• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Coronavirus : la destruction de l’environnement nous tue

Coronavirus : la destruction de l’environnement nous tue

L’apparition des pandémies n’est pas un phénomène aussi « naturel » qu’il n’y paraît, elle est directement liée à l’action de l’Homme. La déforestation, la chasse, la pollution atmosphérique sont autant de facteurs qui mettent en contact les humains avec des virus mortels. La protection de l’environnement doit donc faire partie intégrante des politiques publiques qui seront mises en place pour que le drame actuel ne se reproduise plus. Décryptage.

Par Salomé Saqué. Montage de Guillaume Cagnin. Écrit à partir d’une analyse de Pierre Gilbert pour Le Vent Se Lève.

Liens :

https://www.helloasso.com/associations/le-vent-se-leve-media/formulaires/1

➜ Twitter : https://twitter.com/lvslmedia

➜ Facebook : https://facebook.com/lvslmedia

➜ Instagram https://instagram.com/lvslmedia

Tags : Environnement Santé menacée Coronavirus Covid-19




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 4 votes
    TotoRhino TotoRhino 28 mars 16:29

    A réécouter une fois cette pandémie éradiquée, car le sujet est très intéressant.

    Car on a de la chance dans notre malheur, le coronavirus est un virus faible, peu résistant, on s’en débarrasse d’un coup de gel ou en se lavant simplement les mains.

    Prenons donc cette alerte comme un signal pour réveiller nos consciences, car la prochaine sera peut-être moins "facile" à contrer. 


    • vote
      vaietsev1 29 mars 11:46

      @TotoRhino

      Pour ceux qui ont les symptomes de ce virus ,et qui sont sain ,ce virus n’est pas faible ,il est même extrémement dangereux ,il est l’infini légèreté de la vie ,il est un puits sans fond ,un quotidien sans filets ,il est très dangereux .
      Le plus inquiètant dans cette durée de confinement ,c’est se dire les dégats que ce virus pourra causer ,quand nous serons amener à sortir de nos maisons ,de nos logements .

      Le retour de manivelle sera très très violent .

      J’ai pour exemple ,le fait même d’ouvrir ses fenêtres pour aérer son logement ,10-20 minutes ,quand vous refermez ses fenêtres ,vous ressentez l’infini légèreté de la vie ,qui vous redonne un grand souffle d’air ,et c’est ce qui est le plus dangereux ,vous allez chercher votre souffle au plus profond ,sauf vous voyez que rien ne bloque ,l’arrêt de se souffle ,comme si ,vous respiriez un grand bol d’air frais ,sauf sans filets de protection pour arrêter votre respiration .
      Un peu comme chaque sportif sain ,lorsque vous respirez ,vous vous sentez bien ,et parfois ,en respirant ,vous sentez que vous allez chercher loin ,très loin ,et c’est ce qui est dangereux,car votre reprise de respiration ne s’arrête pas ; un peu comme une barre de telechargement de jeu vidéo ,que vous faites grimper ,qui arrive à son niveau ,et qui relance la machine ,sauf que là ,dans l’exemple ,lorsque vous faites monter cette barre de chargement ,alors votre souffle que vous reprenez ,il n’y a pas de seuil d’arrêt ,et c’est la que les accidents arrivent .

      Le réel est un puis sans fond ,une vie simple et opaque ,sans filets ,et les seules pouvant résister et tenir face à ça ,ne sont pas la normalité ,il sont un autre.

      Vassily


    • vote
      Vraidrapo 29 mars 10:20

      Il en est même question à propos du réchauffement du permafrost : libération de quantités de virus nouveaux et variés...
      Des perspectives d’embauche pour le secteur de la biologie et du pharmabusiness. Tout n’est pas (encore) perdu...
      Le progrès des Techniques : quel cadeau pour les générations de moins de 70 ans !
      Merci qui ... ?
      Merci Papa/Maman


      • vote
        Tchakpoum 29 mars 11:02

        Je partage entièrement les propos de Léa Saqué (pas de son média "Le Vent Se Lève" qui a le goût d’une énième forme du sociétalisme à la Terra Nova).

        A force de réduire les espaces sauvages restants, qui sont ceux qui ont créé les espèces, y compris la nôtre, la nature imposera de toute façon ses lois qui sont celles adossées à celles de la physique, notamment l’équilibre des forces et des contraires.

        Si le modèle d’organisation en macro ne tient pas, avec l’espèce humaine qui détruit tout, hé bien le micro reviendra sur scène (montée en virulence des grippes et des virus) pour redistribuer les cartes dans le monde vivant.

        En fin de compte, que ça vienne d’un pangolin ou d’un laboratoire, c’est la même chose. Sur le principe du feu qui chauffe la cuisine ou brûle la maison, les humains, eux mêmes, développent de la puissance qu’ils ne contrôlent pas. Pas exemple la dissémination des lab P4 dans les pays du monde, un virus-monstre créé finissant par y échapper.


        • vote
          mmbbb 29 mars 12:23

          @Tchakpoum il y a un laboratoire P4 a Lyon , les lyonnais devraient tous mourir
          Quant au M Age, il n y avait pas de labo P4 et pourtant la peste noire a décimé les trois quarts de la population 
          A mourir de rire votre commentaire 


        • 1 vote
          mmbbb 29 mars 11:39

          Ce reportage melange un peu tout La conclusion sur les particules fines propageant le virus est vraiment hâtive . On ne peut assoir des arguments sur des doutes . La Coree du Sud est aussi un pays industrialisé , a forte population sur un territoire restreint !

          L etat coreen avait en reserve des masques et surtout des tests !

          Quand au COVID 19 comme jadis la grippe espagnole et les diverses pandémie de grippe , le foyer d infection partait et part d elevage dont la population est tres dense 

          Il y a quelques années des millions de poulets ont ete abattus a Honk Kong .

          Les souches de la grippe aviaires et la propagation de la maladie sont connues

          Quant au COVID 19 , c est l homme qui a mis directement en relation une espece sauvage le pangolin ayant servi de reservoir intermédiaire .avant que ce virus mute et deviennent pathogene Ce foyer , la ville de WUHAN de pres de 10 millions d habitants dont les liens avec la ville de Shangai de pres de 25 millions d habitants ont ete un terrain de predilection pour la propagation de ce virus .

          A contrario Ebola est une épidémie contenue puisque ces caractéristiques de propagation n etaient pas réunies 

          Quant au SIDA , c est un virus de contact dont la propagation a ete le libertinage .

          comme jadis la syphilis 

          Reportage , melangeant tout, c est dommage 

          Quoi qu il en soit , les occidentaux se gavent de Nutella et voyagent aussi .

          Il ne suffit pas de dénoncer encore faut il avoir des solutions . 

          C est marrant de voir les " Zurbains " francais quitter les centres villes et aller contaminer la france périphérique dont ils ignoraient l existence , eux ces eco citoyens des villes mondes 


          • vote
            TotoRhino TotoRhino 29 mars 12:55

            @mmbbb
            "Ce reportage melange un peu tout La conclusion sur les particules fines propageant le virus est vraiment hâtive . On ne peut assoir des arguments sur des doutes . La Coree du Sud est aussi un pays industrialisé , a forte population sur un territoire restreint ! "
            Ce reportage à au moins le mérite de commencer à lier les sujets Coronavirus / Réchauffement climatique.
            Concernant le fait que le coronavirus pourrait voyager sur les particules fines de pollution, "ils" ne sont pas les seuls à le dire. Des test en laboratoires auraient notamment mis en avant une propagation du virus dans une atmosphère brumeuse (brouillard etc.) ce qui, d’un point de vue mécanique, n’est pas incohérent. 
            Mais cette saloperie nous cache encore bien des choses, des choses qui nous surprennent et qui n’ont pas fini de nous surprendre...


          • vote
            mmbbb 29 mars 14:54

            @TotoRhino Et pourquoi l Espagne est si touchée ? L Espagne n est pas un des des pays les plus industrialisés ! 
            Quant aux particules , il y a eu la même these concernant les allergenes provoquant l asthme . 
            Les allergenes sont moins fragiles que les virus . Un allergene c est avant tout des spores des graines 
            Par ailleurs les scientifiques emettent cette hypothese alors qu ils n ont pas une preuve certaine .
            Sur le CORONAVIS c est une conclusion un peu rapide 
            Par nature le virus est fragile est se propage soit par contact ou en aerosol Dans le cas du COVID 19 la durée de vie mesuré en labo est de 3 heures .

            Quant a lier Coronavirus et changement climatique c est n importe quoi ! 
            Il y a eu deja des affaires de Coronavirus en Chine dont le SRAS . Les chinois bouffent tous sauf la table c est connu et un manque d hygiène sur les marches avec une forte densite de population , a donne une probalité d emergence de cette grippe particuliere . C etait la civette qui fut précedemment le vecteur intermédiaire . La particularité du COVID 19 est sont temps d incubation .long 
            S il n y avait pas eu ce trafic de pangolin , il n y aurait pas eu cette pandémie . Le genotype du virus porte par le pangolin et celui qui provoque la maladie chez l homme est identique de l ordre de 99 % ( je n ai plus le chiffre en tête ) .
            Article similaire 

            lien https://www.actu-environnement.com/ae/news/changements-environnementaux-activites-humaines-biodiversite-catastrophes-sanitaires-35191.php4

            Ce type enseigne ! C est la m^me thématique que cette video .
            Evidemment il serait idiot de nier la déforestation .

            Article circonstancié a cette maladie 

            https://www.sciencesetavenir.fr/sante/du-rat-ou-du-croco-l-etrange-marche-chinois-au-coeur-du-virus_140762

            Il faudrait eviter de tout mélanger et avoir un minimum de discernement

            A contrario , je vous demande pourquoi Ebola n a pas fait un tel ravage ! 

            je vous conseille la conférence de M Philippe Sansonetti du College de France 
            Ce professeur cite un autre grand professeur Charles Nicolle specialiste des maladie infectieuse avant que nous parlions de changement climatique 
            Le probleme n est pas tres nouveau 

             


          • vote
            vaietsev1 29 mars 12:04

            @ Ozi 

            J’ai vu hier ,le philosophe Alain finkielkraut parlé pour l’ensemble de sa communauté ,je parle alors de la richesse et de l’autre,(mais aussi à un grand nombre de citoyens français qui vivent bien ,mais nous font vivre l’enfer des autres ,le leur alors ,les vieux donc ,mais aussi ,les jeunes) , ,qui sont aux côtés de ses gens ,celui là à dis : Nous avons été trop loin .

            Merci de vous êtes désignés coupables ,vous ne surprenez pas grand monde .

            Ca fait un bien ,d’entendre ses gens parlé de leur communauté ,sur ce qu’ils nous font vivre ,quand nous essayons de nous émanciper, car on a nous a réveillé ,et nous réveiller était un moyen pour vous ,pour l’autre ,de nous avoir à la botte ,et de faire ce qu’ils veut de nous ,alors nous traiter comme de la merde,comme des chiens .

            ET ,quand je repense à ses images de la police nationale ,qui se fait bombarder de parpaings ,de briques ,par des gilets jaunes ,et par des jeunes ,et que ceux là ,ses forces de l’ordre pisse dans leur froc à dire : MAIS POURQUOI ,MAIS POURQUOI !! ,et pareil pour les agressions de journalistes de BFMTV ; vous ne savez pas ,riches de savoir et d’argent ,ce que nous petits citoyens vivont jour après jour et ce qu’on nous fait subir .

            Quand je lis encore ce matin dans les inrockuptibles ,Ridley scott ,parlé de Donald Trump ,comme d’un cinglé , on peu juste se dire ,que si cet homme à été élu et représente le parti de l’Est ,celui là vis alors ce que ,ceux qui agresse vive ,sauf que lui ,c’est le chef du monde ,et il shoote et vire qui il veut ,et il ne se gène pas !

            Vassily


            • 1 vote
              yoananda2 29 mars 12:26

              Il se trouve que l’environnement est vivant.

              Détruire le vivant tue.

              Et ça finit par NOUS tuer.

              Parce que nous sommes nous aussi vivants et relié au reste du vivant.

              C’est la conception chrétienne qui veut absolument faire de l’homme quelque chose de séparé du reste du vivant (parce que l’homme aurait une "âme") qui nous à mené à cette catastrophe absolue (on peut pas vraiment faire pire).

              La paganisme ne considère pas l’homme comme séparé de la nature.

              D’ailleurs pour les amérindiens c’est tel homme qui appartient à telle terre et non l’inverse.

              D’ou que les migrations de masse ne fonctionnent pas, on est fait pour vivre sur la terre de nos ancêtres.


              • 1 vote
                TotoRhino TotoRhino 29 mars 13:04

                @yoananda2
                Exact !
                J’irai plus loin : vivre est un combat, on ne s’en pas trop compte car nous sommes plutôt bien foutu chimiquement parlant, mais aussi parce que nous sommes dans un environnement confortable pour notre organisme et que nous sommes épaulés par une médecine de pointe qui nous sauve dans la grande majorité des cas. Mais nous avons modifié notre environnement au point que notre organisme s’en trouve affaibli et notre existence remise en cause à (court / moyen / long, rayez la mention inutile) terme. Et c’est là que d’autres organismes vont faire surface (généralement des virus, bactéries, microbes), parce que dans un environnement plus favorable à leur multiplication.


              • vote
                yoananda2 29 mars 15:30

                @TotoRhino
                j’ai tendance à le penser moi aussi.



                • vote
                  Zip_N 29 mars 15:55

                  "La déforestation, la chasse, la pollution atmosphérique sont autant de facteurs"

                  Les animaux sauvages et les plantes sauvages que l’on consomme sont eux aussi touché par les maladies de la pollution humaine. Les Bactéries et virus ont des millions d’années, Ils ont pas attendu la chasse, l’homme, la déforestation et pollution humaine pour naitre et exister. Le monde du dernier millénaire consommait 100 fois ou 1000 fois moins que maintenant, (infiniment moins de chimie, plastique, pétrole) et ça ne les a pas empêché d’avoir des pandémies graves. Votre ratio d’introduction ne fonctionne pas.

                  L’industrie, la destruction de l’environnement nous tue. Le corona lui infecte moins de monde. Je partage pas l’ évidence en titre.


                  • vote
                    Zip_N 29 mars 20:06

                    La chasse ne risque rien elle est bien réglementée. Allez plutôt voir chez les producteurs de pesticides et d’engrais chimiques. Accuser les chasseurs de créer le corona est une stupidité sans nom. Vache folle,grippe du poulet, grippe porcine, chasseur ? L’auteur a du écrire lors d’ une crise de somnambulisme et maintenant qu’il s’est réveillé il va pas réapparaitre. smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ozi

Ozi
Voir ses articles







Palmarès