé c’est que les français sont devenus plus froussards et sur ce registre t’es un bon exemple.
      Depuis les années 80 la violence baisse.


    • 2 votes
      yoananda2 6 novembre 11:31

      @sls0
      ouai et puis les gens meurent dans les hôpitaux pas dans les rues ... donc les rues sont sûres ! suffit d’éviter les hôpitaux.
      t’as bien raison de te sentir en sécurité.


    • 3 votes
      yoananda2 6 novembre 11:36

      @sls0

      Depuis les années 80 la violence baisse.

      HAHAHA ... putain, il nous sort du Laurent Muccielli comme justification ...

       smiley


    • vote
      sls0 sls0 6 novembre 11:50

      @yoananda2
      Sociologue, directeur de recherches au CNRS et directeur du CESDIP, Laurent MUCCHIELLI travaille notamment sur les violences interpersonnelles. 

      Le CESDIP est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 8183), créée par le décret n° 83-926 du 20 octobre 1983. Le CESDIP a une histoire longue de plus de 50 ans. Il est l’émanation du Service d’Études Pénales et Criminologiques du ministère de la Justice (SEPC) établi en 1969. Le CESDIP occupe une place particulière dans le paysage des laboratoires de sciences humaines et sociales (SHS) en France, en raison de sa spécialisation historique dans un champs, celui des institutions pénales et des déviances, mais aussi du fait de la structuration de ses tutelles qui sont au nombre de quatre : le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Ministère de la Justice (MJ), l’université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ) et Cergy Paris Université (CPU).

      Son CV me suffit.


    • 2 votes
      yoananda2 6 novembre 12:43

      @sls0
      bravo, tu sais faire un copié collé. Tu pourras le mettre sur ton CV.
      Je me doutais bien que tu ne serais pas curieux des critiques envers le Muccielisme.
      C’est ça qu’est bien avec toi, on n’a pas besoin de se creuser beaucoup la tête, suffit de prendre le contre-pieds de ta fachophobie.


    • vote
      sls0 sls0 6 novembre 13:01

      @yoananda2
      Un copié/collé qui contredit tes conneries me suffit amplement.
      Dans le mot fachophobie il y a phobie qui veut dire peur. Si je regarde le passé familiale écraser ou tuer du facho c’était tendance, trouve donc un mot sans le mot phobie.


    • vote
      tchakpoum 6 novembre 13:58

      @yoananda2

      Un message dans votre boite aux lettres.


    • 2 votes
      yoananda2 6 novembre 14:01

      @sls0
      fachophobe est donc le mot qui convient pour tes propos. Ta réaction confirme, tu as peur du débat, tu te réfugie derrière tes recherches gogole.
      Mais tu es amusant à t’agiter ainsi à chaque sujet.
      Et plus ça va, plus tes posts deviennent insignifiants, avec ceux d’Uleski en mode panique, vous faites une belle paire.


    • vote
      Hanibal Hanibal 6 novembre 22:37

      @yoananda2

      Sankara disait que l’afrique avait la former d’un pistolet...Franchement avec une autre perspective c’est plutôt à un PENIS avec ses ATTRIBUT ...et deviner qu’est ce que ce PENIS est en train de défoncer smiley


    • vote
      Hanibal Hanibal 6 novembre 22:38

      @sls0

      Continue à me l’enerver ! J’ADORE TOUJOURS smiley


    • vote
      Zip_N 5 novembre 20:49

      Moi je pense que non, c’est seulement quelque quartiers. Dire que quelques quartiers sont représentatifs de la France entière, c’est arrogant voir méprisant. 

      Faites un sondage, est-ce que les journalistes racontent souvent des questions stupides, On pourra les comparer au % de conneries des cités.


      • 1 vote
        Mr.Knout Mr.Knout 6 novembre 09:16

        Bolloré and co ont declaré une guerre mediatique au peuple français pour lui retirer le peu de libre arbitre qu’il lui reste et la "résistance", les "dissidents" applaudissent. Edifiant


        • 4 votes
          Lucy Lucy 6 novembre 12:15

          Pauvre Fronce !

          Avec toutes les pépites importées depuis 50 ans qui se sont multipliées sur le territoire, le pays est devenu un centre géant d’assistance sociale et de prise en charge des allogènes. Où que l’on se tourne, le % d’assistanat de ces populations est le plus important. Chaque nouvelle carte d’identité délivrée a contribué au déclassement des autochtones que l’on ponctionne sans arrêt pour tenter de mettre à niveau ces populations venues en majorité du continent africain.

          S’ils ne brillent pas par leur niveau culturel et intellectuel, ils sont en revanche les champions dans le domaine de l’insécurité. 25% d’étrangers dans nos prisons, 70% en comptant les binationaux. Oui je sais, il n’y a pas de statistiques officielles pour le second, il s’agît d’une extrapolation en fonction des noms des personnes incarcérés (afrique, pays de l’est, afghans…). Mais ne jouons pas aux petits censeurs gauchistes, allez voir les noms des personnes affichés sur les salles d’audience des tribunaux de grande instance et vous comprendrez…

          En 2018, Gérard Collomb n’avait pas simplement dit en présentant sa démission : « Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face », les chiffres remontés au ministère faisaient état de 1000 agressions par jour (coups de couteau, tabassage de groupe, poing dans la gueule pour une clope…).

          Pauvre Fronce...


          • 2 votes
            Lucy Lucy 6 novembre 12:29

            Gare St Lazare, c’est sûr çà craint, mais ne n’est rien comparé à la gare du Noir… powe fwance 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès