• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des médicaments qui ne servent à rien

Des médicaments qui ne servent à rien

80% des médicaments ne servent à rien, c’est votre constat ? Ou ont été et sont fabriqués les médicaments ? Comment est né l’industrie pharmaceutique en France ? Quelle est la proportion de médicaments inutiles aujourd'hui ? Face au manque d'innovation quelle est la stratégie des laboratoires pharmaceutiques ? Il faut voir tout noir dans l’industrie pharmaceutique selon vous ? Pourquoi est-il urgent de faire le ménage sur le marché ? Quand l’industrie nous font preuve de scientifiques, vous pensez que c’est corrompu ? à l’étranger, c’est différent qu’en France ? Entretien avec Pr Philippe Even, médecin pneumologue français, Professeur émérite à l'université Paris Descartes, président de l’Institut Necker, membre de l'Association Internationale pour une Médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante.

© Prévention Santé, Deborah Donnier

Tags : Santé Médicaments Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 29 octobre 18:50

    Une vidéo qui devrait être virale.

    Je vis à l’étranger, le médecin prescrit quand c’est nécessaire. En France s’il ne le fait pas il perd un client.


    • 4 votes
      thierry3468 30 octobre 03:40

      Philippe Even et Bernard Debré ont écrit ensemble le Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux.

      Tous les 2 ont été condamnés par tous les 2 ont été condamnés par la chambre disciplinaire de l’ordre des médecins d’Ile-de-France

      pour leur manque de confraternité.

      Finalement,cette chambre ne peut pas leur reprocher le contenu du livre mais s’indigne qu’ils aient brisé l’omerta sur l’inefficacité de la plupart des médicaments.

      Cette décision révèle donc qu’ils disent la vérité mais qu’ils n’avaient pas le droit de le dire aux yeux du conseil de l’ordre.Chacun en tirera les conclusions qui s’imposent.


      • 1 vote
        tobor tobor 30 octobre 23:17

        "80% des médicaments ne servent à rien"
        Oui mais il contiennent quand-même des saloperies !


        • 3 votes
          Doctorix Doctorix 31 octobre 18:23

          Cet article a la chance de passer, et on peut s’en réjouir.

          Parmi les médicaments qui ne servent à rien, il y a les anti-rétroviraux du Sida.

          Mais c’est encore un peu tôt pour le dire, on a vite fait de se faire traiter de charlatan et d’assassin.

          J’ai un article sur le sujet en modération qui ne passera pas. Il explique que le SIDA n’est pas une maladie virale, qu’il n’est pas contagieux, que les tests Elisa et Western Blot sont complètement bidons, et que les antiviraux tuent bien plus que le Sida.

          Et que bien sur le VIH (mal nommé) n’est pas plus dangereux que celui du rhume, et qu’il n’a rien à voir avec l’immunodéficience.

          Les esprits ne sont pas encore prêts à comprendre cette escroquerie qui dure depuis près de 40 ans.

          J’y reviendrai donc de temps en temps, jusqu’à ce que les modérateurs (ou la direction) cessent leur censure.


          • vote
            Norman Bates Norman Bates 31 octobre 23:29

            @Doctorix

            C’est marrant ça...si "les antiviraux tuent bien plus que le Sida" alors comment expliquer que les séropositifs étaient condamnés jusqu’en 1996 et l’avènement des premières trithérapies.. ? aujourd’hui les ARV permettent de vivre normalement et de ne plus transmettre le virus (charge virale indétectable)
            Mais bien sûr que le VIH est inoffensif...c’est pas lui qui tue...il bousille juste les défenses immunitaires d’un organisme qui va clamser pour un simple rhume...
            Je suis le premier à vomir sur le lobby pharmaceutique qui s’engraisse grâce aux trithérapies et freine des quatre fers pour l’autorisation de mise sur le marché d’un traitement curatif, mais de là à jouer au zozo...
            On arrive à juguler la charge virale et à requinquer les CD4 avec du jus de soja, peut-être... ?


          • vote
            Doctorix Doctorix 1er novembre 10:34

            @Norman Bates
            Mais de quelle charge virale parlez-vous ? Celle qui est mesurée par des tests bidons ? Par une méthode PCR dont son inventeur affirme qu’elle ne vaut rien dans le Sida ?
            Ces tests identifient et quantifient des particules qui n’ont rien de spécifique au Sida mais se retrouvent chez les tuberculeux, les femmes enceintes, les transfusés et 60 autres circonstances.
            Vous pourriez tout aussi bien quantifier le virus du rhume, ou pisser dans un violon...
            Apprenez-en un peu plus ici, puisque mon article ne passe pas :
            https://www.alterinfo.net/Les-10-plus-gros-mensonges-sur-le-sida_a8262.html
            En luttant contre le "virus" du Sida, non seulement on lutte contre un ennemi imaginaire mais on affaiblit les défenses, quand on ne tue pas carrément (AZT). 
            Ici, vous avez des éléments sur l’origine de l’escroquerie :
            https://reseauinternational.net/pourquoi-le-sida-ne-peut-pas-etre-une-maladie-contagieuse/
            On peut dire que les pseudo-sidéens survivent malgré les ARV.


          • 3 votes
            Norman Bates Norman Bates 1er novembre 10:48

            @Doctorix

            Je te posais une question claire, nette, directe...que doit faire cette patiente.. ?
            Enfin, cette personne saine selon la lumière de ton savoir...


          • 2 votes
            Norman Bates Norman Bates 1er novembre 10:53

            @Doctorix

            Les CD4 d’une personne contaminée baissent et remontent avec les ARV...
            Sans doute les bénéfices du jus de radis administré en adjuvant...


          • 3 votes
            Norman Bates Norman Bates 1er novembre 10:55

            @Norman Bates

            Cette "question" se trouve sur l’autre module...sur lequel je m’interrogeais sur la disparition du message ci-dessus qui n’a pas disparu...mea culpa et pardon à la "modération" et les familles etc...


          • vote
            Doctorix Doctorix 1er novembre 11:20

            @Norman Bates
            Eh bien donnez-moi des documents qui le prouvent. On peut avoir un taux de CD4 de moins de 350 et être séronégatif. On peut être séropositif sans avoir le Sida, et séronégatif avec un sida authentique.
            Vous trouverez sur Wikipedia tous les arguments des dissidents.
            Systématiquement, wiki les réfute en se référant au "consensus scientifique" qui n’existe pourtant pas...
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Contestation_de_la_responsabilit%C3%A9_du_VIH_dans_le_sida
            Mais même un consensus n’est pas une preuve, et le Sida fait vivre bien plus de gens qu’il n’en tue.
            Beaucoup de données ici sur sidasanté
            http://www.sidasante.com/novindex.htm



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès