• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contre Jésus-Christ

Contre Jésus-Christ

Cette fois-ci il ne s'agit pas de s'en prendre au christianisme (à la religion chrétienne), certains seront soulagés de l'apprendre, mais à Jésus-Christ lui-même, de montrer le côté pervers du personnage décrit dans les évangiles.

C'est donc une lecture païenne, contemporaine, mais courante dans l'antiquité, que nous partage l'auteur à propos des évangiles.

Le meilleur du personnage Jésus existait déjà chez les philosophes Grec et Romain (souvent en mieux), sans le côté gourou dictateur théocratique qui ressort des paroles et actes de Jésus par moment.

Le "miracle" de la résurrection est démonté, avec brio, je trouve. Décidément rien ne va dans cet épisode. On voit comment la foi chrétienne a été bricolée.

Ironiquement, son analyse rejoint celle de Pacôme Thiellement comme quoi la gauche en France, même laïque, est l'héritière, tout comme la droite, d'une certaine interprétation du christianisme. La France est la fille ainée de la Palestine, parce qu'au final, les élites françaises font tout remonter à cette origine, plus ou moins mythifiée.

"La doctrine originale de Jésus-Christ qui est responsable de l'essentiel des maux en occident".

Tags : Religions Christianisme




Réagissez à l'article

191 réactions à cet article    


  • vote
    Conférençovore Conférençovore 6 janvier 10:29

    "Cette fois-ci il ne s’agit pas de s’en prendre au christianisme (à la religion chrétienne), certains seront soulagés de l’apprendre, mais à Jésus-Christ lui-même"

    Je vais m’en prendre à Mahomet mais pas de panique - il ne s’agit absolument pas de m’en prendre l’islam, hein ! Aucun mais alors strictement aucun rapport !

    "Soulagé", non puisque pas du tout surpris. On ne peut que faire le constat désolant, affligeant suivant : le pays est envahi, il est en voie de shit-holisation extrêmement poussée et la déchristianisation est tellement avancée que la première religion de France, depuis 2022, c’est désormais l’islam (avec tout ce que cela implique comme problèmes, inutile de faire un dessin), mais le sujet de l’auteur et de l’autre quiche (qui ne manquera pas d’arriver...), c’est, accroche-toi bien Raymond, parce que c’est gratiné... roulements de tambours... l’Eglise.

    Wahou ! J’ai l’impression avec ces deux olibrius qui font manifestement un concours du plus gros candaule du site d’avoir une sorte d’équivalence de Charb qui, peu de temps avant de se faire exécuter, lui et le reste de la rédaction de Charlie, expliquait que le problème du journal et des productions satiriques en général, c’était l’extrême droite catho méchante toussa. Ce niveau d’etnomasochisme et ce décalage avec les réalités est concernant, pathétique même, encore une fois, je ne suis absolument pas surpris : c’est précisément ce cuckisme mental qui rapproche notre racialiste beaucoup plus des gauchistes woke que n’importe qui d’autre. Il est extrêmement répandu malheureusement dans la population, y compris chez des gens qui se pensent à contre-courant avec leur méga-ultra-racisme de l’espace. Ceci dit, une partie de la population commence pour le coup a vraiment se réveiller... Même si je ne crois pas que le réveil de certains soit prévu pour 2024... Et inutile de prier pour cela : c’est un miracle qu’il faudrait.


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 6 janvier 10:31

      J’aime beaucoup le titre en revanche : il a au moins le mérite d’annoncer la couleur.


    • vote
      Gollum Gollum 6 janvier 10:31

      J’ai pas tout à fait fini la vidéo mais on peut déjà faire quelques remarques...

      Pas mal sur le fond bien que je trouve qu’à la fin il semble en faire un peu trop dans son désir de "diaboliser" le personnage... 

      Sur la forme trop d’images à sensation (satanistes) qui desservent le propos et des "coups de gueule" un peu hystériques de l’auteur qui là encore sont contre-productifs.. Bon, on sent au timbre de la voix que le gus est jeune et qu’il a dû subir la religion dans son enfance et qu’il a sans doute un compte à régler... smiley

      J’ai trouvé les propos de Julien (empereur) comme ceux de Porphyre et de Celse particulièrement intéressants.. 

      À 17’40 on a un tableau des valeurs droite/gauche du christianisme pertinent. J’ai reconnu immédiatement Jean Keim dans la colonne rouge gauchisante... smiley

      Le duo Zemmour/ Enthoven illustre cette dualité.

      À 19’ Augustin est cité qui sauve le tu ne tueras pas dans les guerres saintes en faisant du tueur un glaive armé par Dieu. Bref, c’est Dieu qui tue. On a la même rhétorique chez les islamistes de Daesh.. Chez eux aussi c’est Allah qui tue.

      S’ensuit des citations évangéliques illustrant les propos assez convaincantes dans l’ensemble..

      Et bien évidemment les fameuses prophéties ratées de Jésus lui-même sur son retour prochain, la gueule de bois des disciples arnaqués arrivant en fin de vie et constatant avec amertume s’être faits avoir et que nous révèle l’apologiste Clément...


      • vote
        yoananda2 6 janvier 12:17

        @Gollum
        oui les propos d’Augustins sont proprement abjects, comme son "quand l’église persécute c’est par amour, quand les païens persécutent, c’est par haine" (un truc dans le genre).
        Le gus assume ouvertement son double standard, et ça n’a choqué personne visiblement, chez les chrétiens, qu’un père de l’église tienne ce genre de propos.
        Le tableau sur le christianisme de gauche et de droite est bien vu aussi, je trouve.

        Après, la fin est un peu too much en effet. Les images de fond aussi.

        Finalement, le christianisme a récupéré beaucoup de trucs des païens, pour les dénaturer.
        En plaçant un personnage juif comme Dieu suprême les sémites ont réalisé un beau neuro-hacking dont on voit les effets délétères encore aujourd’hui, avec la culpabilité blanche.

        Le christianisme ce fût l’islam avant l’islam. Même recettes, même bourbier mental.


      • vote
        Gollum Gollum 6 janvier 10:45

        Aa au fait... À 1h31’ est démonté l’argument de la défense de l’individu apporté par le christianisme, je précise ça pour micnet puisqu’on s’était accroché là-dessus.. smiley


        • vote
          ezechiel ezechiel 7 janvier 19:02

          @Gollum "À 1h31’ est démonté l’argument de la défense de l’individu apporté par le christianisme"

          Où est démonté l’argument ? Les Évangiles précisent bien que les hommes se doivent d’être soumis à Dieu et donc à sa loi.
          Si cette loi est ignorée, l’homme est perdu, et se retrouve soumis uniquement à la loi des hommes, menant à toutes les dérives et tous les totalitarismes (socialisme, communisme, léninisme, trotskisme, stalinisme, national-socialisme, maoïsme, castrisme,...).

          "C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude."
          Galates 5:1


        • vote
          Gollum Gollum 8 janvier 10:30

          @ezechiel

          Si cette loi est ignorée, l’homme est perdu

          Des tas de civilisations n’ont pas connu la loi biblique (qui est assez pauvre en passant, celle de l’AT en particulier) et ne se sont pas senties perdues pour autant. Bien au contraire même. Les civilisations romaine, grecque, indienne, chinoise, japonaise, etc, etc...

          Peu de violence au Japon qui a été peu christianisé alors que les civilisations chrétiennes sont pour beaucoup gangrenées par la violence.. Cherchez l’erreur.


        • vote
          ezechiel ezechiel 9 janvier 23:18

          @Gollum "Les civilisations romaine, grecque, indienne, chinoise, japonaise, etc, etc..."

          Ces civilisations étaient toutes des civilisations esclavagistes.

          -----------------------------
          "Peu de violence au Japon qui a été peu christianisé alors que les civilisations chrétiennes sont pour beaucoup gangrenées par la violence.. "

          Le Japon est à la base une civilisation guerrière et esclavagiste. Dans les années 1930, les Japonais ont massacré pas moins de 30 millions de Philippins, Malais, Vietnamiens, Cambodgiens, Indonésiens et Birmans, dont au moins 23 millions étaient ethniquement chinois.

          Il a même fallu deux bombes atomiques provoquant l’extermination de centaines de milliers de femmes, d’enfants, de vieillards pour calmer leurs ardeurs.


        • vote
          Gollum Gollum 10 janvier 10:14

          @ezechiel

          Il a même fallu deux bombes atomiques provoquant l’extermination de centaines de milliers de femmes, d’enfants, de vieillards pour calmer leurs ardeurs.

          Diantre ils l’ont bien mérité ces cons ! J’espère au moins qu’ils ont été baptisés par une cérémonie collective afin de sauver leurs âmes des tourments de l’enfer, charité chrétienne oblige, on n’est pas des chiens quand même ! smiley


        • vote
          yoananda2 10 janvier 12:13

          @ezechiel

          Ces civilisations étaient toutes des civilisations esclavagistes.

          Tu aurais préféré qu’ils tuent les prisonniers de guerre ? ha non, c’est vrai, ils auraient du tendre l’autre joue sur les champs de bataille et y aller sans épée.


        • vote
          joelim joelim 6 janvier 11:20

          2h49 de vidéo je passe mon tour.

          Je reste sur l’analyse de Guillemin (sa vidéo "Jésus" est pas mal) : Jésus était un révolté fort en gueule avec des idées originales assez redoutables finalement pour les pouvoirs de l’époque. Les prêtres qui sont venus ensuite étaient simplement des mecs qui ne voulaient pas bosser et qui avaient un certain bagout, sans aller jusqu’à savoir pondre les métaphores de l’esprit créatif de Jésus. Le pardon a remplacé le talion ce qui a engendré la civilisation moderne. Qu’on croie ou pas c’est le plus grand influenceur de l’époque.


          • vote
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 janvier 11:30

            @joelim

            Oui, c’est plutôt bien résumé et ça décrit avec un certain bon sens la partie politique qui se joue dans l’évènement. 


          • vote
            Gollum Gollum 6 janvier 12:03

            @joelim

            2h49 de vidéo je passe mon tour.

            On peut visionner en x 1,75 ça passe nickel et ça réduit le temps d’écoute..


          • vote
            Et Hop ! 7 janvier 20:00

            @joelim : " Les prêtres qui sont venus ensuite étaient simplement des mecs qui ne voulaient pas bosser "

            Ces prêtres comme vous dites, qui ne voulaient pas bosser, étaient les moines d’Orient et d’Occident,
            qui ont recueilli et copié tous les manuscrits païens antiques grecs, hébreux, persans, romains, celtes irlandais, germain, puis chinoises, amérindiennes,
            qui ont construit des ermitages,
            qui ont défriché des régions entières, asséché des marais,
            qui ont construit des monastères, des cathédrales, des ponts, des hôpitaux, des refuges, des asiles, des villes, des forges, des cathédrales,
            qui ont planté des vignes, des vergers, greffé des arbres, sélectionné les races d’animaux domestiques, les plans de légumes, les arbres fruitiers,
            qui ont inventorié les plantes médicinales et leur préparation, 
            qui ont inventé les vins et les fromages de France,
            qui ont instruit des centaines de millions d’enfants comme Gerbert d’Aurillac,
            qui ont rédigé des traités monumentaux sur tous les sujets, comme l’histoire littéraire de la France en 300 volumes des Bénédictins de Saint-Maure,..


          • vote
            yoananda2 7 janvier 20:03

            @Et Hop !
            ha ! voila un argumentaire qui redore un peu le blason de la chrétienté.


          • vote
            Et Hop ! 7 janvier 21:15

            @yoananda2

            C’est plutôt le blason de la catholicité qui est la continuation des traditions païennes celte, romaine, grecque, christianisées.
            Aucun n’était de morale épicurienne, aucun n’avait une morale dont le but était de faire le bonheur sur terre, leur morale était de gagner leur salut, elle était héroïque, pas hédoniste.
            Le clergé catholique a repris les fonctions du clergé gaulois, c’est-à-dire des druides qui étaient pythagoriciens, ils croyaient à la migration des âmes et à une vie après la mort.
            Donc vous vous trompez de tradition, l’épicurisme c’est pas du tout la morale du christianisme, c’est la morale de la société de consommatoion, c’est une morale calviniste, c’est celle de la constitution américaine (le droit au bonheur), des soixante-huitards, c’est le narcisisme et l’hédonisme, le moindre effort, le refus de tout sacrifice et de tout sacré, après moi le déluge.

            Donc votre article est complètement faux, vous faites un contre-sens absolu, l’économie du salut d’Épicure, c’est d’avoir le maximum de plaisir pour le minimum de peine, c’est le chemin de la plus grande pente et de la facilité, c’est aussi celui de la stérilité, exactement le contraire de celui du saint, ou du héros comme disait Balthasar Grascian. Exactement le contraire de la noblesse et de l’héroïsme, des vies de sacrifice, d’humilité et de renoncement qui ont produit toutes les prouesses techniques et artistiques qui carractérisent la civilisation occidentale.
             


          • vote
            yoananda2 7 janvier 21:19

            @Et Hop !
            je suis loin d’être un expert en épicurisme, mais ce que j’en sais suffit pour me convaincre que vous faîtes de l’homme de paille sur Epicure. Sa philosophie était très éloignée du consumérisme, c’est même à l’opposé. Lui parlait de plaisirs simples.
            Les druides croyaient à la vie après la mort, mais une vie réincarnée. Rien à voir avec le royaume des cieux chrétien, c’est même à l’opposé puisque les druides voyaient les cycles de la nature à l’oeuvre partout.
            La bible c’est l’inverse, tout est réduit au temps linéaire.


          • vote
            Gollum Gollum 8 janvier 10:25

            @yoananda2

            je suis loin d’être un expert en épicurisme, mais ce que j’en sais suffit pour me convaincre que vous faîtes de l’homme de paille sur Epicure. Sa philosophie était très éloignée du consumérisme, c’est même à l’opposé. Lui parlait de plaisirs simples.

            Je confirme. L’épicurisme consistait à savoir se contenter. Bref, la philosophie d’Épicure était à l’inverse du terme trivial d’aujourd’hui. Que ézéchiel comme Et Hop ! se fourvoient tous les deux comme ils le font montre leurs lacunes à tous les deux...


          • vote
            Et Hop ! 8 janvier 23:45

            @Gollum

            L’épicurisme prétend gagner le bonheur sur terre, et refuse la souffrance et le sacrifice, donc il est à l’opposé du pythagorisme ou du christianisme qui prétendent gagner le bonheur dans l’immortalité, et qui sont des morales héroïques.

            Il s’agit bien d’hédonisme, ce qui peut se baser sur une certaine frugalité, pour certains ou au début, et pas d’une morale héroïque qui se base sur le souffrance, le sacrifice, le renoncement, la difficulté vaincue.

            L’épicurime est la religion de la décadence d’Athènes, de Rome et de l’Occident.


          • vote
            Et Hop ! 8 janvier 23:53

            @Gollum

            L’épicurisme prétend gagner le bonheur sur terre, alors que le pythagoricisme et le christianisme prétendent le gagner dans une autre vie, donc ce sont des philosophies opposées : il est faux de dire que Jésus reprend la morale d’Épicure.
            L’épicurisme est une morale hédoniste qui recherche le plaisir et évite la douleur, la peine, la souffrance, le sacrifice, alors que le christianisme est une morale héroïque, comme les Spartiates, les Celtes les Romains de l’époque de la royauté (et même de Cicéron), elle se fonde sur le sacrifice, le désintérêt.
            L’Épicurisme est la morale de la décadence de Rome.


          • vote
            Et Hop ! 9 janvier 00:02

            @yoananda2 : " La Bible c’est l’inverse, tout est réduit au temps linéaire."

            Le christianisme et le catholicisme ne se fondent pas sur la Bible et la civilisation des Hébreux ou des peuples sémites, mais continuent celles des nations européennes qui ont été christianisées par les évangiles qui ne comportent aucun précepte épicurien. Pour les Grecs, les Celtes, les Romains, les Germains, et en général tous les peuples cultivateurs, le temps est cyclique, au moins jusqu’à la Renaissance.


          • vote
            Gollum Gollum 9 janvier 10:03

            @Et Hop !

            Il s’agit bien d’hédonisme

            Ben non.

            Je cite Wiki : Ainsi, contrairement au « plaisir en mouvement » et immédiat d’Aristippe de Cyrène, la recherche d’Épicure du « plaisir en repos » (en absence de douleur) dans « la mémoire des plaisirs corporels du passé et dans l’anticipation de ceux de l’avenir » fait que « sa doctrine était en réalité beaucoup plus proche de l’ascétisme que de l’hédonisme  ». L’abolition de la crainte de la mort et des dieux complète l’éthique épicurienne.

            Bref, perdu.


          • vote
            Gollum Gollum 9 janvier 10:05

            @Et Hop !

            Le christianisme et le catholicisme ne se fondent pas sur la Bible et la civilisation des Hébreux ou des peuples sémites, mais continuent celles des nations européennes qui ont été christianisées par les évangiles qui ne comportent aucun précepte épicurien. Pour les Grecs, les Celtes, les Romains, les Germains, et en général tous les peuples cultivateurs, le temps est cyclique, au moins jusqu’à la Renaissance.

            Là encore, vaste rigolade, le temps chrétien est purement linéaire , il n’est pas cyclique. Décidément quand ça veut pas, ça veut pas...


          • vote
            yoananda2 9 janvier 13:24

            @Et Hop !

            Le christianisme et le catholicisme ne se fondent pas sur la Bible et la civilisation des Hébreux ou des peuples sémites,

            lol

            le christianisme ne se fonde pas sur la bible. C’est la meilleure que j’ai lu depuis très longtemps. Je regarde autour de moi, pas de caméra, ce n’est pas pour un gag à la TV. Mais qu’est-ce donc ?

            mdr


          • vote
            Et Hop ! 13 janvier 08:58

            @yoananda2

            Non, il se fonde sur le Nouveau Testament, c’est-à-dire les enseignements de Jésus, et la christanisation de traditions païennes des nations gagnées à la Nouvelle alliance.
            Il ne conserve rien de l’ancienne loi mosaïque en-dehors de 10 commandements, ni le mariage sémitique polygame avec achat de la femme, ni les règles d’impureté, ni la calendrier, ni la langue, ni les règles de costume et de cuisine, ni l’architecture religieuse, ni la prêtres lévites, ni les sacrifices, ni la liturgie, ni les organisations politiques et sociales, ni le droit civil et pénal, ni l’absence de croyance en l’immortalité de l’âme.


          • vote
            Et Hop ! 13 janvier 09:02

            @Gollum

            L’épicurisme est une recherche du bonheur terrestre, alors que le christianisme est une recherche du salut, éventuellement au prix des douleurs acceptées de la vie terrestre, de sacrifice, d’héroïsme, donc c’est fondamentalement le contraire.


          • vote
            Gollum Gollum 13 janvier 09:08

            @Et Hop !

            Et il faut que vous reveniez à la charge alors que j’ai démontré par A + B que vous disiez des sottises.. Manquez pas d’air.


          • vote
            yoananda2 13 janvier 12:11

            @Et Hop !
            le nouveau testament fait partie de la bible. Ouvrez une bible et vous verrez.


          • vote
            Et Hop ! 20 janvier 18:17

            @yoananda2

            Je sais bien, mais le christianisme est fondé sur le Nouveau Testament, c’est-à-dire la Nouvelle Alliance avec les autres nations, et sur les traditions religieuses, linguistiques, culturelles, littéraires, juridiques, architecturales, alimentaires, morales, historiques païennes de ces nations qui ne sont pas remplacées par celles des Hébreux décrites dans le Pentateuque.

            L’histoire des Hébreux n’est pas notre histoire, leur calendrier avec encore Jupiter, Mars, et Mercure n’est pas leur calendrier, notre cuisine à base de charcuterie n’est pas leur cuisine, notre langue n’est pas devenue l’hébreux, notre droit civil est pénal n’a rien à voir avec la loi mosaïque, notre mariage monogome dotal avec égalité et consentement des mariés n’est pas le mariage sémitique polygame avec achat de la femme et répudiation, le costume coquet et élégant de nos femmes n’est pas le voile des femmes en noir moyen-orientales, etc.. 


          • vote
            yoananda2 20 janvier 18:20

            @Et Hop !

            L’histoire des Hébreux n’est pas notre histoire, leur calendrier avec encore Jupiter, Mars, et Mercure n’est pas leur calendrier, notre cuisine à base de charcuterie n’est pas leur cuisine, notre langue n’est pas devenue l’hébreux, notre droit civil est pénal n’a rien à voir avec la loi mosaïque, notre mariage monogome dotal avec égalité et consentement des mariés n’est pas le mariage sémitique polygame avec achat de la femme et répudiation, le costume coquet et élégant de nos femmes n’est pas le voile des femmes en noir moyen-orientales, etc.. 

            intéressant. Donc d’après toi, qu’est-ce qui est hébreux dans notre société ?


          • vote
            Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 janvier 11:27

            Un agglomérat de clichés stupides exprimés sous une forme grandguignolesque. Un truc à écouter au second degré avec des amis pour se marrer un peu lors d’une soirée triste (un peu comme les vidéos de propagande rationaliste "raéliennes").

            D’ailleurs, le délire hystérique du ton, le matérialiste indigent de l’argumentaire, le manque évident de connaissance du sujet et même tout simplement de culture religieuse, sans compter l’anachronisme affligeant des jugements du style : "Jésus était un gourou chef de secte" (mais que faisait donc la Milivitude, sacrebleu ?), tout cela est tellement caricatural qu’il est difficile de croire que la vidéo a été faite au premier degré (comme pour les récits de Claude Vorilhon-Raël, précisément). 

            Donc, je suis allé voir les autres publications de l’auteur, ses entretiens, etc.

            Bon, c’est bien au premier degré. Alors, je ne dirai rien sur sa santé mentale, pour ne pas être cruel. 

            Le gars a écrit un bouquin qui se nomme "L’Amour de la Raison Universelle" qui est ainsi commenté (par lui-même) : "L’Amour de la Raison Universelle" est un essai à mi-chemin entre science et philosophie. La première partie de l’ouvrage propose une description complète de l’univers (...)"

             smiley

            Le garçon prend pour point de départ le point qu’aucun chercheur ou philosophe ne prétend pouvoir atteindre au final : une description complète de l’univers...  smiley

            Est-ce que cette description complète de l’univers contient la description de cette description ? Ou bien cette description complète est-elle faite depuis un point de vue complètement extérieur à cet univers qu’elle décrit complètement ?


            • vote
              Gollum Gollum 6 janvier 12:04

              @Gaspard Delanuit

              Un commentaire de clichés stupides. smiley


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 janvier 13:04

              @Gollum

              "Un commentaire de clichés stupides"

              Oui, j’ai commenté ces clichés stupides. 


            • vote
              Gollum Gollum 9 janvier 14:17

              @Gaspard Delanuit

              Et moi j’ai commenté un commentaire de clichés stupides sur des clichés supposés stupides. smiley


            • vote
              micnet micnet 9 janvier 14:45

              @Gollum

              Et moi j’ai commenté un commentaire de clichés stupides sur des clichés supposés stupides. 

              Mais est-ce que des commentaires de clichés supposés stupides émis à partir de clichés totalement stupides dès l’origine ne sont pas la démonstration que lesdits commentaires sont en réalité très pertinents ? Là est la question smiley


            • vote
              Gollum Gollum 9 janvier 15:37

              @micnet

              Le problème est qu’il n’y a pas que des clichés stupides mais autre chose de plus profond que vous réduisez tous à des clichés stupides. smiley


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 janvier 20:59

              @Gollum

              Ah bon, et c’est quoi, ce quelque chose de plus profond ? 


            • vote
              Gollum Gollum 10 janvier 10:12

              @Gaspard Delanuit

              Faut regarder la vidéo pour le savoir. smiley


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 10 janvier 11:01

              @Gollum

              Faut aussi accueillir et écouter attentivement les Témoins de Jehovah pour savoir comment Jésus peut vous sauver de la damnation éternelle.  smiley


            • vote
              juanyves juanyves 6 janvier 12:14

              Contre Jésus-Christ ? Les chrétiens disent que les juifs l’ont crucifié il y a 2000 ans, les chrétiens soutiennent les juifs qui veulent génocider les juifs convertis à l’Islam qui considère Jésus-Christ comme un prophète et les juifs veulent crucifier de nouveau Jésus-Christ. Histoire de religion pour gogos ou histoire de pognon ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

yoananda2


Voir ses articles


Publicité





Palmarès