• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grave mensonge d’Eric Zemmour, Marion Maréchal complice

Grave mensonge d’Eric Zemmour, Marion Maréchal complice

Alors que tous les médias font la promotion d'une conférence de droite qui se réunira le 28 septembre 2019 et rassemblera notamment Eric Zemmour et Marion-Maréchal Le Pen, se demandant si le premier va rentrer en politique avec la seconde, il paraît essentiel de revenir sur une conférence qu'ils avaient tenue il y a moins d'un an.

Nous sommes le 14 novembre 2018. Eric Zemmour vient présenter son dernier livre (en date, hélas). Marion-Maréchal Le Pen vient présenter sa nouvelle institution, l'ISSEP, en invitant le polémiste médiatique à venir faire une conférence chez elle. Au cours de cette conférence, Zemmour ose un parallèle entre protestantisme et islam, en justifiant la St Barthélémy (à partir de la 50ème minute) : 

Marion-Maréchal ne contredit pas Zemmour et se contente d'écouter religieusement et de boire ses paroles. Or cet appel au massacre des musulmans à peine voilé est doublement scandaleux et immoral. Car il ajoute un mensonge énorme pour justifier cet appel, à savoir la caution de Montaigne, alors que Montaigne n'a jamais dit qu'il fallait faire la St Barthélémy, c'est même tout le contraire, comme je le démontre dans cette vidéo.

Tags : Eric Zemmour




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • 8 votes
    ezechiel ezechiel 10 septembre 14:40

    Zemmour a raison, le protestantisme est une hérésie qui a détruit la cohésion nationale, pour ne pas dire européenne, et ce, à partir du XVIème siècle. Un danger tout aussi important que l’invasion islamique.
    Pierre de Ronsard à l’époque de la Saint-Barthélémy, dénonçait en ces termes les protestants :
    "Ne prêche plus en France une Évangile armée
    Un Christ empistollé tout noirci de fumée
    Qui comme un Mahomet va portant à la main
    Un large coutelas rouge de sang humain"

    "Discours des misères de ce temps" — Pierre de Ronsard

    Aujourd’hui, c’est l’invasion islamique qui veut imposer progressivement sa loi, tout comme l’hérésie protestante a tenté de subvertir la France. Il avait fallu prendre des mesures radicales et coercitives pour éviter le pire.


    • vote
      Jean Robin 11 septembre 02:25

      @ezechiel Zemmour ment mais il a raison, ah bon.


    • vote
      ezechiel ezechiel 11 septembre 10:08

      @Jean Robin "Zemmour ment mais il a raison, ah bon."

      Que dit-il qui soit faux ?


    • vote
      Léon 11 septembre 10:13

      @Jean Robin

      Dire "il a menti " est chose aisée : reportez vous aux Essais de Montaigne ,Livre III ,Chapitre I " de l’utile et de l’honnête" concernant la raison d’état où il est écrit :

      "
      Le Prince,quand une urgente circonstance et quelque impétueux et inopiné accident du besoing de son estat luy faict gauchir sa parole et sa foy,ou,autrement le jette hors de son devoir ordinaire,doibt attribuer cette necessité à un coup de la verge divine ;vice n’est-ce-pas,car il a quitté sa raison à une plus universelle et puissante raison, mais certes c’est mal’heur. De manière qu’à quelqu’un qui me demandait :"Quel remède ? -Nul remède fis-je : s’il fut veritablement geiné entre ces deux extrêmes IL LE FALLAIT FAIRE ; mais s’il le fit sans regret, s’il ne lui greva de le faire,c’est signe que sa conscience est en mauvais terme. " "
      Il est vrai que ce passage ne mentionne pas explicitement le mot "Saint-Barthélémy" mais il semble bien s’y appliquer, les deux extrêmes étant évidemment les deux partis Catholiques et Protestants.
      Zemmour ne parle pas à la légère.....


    • 1 vote
      Albar 13 septembre 11:21

      @Jean Robin
      Zemmour est un fieffé menteur, c’est un sioniste notoire sous la carapace de Jeanne d’Arc, lui, le juif algérien qui se veut être plus français que les français et plus royaliste que le roi. Tous ses discours visent l’Islam et les musulmans.


      Dans la Sourate 5 ’’Al Maidah’’ (La table) du St Coran  Verset 82.

      " Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens, et que ceux qui sont les plus disposés à sympathiser avec les musulmans sont les hommes qui disent : « Nous sommes des chrétiens. » Cela tient à ce que ces derniers ont parmi eux des prêtres et des moines et à ce qu’ils ne font pas montre d’orgueil. "

       


    • 1 vote
      Albar 13 septembre 12:00

      @Albar
       Zemmour est un orgueilleux
      Definition du mot orgueil dans le Trésor : 
      Présomption, estime exagérée, amour excessif de soi-même, qui fait que l’on est persuadé de sa propre excellence, que l’on se juge supérieur aux autres. Les philosophes qui, pour l’orgueil et la sécheresse continuèrent les théologiens, décidèrent qu’il n’avait pas d’âme (Michelet,Peuple,1846, p.238).Disraëli (...) forme le projet (...) de devenir le plus grand homme qui ait jamais existé (...). On connaît l’orgueil fou d’un Byron, la mégalomanie d’un Hitler, d’un Goebbels, d’un Mussolini, greffée sur une jeunesse humiliée (Mounier,Traité caract.,1946, p.598) :

       Un adage sacré dit que l’orgueil est le commencement de tous nos crimes ; (...) et de toutes nos erreurs. C’est lui qui nous égare en nous inspirant un malheureux esprit de contention qui nous fait chercher des difficultés pour avoir le plaisir de contester, au lieu de les soumettre au principe prouvé... J. de Maistre,Soirées St-Pétersb.,t.1, 1821, p.304.


    • 2 votes
      ezechiel ezechiel 10 septembre 15:01

      "Montaigne n’a jamais justifié la Saint-Barthélémy"

      Montaigne est une espèce d’humaniste, vous trouvez tout et son contraire dans sa pensée molle et tiède.
      La Saint-Barthélémy peut parfaitement être justifiée dans ses textes :

      "Le prince, quand une urgente circonstance, et quelque impétueux et inopiné accident du besoin de son état lui fait gauchir sa parole et sa foi, ou autrement le jette hors de son devoir ordinaire, doit attribuer cette nécessité à un coup de la verge divine. Vice, n’est-ce pas, car il a quitté sa raison à une plus universelle et puissante raison ; mais certes, c’est malheur, de manière qu’à quelqu’un qui me demandait : "quel remède ?" ; nul remède, fis-je, s’il fut véritablement gêné entre ces deux extrêmes (sed videat ne quaeratur latebra perjurio), il le fallait faire, mais s’il le fait sans regrets, s’il ne lui gréva de le faire, c’est signe que sa conscience est en mauvais terme."

      Montaigne Essais Livre III chapitre I

      Autrement dit, dans des cas extrêmes, le prince peut être amené à prendre des mesures radicales pouvant être contraire à son devoir ordinaire, mais il doit veiller à garder des regrets quant à ses actes qui ne sont pas sans conséquences.


      • vote
        Jean Robin 11 septembre 02:26

        @ezechiel
        Je ne vois pas dans ce passage une défense ou une justification de la St Barthélémy, les protestants ayant majoritairement été massacré par des civils catholiques, et non par le prince. Et j’attends la citation de Montaigne qui dit "il fallait faire la St Barthélémy", ce que prétend Zemmour.


      • 2 votes
        pegase pegase 11 septembre 08:58

        @Jean Robin
        -
        C’est n’importe quoi ces idées d’opposer protestants et cathos, pour rappel, Richelieu et toute sa quincaillerie de médailles autour du cou a financé et armé des princes protestants pour aller génocider les catholiques d’Alsace , du territoire de Belfort et de Franche comté y compris, dans le but d’annexer ces territoires qui appartenaient au Habsbourg .... qui pour le coup étaient de fervents cathos ...

        Un peu de lecture ...

        http://hewwemi.net/annexion-alsace-france/

        On voit bien que les religions font le jeux des puissants ...


      • 3 votes
        ezechiel ezechiel 11 septembre 10:29

        @Jean Robin "Je ne vois pas dans ce passage une défense ou une justification de la St Barthélémy"

        Montaigne fait un traitement général d’une situation extrême, il explique que le prince peut être amené à diriger des actions radicales si la sûreté de l’État est menacé.
        D’ailleurs, Montaigne n’a jamais condamné explicitement la Saint-Barthélémy.

        ----------------------------
        "les protestants ayant majoritairement été massacré par des civils catholiques"

        Les massacres sont dans les deux sens, mais la religion protestante (influencée par Luther et Calvin) s’est livrée à une véritable extermination des catholiques au XVIème, pillant leur lieux de culte, que ce soit à Genève, en Allemagne, en Norvège, en Suède, en Écosse ou au Danemark : églises brûlées, statues brisées, femmes égorgées, prêtres crucifiés, empalés.
        Ce fanatisme débarquant en France a du être stoppé de la manière la plus ferme pour que la France ne sombre pas dans le totalitarisme.

        https://youtu.be/kFGkD_Iojwo
        http://www.chire.fr/A-106148-le-protestantisme-assassin-au-xvie-siecle-en-france.aspx
        https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2016/03/09/qui-des-catholiques-ou-des-protestants-firent-le-plus-de-morts-durant-les-guerres-de-religion/


      • vote
        Jean Robin 11 septembre 21:46

        @ezechiel
        c’est bien de reprendre la propagande catho-marxiste du système, mais c’est faux. En France, pour 1 catholique tué il y a eu 100 protestants tués. Les protestants étaient 12,5% de la population en 1560, 2% au 18ème siècle. Ce n’était pas des guerres de religion, mais un massacre des protestants par les catholiques. Il n’y a aucun équivalent à la St Barthélémy du côté catholique, ni à Mérindol (3000 morts, y compris femmes, enfants, vieillards), La Rochelle (20 000 morts, y compris femmes, enfants, vieillards), Amboise (1200 morts), etc. Vous mentez.


      • 1 vote
        Et Hop ! 12 septembre 09:58

        @Jean Robin

        Vous reprenez les chiffres et l’histoire des historiens protestants.

        Le fait est que les diverses sectes protestantes qui sont apparue dès le début à cause de la doctrine du libre examen, étaient extrêmement sectaires, l’expression vient de là, et violentes. L’Allemagne, l’Angleterre ont été ravagées par des guerres civiles entre les diverses sectes protestantes, frères moraves, puritains, etc. qui se combattaient entre elles sans que les catholiques s’en soient mêlés. Calvin, lors de la dictature théologique dela République de Genève, a condamné au bûcher comme hérétique son opposant Michel Servet.

        Les calvinistes ont attaqué, ravagé, pillé, vandalisé, incendié en France des centaines de monastères et d’églises catholiques au cours d’expéditions organisées depuis Genève où ils rapportaient leur butin.

        Dans tous les pays où il y a eu des protestants il y a eu des guerres civiles. Le fanatisme qui existe aux USA est une manifestation du protestantisme.

        En France, le Clergé était la partie principale de la fonction publique de l’État, chargée de l’administration municipale, de l’état civil, de l’enseignement scolaire, des collèges, des universités, de la recherche scientifique, historique, technique, de la santé, des affaires sociales, des orphelinats, des hospices, des asiles de fous, des archives, des bibliothèques, de l’édition, etc.., c’est d’ailleurs l’Église catholique qui avait inventé et mis au point tous ces services publics. Il était donc aussi impensable que des Français prétendent vivre en France en refusant de dépendre de tous ces services, qu’il l’est actuellement de refuser d’être assujetti à la Sécurité sociale, au droit du travail, à l’état-civil, à l’Éducation nationale, et à diverses administrations.

        Zémour n’appelle pas à massacrer les musulmans, il appelle à être très ferme avec les islamistes, autrement dit à les interdire, et à arrêter l’immigration en provenance des pays musulmans, et même toute l’immigration, pour la simple raison que la proportion d’immigrés dans la population est devenue complètement excessive et qu’elle empêche les étrangers d’êtres assimilés.

        Il dit que la faiblesse avec l’islamisme (pas avec la religion musulmane) est comparable la faiblesse avec le protestantisme, elle aboutira à la guerre civile et obligera à donner un coup d’arrêt violent comme la Saint-Barthélémy. Il le déplore.


      • 2 votes
        ezechiel ezechiel 12 septembre 12:01

        @Jean Robin "En France, pour 1 catholique tué il y a eu 100 protestants tués."

        Le protestantisme...ce n’était pas que la France, il s’est imposé par une violence inouïe dans plusieurs pays européen (à Genève, en Écosse, en Allemagne, au Danemark, en Islande, en Suède) ! Les catholiques ont été lynchés et persécutés, leurs lieux de culte détruits, interdiction de jouer des instruments de musique, destruction des orgues des églises, interdiction de faire sonner les cloches, interdiction des images pieuses dans plusieurs pays où le protestantisme avait émergé.
        Le but était évidemment d’éviter que ce totalitarisme abject ne contamine la France !
        Dans un sermon donné le 1er septembre 2002, le pasteur protestant Philippe de Robert, professeur à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg, justifie la violence des protestants (camisards) contre les catholiques en ces termes :
        "C’est vrai, ils ont commencé par tuer un prêtre, ils ont brûlé des églises, ils ont détruit des villages, ils ont pratiqué des exécutions sommaires. Les camisards n’étaient pas des saints. Ils ne seront pas justifiés par leurs oeuvres. [...] Oui, les camisards étaient des terroristes, mais comme l’étaient il y a une soixantaine d’années, dans le discours de l’occupant, ceux que nous appelons résistants ou maquisards. [...] Si l’on ne rendait hommage qu’aux parfaits non-violents, aux seuls apôtres de la paix, à ceux qui ont supporté sans broncher les pires injustices, à ceux qui les ont tolérées, avec ou sans états d’âme, quand elles frappaient leurs voisins, aux parfaitement soumis¬ - qui deviennent parfois les totalement indifférents - notre histoire serait bien fade. [...] Les camisards avaient manifestement la conviction de mener une guerre sainte, au sens où Dieu lui-même les y aurait encouragés et dans laquelle il les aurait conduits par des révélations privées de type charismatique."


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:00

        @Et Hop !
        Je prends les chiffres de Patrick Cabanel qui n’est pas protestant et qui est très critique envers Calvin. Voir p. 216 de son livre Histoire des protestants du 16è au 21è siècle. Zemmour justifie la St Barthélémy, en voulant faire croire que les protestants étaient responsables de violences physiques, ce qui est faux, contrairement aux musulmans qui ont déjà fait des centaines de morts et des milliers de blessés et traumatisés. Les USA sont la première puissance mondiale grâce au calvinisme. Ils ont la principale population noire en Occident. Ils sont le premier pays d’immigration au monde. Vous vous trompez.


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:03

        @ezechiel
        si vous aviez raison, les Etats-UNis seraient constitués de 90% de catholiques et 10% de protestants aux 17è et 18è siècles, or c’est l’inverse. 
        concernant ce pasteur débile, merci de me donner la preuve qu’il a dit ces âneries, que je condamne le plus fermement du monde et qui sont en contradiction totale avec le message de Jésus et les confessions de foi protestantes.


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 21:15

        @Jean Robin "Je prends les chiffres de Patrick Cabanel qui n’est pas protestant et qui est très critique envers Calvin."

        Calvin a installé à Genève un des pires régimes totalitaires. Le protestantisme de Calvin, voulant faire table rase du passé et construire l’homme nouveau, marque les prémisses des futures doctrines socialistes et nazis.
        Voici comment Stefan Zweig, qui a travaillé de manière fouillé sur les archives de Calvin, décrit son régime protestant totalitaire :
        "Dieu n’a pas besoin de pompes. Plus de ces engourdissements voluptueux de l’âme, plus de musique ni d’orgue pendant le service divin ! Les cloches d’églises elles-mêmes devront dorénavant se taire à Genève : ce n’est pas avec un airain grossier que le vrai croyant doit être appelé à son devoir."
        [...]
        "D’un seul trait de plume, Calvin supprime toutes les fêtes du calendrier, Pâques et Noël, que l’on célébrait déjà dans les catacombes romaines, les jours des Saints, les vieilles coutumes traditionnelles. Le Dieu de Calvin ne veut pas être fêté, ce qu’il veut avant tout, c’est être respecté et craint."
        [...]
        "Un frisson le saisit chaque fois qu’il contemple ses semblables ; jamais un fondateur de religion n’a rabaissé pareillement la dignité de l’homme, qui n’est à ses yeux, "qu’une bête indomptable et féroce", et pire encore, "une ordure". N’écrit-il pas textuellement dans son "Institution chrétienne" :
        "Si l’on juge l’homme d’après ses dons naturels, on ne trouve pas en lui, des pieds à la tête, la moindre trace de bonté. Le peu qu’il y a de louable en lui, il le doit à la grâce de Dieu... Toute notre justice est injustice, notre mérite foutaise, notre réputation honte...et les meilleures choses qui proviennent de nous sont contaminées, viciées, corrompues par les impuretés de la chair".
        Celui qui du point de vue philosophique, considère l’individu comme un produit si détestable et si mal venu de la Création, n’admettra, bien entendu, jamais, en tant que théologien et qu’homme politique, que Dieu lui ait accordé la moindre sorte de liberté ou d’indépendance. Une créature aussi corrompue doit être impitoyablement mise en tutelle, car si "on l’abandonne à elle même, son âme n’est capable que de faire du mal".

        [...]
        "Pour ce rabaissement draconien de la personnalité, pour ce dépouillement complet de l’individu au profit de la collectivité, Calvin applique une méthode particulière, la fameuse "discipline". Dès la première heure, cet organisateur génial enferme son "troupeau", sa "communauté", dans un réseau serré d’articles et d’interdictions, les fameuses "ordonnances", et créé en même temps un office spécial pour en surveiller l’exécution, le "Consistoire", dont la tâche est définie d’une façon extrêmement équivoque : "surveiller la communauté afin que Dieu soit proprement honoré"."
        [...]
        "Bien entendu, à partir du jour où ce contrôle universel est introduit à Genève, il n’y a plus en fait de vie privée. Conformément à l’opinion de Calvin selon laquelle tout homme est constamment disposé au mal, chacun est considéré d’avance comme suspect de péché et doit par conséquent accepter qu’on le surveille. Toutes les maisons ont soudain leurs portes ouvertes et tous les murs sont en verre. À n’importe quel moment, la nuit comme le jour, le marteau de votre porte peut retentir et un membre de la police ecclésiastique apparaître pour la "visitation" sans que vous puissiez vous y opposer."
        Stefan Zweig - "Conscience contre violence" p66-69


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:21

        @ezechiel
        Zweig s’est suicidé avec sa femme peu après avoir écrit ce tissu d’âneries et de mensonges. Vous n’avez rien de sérieux. Un écrivain n’est pas un historien. Quel historien peut-il confirmer ce que vous prétendez ? Aucun. Vaquette a fait une sortie chez Taddéï en mars 2019 comme vous, je lui ai demandé ses sources, il m’a répondu "regarde internet, et puis il y a Zweig." Vous n’avez rien les gars. Voici le mail que je lui ai répondu :

        Un « dictateur » appelé par les Genevois

        En 1540, une majorité favorable au retour de Calvin se retrouve dans les conseils de la ville de Genève. On le supplie de revenir par deux fois, en 1540 et en janvier 1541. Calvin ne reviendra qu’en septembre 1541, pensant ne rester que six mois. Il y reste vingt-trois ans, jusqu’à la fin de sa vie.

        Je cite le Musée Protestant : « Calvin est en butte à l’hostilité des conseils de la ville jusqu’en 1555. On voit souvent Calvin comme un dictateur à Genève. En fait, il n’a jamais été favorable à une emprise du pouvoir religieux sur le pouvoir politique. »

        1’00’’ à 1’15’’ : dictature a fait autant de morts que celle de Pol Pot

        Il n’indique pas sa source. Aucun historien sérieux ne prétend ça. J’ai trouvé une seule source qui le prétend, un blog d’un catholique soralien, Jean-Baptiste Vançon, http://histoirerevisitee.over-blog.com (avec notamment un joli lien vers le site de Marion Sigaud) :

        « Courant radical du Protestantisme, le Calvinisme s’est érigé en véritable système politico-religieux qui fit de 1541 (Arrivée au pouvoir de Jean Calvin à Genève) à 1564 (Date de sa mort à Genève) pas moins de 2300 condamnations au bûcher... soit plus que la totalité des condamnations de toute l’Europe toutes périodes confondues ! »

        Mais dans tout son article, il ne citera que quelques noms, y compris des gens « brûlés en effigie », donc pas brûlé !

        « Cette période verra la multiplication des procès pour sodomie. La liste est longue ! En mars 1554, le dénommé Lambert Le Blanc est brûlé vif en compagnie de quatre de ses amis. En septembre, c’est le tour de cinq adolescents qui seront battus et brûlés en effigie. En janvier 1555, Mathieu Durand finit décapité puis livré aux flemmes. en 1562, c’est le tour de deux autres condamnés. En 1566, un collégien du piémont, Bartholomé Tecia, est dénoncé par un camarade (le jeune Agrippa d’Aubigné, pour avoir tenté de "Le bougrer". Il subira la torture puis sera noyé dans le Rhône. En 1547, Jacques Gruet est torturé et décapité. Libertin au sens moderne du terme, il revendique le droit à la paillardise. »

        A part Jacques Gruet, on ne trouve les noms des autres personnes nulle part ailleurs que sur ce blog.

        Encyclopédie Larousse :  « Mais son ambition ne s’arrête pas là. En véritable héritier des scolastiques, il entend transformer Genève en « ville Église » et amener la population à « vivre selon l’Évangile » : d’où l’instauration d’une discipline de la cène, assortie d’une véritable police des mœurs qui sera très lourdement ressentie par les Genevois et suscitera parmi eux une opposition latente. Vivant lui-même une ascèse exemplaire, en quoi il voit la nécessaire concrétisation de l’Évangile dans sa vie, il n’a pas compris que si l’on peut s’imposer à soi-même un tel style de vie, on ne saurait forcer les autres à s’y soumettre. La rigueur avec laquelle il contraint les Genevois à vivre en chrétiens laissera dans la ville un souvenir terrible et compromettra, après sa mort, la poursuite positive de son œuvre. Et pourtant, de son vivant, la cité eut un rayonnement tel que, dans tous les pays d’alentour et spécialement en France, les persécutés « pour cause de religion » y voyaient un havre de liberté, dans lequel ils furent nombreux à venir chercher refuge. De 1540 à 1564, quelque mille nouveaux bourgeois y furent accueillis. »

        Il a fait brûlé qui à part Michel Servet ?

        Toujours encyclopédie Larousse : « Parfois, ces ennemis sont des personnes, pas seulement des groupes anonymes : en 1543, Calvin polémique rudement contre l’humaniste savoyard Sébastien Castellion (vers 1515-1563), qui lui semble mettre en doute l’autorité de l’Écriture. En 1551, il a un rude affrontement avec un ancien carme, Bolsec, qui rejette la double prédestination. En 1555, son adversaire est le luthérien Joachim Westphal (1520-1574), pasteur à Hambourg, qui, pour de mauvais motifs apologétiques, a pris le parti de confondre les positions calviniennes sur l’eucharistie avec celles des zwingliens. Mais la faute qui reste attachée au nom de Calvin, la faute que les protestants eux-mêmes ne lui pardonnent pas, c’est l’affaire Servet. »

        Il y a débat parmi les historiens. Calvin n’avait pas de pouvoir juridique, il avait bien sur une influence morale et spirituelle mais il n’avait aucun pouvoir séculaire ! Même dans le cas Servet, il usa son influence mais ne dicta pas la condamnation et même s’opposa au bucher...

        Les US est le pays où la liberté d’expression est la plus développée AU MONDE, et c’est le pays le plus calviniste AU MONDE, fondé par des calvinistes, et majoritairement calviniste jusqu’aux années 50.

        Zweig s’est suicidé avec sa femme quelques semaines après avoir écrit son texte, et je ne résiste pas au plaisir de vous communiquer ça :

        "À son insu, Zweig s’inscrit dès lors dans toute une lignée d’écrivains antiprotestants, depuis Montaigne et Voltaire, pour rejoindre, par-delà Balzac qu’il cite longuement, Joseph de Maistre, qui assimilait Révolution et Réforme, Terreur et protestantisme. D’où, pour Zweig, l’énigme que constitue « l’étrange métamorphose » du calvinisme en une école de liberté individuelle et de démocratie, au temps de la montée des dictatures en Europe." https://www.cairn.info/revue-de-l-histoire-des-religions-2006-1-page-3.htm?contenu=resume

        Vaquette, Zweig, oligarchie française, même combat


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 21:22

        @Jean Robin " Zemmour justifie la St Barthélémy, en voulant faire croire que les protestants étaient responsables de violences physiques, ce qui est faux"

        Tous les historiens s’accordent pour dire que le protestantisme s’est imposé dans les pays européens par la violence armée (Angleterre, Hollande, Allemagne, Suisse, Norvège, Suède, Irlande, Islande), c’est une maladie qui a gangrené l’Europe tout entière, même son fondateur, Martin Luther, l’a reconnu :
        « Il est terrifiant de devoir reconnaître que dans le passé tout était calme et tranquille, que la paix régnait partout, alors qu’aujourd’hui surgissent dans tous les Pays des groupes factieux, c’est une abomination qui fait pitié. Je dois confesser que mes doctrines ont produit de nombreux scandales. Oui, je ne peux le nier : souvent cela m’épouvante, spécialement quand ma conscience me rappelle que j’ai détruit la situation en place de l’Église, si calme et si tranquille sous la papauté ».
        Lettre de Martin Luther à Zwingli


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:25

        @ezechiel
        Justement, pas en France. Le calvinisme est plus radical que le luthérianisme sur le plan théologique, et donc moins violent sur le plan physique, Jésus n’ayant tué personne. Merci de me citer un massacre de catholiques par les protestants en 3 siècles, à part la Michelade à Nîmes (40 morts). Bon courage.


      • 1 vote
        Et Hop ! 12 septembre 21:39

        @Jean Robin

        https://fr.wikipedia.org/wiki/François_de_Beaumont

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Sac_de_Lyon_par_les_calvinistes_en_1562

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_du_Puy-Montbrun

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Vabres#Histoire_de_l’abbaye

        la ville d’Aurillac est attaquée et prise le mardi 6 septembre 1569 par une bande calviniste qui instaure un véritable régime de terreur. Église, couvent, palais abbatial, sculptures, tombes, tout fut impitoyablement détruit et incendié. Tous les métaux précieux sont fondus et emportés vers Genève, tous les livres, manuscrits, archives de l’abbaye sont entassés sur la place et brûlés. Au nom des princes de Navarre et de Condé, toutes les propriétés de l’abbaye : terres, bâtiments, droits, meubles, sont vendus à l’encan pendant plusieurs jours au cours d’enchère publiques où l’on voit des acheteurs étrangers venir de partout. Pendant quatorze mois, les habitants de la ville sont rançonnés, torturés, voir assassinés, pour leur extorquer leur argent.

        https://www.persee.fr/doc/rhef_0300-9505_1925_num_11_51_2351

        https://www.photo.rmn.fr/archive/05-521996-2C6NU075EK6Q.html


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:50

        @Et Hop !
        C’est ça, vous n’avez rien, merci de le confirmer. Que du matériel. Je ne dis pas qu’aucun catholique n’a été tué par des protestants, ne caricaturez pas. Les chiffres sont les suivants : environ 1 catholique tué par des protestants pour 100 protestants tués par des catholiques. C’est la proportion entre la Michelade et la St Barthélémy.


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 21:52

        @Jean Robin "Calvin n’avait pas de pouvoir juridique, il avait bien sur une influence morale et spirituelle mais il n’avait aucun pouvoir séculaire !"

        Vous n’avez jamais lu aucune biographie de Calvin, ni sur le régime totalitaire qu’il a mis en place ?
        "Courant radical du Protestantisme, le Calvinisme s’est érigé en véritable système politico-religieux qui fit de 1541 (Arrivée au pouvoir de Jean Calvin à Genève) à 1564 (date de sa mort à Genève) pas moins de 2300 condamnations au bûcher... soit plus que la totalité des condamnations de toute l’Europe toutes périodes confondues !"
        [...]
        "Les victimes des persécutions de la République de Genève de Calvin seront des femmes marginalisées accusées de pactiser avec le Diable en personne. Elles seront toutes condamnées à mort après tortures.
        L’hystérie gagnera Calvin durant la peste de 1544-1545. Il sera convaincu que des sorciers "Engraissent" les serrures des portes avec une pommade faite avec des cadavres de pestiférés. Les femmes condamnées auront la main droite coupée avant de finir sur le bûcher.
        A titre d’exemple, dans la commune de Peney, sur quarante-trois personnes traduites en justice, trente-huit seront exécutées. Les campagnes seront particulièrement touchées par les chasses aux sorcières."
        http://www.gauchemip.org/spip.php?article10355
        http://histoirerevisitee.over-blog.com/2015/05/la-republique-de-geneve-de-calvin-une-dictature-religieuse-et-morale.html
        http://histoirerevisitee.over-blog.com/2015/05/quand-jean-calvin-persecutait-ses-opposants.html
        http://www.rts.ch/decouverte/dossiers/2010/sorcellerie/2630720-le-cas-genevois-et-le-proces-de-michee-chauderon.html
        http://www.a-voice.org/tidbits/calvinp.htm


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 21:55

        @ezechiel
        Voilà, vous me citez la source que je vous indiquais, sans le savoir apparemment. Pas d’historien. Vous n’avez rien.


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 22:01

        @Jean Robin "Les US est le pays où la liberté d’expression est la plus développée AU MONDE, et c’est le pays le plus calviniste AU Monde"

        Les USA est le premier pays au monde d’obédience maçonnique, héritage du calvinisme et des réformes protestantes.
        Savez-vous qu’aux États-Unis, il y a la loi raciste de l"’affirmative action" ?
        Savez-vous qu’une personne peut être interdite de s’inscrire à l’université, ou se voir refuser un emploi, uniquement à cause de sa couleur de peau ?


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 22:07

        @Jean Robin "vous me citez la source que je vous indiquais, sans le savoir apparemment. Pas d’historien. "

        Les sources, elles sont en bas de cet article, et elles sont nombreuses


      • vote
        ezechiel ezechiel 12 septembre 22:11

        @ezechiel

        Voir également les intéressantes références apportées par @Et hop ! ci-dessus.


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 23:20

        @ezechiel
        Donc niez-vous le 1er amendement, grâce auquel vous et moi sommes en train de discuter librement sur Internet (inventé et diffusé par les US également) ?
        Sur la franc-maçonnerie, elle est anti-protestante car humaniste. Beltrame n’était pas protestant et franc-maçon mais catholique et franc-maçon, tout comme Louis XV d’ailleurs.
        C’est Louis XIV, roi le plus anti-protestant, qui a fait venir la franc-maçonnerie en France, avec la loge de la parfaite égalité. Si vous voulez monter en compétence : https://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/histoire/quand-la-franc-maconnerie-etait-legitimiste-et-royaliste/


      • vote
        Jean Robin 12 septembre 23:22

        @ezechiel
        comme si l’extrême-gauche ne faisait pas dire ce qu’elle veut à des sources historiques dont elle sélectionne ce qui va dans son sens. Vous êtes naïf. Si autant d’historiens prétendent que Calvin était un théocrate, alors trouvez m’en un seul qui le prétend.


      • vote
        ezechiel ezechiel 13 septembre 00:06

        @Jean Robin "Les USA sont la première puissance mondiale grâce au calvinisme. Ils ont la principale population noire en Occident. Ils sont le premier pays d’immigration au monde. "

        Les calvinistes du XVIème siècle n’ont pas exactement la même doctrine que les WASP partis coloniser les USA au XVII-XVIIIème siècle.
        Et vous savez pourquoi les USA ont la première population noire en Occident ? Devinez !


      • vote
        Jean Robin 13 septembre 00:13

        @ezechiel
        les calvinistes ne sont pas partis pour les US au 16ème siècle mais au 17ème siècle, notamment à partir de 1620. Renseignez-vous sur les Pères Pèlerins (Father Pilgrims) et leur idéologie, apparemment vous ne connaissez pas. Ils avaient tous sous le bras L’institution de la religion chrétienne de Calvin.
        Les US ont la première population noire en Occident car ils ont été suffisamment tolérant pour ne pas castrer leurs esclaves, contrairement aux musulmans.


      • vote
        ezechiel ezechiel 13 septembre 00:20

        @Jean Robin "Si autant d’historiens prétendent que Calvin était un théocrate, alors trouvez m’en un seul qui le prétend."

        Les sources ont déjà été citées, il suffit de lire les articles, avec les historiens spécialistes du protestantisme, tels William Monter, John McNeill, Roland Bainton et bien d’autres, ou encore le pasteur André Biéler, théologien connaisseur du protestantisme.


      • vote
        ezechiel ezechiel 13 septembre 00:51

        @Jean Robin "Zweig s’est suicidé avec sa femme peu après avoir écrit ce tissu d’âneries et de mensonges. "

        Zweig a fait des recherches historiques rigoureuses sur Calvin, Marie-Antoinette, Fouché, Magellan, Marie Stuart, Erasme,... et ses romans et nouvelles ont fait le tour du monde.
        Traiter son oeuvre de "tissus d’âneries et de mensonges", c’est ne rien connaître du travail immense de cet auteur.

        S’il s’est suicidé après avoir trouvé refuge au Brésil, c’est qu’il ne voyait pas d’issue au conflit de la 2ème guerre mondiale, et désespérait de l’Europe qu’il aimait tant, qu’il voyait s’effondrer.


      • vote
        Jean Robin 13 septembre 00:53

        @ezechiel
        c’est vrai, j’oubliais qu’il s’était trompé sur l’issue de la guerre aussi, à seulement 2 ans de la fin. Merci pour ce rappel.


      • vote
        ezechiel ezechiel 13 septembre 01:01

        @Jean Robin "Sur la franc-maçonnerie, elle est anti-protestante car humaniste. "

        La franc-maçonnerie hérite du protestantisme, en ayant dénaturé Dieu, d’ailleurs beaucoup de francs-maçons sont protestants !
        Alors que la franc-maçonnerie est condamnée comme une hérésie par l’Église catholique.

        ------------------------------
        "C’est Louis XIV, roi le plus anti-protestant, qui a fait venir la franc-maçonnerie en France, avec la loge de la parfaite égalité. "

        L’introduction de l’influence maçonnique va en effet marquer le début du déclin de la France, jusqu’au tragique 14 juillet 1789.


      • vote
        Jean Robin 13 septembre 01:13

        @ezechiel
        non, bien plus de catholiques sont francs-maçons, car le protestantisme condamne l’humanisme, via la condamnation du libre arbitre humain (par Calvin et Luther) que l’Eglise catholique embrasse (via Thomas d’Aquin et sa lecture païenne, aristotélicienne de la Bible, qui a créé l’humanisme avec Pétrarque, puis Thomas More, Erasme, etc.)
        Ce qui marque le début du déclin de la France c’est la révocation de l’Edit de Nantes. Et les dragonnades, au même moment, vont créer les armées d’athées anti-catholiques dont la descendance fera la Terreur.


      • vote
        ezechiel ezechiel 13 septembre 09:43

        @Jean Robin "non, bien plus de catholiques sont francs-maçons"

        Il n’y a pas de catholiques franc-maçons, puisque les Papes de l’Église catholique ont toujours condamné explicitement cette hérésie.
        Lire par exemple la Bulle papale du Pape Clément XII "In eminenti apostolatus specula", qui excommunie tout catholique appartenant à une loge maçonnique.

        Les protestants n’ont jamais condamné la franc-maçonnerie, puisqu’ils figurent parmi leurs principaux adeptes en France !

        -----------------------------------------
        "Ce qui marque le début du déclin de la France c’est la révocation de l’Edit de Nantes. "

        Le poison était déjà injecté dans le fruit, bien avant l’Édit de Nantes.


      • vote
        Jean Robin 14 septembre 00:30

        @ezechiel
        "Il n’y a pas de catholiques franc-maçons" : et De Maistre ? Et Arnaud Beltrame ? Et Louis XV ? Et tous ceux cités dans cet article catholique ? : https://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/histoire/quand-la-franc-maconnerie-etait-legitimiste-et-royaliste/


      • vote
        ezechiel ezechiel 14 septembre 11:38

        @Jean Robin "Il n’y a pas de catholiques franc-maçons" : et De Maistre ? Et Arnaud Beltrame ? Et Louis XV ?"

        Il n’y a pas de catholiques franc-maçons pour l’Église catholique, c’est de l’hérésie, car c’est condamné par tous les Papes.


      • vote
        Jean Robin 14 septembre 21:21

        @ezechiel
        Donc l’Eglise catholique nie le réel. Je le savais déjà, mais bon, c’est toujours bon d’avoir des confirmations des catholiques eux-mêmes.


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 10 septembre 16:05

        Jean Robin m’a censuré, pas cool car je suis un fan inconditionnel de JR, j’écoute toutes ses vidéos, j’y suis particulièrement sensible au chant du coq

        Robin pour moi c’est de la poésie smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès