• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arrestation d’Alain Soral : analyse et réaction de Jean Bricmont

Arrestation d’Alain Soral : analyse et réaction de Jean Bricmont

Suite à la récente arrestation d'Alain Soral, l'essayiste Jean Bricmont nous propose une analyse assez fine de la situation en la mettant en perspective avec la question de la liberté d'expression et du "jeu de rôle" que se livrent le système médiatico-politique avec Soral et ce depuis le commencement.

Bricmont dénonce ainsi l'hypocrisie du système en rappelant le ridicule des accusations portées contre Soral qui constituerait une "menace contre la République" alors que ledit système ne cesse de monter en épingle Soral tout comme il l'a fait pour Faurisson au début des années 80 et pour Le Pen à la même période. "Si Faurisson n'avait pas existé, le système l'aurait inventé" nous indique-t-il. Et pour preuve, Bricmont nous précise à ce sujet que d'autres auteurs négationnistes se sont exprimés avant Faurisson sans que ceux-ci n'aient jamais été médiatisés.

En défenseur inconditionnel de la liberté d'expression et bien que Soral l'ait insulté à plusieurs reprises, Bricmont trouve scandaleux que celui-ci soit poursuivi pour ses propos alors que, précise-t-il, "Soral constitue un non-événement". 

Bref si Soral n'aime pas Bricmont, c'est probablement à cause de la grande lucidité de ce dernier...

 

Tags : Alain Soral




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Djam Djam 24 août 12:05

    Bon entretien, intéressant parce que allant exactement à l’essentiel.

    Dommage pour le pâlot Lapierre qui n’a pas non plus choisi le sujet "Soral" pour rien. Le jeune homme faussement courageux à quelques comptes à régler avec le Soral qui l’a, effectivement, remis à sa place à l’époque où Lapierre était ravi de profiter du soutien de la plateforme E&R.

    L’analyse de Bricmont est pertinente parce qu’elle résume exactement les manigances de l’écume événementielle :

    nommer un (ou plusieurs) ennemi pour le créer

    focaliser les paumés énervés vers cet ennemi (vieille tactique souvent utilisée par les laquetsde la politique tendance)

    l’invention d’un antisémitisme omniprésent et actif pour entretenir une cloche protectrice à l’un des pays les plus violents et racistes au monde : Israël

    — transformer quelques intellectuels en chiffon rouge pour tous ceux fort nombreux qui veulent se convaincre d’être dans le Bien.

    Quant au petit Lapierre, on a juste affaire à un opportuniste de la médiacratie qui ne sera jamais un Thierry Meyssan... si l’on veut évoquer un exemple sérieux de journalisme de terrain et de travail approfondi.



    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 25 août 16:19

      @Djam

      Oui, Lapierre avait compté se servir de Bricmont pour assouvir sa soif de vengeance anti Soral. Heureusement, l’essayiste belge avait vite compris et n’est pas tombé dans le piège trop facilement détectable/devinable, de la part du soi disant journaliste super dissident ... toujours en herbe et, m’est avis, qu’il gardera cette position à tout jamais et au mieux, car il pourra aggraver son cas vu les chemins tordus qu’il prend.

      On a le droit de ne pas apprécier Soral, voire le détester ... à condition que les attaques (à défaut de réponses) soient soient faites dans les règles de l’art.
      Je trouve ça rigolo qu’E&R vidange systématiquement par le bas.


    • 2 votes
      sls0 sls0 24 août 12:55

      Lucide le Bricmont.


      • 4 votes
        La France Réveillée NOUS SOMMES RÉVEILLÉS 25 août 15:02

        @sls0
        Un Soral mais sans burnes.


      • 6 votes
        maQiavel maQiavel 24 août 14:58

        A noter que juste après cette intervention, Lapierre et Bricmont se sont encore fait attaquer par E&R par l’intermédiaire de son rédacteur en chef qui les a traités de faux culs et qui a affirmé leur laisser la « confortable » liberté d’expression.

        Ce qui n’a rien d’étonnant venant d’un groupuscule qui est clairement devenu néofasciste, dont le chef est un admirateur de Mussolini et qui appelle à l’émergence de gilets bruns, généralement dans ce type de mouvances les libertés individuelles en général et la liberté d’expression en particulier sont considérés comme de la merde. Ils ne veulent pas des citoyens qui défendent des principes d’organisation mais plutôt des sujets qui font allégeance à leur chef suprème et soutiennent inconditionellement leur mouvement. 



        • 3 votes
          La France Réveillée NOUS SOMMES RÉVEILLÉS 25 août 15:20

          @maQiavel

          Normal se sont des sans-couilles, ils n’ont ce qu’ils méritent.
          Soral a entièrement raison, sauf qu’il faut reconnaître qu’il est parfois brutal, surtout avec les traîtres et les faux dissidents qui se couchent dès qu’on leur met un peu de pression (comme Chouard par ex), mais il est d’autant plus brutal qu’il les respecte, un peu à la manière d’un chef militaire qui ne supporte pas de voir des officiers se défiler quand la vraie bataille commence.

          J’espère sincèrement que toutes ces personnes retrouveront leurs couilles rapidement car elles ont tout de même un certain talent intellectuel et un courage relatif. Le but n’est pas de casser la dissidence mais de l’entraîner vers le haut.

          Le seul grand défaut de Soral selon moi et beaucoup d’autres (comme le mouvement QAnon français par ex), est qu’il se focalise plus sur le judaïsme et le sionisme que sur le satanisme, c’est à mon avis une grosse erreur tactique même en sachant que ces trois éléments sont très intriqués historiquement et idéologiquement.Les trois grandes religions occidentales+moyen orient ont été hackées par le satanisme jusque dans leur institutions, mais le judaïsme est hélas la religion qui a le plus été infiltrée à cause de la fragilité due à son infériorité numéraire et le grand potentiel intellectuel de beaucoup de ses membres qui ont fini par se laisser séduire par l’intellect de Lucifer (voir la vidéo de BHL qui fait l’éloge de Lucifer).

          M. Soral, j’espère que vous lirez ces lignes et en tiendrez compte.


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 25 août 20:20

          @NOUS SOMMES RÉVEILLÉS

          Oui, sauf que la soi disant brutalité de Soral n’est que feinte ... il s’en sert comme arme et bouclier à la fois, façon de dire : foutez-moi la paix avec ces conneries. Ainsi, il semble qu’il ne pense pas de mal ni de Bricmont, ni de Collon, simplement les considère très loin de sa propre vision. Bricmont semble avoir compris cela et c’est une bonne chose ... du moins, selon moi.

          S’il se focalise sur le sionisme (plus que le judaïsme) ... c’est facile à comprendre, puisque cette idéologie contrôle tout, dirige tout dans le monde occidental et bcp ailleurs, malgré que cette même idéologie minoritaire chez les juifs, et eux mêmes déjà très peu nombreux dans le monde. La preuve, ce sont eux (sionistes) qui l’attaquent ... et frontalement qui plus est. Le satanisme et le sionisme sont liés, Soral le sait ... pour mieux comprendre, il faut étudier les travaux de Youssef Hindi.

          Enfin, Soral a la faiblesse de l’insulte facile ... pourtant l’insulte est l’arme des faibles : donc ça sonne faux chez lui.


        • 1 vote
          maQiavel maQiavel 26 août 14:30

          @NOUS SOMMES RÉVEILLÉS

          Eh ben dis donc, c’est du lourd ! smiley 



        • 3 votes
          ged252 24 août 17:28

          Bref si Soral n’aime pas Bricmont, c’est probablement à cause de la grande lucidité de ce dernier...

          .

          Et si Micnet n’aime pas Soral, c’est probablement à cause de la grande lucidité de ce dernier...


          • 8 votes
            ged252 24 août 17:37

            Il faut parler français.

            .

            alors que ledit système ne cesse de monter en épingle Soral tout comme il l’a fait pour Faurisson au début des années 80 et pour Le Pen à la même période.

            .

            Le système ne monte pas en épingle Soral, Faurisson ou Le Pen.

            .

            Les sytème a monté en épingle les petites phrases insignifiantes de Le Pen pour le diaboliser, il a monté en épingle les thèses de Faurisson comme étant totalement fausses, il n’a pas "monté en épingle" Faurisson, et le système a monté en épingle la dénonciation d’un certain système par Soral, et non pas Soral lui-même.


            • 3 votes
              ged252 24 août 17:42

              Vous cherchez à faire croire que le système à fait la promotion de Soral, Le Pen et Faurisson, en disant que le système les a "monté en épingle".
              .
              Alors que le système fait tout son possible pour couler ces gens-là, par des agressions, des amendes et de la prison, et qu’on ne les entendent plus jamais,

              tout en cherchant à faire qu’il est (le système) démocratique.


            • 2 votes
              ged252 24 août 17:43

              tout en cherchant à faire croire qu’il est (le système) démocratique.


            • 2 votes
              pegase pegase 24 août 18:44

              @ged252
              Le système ne monte pas en épingle Soral, Faurisson ou Le Pen.

              Les liens entre les Le Pen et Soraël ne sont plus à démontrer, or la famille le Pen est un instrument du système, ils ont été financés par et pour le système via des officines douteuses appartenant à la CIA ....

              Ne me dites pas le contraire, sinon je vous ensevelis de liens accablants ...

              Déjà rien que l’affaire de l’exfiltration des pilotes d’air cocaïne avec le député FN Chauprade recherché dans le monde entier par interpol ça devrait vous interpeller ... puis sa réapparition au parlement européen comme si de rien n’était smiley sans la moindre remarque des médias ...


            • 1 vote
              ged252 24 août 21:46

              @pegase
              n’importe quoi
              .
              Tu crois tromper qui ?


            • 2 votes
              ged252 24 août 21:54

              @ged252
              la famille le Pen est un instrument du système

              .
              Le système vomit le FN depuis 40 ans, mais le FN est un instrument du système ?
              .
              Le FN n’est pas un instrument du système, il est instrumentalisé par le système.
              .
              Que ce soit Le Pen ou n’importe quelle autre personne à sa place, patriote, le système l’aurait diabolisé de la même façon.
              .
              Vous, les gens comme toi, vous redoutez plus que tout, l’arrivée au pouvoir des patriotes français et vous êtes prêt à tout pour empêcher cela.


            • 2 votes
              pegase pegase 24 août 22:24

              @ged252
              Le système vomit le FN depuis 40 ans, mais le FN est un instrument du système ?

              https://www.youtube.com/watch?v=GH0tSl95G-g

              Créé et financé par la CIA !


            • 1 vote
              ged252 25 août 04:19

              @pegase
              C’est bien de relayer la vieille propagande pourrie d’extrème gauche, les ragots les plus débiles.
              .
              Au moins on sait de quel coté tu es


            • 3 votes
              Super Cochon 25 août 04:24

              @ged252
              .
              .
              " Le FN n’est pas un instrument du système , il est instrumentalisé par le système. "
              .
              ===================================================
              .
              .
              .

              EXACT ! ...... Le Système est tellement vicieux et pervers qu’il fait croire aux français que le FN fait parti du Système , afin que les gens s’en détournent et choisissent de voter pour des oppositions contrôlées par le Système . ...... Mais tout ça , c’est de la politique de haut vole que les gens basique possédant seulement un logiciel simple Droite-Gauche ne peuvent pas comprendre .
              .
              .
              .


            • 2 votes
              pegase pegase 25 août 10:55

              @ged252
              C’est bien de relayer la vieille propagande pourrie d’extrème gauche, les ragots les plus débiles.
              .
              Ce n’est pas de la propagande c’est la vérité, sinon expliquez moi comment est ce possible que Le Pen fut invité par Reagan lui même aux états unis, avec seulement 300 adhérents à son parti ? 

              Que fait fifille aux états unis tout les ans ?

              Que fait fifille en première page de Time magazine ?

              Vous ne m’avez pas répondu au sujet de l’affaire Chauprade !

              Au moins on sait de quel coté tu es

              Je suis simplement du côté des français, rien de plus !


            • 1 vote
              ged252 24 août 17:45

              Article typiquement sophistique


              • 2 votes
                Hijack ... Hijack ... 25 août 23:53

                @ged252

                Pour une des rares fois, je suis O.K avec tous tes commentaires dans ce Topic.


              • 1 vote
                ged252 24 août 18:00

                "Soral nuit aux intérêts supérieurs de la nation"

                .

                Je vous fais la traduction,

                .

                Soral dit comme Chouard : "Les gens qui gouvernent sont des voleurs de pays, des imposteurs, nous ne sommes pas en démocratie, nous sommes des opposants politiques persécutés par un pouvoir despotique"

                .

                Alors quand les chinois, les américians les iraniens, les russes entendent ça, ils se disent : "mais ces gens-là : Macron, Hollande, Sarkozy, ne sont pas des gens sérieux, ils nuisent à leur pays et à leur peuple et cherchent à faire taire, tous ceux qui le disent publiquement, tout en se prétendant démocrates, tout cela est ridicule."

                .

                Alors voilà la façon dont Soral "nuit aux intérêts supérieurs du pays"


                • vote
                  beo111 beo111 24 août 20:30

                  @ged252

                  Il a quand même pas assuré un cachou le père Soral lorsqu’il a suggéré de passer au Gilets bruns. Le seul truc que l’on craint dans un État-nation, c’est la guerre civile.

                  Et ça évidemment l’invité de Lapierre, bien que supérieurement intelligent, ne peut pas le comprendre car il vit dans une fédération. En Belgique s’il y a un conflit entre communautés et bien on fait une nouvelle entité fédérée, pas de problème. Il n’y a pas de Belgique une et indivisible.

                  En plus ils sont neutres militairement donc tout est plus simple.


                • vote
                  pegase pegase 24 août 22:44

                  @beo111
                  -
                  Elle serait vite contenue, c’est facile => loi martiale, couvre feux, barrages dans les principaux axes, laissez passer ...etc .....

                  Sauf si c’est voulu évidemment ...

                  Par contre des attaques sporadiques de groupes armés dans des secteurs isolés, oui c’est possible, c’est ce que je crains le plus ...

                  Peu de solutions pour échapper à des massacres, il faut habiter à proximité d’une forêt en montagne, encore que fuir en laissant ses voisins se faire massacrer est humainement parlant fort discutable ...

                  En l’absence d’armement lourd pour se défendre, c’est une question difficile ...
                  .


                • vote
                  pegase pegase 24 août 22:56

                  @beo111
                  -
                  Il y a eu de nombreux précédents, guerre de cent ans par exemple, invasions suédoises dans l’Est, exactions nazies lors du replis des troupes en déroute dans les Vosges etc ...


                • vote
                  beo111 beo111 24 août 23:24

                  @pegase

                  "Elle serait vite contenue, c’est facile"

                  Il vaut mieux prévenir que guérir.

                  Pour ce qui est de la guerre de 100 ans, cela n’a rien à voir car il ne s’agissait en aucun cas d’une guerre civile, même si son pourrissement et donc sa longévité est lié à un problème 100 % franco-français : rien n’était prévu en cas de folie du roi. Donc évidemment, quand il se met à signer n’importe quoi, il n’y a aucun contre-pouvoir, aucun garde fou pour éviter le pire.

                  Donc paradoxalement les révolutions anglaises, étasuniennes et même françaises ont plutôt contribué à pérenniser le concept d’État-nation en instaurant des contre-pouvoir.


                • vote
                  ged252 25 août 04:39

                  @beo111
                  Tu dis n’importe quoi
                  .
                  Guerre civile de qui contre qui ?
                  .
                  Tu agites les peurs pour discréditer Soral,
                  .
                  Tu défends le système toi aussi,
                  .
                  Est-ce que les persécutions contre Soral, Le Pen, le RN, les patriotes, Dieudonné , Bricmont, Chouard, sont normales dans une démocratie ?
                  .
                  Est-ce qu’on est dans une démocratie ou est-ce qu’on nous ment ? Et si on nous ment, pour quelles raison ?
                  .
                  Est-ce que les français ont le droit de défendre leur peuple et leur pays, leurs propres intérêts, oui ou non  ?
                  .
                  Ou est-ce qu’ils sont obligés par le système de gober tout cru les mensonges de l’oligarchie, comme tu le fais ?


                • vote
                  ged252 25 août 04:42

                  @beo111
                  Précise ta pensée puisque c’est toi qui parles de guerre civile.
                  .
                  Guerre de qui contre qui et pour quelles raisons ?
                  .
                  Il ne suffit pas d’agiter les peurs pour avoir raison ...


                • vote
                  beo111 beo111 25 août 08:57

                  @ged252

                  J’ai une vie tellement chiante que j’ai même le temps pour répondre à tes questions.

                  Guerre civile de qui contre qui ?

                  Peu importe. À partir du moment où l’État laisse une fraction de la population prendre les armes cela créé un précédent.

                  Tu agites les peurs pour discréditer Soral,

                  Non. C’est Soral qui a des propos complètement irresponsables.

                  Tu défends le système toi aussi,

                  Si tu le dis.

                  Est-ce que les persécutions contre Soral, Le Pen, le RN, les patriotes, Dieudonné, Bricmont, Chouard, sont normales dans une démocratie ?

                  Tout dépend si le peuple souhaite garantir la liberté d’expression.

                  Est-ce qu’on est dans une démocratie ou est-ce qu’on nous ment ? Et si on nous ment, pour quelles raison ?

                  Les gens qui disent que l’on est en démocratie ne parlent pas de la même chose. Il y a une confusion sur le sens des mots.

                  Est-ce que les Français ont le droit de défendre leur peuple et leur pays, leurs propres intérêts, oui ou non ?

                  Oui.

                  Ou est-ce qu’ils sont obligés par le système de gober tout cru les mensonges de l’oligarchie, comme tu le fais ?

                  À moi de te poser une question. Quels sont ces mensonges que je goberais tout cru ? À quoi fais-tu référence ?


                • 1 vote
                  pegase pegase 25 août 11:34

                  @beo111
                  Pour ce qui est de la guerre de 100 ans, cela n’a rien à voir car il ne s’agissait en aucun cas d’une guerre civile,


                  Bien sûr que si, toute la partie nord et Paris étaient sous occupation anglaise, de nombreux notables français, notamment les prélats de la puissante université de Paris, étaient de leur côté ... La société étant complètement désorganisée dans les zones en périphérie, les anglais livraient la population aux pillage de leurs mercenaires (il s’est passé la même chose en Syrie, au Kosovo, etc ...)......
                  Vous avez un exemple flagrant avec Franquet d’Arras avec plus de 300 à 400 mercenaires, qui manque de pot tomba sur l’armée de Jeanne d’Arc lorsqu’elle remontait sur Compiègne, le combat entre la bande de pillards et l’armée fanatisée de Jeanne d’Arc tourna au massacre, Jeanne voulu échanger Franquet d’Arras contre des prisonniers aux mains des anglais à Paris ; apprenant que ceux ci avait été exécutés, elle livra son prisonnier à la population locale ...

                  J’ose pas imaginer ce qu’il a du endurer avant de se faire couper la tête smiley


                • vote
                  ged252 25 août 14:39

                  @beo111

                  À moi de te poser une question. Quels sont ces mensonges que je goberais tout cru ? À quoi fais-tu référence ?


                  .
                  Il a quand même pas assuré un cachou le père Soral lorsqu’il a suggéré de passer au Gilets bruns. Le seul truc que l’on craint dans un État-nation, c’est la guerre civile.

                  Les mensonges : Soral est très dangereux, c’est un agitateur qui cherche à fomenter des troubles. Soral est antisémite, Soral cherche a allumer une guerre civile,
                  Le Pen est très dangereux pour la démocratie, c’est un danger pour nos libertés, c’est un nazi, Le Pen c’est Hitler.
                  .
                  Voilà pour les mensonges


                • vote
                  ged252 25 août 14:43

                  @beo111
                  Pour le reste vous avez botté en touche, c’est vous qui avez parlé le premier d’une guerre civile, qui serait fomenté par Soral, (un homme très dangereux), ce n’est pas moi, c’est donc à vous à donner la réponse
                  .

                  Guerre civile de qui contre qui ?

                  Peu importe. À partir du moment où l’État laisse une fraction de la population prendre les armes cela créé un précédent.


                • vote
                  ged252 25 août 15:01

                  @beo111
                  A partir du moment ou vous prenez parti contre Soral, vous vous positionnez d’un coté du système, comme l’a rappelé pegasse : 
                  .
                  Les liens entre les Le Pen et Soraël ne sont plus à démontrer,
                  .
                  Ce qui est vrai ....
                  .
                  Si vous êtes anti Soral, ou si vous critiquez Soral, vous êtes en même temps anti RN/Le Pen ....... si c’est pégasse qui vous le dit ... !


                • vote
                  ged252 25 août 15:07

                  La façon dont vous vous êtes exprimé, peut-être maladroitement, ça donne exactement l’impression que Soral est un dangereux agitateur politique, qui voudrait déclencher une guerre civile,


                • 1 vote
                  beo111 beo111 25 août 18:06

                  @pegase

                  "J’ose pas imaginer ce qu’il a du endurer avant de se faire couper la tête"


                  D’après le bouquin d’Ermance Dufaux, ce Franquet aura subit, "après un procès de quinze jours, la peine due à ses forfaits".

                  Mais je le répète si c’est encore utile, la guerre de 100 ans n’est pas une guerre civile, c’est une guerre entre la France et le royaume d’Angleterre. Maintenant qu’il y ait eu des traîtres ce n’est pas une nouveauté, le gros Asselineau l’explique bien dans ses conférences sur l’histoire de France.


                • 1 vote
                  pegase pegase 26 août 10:56

                  @beo111
                  -
                  Un massacre c’est un massacre ... Normalement c’est interdit selon les règles de l’ONU (en tout cas pas sur des populations civiles), à l’époque de la guerre de cent ans, ils étaient perpétrés par des mercenaires à la solde des anglais, aujourd’hui c’est toujours la même chose, c’est la plupart du temps des mercenaires qui sont à l’origines des massacres, et très rarement des populations civiles ...

                  J’ai beaucoup étudié la guerre de cent ans (j’adore cette période de l’histoire), ce que vous avancez n’est pas tout à fait exact, il y avait une partie de la population qui n’était pas pour le roi de bourges, je l’ai dis plus haut, des notables, des gens du clergé, Cauchon en particulier, avec toute une propagande pour le discréditer (déjà à l’époque) ... Ne pas oublier que la ville de Troyes avait fermé ses portes à l’Ost royal juste avant le sacre du roi à Reims ...

                  C’est compliqué ; parce que c’est une période où le siège du pape à Rome était remis en question, il semble qu’il y ai eu une sorte d’entente entre les anglais, Cauchon et les anti papes de Bâle pour créer une sorte d’Europe avant l’heure, dont l’épicentre aurait été situé à Bâle, la puissante université de Paris ayant déjà décroché de Rome ...

                  Le seul moyen de connaitre ces détails c’est de questionner Olivier bouzy au centre Johannique d’Orléans ...


                • 2 votes
                  Hijack ... Hijack ... 24 août 23:54

                  Avant d’essayer d’écouter Bricmont, je réponds à cette marrante affirmation : "... si Soral n’aime pas Bricmont, c’est probablement à cause de la grande lucidité de ce dernier..."

                  Ce serait comme dire d’un boxeur poids lourd qui n’aime pas son sparring partner car ce dernier boxerait mieux que lui.

                  Du tout ... Non, Soral, n’a rien contre Bricmont, car ils ne naviguent pas dans les mêmes eaux, ni au même niveau. L’un va loin et au fond des choses (quelle que soit la justesse ou pas de ses analyses), tandis l’autre ne dit que ce qu’il est autorisé de dire (ou de penser), tout en lui faisant croire qu’il est résistant des idées.

                  Soral que je sache ne parle de Bricmont que si on l’interroge dessus.

                  Soral a ça de négatif, c’est que pour couper court, tranche vite. Dire qu’il en veut à Bricmont c’est donner à ce dernier l’importance qu’il n’a pas, ni dans la justesse de ses analyses, ni dans quoi que ce soit ... cela étant, sympathique, cultivé, pas mauvais. Un Genre Collon, quoi.

                  Pour ceux qui ont compris ce que je veux dire ... en politique, il y a des niveaux à ne pas dépasser (à tort ou à raison, peu importe) ; par exemple : une ligne blanche, jaune, rouge, puis ligne noire. Bricmont, Collon et d’autres, ne sont qu’au début de la ligne jaune. D’autres ont dépassé la ligne noire ! Aucune comparaison ne peut donc être faite entre ceux qui se dévergondent (les braves) sur la ligne jaune et ceux qui ont dépassé la ligne noire. Ceux de la ligne noire subissent bcp d’attention négative de la part des politiques et des médias, sont la cible de majorité de bien pensants ... n’ont en que faire de la fausse modestie, de l’apparente politesse etc ...


                  • 1 vote
                    Hijack ... Hijack ... 25 août 00:21

                    J’ai pu l’écouter la vidéo en entier, car pour une des rares fois, Bricmont ne tourne pas autour du pot.

                    Pas con du tout de sa part de dire qu’il considère Soral comme une simple équation à étudier ... qu’il n’en pense ni bien ni mal. C’est ma foi une preuve de saine intelligence si c’est la réalité.

                    Pour Faurisson, il ne faut pas que Bricmont confonde négationnisme et révisionnisme, car Faurisson n’a jamais été néga, mais vrai révisionniste. Bcp font cette erreur, d’aucuns la font volontairement et en connaissance de cause. 


                    • 1 vote
                      Hijack ... Hijack ... 25 août 00:55

                      J’ai pu écouter la vidéo en entier ...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet

micnet
Voir ses articles


Publicité





Palmarès