• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > C’est quoi clairement la Grande Réinitialisation voulue par les élites (...)

C’est quoi clairement la Grande Réinitialisation voulue par les élites mondialisées ?

Une réponse simple en 12 mn à une question simple aux enjeux hors norme.

Tags : Economie Oligarchie Mondialisme




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 8 janvier 12:47

    @ newsQ7

    Une réponse simple c’est une réponse Qanon ?


    • 19 votes
      News 8 janvier 13:05

      @sls0 Regarde, écoute, informe toi et quand tu auras pris un peu de plomb dnas la tête reviens nous voir.


    • 5 votes
      Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 14:03

      @sls0
      As-tu lu le livre de Schwab ou parcouru le site du Forum économique mondial. Tu pourras t’y procurer le PDF du livre en anglais. Bonne lecture !


    • vote
      sls0 sls0 8 janvier 14:40

      @Septimanie24Q6
      Je n’ai pas lu le bouquin mais j’en connais la teneur.
      Dans les années 80 en lisant le rapport Meadows je me suis aperçu qu’on allait dans le mur.
      Avec l’arrivée de l’ultra-libéralisme je me suis dit qu’on irait encore plus vite dans le mur.
      La façon de faire de Trump a encore amplifié.

      Qu’est-ce donc ce mur ?
      Des ressources disponibles comme dans les années 30-40 avec une population qui a plus que doublé.

      Pour être franc, les scénarios que j’avais extrapôlé étaient plus hards que le grand reset.
      Comme j’y suis préparé mentalement depuis les années 90 l’émotionnel n’intervient pas.
      A tout problème il y a sa solution, quand il y a plus de solutions c’est qu’il n’y a plus de problème.


    • 9 votes
      Tchakpoum 8 janvier 14:45

      @sls0

      Ce bouquin n’est pas fait pour vous, en effet. Les papy boomers ne peuvent pas comprendre ce qui se passe. Leur grille d’analyse est rouillée, elle ne peut pas traiter ce qui se trame.
      C’est évidemment Biden qui va permettre la mise ne œuvre du grand reset, Trump n’était pas fait pour ça. Mais vous ne pouvez pas comprendre cette phrase.


    • 3 votes
      sls0 sls0 8 janvier 15:00

      @TchakpoumQ6
      Dans les années 80 j’aurais dit que les papy-boomers ne seraient pas concernés.
      Mais avec l’accélération donnée par l’ultra-libéralisme et l’idéologie de gens comme Trump je verrai peut être les prémisses de ce qui nous attend. Ca risque d’être intéressant, personnellement j’ai rien donc rien à perdre. Rusticité et résilience ne sont plus à la mode maintenant, tant pis.

      Les papy-boomer se sont battu pour les avantages sociaux. Les générations suivantes moins couillues on laissé faire le dépeçage. Elles préfèrent se réfugier dans des théories sectaires que lutter. Elles se feront bouffer.
      Elles ont été formatées par le marketing, elle défendront leur télé grand écran et leur dernier Iphone avant de se défendre.


    • 2 votes
      Tchakpoum 8 janvier 15:07

      @ZardoZ

      Bah, oui. Ce n’est pas sa lucidité. C’est qu’il ne se rend même pas compte de l’accusation sans concession qu’il écrit contre les papy-boomers.


    • 2 votes
      Pierre Régnier 8 janvier 15:43

      @Tchakpoum

      Les “papy boomers“ comprennent très bien ce qui se passe, au moins autant que les jeunes égarés dans la surconsommation d’Internet.

      Surtout les “papy boomers“ qui, il y a bien longtemps, se sont battus contre ce qui, selon eux, allait se passer - et qui se passe - si la Gauche renonçait au socialisme libertaire... comme elle y a renoncé.


    • 8 votes
      sylvain66 8 janvier 15:51

      @sl
      les papys boomers se sont batus pour la liberté de kiffer la vie sans trop se faire chier, les avantages sociaux c’était plutot la génération précédente

      Ils ne se sont pas souciés du fait que tous les moyens de satisfaires leurs besoins (principalement des usines) leurs échappaient peu à peu, ni des conséquences que ça aurait . La génération suivante n’a pas fais beaucoup mieux, elle avait cependant compris que se faire plaisir allait devenir de plus en plus compliqué, mais n’y a apporté que des réponses individuelles et mitterrand . Celle d’après a pris conscience du problème entre deux épisodes de leur série préférés mais c’était un peu tard et il aurait fallu y mettre un peu plus d’énergie

      maintenant on commence a être bien dans la merde, le monde a évolué sans la plupart des gens, dont il n’a plus besoin . Et contrairement à ce que pensent la majorité sur ce site, la coquille vide nationale n’est plus en mesure d’y remédier


    • 1 vote
      Tchakpoum 8 janvier 16:08

      @Pierre Régnier

      Évidemment, baby/papy boomer désigne une génération. Ce qui n’empêche pas à l’intérieur d’un contexte d’existence liée à une génération les opinions des uns et des autres. sls0 est simplement une caricature de cette génération, son horizon de pensée.
      La génération suivante a aussi, bien sûr, ses clartés et ses points aveugles (notamment d’avoir été complètement bouffée par le marketing développé par les papys boomers).
      Si Mitterrand m’a chassé de la gauche, après le virage de 1983, c’est parce que j’étais encore jeune et dans l’expérience de la vie. Mes aînés ne pouvaient plus sortir de l’idolâtrie formée sur Mitterrand de la gauche attendue depuis si longtemps. 
      Les marqueurs que je revendique de ma génération sont le non au TCE de 2005 et les gilets jaunes. Mais ce sont des singularités illisibles dans un paysage idéologique qui appartient aux papy-boomer avec une démographie qui donne la part belle au 3ème âge.


    • 1 vote
      sls0 sls0 8 janvier 16:44

      @ZardoZQ7
      Le sursaut de lucidité date du début des années 90.
      Qui de nous deux a du retard à l’allumage ?
      Je suis guidé par la raison et toi par la peur qui t’envoie direct dans le sectaire. On voit la même chose mais toi à travers le prisme de tes croyances.

      Saches que malgré que je suis de la génération qui achetait pour paraitre ou combler des envies de gosse gâté, je n’ai jamais fait un prêt autre qu’hypothéquaire. La maketing c’était et c’est un repoussoir pour moi. J’ai essayé de ne pas vivre au dépend des générations futures.

      Jeune je me suis battu, après j’ai entendu, il faut que j’arrête, il y a les traites à payer. Début des années 80 c’était plié. Comme c’est écrit dans le cimmentaire au dessus la gauche libertaire a disparu. Pas seulement en France qu’elle a disparu, en premier c’est la mère Tatcher et ça s’est fait sans directive européenne, l’hydre ultra-libérale à fait son oeuvre.
      Le prêt à la consommation et c’était fini avec la force des prolétaires.
      Le prêt, l’arme fatale, il a mis les pays en voie de développement plus bas que terre.
      Chez nous les prête ou la dette permet aux oligarques de faire ce qu’ils veulent. On est au bord de la crise parce que la dette c’est le PIB, un an de salaire du pays. Pour acheter ma baraque qui valait un paquet d’années de salaire, j’ai remboursé en 17 ans sans être au bord de la dépression.
      Continu à avoir peur et délirer, tu seras plus facile à garder comme esclave ou mouton. On te laissera une tablette pour continuer à délirer en réseau.


    • 5 votes
      Et Hop ! 8 janvier 17:02

      @sls0 :Les papy-boomer se sont battu pour les avantages sociaux. "

      Non, les papy-boomer ont profité des avantages sociaux mis en place par Vichy et par le CNR en 1946.


    • 1 vote
      sls0 sls0 8 janvier 19:29

      @Et Hop ! Q4
      Il n’a pas honte, Vichy travaillait pour les grands patrons et les nazis, le social n’était pas leur tasse de thé. Encore un qui veut réhabilité Vichy ?
      Oui une grosse partie des avantages sociaux sont dû au CNR mais ils ont augmenté jusqu’au début des années 80. Donc les avancées sociales d’après guerre c’est de 45 à 81-82, il y a du papy boom dans les avancées.


    • 2 votes
      Et Hop ! 8 janvier 23:20

      @sls0

      Vichy a créé la caisse des allocations familiales et développé les retraites, la médecine gratuite dans les dispensaires, etc.. C’était un régime tès social et très opposé aux puissances d’argent.

      Ils ont certes été beaucoup moins sociaux que le IIIe Reich, mais la France était occupée et l’économie en panne.


    • 3 votes
      sls0 sls0 9 janvier 00:44

      @Et Hop !Q7
      Non seulement il fait la promo de Vichy, il remet une couche avec la promo des nazis.


    • 2 votes
      Mr.Knout Mr.Knout 11 janvier 12:39

      @Et Hop ! Le IIIeme reich social, la bonne blague du neo nazi qui ne connait même pas les œuvres de son ancêtre.

      Apres des débuts certes prometteur, le ministère du travail (création de l’allocation chômage, régulation du temps de travail, création de diverses pensions) est placé sous tutelle du ministère de l’intérieur (1934), la loi du 20 janvier 1934 rétabli et accentue les privilèges patronaux, la même année la branche populaire du parti nazi, révolutionnaire et pro ouvriers, est exterminée (nuit des longs couteaux) pour satisfaire le patronat allemand.
      A partir de ce moment là le travailleur allemand est complètement soumis à la volonté de son patron, il voit ses revenus chuter, à besoin de l’aval de son patron pour changer d’entreprise, interdiction du syndicalisme même "nazi compatible" etc 


    • vote
      Étirév 8 janvier 12:53

      M’est avis que ce « Grand Reset » voulue par les élites mondialisées est une manière de cacher ou de transformer de façon nuisible ce grand évènement que l’antiquité a aperçu comme un phare brillant dans un avenir lointain, et qui a été prévu et annoncé depuis longtemps.
      Ce grand événement est celui qui doit, tout d’un coup, renverser l’œuvre de destruction du passé. C’est ce redressement, dont parle René Guénon, ce « renversement des pôles » qui doit s’opérer lorsque « le point le plus bas aura été atteint ». Et c’est là, pourrait-on dire en se référant au sens cosmologique du symbolisme biblique, la revanche finale d’Abel sur Caïn.
      « C’est par le canal du roman que le Troisième Règne l’emportera... Mais ce que Raymond Abellio appelle le « troisième règne », écrit Jean Parvulesco, sera, dans les abîmes, le Règne de la Quatrième et de la Couronne de Feu, le Règne de la « CORONAtion Cosmique » de Marie et de ses Envoyées de Feu. »


      • vote
        Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 14:08

        @Étirév
        C’est très difficile de dire ce qu’il en est. Seuls des Êtres spirituellement réalisés, des Maîtres comme le disait Guénon, peuvent être à même de dire ce qu’il en est. Des prophétie ont été écrites dans certaines traditions et elles ne sont pas réjouissantes. Certaines se sont déjà réalisées (en particulier celle annonçant l’invasion du Tibet par la Chine, prophétie écrite au VIII ° siècle). Mais tout cela reste très caché : à quoi bon faire peur quand de toute façon c’est quasi inéluctable. Prier si on a une foi quelconque et authentique (attention aux supercheries), faire de son mieux à chaque instant et attendre calmement.


      • 3 votes
        Tchakpoum 8 janvier 14:04

        Le bouquin de Klaus Schwab et de Thierry Malleret, « La grande réinitialisation », n’annonce pas de plan, en effet.

        Cela ressemble à un diagnostic stratégique qu’une entreprise commande à un cabinet conseil. Ledit diagnostic porte sur l’état du monde et les catastrophes immédiates à prévoir à la suite de la covid.

        Le bouquin est téléchargeable ici : http://reparti.free.fr/schwab2020fr.pdf. 204 pages, prologue inclus, sans les annexes. Ce n’est pas long à lire. Mais barbant.

        .

        Il n’y a donc pas de plan, en effet, comme l’explique Chris Chappel. Comme d’hab avec un audit stratégique, ce n’est jamais faux. Mais c’est toujours le choix des sujets analysés qui oriente les solutions à prendre et les acteurs qui auront à la faire.

        L’angle choisi est économique, avec les ressources productives à gérer ainsi que la monnaie & finance pour faire tourner.

        .

        Les acteurs qui auront à prendre en main les solutions sont évidemment les multinationales qui vont tenir la gestion planétaire des individus.

        Il y a la caste des « Grands Intelligents » : Bill Gates, Soros, etc… Attali qui joue déjà le rôle de notre Intelligent National. Ils serviront de conseil ou managers à la gestion sociale.

        Les gouvernements nationaux jouerons les gardes-chiourmes. Ils sont déjà zombifiés d’ailleurs dans l’otanie, ils sont mûrs pour ça. Et c’est déjà commencé : Macron ferme les activités économiques indépendantes pour tout refourguer aux multinationales.

         .

         Le projet est évidemment totalitaire. Chris Chappel évoque Mao, Chavez… C’est un aboutissement néolibéral. Pour appréhender ce qui se préparer, il faut surtout se laver des visions idéologiques, si c’est capitaliste ou communiste.

        *D’une part c’est un projet totalitaire qui n’est ni marxiste, ni libéral. Ou la somme des deux, mais ce n’est pas l’important. Il est neuf, singulier. En tout cas mondialiste.

        D’autre part les idéologies encombrent l’esprit, empêchent de comprendre ce qui est en cours, et ne servent que de chiffons pour se disputer. Déjà, le néolibéralisme est une greffe mondialiste entre ultra libéralisme + sociétalisme, qui fonctionne très bien depuis 30 ans, et pour laquelle peu de gens ont compris l’entourloupe. 


        • 1 vote
          Tchakpoum 8 janvier 14:05

          @Tchakpoum

          (lien vers le bouquin en version française).


        • vote
          Septimanie24 Septimanie24 8 janvier 14:12

          @Tchakpoum
          Pas de planification démasquée, mais un modèle de régime existe déjà. Il se nomme La République populaire de Chine.


        • 2 votes
          Tchakpoum 8 janvier 14:30

          @Septimanie24

          Oui, mais il ne faut pas s’arrêter à ça...

          La Chine est un pays capitaliste à gestion sociale autoritaire. La longue histoire indique surtout que c’est l’Empire du Milieu à très forte intelligence administrative. C’est le parti unique qui sélectionne de lui même par promotions les plus "compétents" à la gestion du pays. Dans l’histoire plus récente, années 70/80, la Chine a été opportuniste et a joué le jeu qu’on lui a imposé : lui refourguer les petites des activités industrielles, les pays occidentaux prétentieux se prenant les cartes des activités tertiaires à "haute valeur ajoutée". Jeu que les occidentaux ont perdu, on le sait. Maintenant, qu’on invente de grand reset, le Chine est preneuse, elle s’en fout, l’empire du milieu tiendra de toute façon.

          Mais si vous parlez ’Chine’, ça devient "communisme". Et vous amenez le commentaire de réaction : non, c’est "USA", donc ’ultra-libéral". 
          Et vous lancez le débat permettant à chacun de disputer ses convictions sans dégager à tous l’ampleur de ce qui arrive.


        • 2 votes
          yoananda2 8 janvier 15:04

          J’ai lu en entier les 2 bouquins de Scwab, le grand reset, et l’autre la 4ème révolution indus.

          Ils sont très bon. C’est une analyse de haut niveau de l’évolution industrielle mondiale. La covid est selon Scwab un accélérateur. Le grand Reset à été publié en juin 2020 et en janvier 2021 ben il avait tout bon.

          Il n’y a pas de plan "totalitaire" ou "tyrannique". Il y a juste un avertissement. Et d’ailleurs, Schwab dénonce la dystopie qui pourrait survenir si "nous" (en tout cas ceux qui ont les manettes) n’y prenons garde.

          Bon, oui, certains vont pleurer parce qu’il appelle une réponse mondiale concertée plutôt qu’une concurrence des nations et donc, bla bla, gouvernement mondial du mal, etc...

          En dehors de ça Schwab ne proposes pas de "solutions" clé en main. Il ne proposes qu’un cadre d’interprétation / de lecture du monde.

          La vidéo proposée est plutôt, il est vrai que le Schwab parle beaucoup d’un avenir "durable et inclusif", baratin marketing à la con.


          • 3 votes
            Gollum Gollum 8 janvier 15:14

            @yoananda2

            Il n’y a pas de plan "totalitaire" ou "tyrannique". Il y a juste un avertissement.

            Je ne sais pas pourquoi mais je le sentais comme ça...

            Avec la mentalité paranoïaque de tous nos chevaliers blancs de la "dissidence" ils sont en permanence dans le soupçon et dès lors voient des choses qui n’existent pas...

            Bon j’ai pas lu Schwab.. Je suis convaincu à l’avance qu’il n’a pas les vraies solutions mais ça n’engage que mon feeling..


          • 5 votes
            Tchakpoum 8 janvier 15:16

            @yoananda2

            Je n’ai pas lu l’autre bouquin, la 4ème révolution industrielle.
            Mais un gouvernement mondial sur 7,5 milliards d’individus, avec la technologie comme moyen de gestion par une caste en entre-soi, je vois mal comment il peut être autre chose que totalitaire.
            Et je suis surpris que vous ne voyiez pas cela.


          • 2 votes
            yoananda2 8 janvier 16:00

            @Tchakpoum

            Et je suis surpris que vous ne voyiez pas cela.

            Je le vois. Non seulement je le vois mais je le dénonce depuis des années.

            Je n’en fais pas une volonté de Schwab pour autant.

            Quand au mot "totalitaire", il faut s’entendre : un truc est totalitaire quand il est censé régler TOUS les aspects de notre vie. La ce n’est pas le cas. Tyrannique ? à la rigueur, mais même ça c’est très discutable.

            Un gouvernement mondial ? je suis déjà contre le gouvernement français, alors mondial ... cependant, il y a des problèmes mondiaux. Si vous avez mieux à proposer qu’un gouvernement mondial ... je vous écoute.


          • vote
            Tchakpoum 8 janvier 16:50

            @yoananda2

            Les problèmes sont mondiaux, c’est une évidence. Mais c’est la solution de gestion que je ne partage pas.
            Je suis westphalien. La nation est l’unité politique qui est capable de se conduire elle -même. Les nations qui ne savent pas le faire, on peut les aider, mais il faut qu’elles l’apprennent.Les nations qui vont faire chier les autres (ingérence), il faut les taper.
            Le droit international, mérite en effet d’être renforcé au vu des problèmes mondiaux qui maintenant s’imposent. Mais il doit servir à en partager les connaissances et à cadrer les limites possibles à ce que peuvent faire les nations en fonction des contraintes générales.
            Le droit international ne peut pas concentrer la gestion de tous les problèmes. Un centre mondial ne peut qu’être tétanisé par le cumul des décisions à prendre et imposer un modèle unique pour s’en sortir, au détriment des besoins et capacités des individus dans leurs habitus.
            Cette "vision" du règlement mondial des problèmes, elle émane d’ailleurs des pays marqués par le monothéisme.
            La montée en puissance du phénomène totalitaire, en asymptote, vous y êtes en plein dedans, avec l’évolution des décrets contre les libertés individuelles qu’on n’arrive même plus à suivre.
            Et la technologie est de nature totalitaire, mais ça, c’est encore un concept trop difficile à appréhender. On a encore le nez dans le gain (le confort apporté à nos existence), sans suffisamment subir le coût inévitable : la perte de l’autonomie de pensée et d’existence.


          • vote
            yoananda2 8 janvier 17:03

            @Tchakpoum
            je ne suis pas contre votre idée, mais je vois mal comment la mettre en pratique en vrai.

            Je suis westphalien.

            Certes, mais c’est lié à notre histoire européenne. Le reste du monde ne l’est probablement pas.

            Les nations qui vont faire chier les autres (ingérence), il faut les taper.

            Impossible à l’heure actuelle je penses. Qui va taper sur les USA ou la Chine ou la Russie ?

            Cette "vision" du règlement mondial des problèmes, elle émane d’ailleurs des pays marqués par le monothéisme.

            Possible, je ne connais pas assez les autres pays, mais c’est sûr Attali aimerait bien un gouvernement mondial dont la capitale serait Jérusalem. Et il n’est pas le seul.

            Et la technologie est de nature totalitaire, mais ça, c’est encore un concept trop difficile à appréhender.

            Oui. J’arrête pas d’en parler aux gens autour de moi depuis des années. Ça percute pas. Je réfléchis à ce problème depuis un moment, mais tout seul, c’est difficile d’avancer.


          • vote
            Tchakpoum 8 janvier 17:15

            @yoananda2

            Certes, mais c’est lié à notre histoire européenne. Le reste du monde ne l’est probablement pas.
            Les 193 pays déclarés à l’ONU ne contestent absolument pas d’exister en tant que nations indépendantes.

            Impossible à l’heure actuelle je penses. Qui va taper sur les USA ou la Chine ou la Russie ?

            C’est le problème. A la différence que la volonté politique US est impériale (nation exceptionnelle qui éclaire et régente le monde). Alors que les volontés russe et chinoise sont le multilatéralisme. On peut toujours chipoter, mais la différence nette.
            Si le problème reste l’impérialisme américain, ce n’est pas en lui greffant la gouvernance mondiale dans son giron qu’on va le résoudre. On va au contraire aggraver le problème.


          • 9 votes
            medialter medialter 8 janvier 17:40

            @yoananda2
            "Le grand Reset à été publié en juin 2020 et en janvier 2021 ben il avait tout bon"
            *
            Non, sans déconner ? smiley Putain le visionnaire smiley Ca a du être vachement dur pour lui de voir ce qui allait se passer dans 6 mois, alors qu’il est un des architectes principaux du NWO, et probablement encore plus au courant qu’Attali sur les modalités la conduite de l’agenda
            *
            "Il n’y a pas de plan "totalitaire" ou "tyrannique" [...] Bon, oui, certains vont pleurer parce qu’il appelle une réponse mondiale concertée plutôt qu’une concurrence des nations et donc, bla bla, gouvernement mondial du mal, etc..."
            *
            Ha, mais alors tout va bien, puisqu’il le dit. Tu crois sérieusement qu’ils ne vont pas imposer la feuille de route avec toutes les saloperies, les enfumages et le totalitarisme habituels ? Effectivement, l’agenda 2030 est un concerto de violons, l’apothéose de l’écologie et la fin définitive de toute pauvreté. Ce n’est d’ailleurs même plus une conspiration puisqu’on trouve les 17 points de cette agenda en accès libre et officiel sur WK, aisni que sur le site de Davos. Non mais sérieux, tu t’es fait godé par toutes les fadaises de ce politicard de l’ultra-libéralisme ? Y2 qui avale les salades des fossoyeurs, MDR smiley


          • 2 votes
            maQiavel maQiavel 8 janvier 18:48

            @yoananda2

            « Il n’y a pas de plan "totalitaire" ou "tyrannique". Il y a juste un avertissement. Et d’ailleurs, Schwab dénonce la dystopie qui pourrait survenir si "nous" (en tout cas ceux qui ont les manettes) n’y prenons garde ».

            Il y’a tellement d’élucubrations autour de ça. Toujours intéressant de lire une personne qui a lu directement ce dont il est question. 


          • 2 votes
            sls0 sls0 8 janvier 22:10

            @Super CochonQ7
            Parce que le cochon a lu ces livres lui ?
            Déjà qu’il ne comprend pas tout dans le journal de Mickey, ce genre de livre est hors de portée pour lui.


          • 2 votes
            Gollum Gollum 9 janvier 10:29

            @Super Cochon

            S’pèce de gros TRES GROS connard je n’ai pas lu le livre mais j’en sais suffisamment pour savoir que le gars veut miser sur la technologie donc les vieilles recettes...

            Les résumés de bouquins ou les avis de lecteurs sur Amazon ça te dit quelque chose ?

            P’tain mais je vais le transformer en tranches de sauciflard le caillon prétentieux qui ne sait que spammer... smiley


          • 2 votes
            yoananda2 9 janvier 11:00

            @Gollum

            je n’ai pas lu le livre mais j’en sais suffisamment pour savoir que le gars veut miser sur la technologie donc les vieilles recettes...

            J’ai lu ses 2 livres, et je confirme, c’est un cornucopiste, ou un prométhéiste, c’est à dire qu’il pense en effet que la technologie va nous aider à résoudre les problèmes ... posés par la technologie. Pour être plus juste : les nouvelles technos vont nous aider à résoudre les problèmes des anciennes techno.

            C’est tout le sens de son grand reset : une transition technologique.

            Attention, il n’est pas en train de demander cette transition, de la conspirer, ou quoi. Il dit qu’elle est en cours, qu’elle contient les solutions à nos problèmes, qu’elle va s’accélérer, et qu’il faut la "réguler" pour éviter d’autres problèmes (nouveaux) qu’elle va apporter avec elle.

            Je ne dis pas que c’est bien ou mal, je dis que c’est ce qu’il dit.


          • 1 vote
            Gollum Gollum 9 janvier 11:12

            @yoananda2

            Ben voilà tu confirmes. J’avais donc bien compris et Super Ducon montre qu’il est un gros con et ça tout le monde le sait ici.

            Et c’est valable pour Zardoz aussi..


          • 3 votes
            Pierre Régnier 8 janvier 15:49

            Non, la théorie de la grande réinitialisation proposée à Davos ne dit pas “rien“ comme le prétend cette vidéo.

            Elle dit que les entreprises capitalistes, les financiers, et leurs alliés gouvernementaux qui dominent le monde, savent, avec de plus en plus de certitude ces dernières années, que la décroissance de la consommation mondiale est une nécessité absolue.

            Le Forum de Davos a exprimé la volonté que, dans la réalisation de ce changement indispensable, ceux qui dominent le monde doivent continuer de le dominer.

            Avec la disparition, comme en France, d’une vraie Gauche, et une Droite qui méprise toujours les objectifs républicains de LIBERTÉ, d’ÉGALITÉ (pas seulement en droit) et de SOLIDARITÉ (la fraternité ne se décrète pas), les dominants peuvent, de manière à peine voilée, se dire entre eux (mais aussi, forcément, publiquement), la nécessaire modification de leur manière de faire.


            • vote
              yoananda2 8 janvier 16:03

              @Pierre Régnier
              je ne sais pas ou tu as lu ça, mais il n’y a RIEN de la sorte, ni même d’approchant dans les 2 bouquins de Schwab (putain, c’est chiant à écrire son nom). Après si tu l’as vu ailleurs (ailleurs que dans des extraits vidéos sortis de leur contexte), je veux bien les lire.


            • vote
              Pierre Régnier 8 janvier 17:10

              @yoananda2

              Je n’ai pas lu les deux livres et ne les lirai pas, car c’est depuis de nombreuses années que j’observe le capitalisme en réflexion face à l’indispensable décroissance de la consommation mondiale, dont il a compris qu’elle est inéluctable... sauf si l’on accepte la destruction, déjà très engagée, des moyens de vivre sur la terre.

              C’est à la vidéo que j’ai réagi. L’auteur a compris que c’est de cela qu’il s’agit et il nous laisse entendre que les peuples doivent s’organiser pour éviter que l’indispensable changement soit mis en place par un gouvernement mondial constitué par les actuels dominants.

              Mais, curieusement, parce que le Forum de Davos n’a pas dit précisément comment ces dominants vont s’y prendre, il conclue en disant que la théorie du Forum ne dit rienC’est seulement cette sotte conclusion que j’ai commentée.


            • 3 votes
              ezechiel ezechiel 8 janvier 20:27

              La Grande Réinitialisation ou « Great Reset » est le programme politique progressiste qui permet d’aller vers la mondialisation, la fin des états nations avec la collaboration des mass-média, de nos élites politiques républicaines (gouvernance mondiale), des industriels et des banquiers (forum de Davos).

              L’objectif est d’obtenir un contrôle total et absolu des populations, tout individu doit devenir un consommateur lambda interchangeable, abêti par la société des loisirs, sans histoire, sans passé, sans spiritualité, une machine manipulable par les média et les gouvernants, recadré par une censure généralisée sur les réseaux sociaux qui ostracise et détruit socialement tout individu qui refuse de se plier à la pensée unique.

              Dans la gouvernance mondiale et la globalisation, les villages, les petites villes, les agriculteurs, les artisans, les restaurateurs, les paysans, sont voués à terme à disparaître (fermeture des crèches, des maternités, des hôpitaux, des écoles, des épiceries, des boulangeries, suicide des agriculteurs, etc...), pour être aspirés par les mégapoles mondialistes (Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, etc...) et leurs immenses centres commerciaux.
              Le mouvement des gilets jaunes ne fut qu’un symptôme de cette disparition programmée.

              La civilisation européenne orientée vers Dieu qui pendant des siècles s’est construite sur le sacré, l’humilité, la contemplation, le don de soi, le sens du sacrifice, la vérité et la connaissance, l’incarnation du souverain en son Peuple, a été lentement et progressivement érodée par la république universelle pour la remplacer par Mammon, le Dieu argent cupide, vil et individualiste.

              « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
              Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
              Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

              Apocalypse 13:11-17


              • 1 vote
                Gollum Gollum 9 janvier 11:00

                La dernière fournée du doctor fou sur Avox.fr on ne s’en lasse pas :

                J’ajoute que si Trump repasse, il va y avoir un gigantesque ménage au sein des media américains d’abord, et par répercussion européens ensuite.
                Les dirigeants de Big Tech seront arrêtés, Facebook, Twitter, Google seront restitués au peuple, après l’incarcération de leurs dirigeants corrompus.
                Les données de l’information vont se modifier radicalement, et les « bonnes » voix seront enfin entendues par tous les Français.
                Et ça changera tout.
                Le grand Reset va se transformer en Grand Réveil pour toute l’humanité.


                C’est y pas mignon tant de foi naïve ? smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès