• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Évasion fiscale : les révélations d’un ancien espion

Évasion fiscale : les révélations d’un ancien espion

Denis Robert a reçu Maxime Renahy, ancien administrateur de fonds au paradis fiscal de Jersey, devenu espion pour la DGSE. Il revient sur son parcours, mais aussi plus généralement sur les méthodes des plus riches pour se soustraire à l'impôt et piller nos états.

 

Tags : Livres - Littérature Fiscalité Denis Robert Paradis fiscaux




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 5 votes
    sls0 sls0 22 mai 03:44

    Deuxième interview menée par Denis Robert, je suis enchanté.

    En tant que journaliste d’investigation il nous en apprend des choses mais ses invités démultipient encore par leurs révélations.


    • 7 votes
      pegase pegase 22 mai 10:17

      @sls0
      -
      Pas besoin d’être un espion de la DGSE, l’évasion fiscale est d’une facilité déconcertante dans l’UE faute à l’article 63 de TFUE ...

      Vous pouvez parfaitement en tant que ressortissant français habitant en France, faire des affaires partout dans le monde en gérant tout depuis la France avec un compte d’entreprise à l’île du Mans (qui fait partie de l’UE), avec pour seule contrainte 10% d’impôts sur les bénéfices net et c’est tout smiley

      On peut même s’inscrire en ligne et ouvrir un compte d’entreprise sans se déplacer, Bercy ne peut absolument rien y faire, ils n’ont pas accès aux comptes de l’ile du Mans ! Et pourtant vous avez une CB vous permettant de faire vos dépenses courantes et retirer du cash en France ...

      On ne parlera pas de LVMH qui délocalisent leurs bénéfices au Tessin en Suisse avec 8% d’impôts sur les bénéfices, et bien d’autres magouilles redues possibles grâce à l’UE et ses traités scélérats ...

      Et d’autres entreprises qui déposent leurs statuts ailleurs qu’en France, là où l’herbe est plus verte, avec des employés en France, payant leurs cotisations ailleurs (en Irlande par exemple) ... trois à quatre fois moindres ...

      http://www.lefigaro.fr/impots/2013/11/20/05003-20131120ARTFIG00341-la-france-championne-d-europe-des-charges-sociales-pesant-sur-les-entreprises.php


    • 5 votes
      sls0 sls0 22 mai 15:21

      @pegase
      Facilite, facilité, ça serait si facile ça serait le sport préféré des français. Disons que c’est accessible aux gens qui ont les moyens de se payer un avocat fiscaliste.

      On bosse, on a un salaire, une personne qui perçoit par exemple 1000€, son cout est de 2000€. Ce que l’on appelle charge sociale n’est que du salaire différé qui va pour payer la retraite, les soins médicaux , ect.
      Baisser les charges sociales c’est baisser les salaires.
      Bel exemple de novlangue.
      Les salaires US sont plus élevés mais la couverture sociale est très mauvaise.
      Si vous êtes salarié et que vous estimé que votre salaire différé est trop élevé, c’est un choix que je ne partage pas.


    • 2 votes
      pegase pegase 22 mai 19:13

      @sls0
      -
      https://business-finance-international.com/societe-ile-de-man.html

      http://www.paradisfiscaux.com/ilesvierges.htm

      https://www.capital-offshore.com/banque-compte-offshore/ouvrir-compte-offshore-ile-maurice/

      https://www.capital-offshore.com/creation-societe-offshore/

      Une société offshore désigne une société dont le siège social se trouve dans un pays où cette même société ne réalise aucune activité commerciale. Cette société peut être détenue par une ou plusieurs personnes, ou encore par une ou plusieurs autres sociétés qui seront alors appelées « holding ».

      La société offshore permet de s’implanter dans un pays où, souvent, la fiscalité et le travail administratif sont considérablement allégés, afin de permettre aux entrepreneurs et chefs d’entreprise de se consacrer pleinement à leur activité.

      Certaines juridictions offshore nécessitent une comptabilité, d’autres non. Implanter sa société offshore au sein d’une juridiction avec un impôt à 0% peut également être un atout de taille pour de nombreuses personnes.


    • 6 votes
      gaijin gaijin 22 mai 08:28

      bravo pour le travail

      mais encore n’est ce qu’une partie de l’iceberg ......il y à un mot qui manque dans toute enquête sur ces sujets ( et pour cause ) c’est le mot mafia ....( pas seulement l’italienne ) l’argent de la drogue réinvestit et blanchit dans l’économie réelle mais toujours contrôlé par les mêmes .....bien sur si on commence a penser drogue on doit obligatoirement se rappeler que la production de l’opium d’abord invention anglaise pour casser l’empire chinois fleurit dans le sillage de l’armée américaine .... la drogue >les services> la mafia >l’argent >l’état >les armes >le pillage des ressources >la mafia>les services >l’état>l’argent >les grandes entreprises >la géopolitique >la mafia ....( en résumé l’état réel c’est la mafia ....)

      https://www.youtube.com/watch?v=q_XY4ao426E


      • 4 votes
        pegase pegase 22 mai 09:47

        @gaijin
        -
        Affaire air cocaïne, avec Chauprade député FN recherché par Interpol pour l’extradition des pilotes en République Dominicaine, et puis comme par enchantement il revient sur la scène politique en tant que député européen pour le RN ...sans un mot des médias, sans le moindre article de journal smiley

        On aurait aimé avoir des détails de cette opération financée par le contribuable .... et puis on aimerait savoir ce que devient le dernier pilote Castany, ex courtier d’AXA qui est resté là bas en prison semble t’il ...

        Il parait qu’il a été l’objet d’une tentative d’assassinat, peut être il en sait trop ?


      • 4 votes
        gaijin gaijin 22 mai 13:17

        @pegase
        moi ce que j’aimerais savoir ( parmi d’autres trucs ) c’est quelles tractations ont été faites avec les dealers de quartier pour que les citées restent tranquilles pendant les épisode gilets jaune .....
        mais chuuut faut pas réfléchir a voix haute ....


      • 2 votes
        Et Hop ! 22 mai 17:50

        @gaijin

        Ce qu’on constate c’est qu’une partie importante de cette mafia pour la France est constituée par ceux-là même qui sont chargés de lutter contre la fraude fiscale.

        Il s’agit des polytechniciens-énarques du corps de l’Inspection des finances qui sont à la fois les grands directeurs des services fiscaux et de lutte contre le blanchiement d’argent, et les camarades de promotion des dirigeants et administrateurs des grandes banques, des fonds spéculatifs sur les matières premières, des groupes monopolistiques dans le transport, etc.. domiciliés dans les paradis fiscaux, des traficants d’armes, des grands cabinets d’audit comme PCW, etc..

        En résumé, c’est Bercy et les ténors des hommes politiques du PS et de l’UMP (Gérard Longuet par exemple) qui ont organisé la fraude fiscale à très grande échelle, et qui dirigent les trafics de drogue, d’armes, de migrants, de prostitution, de cavalerie financière, etc.. La DGSE et TRACFIN ne servent qu’à faire des enquêtes sur la corruption et la fraude des réseaux de mafia concurrents. Ils font de l’espionnage a but commercial privé, et pas du tout dans l’intérêt du Trésor public français.

        Carlyle est un fonds d’investissemnt de la CIA créé pour racheter les entreprises publiques privatisées, notamment celles qui ont une valeur stratégique comme Siemens ou Technip, c’est Olivier Sarkozy qui en était le directeur général pour l’Europe.


      • vote
        pegase pegase 22 mai 19:03

        @gaijin
        -
        ah ben ça ...

        après on nous traite de complotistes voyant des lézards partout smiley


      • vote
        gaijin gaijin 23 mai 09:30

        @Et Hop !
        "En résumé, c’est Bercy et les ténors des hommes politiques du PS et de l’UMP (Gérard Longuet par exemple) qui ont organisé la fraude fiscale à très grande échelle "
        tout a fait
        " et qui dirigent les trafics de drogue, d’armes, de migrants, de prostitution, de cavalerie financière"
        pas exactement, dans la plupart des cas il est plutôt question de collusions d’intérêts entre quatre types de crapules : les politiques , les dirigeants des grandes entreprises , les mafieux, les banquiers .....( toutes les combinaisons et passerelles étant possibles selon les cas bien évidemment )


      • vote
        gaijin gaijin 23 mai 09:37

        @pegase
        "après on nous traite de complotistes voyant des lézards partout"
        mais y a des lézards partout c’est ça le lézard ( encore que pour les roses et verts sur les murs j’ai un doute smiley )
        il y a deux sortes de complotistes ceux qui après 2clics sur un blog sont persuadés que la lune est creuse et habitée par les reptiliens et ceux qui a force de se pencher sur l’histoire se disent que le présent n’est que la continuité du passé ...


      • vote
        Et Hop ! 24 mai 13:48

        @gaijin

        A l’intersection on retrouve la mafia des X-ENA du corps de l’inspecteurs des finances qui sont à la fois
        dirigeants des grandes banques et entreprises fraudeuses,
        dirigeants des services fiscaux chargésde lutter contre la fraude et le blanchiement,
        et une bonne partie des hommes politiques : Giscard (X-ENA-Inspecteur des finances-American Funadation),..Hollande (HEC-ENA-Cour des comptes-American Fundation), Macron (ENA-inspection des finances-American Fundation),..

        Le noyeau de la Mafia c’est le corps de l’Inspection des finances, ce sont eux qui utilisent et qui protègent les paradis fiscaux comme Jersey et Luxembourg.


      • 2 votes
        jeanpiètre jeanpiètre 22 mai 19:25

        l’arrivée de denis robert chez le média est une des bonnes nouvelles de cette année


        • 1 vote
          Pyrathome Pyrathome 22 mai 20:54

          @jeanpiètre

          C’est clair !!

          Des Denis Robert, des vrais journalistes d’investigations, on en voudrait beaucoup en France à contrario des petits propagandistes de la merdiatitude qui osent se prétendre "journalistes"....


        • vote
          Scalpa Scalpa 23 mai 23:44

          Tu fais mumuze sur la plage avec tes coquillages tu te prends pour le roi du cosmos.......


          • 1 vote
            novo12 25 mai 08:23

            Un "espion de la DGSE" qui révellerait des choses, sans que cela ait de conséquences négatives pour lui ? La question qu’il faut se poser est : si il n’est pas rémunéré et ne l’a jamais été, par un service de renseigment, de quoi vivera t’il le reste de sa vie. Il est grillé définitivement sur la place financière, et surement bien au dela. Ce n’est certainement pas les droits d’auteur de son livre qui vont le faire vivre.

            Le plus suspect est qu’il lance un site pour recruter des lanceurs d’alerte. Dans le domaine de l’informatique on connait l’affaire du Chaos computer France qui était une association de hackers crée par la DST pour les repérer.

            Je conseillerais aux lanceurs d’alerte d’en rester aux structures bien établies comme wikileaks.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pyrathome

Pyrathome
Voir ses articles







Palmarès