• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 6 conseils pour résister sur la durée

6 conseils pour résister sur la durée

Dans leur ouvrage The Fourth Turning, les historiens des États Unis d'Amérique William Strauss et Neil Howe décrivent les cycles civilisationnels les plus courants dans les pays développés.

Selon leur analyse, on verrait typiquement des cycles ayant la durée d'une vie humaine, eux même divisés en quatre saisons de la longeur d'une génération.

Sur cette base, on peut calculer qu'on en a encore pour quelques années de dictature.

C'est pourquoi les conseils délivrés par le jeune Jérémy Mercier pour résister sur la durée pourront paraitre pertinents à un lectorat désorienté.

Il répond ensuite aux questions des internautes.

 

Tags : France Santé International




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 2 votes
    REMY Ronald REMY Ronald 16 novembre 12:21

    Bonjour.

    La résistance c’est bien.

    Mais il y a des formes plus ou moins efficaces de résistance.

    Celle consistant à rester cachés, y compris dans des hôpitaux et des EHPAD, à développer des réseaux secrets avec des réunions physiques ou web discrètes, etc., correspond à un esprit particulier et à un contexte particulier.

    .

    Nous n’avons pas ce type d’esprit qui a son mérite de discrétion.

    .

    Nous sommes plutôt du genre Bouledogues (parfois bas de plafond comme moi) ou du genre fauves pour les meilleurs d’entre nous.

    .

    Continuer à appliquer la thérapie médicale ministérielle sans rien dire ? 

    Continuer à transfuser du Remdesivir toxique pour les reins et le coeur (rejeté par l’OMS depuis le 20-11-2020 !) sans rien dire ?

    Continuer à traiter scandaleusement nos vieux et à les "finir" au Rivotril sans rien dire ?

    Continuer à laisser s’isoler les contaminés avec du simple Doliprane ?

    Continuer à obéir à une équipe ministérielle dirigée par un incapable, un menteur invétéré et un psychopathe ?

    .

    Navré, nous préférons le combat à visage ouvert.

    Des manifs. Des affiches. Des tracts. des communiqués. Même si nos actions sont globalement censurées ou décrites de manière mensongères.

    .

    Depuis 18 mois que nous agissons, les soignants nous répètent qu’ils ont peur de perdre leur emploi. Qu’ils sont obligés d’obéir aux ordres et de transfuser du Remdesivir toxique ou du Rivotril "Mengele" sous peine d’être licenciés. Mais pendant combien d’années ces horreurs vont-elles se poursuivre ?! Vous n’êtes pas dans un camp de concentration entourés de SS ! Réveillez-vous !

    .

    23 mois ont passé. 23 mois d’une "totale et complète collaboration médicale gouvernementale servile à la solde de Big Pharmas multirécidivistes". L’heure est à la rédemption individuelle dans un premier temps, ensuite à la prise conscience collective puis à la grève médiatisée contre certains produits médicaux scandaleux qu’ils faut impérativement rejeter comme l’ont fait l’OMS et la totalité des pays de la planète.

    .

    La seule chose que nos médiocres et aveugles politiciens comprennent c’est le bulletin de vote. L’heure est venue pour les soignants et médecins de sortir du "terrier mental", de s’afficher ouvertement, de montrer qu’ils ne sont pas des collabos qui se déguisent en résistant dans l’intimité d’un salon.

    .

    Pour prouver leur soutien à la révolte, chaque soignant doit aider la campagne de révolte aux législatives. Quel que soit le parti choisi, il doit se porter candidat avec l’engagement de clamer les vérités (y compris celles qui fâchent les dirigeants des partis parlementaires compromis). S’il n’obtient pas le soutien d’un parti, ils doit se porter candidats des soignants en colère soutenus par les usagers en colère.

    .

    Leur "terrier mental" à connotation reptilienne, j’en ai plus que marre. Tout pseudo résistant refusant l’action électorale ne peut-être qu’un manipulateur au profit d’une secte méprisable (j’insiste sur cette phrase que je ne retirerai en aucun cas).

    .

    Arrêtez d’être paralysés par la peur, l’Ordre des Médecins n’aura ni le temps ni les moyens de traiter 300, 3000 ou 30.000 dossiers de soignants réfractaires en même temps, et surtout... avant l’élection du printemps 2022 ! L’heure est à la mobilisation et l’assaut sans hésitation, à la curée médiatique, dans chaque circonscription électorale. Cessez de vous cacher, transformez-vous en lions en devenant candidats. Nous les humbles Bouledogues de la Républiques, nous serons vos suppléants.

    .

    Voici le lien pour la pré-liste électorale législative des soignants en colère et des usagers en colères.


    • 1 vote
      Le Glaude Le Glaude 16 novembre 23:35

      .
      .
      à Philadelphie ....... 86 % des admissions en soins intensifs Covid ont été doublement vaccinés… Certains patients sont extrêmement frustrés et commencent à douter !!!
      .
      .
      .
      https://www.businessbourse.com/2021/11/16/philadelphie-86-des-admissions-en-soins-intensifs-covid-ont-ete-doublement-vaccines-certains-patients-sont-extremement-frustres-et-commencent-a-douter/
      .
      .
      .


    • vote
      sls0 sls0 16 novembre 14:02

      Irina il y a deux mois m’a demandé quand va on aller chez sa soeur en Estonie ?

      Irina il y a deux jours à reporté notre séjour pour cause d’incidence covid de 905/100000 en Estonie.

      La réglementation estonienne pass sanitaire :

      Toutes les personnes de 18 ans et plus doivent présenter un certificat COVID prouvant la vaccination ou le rétablissement afin de participer aux activités se déroulant dans les espaces publics contrôlés. Un certificat COVID est valable avec une pièce d’identité.

      Si la vaccination est contre-indiquée à une personne pour des raisons de santé, un certificat médical correspondant doit être présenté afin de participer.

      Un certificat COVID doit être présenté pour participer aux sports, à la formation, au travail de jeunesse, aux activités de loisirs et à l’éducation informelle, à la formation de recyclage ; lors de compétitions sportives et d’événements sportifs et d’exercices ; dans les saunas, les spas, les parcs aquatiques et les piscines ; lors de réunions et d’événements publics, y compris au théâtre, au cinéma, lors d’un concert (y compris un concert à l’église), lors d’une conférence ; dans les musées et les installations d’exposition ; aux services de divertissement ; dans les établissements de restauration pour manger et boire sur place.

      Les organisateurs ont l’obligation de vérifier la validité des certificats COVID avec une pièce d’identité du présentateur du certificat.

      Un certificat COVID n’est pas vérifié lors d’événements en plein air se déroulant sur un territoire non restreint.

      Dans les relations de travail, les exigences relatives à l’accès au travail, y compris l’obligation de présenter un certificat, sont basées sur l’analyse des risques de l’employeur.

      Depuis le 1er novembre c’est étendu aux plus de 12 ans.

      Pour le masque c’est comme chez nous.


      • 2 votes
        Norman's mum Norman’s mum 16 novembre 17:11

        Je peux aussi fournir quelques conseils pour résister sur la durée...moi ma durée c’est l’éternité ferme depuis qu’un certain vaurien, un certain incapable, un certain dépravé, un certain matricide m’a guidée vers la lumière d’un no âme’s land où tout est éclairé avec des ampoules au néant...

        Vous les vivants vous avez encore la vie à laquelle vous pouvez vous raccrocher, et quand je vois la marche du monde je crois comprendre que c’est chaud, c’est à la vie à la mort...vous ne semblez pas si nombreux que ça à résister, ou tout simplement à comprendre que les forces des ténèbres déploient leurs mortifères ailes sur le monde, qu’il y a aiguille sous roche...

        J’ai attrapé le covid récemment, il a emporté quelques asticots probablement non vaccinés...quant à moi, comorbidité sur pattes ou pas, rien...le vaurien, l’incapable, le dépravé, le matricide s’était pointé un jour avec une seringue et un sourire mielleux, le même qu’il arborait le jour où il m’a fait son space cake à la strychnine...

        Oui vous avez bien lu, ce farouche réfractaire voulait me vacciner, sauf que faire une injection intramusculaire sur ma dépouille déshydratée tu peux toujours courir, imbécile...ah je vous jure, j’ai engendré un énergumène bête à bouffer des graines...je dis ça pour ses oiseaux empaillés qu’il persiste à vouloir nourrir...

        J’en reviens à vous les vivants...face aux forces du mal unissez-vous, soyez portés, et même transcendés, par la justesse de votre combat, ayez la foi que rien n’est jamais perdu jusqu’à la fin du bal lorsqu’on compte les bouses de vaches...ou un truc comme ça...

        J’ai toute la mort pour regretter les instants fatidiques ou je n’ai pas su me hisser en ces altitudes où l’esprit sublimé par le vrai devient invulnérable...malgré le sinistre compte à rebours enclenché vous avez toute la vie devant vous pour la sauver...

        Si d’aventure je peux retrouver un furtif moment de connexion je reviendrai vers vous avec d’autres conseils pour résister sur la durée...même si dans mon cas j’ai surtout appris à patienter sur la durée, le plus difficile étant de s’accoutumer à la torture du temps immobile qui ne passe pas...c’est ça, la plongée dans l’éternité, le regard fixe sur une horloge arrêtée.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès