• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bêtise du gauchisme, du progressisme et de l’immigrationnisme : comment (...)

Bêtise du gauchisme, du progressisme et de l’immigrationnisme : comment stopper les agressions sexuelles en Finlande ? Paul Joseph Watson

danse-anti-viol

 

Un monument de la folie progressiste.

Franchement, ça vaut son pesant de cacahuètes... 

On continue de descendre dans les abîmes insondables de la bêtise.

Un exemple, si cela était encore nécessaire à certains, de l'emprise hypnotique et ultra-aveuglante des idéologies : elles rendent fous !

Un must à ne rater sous aucun prétexte.

Tags : Immigration Sexe Violence Sexualité




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Super Cochon 7 avril 00:04


    .
    .
    .


    Mettez des tranches de saucisson dans vos culottes les filles , croyez moi , c’est bien plus efficace que de vous lancer dans une chorégraphie sur un fond sonore d’un jeu vidéo des années 90 ! 

    .
    .
    .
    .
    .


    • 2 votes
      rogal 7 avril 02:13

      @Super Cochon
      À l’ancienne :
      Mettez un cochon dans votre moteur !


    • 8 votes
      medialter medialter 7 avril 12:40

      @Super Cochon
      Ce qui me fait marrer dans cette vidéo, c’est que les 3 pétasses au premier plan s’imaginent suffisamment bandantes pour être l’objet d’agressions sexuelles smiley Allo les poulettes, on redescend de la Lune, ici la Terre, commencez déjà par aller vous faire refaire


    • vote
      yoananda2 7 avril 12:52

      @medialter
      ouai, je n’ai jamais vu le féminisme porté par des femmes féminines. Au pire c’est des laiderons, au mieux, elles sont physiquement bandantes avant que tu ne discutes avec, et je soupçonne fort qu’elles ne doivent pas souvent grimper au rideau avec leur mentalité castratrice. Seraient frigide que je ne serais même pas étonné.
      Et ce que je dis est confirmé par une certaine pratique aussi ! lol


    • vote
      medialter medialter 7 avril 12:59

      @yoananda2
      "Et ce que je dis est confirmé par une certaine pratique aussi"
      *
       smiley
      Les bandantes utilisées comme sac à foutre avant qu’elles n’ouvrent la bouche, une course contre la montre smiley


    • vote
      yoananda2 7 avril 13:06

      @medialter

      Les bandantes utilisées comme sac à foutre avant qu’elles n’ouvrent la bouche

      ce qui confirme à posteriori leur a priori négatif sur les hommes, et la boucle est bouclée. C’est toute la beauté de la chose.


    • vote
      medialter medialter 7 avril 13:12

      @yoananda2
      L’avis des pétasses n’a aucun intérêt, seul l’avis des femmes propres au sacré en a


    • vote
      Laconicus Laconicus 7 avril 14:01

      @yoananda2
      "je n’ai jamais vu le féminisme porté par des femmes féminines."

      La principale revendication des fausses "féministes" que sont les néo-féministes est le droit de n’être pas féminine. Plutôt que d’admettre qu’elles souffrent et qu’elles doivent être soignées afin de parvenir à se réconcilier avec leur propre nature et avec la grande Nature, elles préfèrent imaginer que c’est la société qui doit se conformer à leur morbidité. Leur sinistre projet est d’étendre au monde entier leur pathologie personnelle, comme un aveugle dément rêvant d’anéantir la lumière. Elle s’acharnent donc rageusement et désespérément à construire, contre leur propre nature et contre la Nature, une société d’où la féminité serait exclue. Comme c’est impossible, elles sont malheureuses, méchantes et laides  ce que tout le monde peut constater. 

      Contrairement à une idée fausse très courante, les néo-féministes ne sont pas en guerre contre la virilité, mais avant tout en guerre contre la féminité. Elles haïssent viscéralement le principe féminin, son mystère, sa magie, sa grâce. Elles ne comprennent pas qu’il existe un pouvoir féminin, très différent du pouvoir masculin, d’où l’impression qu’elles donnent d’entrer en concurrence avec le pouvoir masculin, de vouloir castrer les hommes, de désirer une société unisexe où elles auraient une chance d’être aussi viriles que les hommes. C’est évidemment un effort désespéré car malgré tous les dénis, toutes les distorsions et toutes les falsifications imaginables, jamais la nature féminine ne pourra être aussi virile que la nature masculine. Le néo-féminisme n’a donc rien d’autre à proposer aux femmes que d’être des sous-hommes. Aucune femme saine ne sera attirée par ce modèle monstrueux. 


    • vote
      yoananda2 7 avril 14:02

      @medialter

      L’avis des pétasses n’a aucun intérêt, seul l’avis des femmes propres au sacré en a

      oui, c’est ce que j’ai fini par comprendre (après quelques tartes dans la gueule de la vie).


    • vote
      yoananda2 7 avril 15:10

      @Laconicus

      Contrairement à une idée fausse très courante, les néo-féministes ne sont pas en guerre contre la virilité, mais avant tout en guerre contre la féminité.

      oui mais l’un et l’autre vont ensemble (du point de vue des polarités et de la sexualité)


    • vote
      pegase pegase 7 avril 22:42

      @Laconicus
      -
      Contrairement à une idée fausse très courante, les néo-féministes ne sont pas en guerre contre la virilité, mais avant tout en guerre contre la féminité.

      Rien compris smiley 

      Elles seraient donc en guerre contre elles mêmes ?

       jamais rien pigé aux revendications de ces folles, ça part dans tout les sens, on dirait qu’elles refusent de faire le ménage à la maison smiley

      et puis quoi encore !!!


    • 3 votes
      yoananda2 7 avril 22:48

      @pegase

      Rien compris  

      je veux pas être méchant mais je pense que ce n’est vraiment pas ton domaine d’expertise.

      on dirait qu’elles refusent de faire le ménage à la maison 

      oui voila, c’est ça. smiley


    • vote
      Laconicus Laconicus 8 avril 00:22

      @pegase
      "Elles seraient donc en guerre contre elles mêmes ?"

      C’est plutôt un déni et un refoulement, une haine de soi-même. Elle n’aiment pas ce qui est féminin en elles. Et le féminin, c’est une partie très considérable de la totalité d’un être humain de sexe féminin ! Le féminin, c’est par exemple ce qui aime être adorée pour sa beauté formelle et qui assume pleinement cela. Un homme qui voudrait être adoré pour sa beauté formelle quitterait la rive de la virilité. Une femme qui chercherait à se valoriser à travers des actes héroïques quitterait la rive de la féminité. Mais bon, chacun fait ce qu’il veut ou ce qu’il peut de son existence, hein. 


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 7 avril 01:59

      Les autorités finlandaises agissent en dhimmis pour acheter la paix sociale, et feindre de ne voir en ces migrants musulmans que de pauvres victimes réfugiées.

      L’Angleterre est dans le même cas, des gangs de violeurs musulmans ont torturé et violé des milliers de jeunes filles pendant des années dans plusieurs villes, avec la complicité des institutions de l’État.


      • 2 votes
        micnet micnet 7 avril 13:04

        Un grand merci pour cette vidéo et pour cette belle tranche de rigolade !

        J’attends maintenant avec impatience qu’on fasse un clip similaire en France : je verrais bien notre Marlène Schiappa nationale danser sur ce clip en chantant "This is my no-no square" smiley


        • 1 vote
          sls0 sls0 7 avril 14:51

          Il y a 10 fois plus d’étrangers en France qu’en Finlande pourtant il y a moins de viols.

          18 viols pour 100000 habitants en Finlande et ce serait les 0,034% d’Iraquiens qui seraient responsables. Les iraquiens sont originaires d’une région du type familiale famille-tribu où le viol est puni de mort sans passer par la justice. C’est une région au taux de viol entre 0,8 et 2/100000. La région du Moyen Orient peut avoir des défauts mais pas le viol, le type familiale s’y oppose.

          Par contre la Finlande c’est du type familliale souche, autorité et inégalité, ça s’oppose déjà moins conceptuellement au viol.


          • 1 vote
            Laconicus Laconicus 7 avril 15:01

            @sls0

            Quand un homme a vécu toute sa vie dans une société où les femmes sont cachées de la tête aux pieds parce qu’il est convenu que ce n’est pas aux hommes de contrôler leurs désirs mais aux femmes de n’être pas désirables, et qu’il arrive dans une société où les femmes sont toutes apprêtées pour être le plus possible sexuellement attirantes, que se passe-t-il dans sa tête et dans ses couilles à votre avis ? 


          • 1 vote
            sls0 sls0 7 avril 17:13

            @Laconicus
            Je me base sur des chiffres et vous des croyances et la projection de vos pulsions sexuelles.
            A Los Angeles il y a eu une exposition de vêtements. Ces vêtements étaient ceux portés par des victimes de viol au moment du viol. Sur 30, une seule tenue sexy. Le critère du violeur c’est la faiblesse de sa victime. 
            L’histoire des vêtements sexy déclencheurs je laisse cet argument aux violeurs par l’esprit.
            Chez moi viennent beaucoup de "sufragistas" très sexy mais à l’esprit fort. Elles ne risquent rien de la part de violeurs éventuels.


          • vote
            Mr.Knout Mr.Kout 7 avril 18:03

            @sls0  "C’est une région au taux de viol entre 0,8 et 2/100000 " Une région bien connue pour avoir libérée la parole des femmes violées.... (ce qui expliquerai peut être aussi la différence Finlande/France)


          • vote
            Laconicus Laconicus 7 avril 18:34

            @sls0
            "Je me base sur des chiffres et vous des croyances et la projection de vos pulsions sexuelles."

            Je n’ai ni croyance, ni pulsion sexuelle, grand-père. 


          • vote
            Laconicus Laconicus 7 avril 18:36

            @sls0
            "L’histoire des vêtements sexy déclencheurs je laisse cet argument aux violeurs par l’esprit."

            Vous n’avez manifestement rien compris à mon commentaire. 


          • vote
            gaijin gaijin 10 avril 09:10

            @Laconicus
            " Quand un homme a vécu toute sa vie..."
            tout a fait, jeune étudiant en psycho j’avais des potes musulmans originaires de tunisie...quand le temps était au beau et que les filles se foutaient a bronzer sur les pelouses, les pauvres gars ils avaient les yeux qui sortaient de la tête ....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès