• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gérard Haddad : " L’interdit de l’inceste ne se discute pas "

Gérard Haddad : " L’interdit de l’inceste ne se discute pas "

À l´origine de la violence | Gérard Haddad | SALVATOR

Et si Freud s'était trompé ? En faisant du meurtre du Père, dans son essai Totem et tabou, l'acte fondateur des civilisations, n'est-il pas passé à côté d'un fait majeur ? Pour Gérard Haddad, qui développe ici les intuitions de ses recherches précédentes, c'est bien la haine fratricide, le « complexe de Caïn » qui explique l'origine de la violence, plutôt que le seul complexe d'OEdipe...

https://editions-salvator.com/philosophie/2716-a-lorigine-de-la-violence.html

#SigmundFreud #ComplexeŒdipe #ComplexeCaïn

Tags : Livres - Littérature




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • vote
    Étirév 20 avril 13:09

    « Et si Freud s’était trompé ? En faisant du meurtre du Père, dans son essai Totem et tabou, l’acte fondateur des civilisations, n’est-il pas passé à côté d’un fait majeur ? »
    Sigmund Freud en essayant de comprendre les névroses de l’homme civilisé, par le meurtre du Père, en l’occurrence Moïse, figure du père totémique, s’est trompé de victime ; dans l’inconscient collectif, c’est le souvenir du meurtre de la Mère, qui devrait plutôt culpabiliser l’homme. Le meurtre de la Mère, une dette que nous payons depuis la fin du néolithique. (Philippe Annaba)

    La femme... Pauvre créature, née pour aimer et toujours empêchée de remplir cette fonction sainte ! Vouée par ce monde corrompu, aveugle, à une existence tourmentée, cherchant toujours ce bonheur promis et légitime, et n’y arrivant jamais. Etrangère, comme égarée, dans un monde indigne d’elle, qui a commencé par la méconnaître ou par en abuser, et qui ne cherche plus de satisfactions, aujourd’hui, que dans la licence dégradante, le luxe ridicule, l’ambition absurde ou la domination féroce.
    Que tout cela est loin des joies pures que la jeune fille rêve encore, dans son ignorance de la corruption qui l’entoure !

    LIEN


    • vote
      alanhorus alanhorus 20 avril 13:28

      Et si Dieu s’était converti au judaïsme, auraient ils reconnu Jésus comme le messie ?


      • vote
        Samson Samson 21 avril 01:13

        Je ne connaissais pas Gérard Haddad, mais il me réconcilie quelque peu avec l’analyse freudienne, si même je reste adepte de l’approche jungienne, à mon sens plus profonde et plus en phase avec la "Tradition", comme le relevait en son temps René Guénon.

        Hors la question - probablement fondamentale - de la nature singulière ou mimétique du désir, je trouve l’approche psychanalytique de Gérard Haddad très proche de la théorie anthropologique du désir mimétique proposée par René Girard, que je trouve des plus éclairantes sur la nature humaine !

        De fait, l’interdit de l’inceste ne se discute pas !
        L’actualité de la question se pose d’autant plus dramatiquement que du fait d’avoir été de manière limite incestueuse abusé dans son adolescence, c’est cette transgression fondamentale qui semble avoir - pour le plus grand malheur de la France - imprimé la structure de personnalité psychopathique et perverse de notre très immature et narcissique petit Monarc.

        Merci pour le partage, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


        • vote
          Nainconnu 21 avril 10:04

          Tiens Abed , puisque c’est ton rayon si tu nous faisais un topo sur la Monarchie et l’inceste et ses conséquences ( consanguinité ) .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès