• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contamination : comment des micro-particules peuvent diffuser le (...)

Contamination : comment des micro-particules peuvent diffuser le coronavirus, ou l’impérieuse nécessité de porter un masque filtrant

Conclusion :

L'air autour des gens infectés est contaminé. Et plus l'endroit est clos, plus la charge virale est élevée (La charge virale, c'est le nombre de copies d'un virus dans un volume de fluide donné).

Il faut donc impérativement faire baisser cette charge virale en :

  1. Aérant le plus possible la zone considérée.
  2. Porter un masque filtreur de type FFP2 N95, ou mieux FFP3 N99, afin d'être suffisamment protégé pour faire baisser la charge virale.

Attention ! : porter un masque de tissus ou même un masque chirurgical, ne permet pas de filtrer les micro-gouttelettes en suspension transportant des virus car leurs mailles sont bien trop grosses pour empêcher celles-ci de passer. Ils ne protègent que des "grosses" gouttelettes que vous émettez, de celles que les autres vous envoient, et vous empêchent de toucher inconsciemment votre bouche, mais il ne vous protègent EN AUCUN CAS des micro-gouttelettes contaminantes suspendues dans l'air.

Une vidéo bien visuelle et didactique pour ne plus rester dans l'ignorance du processus de contamination par voie aérienne.

 À ne rater sous aucun prétexte ! 

 

Complément :

Pour les personnes qui chercheraient à acheter des masques, explorez :

Pour des masques FFP2 :

- Alibaba.

- AliExpress.

Pour des masques FFP3 :

- Alibaba.

 

Tags : Santé Santé menacée Coronavirus Covid-19




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 avril 10:05

    "L’air autour des gens infectés est contaminé. Et plus l’endroit est clos, plus la charge virale est élevée (La charge virale, c’est le nombre de copies d’un virus dans un volume de fluide donnée). Il faut donc impérativement faire baisser cette charge virale en : réduisant le plus possible la zone considérée. Porter un masque filtreur de type FFP2 N95, ou mieux FFP3 N99, afin d’etre suffisamment protégé pour faire baisser la charge virale."

    Pour des masques FFP2 : Alibaba.et AliExpress

    Pour des masques FFP3 : Alibaba.

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    EXCELLENT !


    • 1 vote
      abolab 10 avril 10:16

      Une étude sud-coréenne récente montrait que les virus restent actifs 7 jours sur la surface extérieure des masques et 4 jours à l’intérieur.

      Les malades ne devraient pas porter de masques, car les masques sont une source de réinfections secondaires pour eux, accélérant la contamination des parties saines de leurs poumons par auto-contamination due à la respiration dans le masque.

      Porter un masque n’est vraiment utile que si l’on est sûr que l’on n’est pas contaminé, autrement c’est un risque supplémentaire.

      De même le confinement ne devrait pas être prescrit aux personnes malades, car ce qu’elles ont besoin c’est de respirer de l’air non contaminé à l’extérieur... pas de respirer l’air qu’elles contaminent à longueur de journée.

      La respiration par le nez offre une filtration naturelle qui active le système immunitaire via le cornet nasal et les amygdales pharyingiennes et améliore l’oxygénation du fait de la production d’oxyde nitrique nasal.


      • 1 vote
        abolab 10 avril 10:23

        @abolab L’oxyde nitrique qui est un agent antiviral endogène naturel que notre corps produit, notamment contre les SARS-CoV (Åkerström et al).

        L’oxyde nitrique endothélial est favorisé par une alimentation végétale et permet de réduire les risques liés à l’infection virale en traitant les causes sous-jacentes de problèmes, comme les maladies cardio-vasculaires, les diabètes ou les atteintes rénales.
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sortir-de-la-coronapsychose-pour-222695

        Ce que ne vous apprendra pas Santé Publique France qui laisse miroiter à la population que des molédules ou des vaccins sont des solutions, alors que le virus tue majoritairement des personnes avec des dysfonctions vasculaires préexistantes du fait de l’alimentation trop riche en protéines et non végétalisée qui est prônée par le PNNS depuis des décennies.


      • 1 vote
        abolab 10 avril 10:54

        Concernant la stabilité des virus dans les masques, il s’agit d’une étude chinoise et non sud-coréenne
        https://www.thelancet.com/journals/lanmic/article/PIIS2666-5247(20)30003-3/fulltext


      • vote
        BlueMan BlueMan 10 avril 13:09

        @abolab
        C’est la raison pour laquelle il faut faire "sécher" ses masques.
        Il faut en avoir plusieurs, et faire une rotation.
        Avec un masque de qualité par jour, on les laisse reposer en hauteur (pour éviter l’humidité) dans un endroit propre et sec pendant une semaine, ce qui est bien suffisant pour que le virus meure. smiley


      • 2 votes
        sls0 sls0 10 avril 15:03

        @BlueMan
        Les masques sont à usage unique, quand on l’enlève c’est direction poubelle.
        Il y a eu effectivement de la contamination aérienne dans les congrégations religieuses. Il faut voir comment ça bouge et brasse de l’air dans leur réunion.
        A part ces réunions loufoques de l’aérien c’est pas trop la mode.


      • vote
        BlueMan BlueMan 10 avril 16:21

        @sls0 : "Les masques sont à usage unique" : tout dépend du masque, de l’utilisation qui en est faite, et de la durée d’exposition.
        Attention à certains masques chinois qui ne respectent pas les normes (quand ce ne sont pas carrément des saloperies de contrefaçons) :
        https://fr.sputniknews.com/international/202004101043522504-la-belgique-recoit-un-nouveau-lot-de-millions-de-masques-inutilisables-venus-de-chine/


      • 3 votes
        sls0 sls0 10 avril 21:12

        @BlueMan
        Effectivement il y a des masques à cartouche qui sont ré-utilisables. C’est un métier savoir désinfecter ce type de masque.
        Quant à laver un masque type FP2, ce n’est pas du tissé, le mouiller doit certainement ré-agencer les fibres.
        Pour le personnel au contact de malades, l’extérieur du masque doit être un bouillon de culture, pour l’enlever c’est deux paires de gants et on le chope d’un coté par l’élastique et on le décroche de l’autre oreille.
        C’est de la précaution avec du jetable, imaginez avec du non jetable.
        Pour apprendre ces gestes le stage minimum dans le nucléaire c’est trois jours. C’est aussi ce genre de stage que fait une partie du personnel hospitalier à proximité d’une centrale nucléaire, ils sont bons mais pas assez. Quand des pros les jettent après emploi je ne vois pas monsieur tout le monde faire mieux.


      • 2 votes
        BlueMan BlueMan 10 avril 21:47

        @sls0 : Tiens, voici un lien sur le sujet : masques FFP2 réutilisables, masques lavables, nettoyage de masques, etc. :
        https://kit-survie.org/masque-coronavirus/
        Ça te permettra d’y voir plus clair.


      • 2 votes
        sls0 sls0 11 avril 14:19

        @BlueMan
        Je lis ce qui est écrit sur la boite, pas de temps à perdre avec des délires survivalistes.


      • 2 votes
        BlueMan BlueMan 11 avril 14:29

        @sls0 : Allons bon, la mauvaise foi maintenant... Le lien que je vous ai donné n’a rien à voir avec le survivalisme : c’est une page technique et commercial sérieuse.
        Vous vous êtes planté, c’est tout. Tout le monde a le droit de faire des erreurs. Pas la peine de tomber dans la malhonnête intellectuelle comme vous venez de le faire.
        Bonne journée.


      • vote
        Zip_N 10 avril 12:31

        En cas de grave contagion il faut s’isoler, le masque ne permet pas au virus de rester confiner pendant plusieurs heures. Les asymptomatiques sont moins contagieux car ils ne toussent pas et n’émettent pas de grosses particules virale au sol.

        Je pense que le virus ne se met pas en mode ON-OFF en 1 seconde en fonction de des anticorps du malade. La virulence de contagiosité ou plutôt le risque pathogène est pas le même tout au long de la maladie. Lorsque le sujet a développé beaucoup d’anticorps le virus est certainement très affaibli lorsqu’il ressort et contamine une autre personne. Il est pas impossible lors de l’affaiblissement (stade final) du virus que la contagion pourrait faire office de vaccin.

        Diminuer la charge virale oui, car il est pas impossible que le corps (avec peu d’expérience) arrive à combattre en grand nombre quelque particules virales si elles ne sont pas en trop nombreuse. Dans le cas contraire la maladie apparait.


        • 1 vote
          Scalpa Scalpa 10 avril 16:48

          Le mieux c’est un sot d’eau avec un tuba, faut bien saler l’eau avant.


          • 3 votes
            BlueMan BlueMan 10 avril 17:14

            @Scalpa : oui un sot : c’est tout à fait ça ! smiley


          • vote
            Scalpa Scalpa 10 avril 21:54

            @BlueMan
            un sot sans os


          • vote
            Conférençovore Conférençovore 12 avril 22:34

            @Scalpa Des sots pilant...




              • 5 votes
                Hijack ... Hijack ... 13 avril 16:46

                @Scalpa

                Les taux de mortalité entre grippe saisonnière 2018/19 ... et Covid 2019/20 sont parlants ... sauf que la comparaison n’est pas précise, car grippe USA et Covid en Chine ... On sait aussi que les USA minimisent aussi bien les chiffres de la grippe que du Corona. La Chine, quoi qu’on dise, a tjrs donné les mêmes chiffres, évoluant au début... et se stabilisant par la suite. 


              • vote
                herve_hum 11 avril 12:10

                Le principe du masque chirurgical est de protéger les autres de ses postillons, pas d’éviter ceux des autres, d’autant plus que le tissu vient se coller à la bouche.

                La bonne stratégie est donc de porter une protection de visage afin d’éviter d’émettre des postillons dans l’air ambiant, pas de se protéger des postillons émis par les autres. Bref, si personne ne projette de postillons, personne ne risque d’en absorber et aussi de toucher une surface contaminée, puisque l’essentiel vient elle aussi de la projection de postillons, puisque le volume surfacique occupé par ceux ci est infiniment supérieur à ce qu’une personne peut toucher avec ses mains.. D’autant que si celles ci restent non contaminées, elles ne peuvent pas participer à la contamination.

                La seule question qui vaille est alors de savoir si le virus se propage par la vapeur d’eau de la respiration ou par les postillons émis en parlant. La vidéo montre clairement que ce sont les postillons qui sont mis en cause, car une forte respiration s’apparente à un mini éternuement par la gorge au lieu du nez. Autrement dit, dans une pièce bien ventilée, un masque chirurgical doit suffire, mais le mieux est une visière transparente ou un voile étanche, donc avec une couche en plastique où on respire par en dessous. Car une couche étanche est une barrière étanche contre le virus pour ses mains.

                tant que les scientifiques ne comprendrons pas cela, qu’il faut confiner le virus à chaque personne et non pas confiner les personnes elles mêmes, parce qu’on pense d’abord à se protéger des postillons des autres, la stratégie sera toujours coûteuse et avec de nombreuses failles impossible à supprimer.

                Maintenant, si on s’en tient au principe de l’immunité de groupe, on ne peut pas avoir un monde où personne n’échangerait plus ses microbes, car alors, on se retrouverait avec une nouvelle forme de racisme humain dont le coût serait alors bien supérieur en vie humaine !


                • vote
                  dédé 11 avril 12:15

                  Si en plus vous pouvez mettre un masque jaune, c’est top ! Le risque d’essuyer un tir de LBD est minime en ce moment.

                  Sinon, mettez au moins un gilet jaune si vous applaudissez les soignants à vos fenêtres ! 


                  • 7 votes
                    Hijack ... Hijack ... 13 avril 12:42

                    Tous les masques, quels qu’ils soient, y compris faits maison, protègent, un tant soi peu, de 50 % pour les moins protégeant à 90/95 % pour les plus protégeant ...

                    Le problème maintenant, ce n’est même plus les masques, mais leur livraison ...


                    Que ce soit Ali Baba, Amzaon, Ebay ou n’importe qui d’autre ... y compris le petit artisan couturier, les livraisons vont jusqu’à fin mai, voire juin ... et encore, sans aucune garantie. Tous les petits vendeurs sur internet que j’ai visité, disent ne pas garantir la livraison, ce qui est un comble pour des protections en urgence. Si certains affichent fin avril un jour ... le lendemain ils avancent d’une semaine et ainsi de suite. Ce n’est donc pas l’acheminement (de Chine ou de France) des paquets qui pose problème, mais bien la gestion des colis, à la douane ... et à la poste.


                    • vote
                      BlueMan BlueMan 13 avril 16:10

                      @Hijack ... C’est la raison pour laquelle la seule solution qui reste c’est la livraison par des entreprises privées (DHL, Fedex, ou autres), mais ça augmente significativement le coût de la commande.


                    • 3 votes
                      Hijack ... Hijack ... 13 avril 18:23

                      @BlueMan

                      Je viens de trouver des masques en tissu, lavables ... sur Ebay.
                      Livrables sous quelques jours, pas chers ... fabriqués en France.
                      Il y en a qui en vendent des petits lots ... pas chers.


                    • vote
                      BlueMan BlueMan 14 avril 00:50

                      @Hijack ... Il faut qu’il soient N95 ou N99, sinon, ça ne protège pas suffisamment.
                      C’est bien la peine que je poste cette vidéo pour vous avertir... ^^


                    • 1 vote
                      Hijack ... Hijack ... 15 avril 12:41

                      @BlueMan

                      On sait tous cela ... mais, comme je l’ai souvent dit, que c’est surtout confirmé par bcp de spécialistes : un masque basique, on peut l’améliorer en y ajouter un ou plusieurs filtres. Un masque (en tissu ou même en papier) protégeant à 65 % peut vite passer à 85 % en y ayant ajouté par exemple un filtre à café, ou une lingette nettoyante (à condition qu’elle ne sente rien) etc ... Je n’invente rien.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès