• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Analyse du débat entre Zemmour et Onfray

Analyse du débat entre Zemmour et Onfray

Eric Zemmour et Michel Onfray ont débattu le 4 octobre 2021, alors qu'ils sont quasiment d'accord sur tout. Ils sont tous les deux ultra-médiatisés, preuve qu'ils ne dérangent nullement l'oligarchie mais qu'ils l'arrangent. Donc ils sont tous deux multi-millionnaires pour bons services rendus. Ils font partie du problème et pas de la solution. Voici une analyse sans concession de leur échange.

 

Tags : Eric Zemmour Michel Onfray Débat




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 2 votes
    sls0 sls0 11 octobre 10:04

    Je suis peut être le seul mais j’en ai strictement rien à foutre des analyses de Jean Robin. Vu que c’est une véritable girouette même pour la direction du vent on ne peut pas lui faire confiance.


    • 2 votes
      Lucy Lucy 11 octobre 14:55

      @sls0
      Beh... beh... je viens de te plusser... smiley

      Vidéo d’ado attardé qui se br@nle grave les c0uilles sur les plages de Papeete.
      Et Cherge U qui raconte que de la merdasse plus bas, je suis cernée.
      Mauvais trip cet article, je taille la route...


    • 1 vote
      Serge ULESKI Serge ULESKI 11 octobre 12:29

      Onfray n’avait pratiquement rien à dire ; on saluera tout de même sa lucidité à propos du danger imminent du projet (ou des projets... )trans-humanisme ; Onfray a saisi l’opportunité d’un "débat" avec Zemmour pour mettre en avant sa revue, son site, sa web-ty et empocher au passage une partie du butin de la recette des entrées du Palais des Congrès (prix des places : entre 25 et 45 euros).

      zemmour c’est de l’audience et des recettes publicitaires pour tous ; professionnels, amateurs, youtubeurs.... Son discours sans surprise c’est celui de Le Pen des années 70.

      Tous les médias savent que Macron est déjà ré-élu. 

      En revanche, l’attitude des médias face au discours hyper-raciste de zemmour , quarante ans plus tard, est très très instructif : qui parle à zemmour, qui parle de zemmour, comment zemmour est qualifité, par qui... dans ce domaine, on a la confirmation de ce qu’on soupçonnait déjà depuis quelques années : la montée lente et pernicieuse d’une droite qui place l’ethnie au entre de son identité, en particulier depuis que des pans entiers de l’économie (la production, ce qui est produit, comment, où, par qui, dans quelles conditions) lui échappent totalement et le social par ricochet.

      La gauche a cru pouvoir survivre en prenant en charge les questions sociétales ; une partie croissante de la droite compte masquer son impuissance en matière économique et sociale en plaçant au centre de ses préoccupations l’identité ethnique et culturelle ; autre question sociétale. 


      • 1 vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 11 octobre 12:34

        Pendant 20 ans on a eu droit à "touche pas à mon pote arabe, musulman et africain" même si ce pote est un truand ; durant les 20 prochaines années, il nous faudra vivre avec un "faut être raciste (tout en niant son existence  ndlr) ; c’est maintenant une question de survie ; quiconque ne l’est pas, est un traitre et un danger pour notre Nation". 


        • 2 votes
          joelim joelim 12 octobre 00:46

          durant les 20 prochaines années, il nous faudra vivre avec un "faut être raciste (tout en niant son existence — ndlr) 

          @Serge ULESKI
          Zemmour ne nie pas l’existence du racisme, il dit que c’est la gauche qui est raciste.
          Elle victimise les immigrés africains en leur trouvant des excuses que leurs compatriotes blancs n’ont pas. Vous êtes tellement dans le déni que je pense que vous allez provoquer des violences, comme la gauche bourgeoise sait le faire (ici le lumpen prolétariat est le migrant et/ou l’intégriste). Déjà les menaces s’en viennent comme chez l’humoriste qui aurait voulu que le massacre au Bataclan ait eu lieu à une réunion de soutien à Zemmour, et aussi la "peste brune" d’un LREM qui est d’une rare violence, vous êtes tellement dans la contradiction vous les petits-bourgeois...


        • 1 vote
          yoananda2 12 octobre 09:11

          @joelim

          il dit que c’est la gauche qui est raciste.
          Elle victimise les immigrés africains en leur trouvant des excuses que leurs compatriotes blancs n’ont pas

          c’est ce qu’on appelle du racisme "positif". Alors que le racisme "habituel" consiste à noircir les traits des "étrangers", la, c’est l’inverse, on en fait des tonnes pour rendre l’étranger plus sympathique et à l’inverse, on noircit l’autochtone par une posture culpabilisante.

          Mais c’est bien du racisme en effet, sauf qu’il se présente sous des jours humanistes, anti-racistes et pendant 30 ans, ça a été un super créneau politique parce que personne n’y voyait que du feu.

          Problème : l’arnaque a été éventée. Ca commence à se savoir.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès