• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arès (série netflix) - Critique

Arès (série netflix) - Critique

Critique de la série Arès (netflix), par Frédéric Chambon.

Tags : Politique Internet Société Cinéma Culture Secte Franc-maçonnerie Complot Communautarisme Satanisme Mythologie Séries




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 2 votes
     Saladin Saladin 23 janvier 04:10

    Â chaque fois qu’il y a une grosse merde satanique Netflix ou autre, t’es là à nous la vendre, c’est in croy able, à croire que tu fais exprès.


    • vote
      Laconicus Laconicus 23 janvier 04:34

      @Saladin

      Et en plus il a un air diabolique sur son avatar.  smiley
      https://www.agoravox.tv/auteur/chambon-frederic

      Vite, de la paille, des fagots bien secs, des flambeaux, brûlons ce sorcier sans attendre ! 


    • vote
       Saladin Saladin 23 janvier 04:56

      @Laconicus Je m’en fou de sa tronche, pauvre idiot, Et si t’étais un peu plus futé tu verrais que ces séries véhicules un tas de messages subliminaux très dangereux pour les gosses ou les simples d’esprits qui, "consciemment" n’y voient que du feu.


    • vote
      Laconicus Laconicus 23 janvier 06:14

      @Saladin

      Et la série dont il est question, vous l’avez vue et étudiée... ou bien vous vous contentez de sa tronche ? Les films et séries qui diffusent des messages subliminaux dangereux ne sont pas celles qui prennent pour sujet des histoires diaboliques. Quand c’est clairement diabolique, ce n’est justement pas subliminal. Le diable ne se déguise pas en diable, mais par exemple en moine ou en psychologue sympa. Par ailleurs, une oeuvre peut aussi être malsaine et avoir un effet déprimant sans forcément délivrer des messages cachés. 


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 23 janvier 06:15

      @Saladin
      "un tas de messages subliminaux très dangereux pour les gosses ou les simples d’esprits"


      Par exemple ?


    • vote
       Saladin Saladin 23 janvier 08:26

      @Laconicus Ouais j’ai été voir ; et dès les premières minutes le diable qui est un prof d’université, banalise la consommation de drogues dures en s’adressant à ses étudiants. (sous entendu, vous pouvez vous droguer et faire de grandes études). 


    • vote
      Laconicus Laconicus 23 janvier 08:32

      @Saladin

      Ok, donc rien à voir avec un message subliminal. Ensuite ce n’est pas parce qu’on voit ça dans les premières minutes que c’est forcément ce qui ressort au final de l’épisode complet et encore moins de la saison complète. C’est peut-être une mise en garde et non une incitation, selon ce qui va arriver aux personnages. 


    • vote
       Saladin Saladin 23 janvier 09:50

      @Laconicus Et vous comprenez quoi par message subliminale ?


    • vote
      Laconicus Laconicus 24 janvier 00:49

      @Saladin
      Je comprends le mot dans le sens que lui donne le dictionnaire, c’et ce qu’il y a de plus raisonnable à faire : "Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu au-dessous du niveau de conscience." Par exemple une scène montrant un démon qui encule une nonne est moins subliminale dans sa manière de communiquer qu’une séquence qui montre un couple d’amants s’embrassant dans un train juste avant que ce train pénètre à vive allure dans un tunnel. 


    • vote
      Chambon Frédéric Chambon Frédéric 29 janvier 20:50

      @Saladin C’est souvent celui qui dit qui l’est.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès