• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Budget sécu : TOUT pour le vaccin, RIEN pour l’hôpital

Budget sécu : TOUT pour le vaccin, RIEN pour l’hôpital

Le vaccin avant l’hôpital, c’est la victoire des lobbys contre notre santé, l’actionnaire Big Pharma avant le patient, le profit de quelques-uns avant le bien commun de tous.

Les chiffres ne mentent pas. 

Tags : Vaccins Industrie pharmaceutique Finance Hôpital




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    



    • 7 votes
      News 27 novembre 2020 11:41

      @sls0. Ton article écrit par une personnalité acquise au néolibéralisme date de janvier. La crise du covid est passée par là. Le sous équipement des hôpitaux n est plus à démontrer. Il est flagrant. Les français l ont vu, le savent.


    • 1 vote
      sls0 sls0 27 novembre 2020 12:23

      @News
      Si j’ai pris un article de janvier c’est pour avoir un point hors covid. On se prépare à un choc, on anticipe donc on remonte dans le temps pour voir les actions et les moyens donnés.
      Quand on voit les dépenses de santé US et leur résultats face au covid, on ne peut pas relier l’efficacité face au covid à l’argent.
      Si on prend les Pays Bas, meilleurs que la France avec une dépense moindre.
      Il y a encore peu de temps j’étais dans un pays au PIB inférieur à la dépense pour la santé des français, la mortalité pour 100000 habitants y est 3,4 fois inférieure qu’en France.


    • 5 votes
      hocagi@1shivom.com 27 novembre 2020 14:22

      @sls0
      en effet une fois fermés les hôpitaux n’ont besoin de rien, mais on vous soignera avec rien, pouvez toujours allez ds la foret faire la cueillette de plantes médicinales, bien que vous soyez néfaste pour la nature, je suis sur que cette dernière vous le rendra


    • 2 votes
      hocagi@1shivom.com 27 novembre 2020 19:09

      @sl0 ou vous pouvez toujours vous torchez avec les feuilles, faites attention aux orties, sinon votre anus remplacera avantageusement le phare du Paon


    • 3 votes
      sls0 sls0 27 novembre 2020 23:00

      @hocagi@1shivom.com
      Je suis dans un désert médical mais coté nature je suis gâté. A 90% sur une carte au 1/25000 c’est vert.
      De l’autre coté de la frontière il y a un hôpital performant.
      Comme je me ballade beaucoup en forêt j’ai la condition donc pas besoin d’un excès de médical.
      Pour votre info si je suis parti à l’étranger un certain temps c’était parce que je trouvait le gâchis des dépenses de santé écoeurantes. En france ce n’est pas le médical qui coute le plus c’est plus les parasites non médicaux.
      Où j’étais les gens étaient moins accrocs au médicaments, le fait que les médicaments c’était souvent sous forme de piqûres ne doit pas étranger.
      Et vous, vous êtes du genre à changer de médecin s’il ne vous donne pas de médicaments ?


    • 4 votes
      Pyrathome Pyrathome 27 novembre 2020 23:41

      smileybOzO

      je trouvait le gâchis des dépenses de santé écoeurantes.

      Pauvre tartuffe, c’est la SS qui est pillée par bigpharma venant harceler et corrompre les toubibs depuis des lustres, "tes amis" que tu viens ici défendre avec zèle, et quant à ta triste life, tout le monde s’en bat les steaks d’une force....


    • 1 vote
      sls0 sls0 28 novembre 2020 09:52

      @Pyrathome

      Il existe, pour les pays de niveau de vie équivalent à celui de la France, une disparité dans la part du PIB consacré à l’achat de médicaments. La moyenne de l’UE est de 1,96% ; elle est de 2,11% en France, 1,22% au Royaume-Uni, 1.62% en Allemagne, 1,86% en Italie.

      Comme le prix moyen du médicament (une moyenne de tous les médicaments) est de 0.18 € en France contre 0.27 € en Allemagne, on constate qu’il existe une surconsommation médicale en France, qui ne se traduit d’ailleurs pas par une meilleure santé.

      Les français sont des drogués et les médecins des dealers. Les médicaments représentent 20% de la totalité des biens et services médicaux.


    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 30 novembre 2020 23:45

      @sls0
      Bref, vous confirmez ce que vous étiez sensé infirmer : Tout va dans les dépenses de médicaments, il ne reste donc presque plus rien pour les hôpitaux.


    • vote
      hocagi@1shivom.com 7 décembre 2020 21:20

      @sls0
      Bonjour ah non j’évite les médecins et hôpitaux a tout prix bien a vous


    • 3 votes
      JL 27 novembre 2020 16:24

      C’est la victoire d’une fausse science sur l’art médical.


      • vote
        Nicosan 28 novembre 2020 03:30

        Pourquoi faire tourner cette vidéo, si vous n’en faites pas passer le message ?

        Lien de la pétition : https://www.pas-avec-mes-impots.com/signature


        • 1 vote
          Sentero Sentero 28 novembre 2020 23:43

          Si des vaccins fonctionnent et évitent à des personnes de tomber malades et donc de consommer des médicaments et d’encombrer les hôpitaux... est-ce un si mauvais calcul ? 

          .

          Si les vaccins pour le covid coutent entre 20 et 30 euros pièce (voire moins) et évitent pendant six mois à un an de prendre des médicaments (même du HCQ plaquenil à 4 ou 5 euros la boite) voire de terminer à l’hôpital et d’être contagieux (ce qui peut quasiment arrêter l’épidémie)... est-ce un si mauvais calcul ?


          • 2 votes
            JL 29 novembre 2020 18:33

            @Sentero
             
             en parlant seulement calculs : si 1% de la population a contracté la maladie, et en supposant que les vaccins soient efficaces à 100%, il faut vacciner 100 personnes pour éviter un malade. Vous croyez qu’une grippe, je veux dire , un cas de grippe coûte en médicaments 100 fois le prix d’un vaccin : 2 à 3 000 euros ?
             
             La vérité c’est que les vaccins ne sont pas efficaces à 100%.
             
             La vérité c’est que 100 personnes vaccinées seront exposées aux effets secondaires indésirables quand une seule qui aurait contracté la maladie est exposée à des séquelles éventuelles.
             
             Bien malin celui qui peut évaluer le bénéfice risque, et surtout pas celui qui est seul juge et partie.
             
             Le grand scandale n’est pas les abus de vaccination mais la démission du service public devant sa responsabilité de faire un audit rigoureux.
             


          • vote
            Sentero Sentero 29 novembre 2020 19:57

            @JL
            .
             il faut vacciner 100 personnes pour éviter un malade
            .
            =====================================================
            .
            Non si vous vaccinez seulement les personnes à risques et les personnes particulièrement exposées (et particulièrement vectrices de contagion) on peut penser que c’est déjà suffisant pour bien améliorer la situation... je ne pense pas du tout que tout le monde a besoin d’être vacciné (enfants, adultes en bonne santé et pas particulièrement exposés...) ... d’autant plus que tout le monde ne veut pas l’être...
            .
            Moi par exemple je ne considérerais pas qu’il serait urgent ni même nécessaire que je me fasse vacciner... je n’ai rien contre dans le principe... mais tout simplement ce ne serait pas vraiment utile dans mon cas sauf à ne plus vouloir porter de masques.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès