• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > FR - Hommage à Jeanne d’Arc

FR - Hommage à Jeanne d’Arc

Première intervention lors du rassemblement nationaliste du 10 mai 2015 en l’honneur de sainte Jeanne :

 

 

Thématiques :

Paysanerie aisée, patriotisme contre les anglais, mysticisme catholique, mission politique et France royale, utilisation militante, leur République, combat nationaliste...

 

Vidéos de l’hommage

Compte-rendu de Jeune nation




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Soi même 28 mai 2015 13:10

    si y a un véritable Hommage à Jeanne d’Arc, il est avant tous apolitique et spirituel, tous Hommages de sa personne qui ne rentre pas dans se cas et tous simplement de la manipulation de masse ...


    • 4 votes
      Pablo el GENIO Pablo el GENIO 28 mai 2015 14:36

      @Soi même
      Dis - moi, une question que je me suis toujours turlupinée : Cela n’a visiblement guère dérangé les voix qui pourtant savaient tout, qui étaient de nature divine et qui guidaient Jeanne la pucelle à bouter de l’Anglois d’avoir le maréchal Gilles de Rais à ses côtés, violeur et assassin d’enfants par douzaines ? Comment tu l’expliques ?


    • vote
      Pablo el GENIO Pablo el GENIO 28 mai 2015 14:38

      @Pablo el GENIO
      ....qui m’a toujours turlupinée...


    • 2 votes
      Neo57 Neo57 28 mai 2015 15:27

      @Pablo el GENIO
      Ah parce que vous soutenez cette fable selon laquelle Jeanne (une soit disant pauvre petite paysanne) a réalisé tout ça avec l’aide du bon di.. pardon, du faux dieu judéo-chrétien ? 

      Je vous rejoins néanmoins sur GdR, un sacré malade le gus.


    • 2 votes
      Soi même 28 mai 2015 15:55

      @Pablo el GENIO, très bonne questions, Jeanne n’a rien à voir avec Gilles de Rais,( Après la mort de son grand-père Jean de Craon en 1432 et la disgrâce de son cousin Georges de La Trémoille en 1433, le maréchal de Rais se retire progressivement de la guerre contre les Anglais et leurs alliés bourguignons. Il se voit accusé par sa famille, et notamment par son frère cadet René de La Suze, de dilapider son patrimoine en aliénant ses terres au plus offrant afin de pallier ses fastueuses dépenses.

      En octobre 1440, Gilles de Rais est condamné dans le duché de Bretagne par l’officialité de Nantes pour hérésie, sodomie et meurtres de « cent quarante enfants, ou plus »3 tandis qu’une cour séculière le condamne à la pendaison et au bûcher pour s’être emparé indûment du château de Saint-Étienne-de-Mer-Morte ainsi que pour des crimes commis sur « plusieurs petits enfants » sans précision de leur nombre

       ) les faits qui lui sont reprochez se passe en dehors après les événement avec Jeanne D’Arc ( née vers 1412 à Domrémy (en Lorraine), village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l’évêché de Toul pour le spirituel, et morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen ) .


    • 1 vote
      Soi même 28 mai 2015 16:03

      @Pablo el GENIO, Comment tu l’expliques ?

      Poser la question autrement et vous aurez inévitablement la réponse :

      Quel est la différence fondamentale entre un chemin blanc et un chemin noir ?


    • 3 votes
      pegase pegase 28 mai 2015 19:16

      @Pablo el GENIO

        Pablo el GENIO (---.---.---.78) 28 mai 14:36

      @Soi même
      Dis - moi, une question que je me suis toujours turlupinée : Cela n’a visiblement guère dérangé les voix qui pourtant savaient tout, qui étaient de nature divine et qui guidaient Jeanne la pucelle à bouter de l’Anglois d’avoir le maréchal Gilles de Rais à ses côtés, violeur et assassin d’enfants par douzaines ? Comment tu l’expliques ?

      .................................................


      Voyons Pablita, il faut te renseigner avant de balancer des bêtises ...


      Jehanne est décédée en 1431 .. Gilles de Rais a été condamné en 1440 ... Cette affaire n’a absolument rien à voir avec Jehanne ! 


      Il semble qu’il a littéralement pété un câble après la mort de Jehanne (prononcer zéanne), il a organisé des immenses scènes de théâtre à Orléans , en plein air avec plus de 800 figurants, et ces festivités ont durées plus d’un an, comme pour conjurer la mort de Jehanne ... Après ses histoires d’infanticides, on est sûr de rien, il est fort possible qu’il s’agissait d’un complot contre lui pour lui prendre ses terres ...


    • 1 vote
      pegase pegase 28 mai 2015 19:33

      @Neo57
      Neo57 (---.---.---.85) 28 mai 15:27

      @Pablo el GENIO
      Ah parce que vous soutenez cette fable selon laquelle Jeanne (une soit disant pauvre petite paysanne) a réalisé tout ça avec l’aide du bon di.. pardon, du faux dieu judéo-chrétien ?

      ...............................................


      C’est pourtant une histoire vraie, il y a eu en tout 3 procès à son encontre dont 2 à charge ... Jehanne est le personnage le mieux connu de cette époque, des tonnes d’archives d’époque peuvent en attester ...


      Que voulez vous savoir sur Jehanne ? (je connais pas mal)


      Vous avez tout ici avec Guillemin en 13 volets ... Je préviens, c’est très prenant ..

      https://www.youtube.com/watch?v=S8QAacTvgd4

      https://www.youtube.com/watch?v=NoTRSghNIiM

      https://www.youtube.com/watch?v=AYi3BajrJt4

      https://www.youtube.com/watch?v=UHVwwlg9ERQ

      https://www.youtube.com/watch?v=XHDA9pdIfyY

      https://www.youtube.com/watch?v=TwQLjTbTlk4

      https://www.youtube.com/watch?v=a79-VzVxrxY

      https://www.youtube.com/watch?v=vb2zh2DzUtk

      https://www.youtube.com/watch?v=cfD6WrYTBPI

      https://www.youtube.com/watch?v=NJu2BkgRVXo

      https://www.youtube.com/watch?v=9MI_xTzwI0k

      https://www.youtube.com/watch?v=4W5sTfdSvpc

      https://www.youtube.com/watch?v=_6r9QH3K4fQ


      Il manque juste l’épisode de la tentative de sauvetage, mais Guillemin ne pouvait pas la connaitre à son époque ..


    • 1 vote
      Soi même 28 mai 2015 19:45

      @pegase, non c’est vrai cette histoire, les archives sont sans équivoques sur cette affaire  !

      Gilles de Rais a fait des messes noires !

      il y a aucun doute sur ce fait , même si l’utilisation de la torture pour les aveux est problématique , il y a eux des enquêtes d’historiens qui le confirme , les disparations des enfants au alentours du chateau de Machecoul. ...


    • 1 vote
      pegase pegase 28 mai 2015 19:50

      @Soi même


      Oui ... mais rien à voir avec Jehanne, l’affaire s’est passée plusieurs années après sa mort ! 


    • vote
      wendigo wendigo 28 mai 2015 19:53

      @Soi même

      Quel est la différence fondamentale entre un chemin blanc et un chemin noir ?

       La pente ?


    • 1 vote
      Soi même 28 mai 2015 20:17

      @wendigo, mon l’intention , toute la différence est dans l’intention , comment l’on atteint son bût ; pour l’un c’est une rédemption, pour l’autre c’est une quette de puissance ....


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 28 mai 2015 14:26

      on n’en finit plus d’évoquer Jeanne d’Arc à tout bout de champ dans des concerts de louange dithyrambique

      en dehors de la cruauté de sa fin, il y a qq chose qui me met très mal à l’aise dans cette histoire toujours présentée de façon idéale et qui n’est jamais évoqué : la trahison de Charles VII

      y a t il exemple d’ingratitude plus grande que l’abandon par le roi de France à ses ennemis et bourreaux de celle à laquelle il devait tout ?

      Jeanne est faite prisonnière devant Compiègne par un mercenaire, Jean de Luxembourg, lequel l’aurait plutot qu’aux Anglais volontiers remise à Charles VII à condition que ce dernier y mettât le prix

      or le tout juste rétabli roi de France jugea plus commode d’abandonner Jeanne à son sort funeste, se débarrassant d’une personne qu’il trouvait sans doute trop encombrante politiquement, merci Jeanne on n’a plus besoin de toi !

      c’est-y pas bô la vie ?

       smiley


      • 3 votes
        Soi même 28 mai 2015 14:33

        @Hieronymus, cela est un autre aspect historique qui n’est pas véritablement creusé, il faut signalé, ce c’est ce même Roi qui 30 ans plus tard va instruire un contre procès ...


      • 4 votes
        Joe Chip Joe Chip 28 mai 2015 16:28

        @Hieronymus

        Cette théorie de la "traîtrise" relève de la mythologie (républicaine) et est aujourd’hui contestée par la plupart des historiens. Le méchant roi de France qui sape le travail de l’héroïne nationale qui vient de libérer le pays... dans les faits, le roi de France avait tenté d’arrêter Jeanne, jugeant que ses tentatives pour reprendre Paris prenaient une tournure de plus en plus aventureuses. Il faut bien garder à l’esprit que l’on parle d’un roi prudent, conscient d’avoir été miraculeusement réinstallé sur le trône, à la tête d’un pays "virtuel", contesté politiquement et sans moyens financiers, qui ne souhaitait donc pas tout perdre en soutenant aveuglément Jeanne dans son intransigeance, inspirée ou non par Dieu...


      • vote
        Hieronymus Hieronymus 28 mai 2015 18:04

        @Joe Chip

        ce que j’expose est très clair, elle était prisonnière de Jean de Luxembourg et Charles VII pouvait très bien la sauver en payant la rançon, c’est sciemment qu’il ne l’a pas fait, du coup Jean de Luxembourg a décidé de la vendre aux Anglais

        non ce n’est pas méchanceté, simplement cacul cynique et ingratitude

        http://www.histoire-france.net/moyen/jeanne-darc
        "Le seigneur Jean de Luxembourg n’a que faire de la Pucelle, il la vend aux anglais pour dix mille livres. Le roi Charles VII n’a rien fait pour sauver Jeanne, ni soldats ni argent."


      • 1 vote
        Soi même 28 mai 2015 19:24

        @Hieronymus, il faut dire que le Roi Charles VII n’est pas un Roi particulièrement brillant , il a une image de pleutre .


      • 3 votes
        pegase pegase 28 mai 2015 19:45

        @Hieronymus

        en dehors de la cruauté de sa fin, il y a qq chose qui me met très mal à l’aise dans cette histoire toujours présentée de façon idéale et qui n’est jamais évoqué : la trahison de Charles VII

        .............................................


        C’est la vision d’Epinal ... Désolé Hieronymus c’est FAUX ! 


        Il y a eu une tentative de sauvetage, on en trouve les traces dans la comptabilité du royaume, juste un indice : La Hire, un des capitaines de Jehanne, se trouvait à 28 km de Rouen à Louviers (regarde sur une carte) ...2 JOURS avant l’arrivée de Jehanne à Rouen .. Plus tard Dunois l’a rejoint, et Gilles de Rais aussi ... Malheureusement cette tentative a échouée, la Hire a été capturé (il a réussi à s’évader) ...


        En fin de page ici ..

        http://www.montjoye.net/charles-vii-abandon-jeanne-darc-1430-1431


      • 1 vote
        pegase pegase 28 mai 2015 19:58

        @Hieronymus

        Hieronymus (---.---.---.246) 28 mai 18:04

        @Joe Chip

        ce que j’expose est très clair, elle était prisonnière de Jean de Luxembourg et Charles VII pouvait très bien la sauver en payant la rançon,

        .........................................


        De ce que j’en sais, Charles VII voulait probablement la payer, mais il ne pouvait pas, Jean de Luxembourg était du côté anglo-bourguignon, il était impossible pour lui de la vendre à Charles VII, ça l’aurait mis en porte à faux avec ses alliés ... Les Anglais la voulaient à tout prix ! 


      • 1 vote
        pegase pegase 28 mai 2015 20:03

        @Hieronymus,


        Regarde le lien plus haut, tout est expliqué .. Après pour plus de détails, il faut se farcir le pavé de 1200 pages d’Olivier Bouzy, co-écrit avec Comtamine, et Hélary ..


      • 1 vote
        pegase pegase 28 mai 2015 20:17

        @Joe Chip

        Joe Chip (---.---.---.55) 28 mai 16:28

        @Hieronymus

        Cette théorie de la "traîtrise" relève de la mythologie (républicaine) et est aujourd’hui contestée par la plupart des historiens. Le méchant roi de France qui sape le travail de l’héroïne nationale qui vient de libérer le pays... dans les faits, le roi de France avait tenté d’arrêter Jeanne, jugeant que ses tentatives pour reprendre Paris prenaient une tournure de plus en plus aventureuses. Il faut bien garder à l’esprit que l’on parle d’un roi prudent, conscient d’avoir été miraculeusement réinstallé sur le trône, à la tête d’un pays "virtuel", contesté politiquement et sans moyens financiers, qui ne souhaitait donc pas tout perdre en soutenant aveuglément Jeanne dans son intransigeance, inspirée ou non par Dieu...

        ...................................


        Rien à redire .. Juste qu’elle est partie en campagne sur Compiègne avec une armée personnelle qu’elle rémunérait elle même, plus un nombre indéterminé de volontaires, environ 400 hommes d’armes en tout ... Elle est tombée par hasard sur Franquet d’Arras, un anglo-bourguignon qui pillait les terres de Charles VII, environ 300 - 400 hommes ......Franquet d’Arras a accepté le combat probablement par orgueil, . ils se sont fait laminés, les soldats de Jehanne était complètement fanatisés ..


      • vote
        Hieronymus Hieronymus 28 mai 2015 21:33

        @pegase
        baissez d’un cran, vous êtes fatiguant

        d’abord ce n’est pas une vision d’Epinal puisque d’ordinaire par pudeur, on tait l’absence de réaction directe de Charles VII (peut être qu’indirectement)

        pas la peine d’écrire en majuscule avec point d’exclamation, je sais lire...

        .

        j’ai ouvert votre lien, c’est une thèse qui peut se défendre comme on peut défendre le point de vue inverse, oui le souci du roi était de découpler les Bourguignons des Anglais et les entreprises de Jeanne n’y contribuaient pas vraiment, justement cela accréditerait le point de vue inverse à savoir que Charles aurait été presque soulagé de la capture (puis élimination) de cette tête brûlée (la Pucelle) qui compromettait ses efforts politiques de réconciliation avec les Bourguignons...

        dans son exposé l’auteur parle des pressions des Anglais afin de la récupérer, bien sûr puisqu’ils la craignent et veulent l’éliminer mais on pouvait tout aussi bien craindre (si elles existèrent) les pressions du roi de France en train de remporter progressivement la partie face au duc de Bedford, qui fallait il craindre le plus ?

        oui je sais où est Louviers, je connais très bien la région, que des compagnons d’armes de Jeanne aient voulu tenter qq chose pour la libérer, cela me parait tout à fait plausible, mais l’attitude de Charles reste en apparence du moins très en retrait ?

        le débat n’est pas tranché, je penche plutôt pour un "lâchage", le roi étant soucieux avant tout de ne pas froisser les Bourguignons contre lesquels Jeanne (intrépide et insatiable) allait guerroyer sans trop qu’on le lui demandât...


      • 3 votes
        pegase pegase 28 mai 2015 22:26

        @Hieronymus

        je connais très bien la région, que des compagnons d’armes de Jeanne aient voulu tenter qq chose pour la libérer, cela me parait tout à fait plausible, mais l’attitude de Charles reste en apparence du moins très en retrait ?

        le débat n’est pas tranché, je penche plutôt pour un "lâchage", le roi étant soucieux avant tout de ne pas froisser les Bourguignons contre lesquels Jeanne (intrépide et insatiable) allait guerroyer sans trop qu’on le lui demandât...

        .....................................


        Charles VII n’avait pas d’argent, après les campagnes de la Loire et son sacre à Reims les caisses étaient vides, c’est principalement Yolande d’Aragon sa belle mère qui avait financée les campagnes, et à cette époque c’était de l’or, pas de la monnaie fiduciaire ! Il est faux de dire qu’il n’a rien fait , rien que la tentative de Louviers lui aura coûté dans les 7000 livres ... Ensuite Olivier Bouzy que j’ai interrogé personnellement à ce sujet, m’a fait comprendre que les demandes de rançons étaient très courantes, et que la détention des prisonniers pouvait être très longue ... en conclusion (selon lui) Charles VII n’a pas "rien fait"... Le malheur c’est que les anglais se sont empresser de la brûler en l’accusant de sorcellerie, hérésie, pour discréditer le sacre du Roi à Reims, il s’agissait de faire de la propagande .. ...


        Ensuite il ne faut pas oublier le grand procès en réhabilitation orchestré par Charles VII sous la demande de la mère que Jehanne (Isabelle Romée), qui était toujours en vie à ce moment là ... 1456 il me semble de mémoire, elle avait passé 70 ans (72 peut être), et elle a assisté à la réhabilitation de sa fille ainsi qu’au jugement de ses juges...


      • 1 vote
        Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 16:11

        @Hieronymus

        Tout ça, c’est de la psychologie binaire. Vous n’étiez pas dans la tête de Charles VII et de Jean de Luxembourg pour savoir quels étaient leurs sentiments intimes vis-à-vis de Jeanne d’Arc. Concernant le Roi, il est probable qu’il ressentait à son égard un mélange d’admiration, de prudence et d’opportunisme dicté par sa situation politique qui est resté longtemps précaire. Charles VII avait un royaume à reconquérir, il l’a fait avec ses propres armes qui étaient la patience et le calcul politique à long terme, grande force des rois de France de cette époque, qui "voyaient loin" contrairement à leurs successeurs avides de batailles et enflés de gloriole.

        Toujours est-il que la thèse de la traîtrise n’est pas corroboré par les faits et que vous ne trouverez aucun historien sérieux pour défendre aujourd’hui cette thèse qui a été largement inventée par les historiens du XIXème siècle pour faire de Jeanne une héroïne nationale sans pour autant donner du grain à moudre aux royalistes, encore très actifs et revanchards à l’époque.


      • 1 vote
        Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 16:33

        il faut dire que le Roi Charles VII n’est pas un Roi particulièrement brillant , il a une image de pleutre.

        @Soi même

        Je suppose que c’est pour ça qu’on l’appelle "Charles le Victorieux". Des pleutres comme ça, qui ne se jettent pas inconsidérément dans une bataille sans réfléchir, il nous en aurait fallu plus dans l’histoire de France, ce qui nous aurait épargné, pour commencer, une guerre de cent ans avec l’Angleterre disputée sur notre terrain. 

        Encore une fois, c’est de la réécriture historique du XIXème siècle, à une époque où il fallait construire la "nation en armes" face à la menace allemande.

        On sait que Charles était quelque peu résigné et enclin à la déprime au début de son règne, en raison des humiliations qu’il avait dû subir, sa mère le déshéritant purement et simplement au profit du roi d’Angleterre, et des lourds soupçons pesant sur sa légitimité.

        Toutefois, il faut juger au résultat de son action, et sur ce plan, le bilan est entièrement positif : à la fin de son règne, les Anglais ne maîtrisent plus que Calais sur le territoire national, l’économie est relancée et Charles VII laisse au pays une puissante armée professionnelle dont bénéficieront ses successeurs.

        C’est à partir de Louis XII et surtout de François 1er que c’est devenu un peu "n’importe quoi" en matière de politique étrangère. Celui-là n’était pas pleutre, certes, mais ses guerres italiennes étaient une obsession absurde et coûteuse au moment où il aurait fallu se concentrer sur la Flandre, sans même parler de sa capture honteuse durant la bataille de Pavie, les débuts de la guerre de religion... 

        Donc Charles VII s’inscrit dans la lignée des rois sages, avisés et politiques avec Louis XI, Philippe Auguste, Philippe le Bel, Louis IX...


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 28 mai 2015 15:26

        quelle nation peut bien représenter ce groupe de nostalgique de l’ancien régime ?

        s’ils se groupaient , ils peineraient à remplir un departement français.
        construire sa visin de la france sur un combat d’héritage (l’angleterre d’alors comme la france etaient tenu par la même famille).
        la france c’est les gueux qui ont été utilisés et martyrisés dans cette querelle, pas jeanne , pas charles , pas florian


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 28 mai 2015 16:41

          @jeanpiètre

          Ce ne sont pas des royalistes... enfin c’est sans importance vu le caractère anecdotique de ce "rassemblement".


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 28 mai 2015 17:12

          @Joe Chip
          de quelle autorité se réclament ils ?

          la république ? visiblement non

          la france de jeanne d’arc ? ça correspond à 1/6 du territoire actuel.(au mieux).

          de l’état français, qui faisait la chasse aux français communistes, aux français franc maçon , aux français gaullistes, aux mauvais français ?

          Normal que ce soit anecdotique, même leurs chefs de file sont des expats


        • vote
          Soi même 28 mai 2015 17:34

          @jeanpiètre,, ce n’est pas de l’histoire qu’il se réclame mais du mythe que les historiens du 19 siècles ont entretenue et qui est passez dans la III république revancharde d’avoir perdue l’Alsace et la Lorraine.

          Idéologiquement, ils sont les enfants spirituel de ses royalistes passé à l’extrême droite de la III république qui rêvaient de renversés cette république honnie ...

          Le fait qu’il site Maurras est la signature de leurs affiliations à cet ultra nationalisme..


        • vote
          jeanpiètre jeanpiètre 28 mai 2015 17:51

          il manque une information essentielle , est ce que florian est le candide de ET plon plon ?


        • 1 vote
          Soi même 28 mai 2015 20:37

          @jeanpiètre, l’essentiel dans ce débat et sortie Jeanne des griffes de cette extrême droite vénéneuse ...


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 13:52

          @jeanpiètre

          de quelle autorité se réclament ils ?

          la république ? visiblement non

          la france de jeanne d’arc ? ça correspond à 1/6 du territoire actuel.(au mieux).

          de l’état français, qui faisait la chasse aux français communistes, aux français franc maçon , aux français gaullistes, aux mauvais français ?

          Normal que ce soit anecdotique, même leurs chefs de file sont des expats

          Ce sont des nationalistes qui essaient de rassembler les débris épars de l’extrême-droite telle qu’elle a existé, ou essayé d’exister, sous la troisième et, dans une moindre mesure, sous la quatrième république. Il y en a donc un peu pour tout le monde : les cathos intégristes, les natios intégraux, les royalistes, les pétainistes, les racialistes, etc., même si sur le fond ces gens ont sans doute moins de points d’accord entre eux que d’ennemis désignés : les francs-maçons, les juifs, les gaullistes, les "mauvais français"...

          Bref, il faut imaginer un vieux fond de sauce figé et caillé dans une casserole dont tout le monde se fout et vous aurez une bonne image de cette mouvance. 


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 13:59

          @Soi même

          Plus personne ne se réclamant de l’héritage de Jeanne d’Arc en France en dehors de l’extrême-droite - c’est malheureusement la réalité -, il est difficile de le leur contester, de facto. Même les féministes crachent dessus ou l’ignorent (catholicisme oblige...) alors qu’à l’étranger, et en Amérique tout particulièrement, Jeanne d’Arc est un symbole de l’esprit de résistance et une icône féministe.

          Quand on jette un à un les symboles nationaux dans le caniveau de l’histoire, il n’y a que l’extrême-droite pour venir les ramasser. A chaque fois qu’on vomit ces gens-là, il ne faut jamais oublier de réserver quelques éclaboussures de dégueulis pour ceux qui ont largement entretenu cette mouvance, par volonté politique, par démission ou par simple passivité. 


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 14:28

          @Soi même

          Idéologiquement, ils sont les enfants spirituel de ses royalistes passé à l’extrême droite de la III république qui rêvaient de renversés cette république honnie ...

          Pour préciser un peu les choses, la mouvance royaliste s’est scindé en deux mouvements distincts dans le sillage de la révolutions de 1848 : les orléo-légitimistes, les uns s’inscrivant dans l’héritage idéologique libéral de la monarchie de Juillet, et les autres dans l’héritage dynastique de la lignée des Bourbons ; et les réactionnaires purs et durs qui ont rejeté toute idée de compromis avec la modernité révolutionnaire. A partir de la défaite de 1870, cette deuxième mouvance a repris l’idéologie nationale révolutionnaire en l’expurgeant de toute connotation universelle et humaniste : ne restait que le "territoire national" à défendre contre toute intrusion réelle ou fantasmée et contre toute ingérence extérieure. C’est ce terreau idéologique qui a alimenté la plupart des idéologiques nationalistes sous la troisième et la quatrième république.


        • 2 votes
          pegase pegase 29 mai 2015 15:42

          @Joe Chip


          Toutes ces mouvances idéologiques n’ont rien à voir avec Jeanne d’Arc ... "l’extrême droite"... mouarf... la pucelle aurait fait décapiter MLP et JMLP comme elle a fait décapiter le félon Franquet d’Arras .. Jeanne d’Arc n’était pas républicaine, ce mot n’existait même pas à ce moment là ! 


          Voilà précisément ce qu’est Jeanne d’Arc ...Par Pierre Hillard ..c’est sûr que nos journaleux très "républicains", droits de l’hommistes quand ça les arrange, ne vont pas parler de Jeanne d’Arc sous cet angle ...

          https://www.youtube.com/watch?v=f91Q1PSjoNE


        • vote
          Joe Chip Joe Chip 29 mai 2015 15:57

          @pegase

          Vous ne m’avez pas lu ou pas compris (décidément, ici les gens comprennent uniquement ce qu’ils veulent comprendre). Je n’ai pas dit que Jeanne était républicaine, d’extrême-droite ou que sais-je encore. La pucelle vivait au XVème siècle dans un contexte totalement différent, il est absurde de prétendre savoir "ce que Jeanne aurait fait", d’autant plus que le personnage se prête à une lecture polysémique (patriotique, spirituelle, féministe, etc.). 

          Pierre Hillard se place plutôt à l’extrême-droite de l’échiquier politique (catholique intégral).

          Je constate simplement que l’extrême-droite contemporaine (pour faire simple) est la seule en France à se réclamer encore de Jeanne d’Arc, ce que je déplore. En dehors de ça, elle n’est plus inscrite dans les programmes scolaire et à ma connaissance Henri Guillemin est le dernier, à gauche, à avoir revendiqué l’héritage spirituel de Jeanne d’Arc. 

          Pour le reste, seuls les historiens s’y intéressent désormais, tentant de faire la part des choses entre les faits avérés et les éléments ajoutés par les mythologies successives (catholiques ou républicaines).

          Merci de m’épargner le couplet habituel sur le droit de l’hommisme, la vraie religion catholique, le vrai roi, etc... ce n’est pas le sujet.


        • vote
          Soi même 29 mai 2015 20:01

          @Joe Chip, c’est vrai il y a a quoi désespérer, comme si l’histoire de l’instant présent était la seul vérité, et que les fais devaient se conformés à la vérité de de l’instant quitte à travestir la vérité !


        • 1 vote
          pegase pegase 29 mai 2015 23:45

          @Joe Chip

          Pierre Hillard se place plutôt à l’extrême-droite de l’échiquier politique (catholique intégral).

          ......................


          Non désolé, je peux pas laisser dire ça ... Hillard est un royaliste pur jus, encore une fois rien à voir avec les idéaux d’extrême droite, ce n’est pas parce que e&r le met dans sa vitrine qu’il a le moindre rapport avec l’extrême droite, qu’il dénigre par ailleurs ... Les cathos intégristes non plus, à part peut être le boss de civitas ... et encore.. je ne sais pas si on peut le considérer comme un vrais catho de l’église originelle ..


        • 1 vote
          pegase pegase 30 mai 2015 00:07

          @Joe Chip


          ""En dehors de ça, elle n’est plus inscrite dans les programmes scolaire et à ma connaissance""
          .....................................


          C’est parfaitement normal, vous n’imaginez tout de même pas que des maçons républicains vont encenser la pucelle nationale incarnant la triple donation, le Christ Roi de France, il le feront peut être devant les médias pour faire semblant, mais par derrière il vont tout effacer méthodiquement !


          Pour mémoire, à la révolution ils ont foutu le feux à la robe de Jeanne qui était conservée précieusement à Orléans, celle là même qui lui avait été offerte par le Duc d’Orléans qui était alors en captivité en Angleterre depuis Azincourt ..... Ce n’était pas l’œuvre de quelques soudards enivrés, c’était un ordre venu d’en haut à Paris ..

        • 1 vote
          Germain Greffe Cohaine Germain Greffe Cohaine 28 mai 2015 20:19

          Ne sois pas has been et sois dans le vent nouveau qui souffle sur les braises de la révolution en marche par le rire, Jeanne d’arc c’était bien avant mais elle est un peu grillée comme humoriste et ses quenelles sentent le roussis, voire le cramé total, en plus ses cendres rappellent les zeureslesplussombresdenotrehistoaaare, viens plutôt te rafraîchir les idées avec Dieudonné et l’ananas, un fruit plein d’avenir, de vitamines et comme le suisse disait, j’ai 8 secondes pour vous dire que l’ananassurance, c’est de la dynamique. Un mouvement jeune, frais, tendance, qui rallume les flammes de la passion plutôt que celles du bûcher.

           

          Ne fais plus feu de tout bois et viens donc te dépucler l’esprit par le rire poussé dans ses plus extrêmes limites sans cesse repoussées par le maître incontesté de l’humour, qui est en train de donner de sa personne en territoire ennemi, à Dubaï, ce n’est pas la pauvre Jeanne qui aurait eu cette idée là vous ne croyez pas ? Alors rendez hommage au sauveur de la France éternelle à côté de la droite duquel Jésus himself est assis et attend son tour pour le bal des quenelles le 21 Juin, en attendant, participez à la révolution citoyenne pacifique par le rire initiée par Dieudonné, notre maître à tous en vous débarrassant de ces liasses de billets de papier cul qui encombrent vos poches, vos bas de laine, vos dessous de lit et vos comptes en banques en finançant directement le dieudonisme révolutionnaire, en adhérant à l’ananassurance, mise à mal par un propagandiste belge, qui cause bien du tort à notre volonté d’émancipation en se mettant du côté du sionisme international et des carabistouilles si chères à son pays natal qui n’est qu’une vague province française, qu’est ce que ce belge veut venir faire la loi chez nous, les quenelles c’est français, éventuellement créole, mais en rien belge.

           

          Dieudonné comme Jeanne entend des voix, les vôtres, compte sur vos murmures dissidents pour faire avancer notre cause commune, et bien malin celui qui pourrait l’arrêter car il est investi du même saint esprit que cette bonne vieille bergère rôtie à feu doux. Seul l’aspect physique change mais la fougue de la jeune pucelle d’Orléan vit en Dieudonné le breton-camerounais et lui souffle de continuer le combat car il sait ue tôt ou tard, vous rallierez ses troupes naissantes. A vos chéquiers, à vos dons anonymes ou non, vos billets de monopoly pourront être utiles pour une fois dans vos vie à autre chose que d’acheter le dernier I-Phone à la mode ou soudoyer vos maîtres esclavagistes pour un peu de vacances au soleil avant de revenir bosser dans le champ de coton qui constitue vos quotidiens, soyez des nègres marrons, soyez dépucelés mais pas flambés et devenez les héros de demain au même titre que le kebab qui a grillé sur un bûcher du temps jadis, où tout le monde se foutait du réchauffement climatique et des gaz à effet de serre.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Florian


Voir ses articles







Palmarès