• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Charles Jauffret : Poutine est un dictateur !

Jean-Charles Jauffret : Poutine est un dictateur !

Jean-Charles Jauffret (Ukraine vs Russie) est l'invité de Franck Abed
 
 
➡️ Notre premier entretien consacré à la chute de Kaboul
 
 
 
FRANCK ABED RUSSIE
 
 
 
FRANCK ABED RUSSIE


 

Tags : Russie Vladimir Poutine Ukraine




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 6 votes
    mat-hac mat-hac 1er avril 13:49

    Poutine est voulu par les russes.


    • vote
      Sentero Sentero 1er avril 21:08

      @Paroissien de dame P

      Mais non... du pain (à forte odeur de gaz) et des jeux (médiatiques et guerriers) suffisent à acheter l’adhésion populaire... nul besoin de pistolets sur la tempe... c’est la fabrication du consentement à la mode Duchemin... à convaincre sans péril on triomphe sans gloire...


    • vote
       Saladin Saladin 2 avril 02:00

      Poutine est voulu par les Russes avec un pistolet sur la tempe !!!

       On pourrait avoir une explication @Paroissien de dame P ?


    • vote
      Conférençovore Conférençovore 2 avril 13:08

      Pas très compliqué.
      1/ Poutine est au pouvoir depuis plus 2 décennies. C’est une caractéristique que l’on retrouve dans les régimes autoritaires.
      2/ L’opposition est quasi inexistante en Russie, autre caractéristique de ce type de régimes
      3/ La presse n’est pas franchement libre. Idem.
      4/ La fortune personnelle de Poutine est considérable : certains parlent de plusieurs dizaines de milliards d’€ même s’il est difficile de l’évaluer. Les Panama Papers ont tout de même révélé que son entourage a pu amasser plusieurs centaines de millions d’€, affirmations que Poutine lui-même a reconnues comme vraies. Poutine possèderait 40 milliards de $ en actions de compagnies de gaz On peut toujours contester celle de Macron mais elle n’excède probablement pas plusieurs millions. Là, on parle plutôt en milliards, avec des propriétés délirantes qui n’ont pas grand chose en commun avec la maison du Touquet de Macron. C’est encore une caractéristique des régimes autoritaires.
      5/ Les faits de corruption de Poutine remontent à très loin et ont été dénoncés par de nombreuses personnes qui l’ont bien connu à ses débuts. Idem.

      Partant de là, les Russes n’ont guère le choix même s’il existe probablement une adhésion importante de la population mais pas certain qu’elle soit uniformément répartie sur l’immense territoire. La région de Moscou concentre, centralise plutôt, l’ensemble des pouvoirs et de la richesse. Il y a quantité de régions qui sont bien moins développées et n’ont pas bénéficié de l’essor économique qu’a connu la Russie depuis 20 ans.
      Après, peut-on parler de "dictature"... ça se discute mais on peut au moins s’accorder sur le fait que c’est bien un régime autoritaire.


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 2 avril 13:54

      @Conférençovore

      Objections !
      Outre les éléments pertinents d’Ezechiel plus bas, j’ajoute que dans les grandes puissances occidentales les têtes changent mais l’observance stricte des lois de la dictature mondialiste est une réalité depuis bien plus de deux décennies...
      L’opposition idem, muselée, sous contrôle, autorisée uniquement si elle ne met en péril vital la dictature mondialiste...
      Les médias aux ordres même topo...
      Neutralisation et inexistence de tout ce qui pourrait s’assimiler à un contre-pouvoir, c’est quand même un marqueur fort d’une dictature...
      La corruption euh...est-il utile de développer ce point ? smiley


    • 1 vote
       Saladin Saladin 2 avril 14:43

      @Paroissien de dame P
      Encore un âne qui anone les âneries télévisés, c’est dingue ! On est assiégé de tout coté par les crétins du mainstream, pourquoi t’as pas eu t’as quatrième dose toi ?


    • 3 votes
      TchakTchak 2 avril 14:47

      @Conférençovore

      1/ Poutine est au pouvoir depuis plus 2 décennies.

      Elections présidentielles en Russie (à deux tours) :

      2000 : Poutine élu au premier tour à 52,94% des voix.

      2004 : Poutine élu au premier tour à 71,2% des voix.

      2008 : Medvev élu au premier tour à 70,28% des voix (avec Poutine chef du gouvernement).

      2012 : Poutine élu au premier tour à 63,6% des voix.

      2018 : Poutine élu au premier tour à 76,69% des voix

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_russe_de_2018 (dans la fenêtre à droite de l’article, cevron à gauche pour allez regarder les élections d’avant).

      Vous n’y pouvez rien, et moi non plus, si les Russe veulent garder Poutine. Et c’est le droit.

      .
      2/ L’opposition est quasi inexistante en Russie, autre caractéristique de ce type de régimes

      Le premier parti d’opposition a toujours été le parti communiste. Le libéraux ne représentent quasiment rien.

      Elections truquées ? Résultats gonflés, peut-être, mais ce n’est pas suffisant pour expliquer que Poutine passe au premier tour à plus ou moins 70% à chaque fois.

      Aux USA, les élections sont truquées au moins depuis Dabeuliou et Al Gore. Et c’est n’importe quoi : machines à voter à multiples questions, votes par correspondance, des comtés où il n’est pas nécessaire de présenter une pièce d’identité au bureau de vote, ils font même tout pour qu’on ne puisse pas vérifier.

      En France, c’était bien bizarre en 2017 : des écarts de voix importants selon les bureaux de votes pour Fillon, Mélenchon, le Pen, mais un résultat lissé partout pour Macron. Les petits candidats se sont fait minorer leurs résultats.

      3/ La presse n’est pas franchement libre. Idem.

      Pas mieux aux US et en France, juste des méthodes différentes. Quand même 6 morts anormales de journalistes ou opposants à Killary pendant sa campagne contre Trump.


      4/ La fortune personnelle de Poutine est considérable.

      On n’a jamais rien su de vrai et de faux. Le château de Poutine, dénoncé, par Navalny, n’est pas fini, et toute sa vidéo est en images truquées/complétées et on ne sait pas s’il est à son nom. Mais c’est vrai que Poutine louvoie entre les possessions des oligarques, et celles de l’Etat, qui peuvent être les siennes, ou non, selon, si les médias y braquent ou pas leurs projecteurs. Et la propriété de Medvedev est bien attestée et hallucinante.

      5/ Les faits de corruption de Poutine remontent à très loin et ont été dénoncés par de nombreuses personnes qui l’ont bien connu à ses débuts. Idem.

      Quand il était maire de St Petersbourg, il était comme un chef de bande et parrain mafieux. Mais vous n’avez pas l’air de savoir ce qui s’est passé pendant la période elstinienne : chute de 50% du PIB pendant la période (chute de 20% du PIB en France durant la 2ème GM), fuite des villes pour aller faire pousser des patates dans les champs, famines, tout le système était mafieux, qui réglait les affaires politiques et économiques par du banditisme. La Russie était en état de démantèlement général : des industries, de l’Etat (ce n’était pas McKinsey, mais les Chicago Boys, qui s’étaient fait la main sous Pinochet), et même des territoires.

      Et Poutine était l’un d’eux, oui, mais ce système a été créé sous Elstine. Pendant la noyade du sous-marin du Koursk, il était en vacances dans sa dachta et a refusé de les écourter, en potentat, petit parrain. Aux obsèques il a eu honte devant les mamans et les femmes. Il s’est excusé plusieurs fois, a dit avoir fait personnellement erreur. Cela a été, selon moi, (oui, c’est mon avis, après pas mal de lectures) le moment de la rencontre entre Poutine et son pays.

      Il a fait un travail de Titan pour tout remonter.

      Pas pour rien que les Russes veulent garder Poutine : parce qu’ils ne veulent pas revivre un nouvel Elstine. Vous voulez leur reprocher ça ? Il reste des oligarques, oui. Malgré son nettoyage avec l’opération « Mains Propres », l’Italie n’a pas éradiqué la Mafia. Pas simple. Et les oligarques Russes sont des petits joueurs à côté de Gates, Soros, Musk, Bezos, Zuckenberg, Rockefeller : mais il ne sont pas « oligarques » et c’est complotiste de les montrer du doigt, bien joué hein...

      Poutine (ainsi que Merkel), a informé W Bush que des attentats avec avions se préparaient contre son pays, a été le 1er à lui téléphoner après, à aller le visiter chez lui, il a accordé la voix ONU pour que les ricains aillent reprendre l’Afghanistan au prétexte de chercher Ben Laden. Il a fait discours au Bundestag le même mois de sept 2001, informant que le budget des affaires sociales étaient passé au dessus de celui de la Défense, que les impôts sur les sociétés Russes étaient inférieurs à ceux Allemands. Il a réinvité à la création de la maison commune européenne, comme le fit Gorbachtchev, et voulu baisser les armements conventionnels et nucléaires.

       

      Les US et l’UE lui ont toujours chié dans la gueule, l’escalade US aux armements est insensée, ahurissante. L’UE, au lieu de rassembler son continent a poussé l’OTAN contre sa frontière.

      Merde quoi…


    • vote
      bubu12 2 avril 15:36

      @TchakTchak

      Ça fait 20ans que Poutine est élu avec des scores de dictateur africain mais c’est chez les autres que les élections sont truquées évidemment. Franchement plus je me demande ce qui cloche dans la tête de certains . Poutine fait d’ailleurs du super boulot, les 1% les plus riches détiennent plus de la moitié de la richesse nationale.


    • 1 vote
      TchakTchak 3 avril 06:52

      @Conférençovore

      J’ajoute que c’est vers 2011 que mon regard avait changé sur Poutine, notamment en lisant les articles économiques de J. Sapir (son blog a disparu, fermé par son hébergeur l’EHESS, si je me souviens bien).

       C’est lui qui m’a fait comprendre les réalités de la période Elstine, choutouté par les médias atlantistes déjà convertis au neoconservatisme de Mitterrand sans qu’on le comprenne (Nouvel Obs, Express, puis le Figaro, qui était archéo-conservateur, puis Libé…).

      Avant, j’étais rétif contre Poutine, parrain de mafia (il l’a été), lamentable avec le sous sous-marin Koursk (même si j’ignore le vrai fond de l’affaire), sanglant durant sa deuxième guerre en Tchétchénie (j’ignorais alors ce qu’était un khalifat islamique, maintenant je sais).

      Il faut connaître aussi sa bio, ce que ses parents ont vécu, il est de l’ascendance des serfs : il n’est pas né du côté des bourgeois, mais du bas peuple qui paye de leurs caprices.

       

      Après, je l’ai déjà dit, sa guerre, il ne la réussit pas comme il veut. Y compris le bombardement du dépôt de carburant à Belgorod : normal, le pays de Zelensky est attaqué. Sans doute quand même que cette guerre contribuera à rebattre les cartes de l’ordre du monde et à relâcher les étreintes de l’US et du monde Schwab. Même si la Chine est là, embusquée, rien n’est simple…


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 3 avril 07:58

      @TchakTchak
      1/ Il n’était pas nécessaire de rappeller les scores. Je dis que Poutine est au pouvoir depuis 22 ans, ce qui est une caractéristique des régimes autoritaires (et je n’ai même pas parlé du culte du chef, du mode de gouvernance ultra centralisé, etc).
      De plus j’ignore et toi aussi si c’est bien ce que veulent les Russes mais vu la manière dont sont traités les manifestants, pas certain du tout qu’ils aient droit de citer.

      2/ "Elections truquées ? Résultats gonflés, peut-être, mais ce n’est pas suffisant pour expliquer que Poutine passe au premier tour à plus ou moins 70% à chaque fois."

      Pour passer à 70% dès le second tour, c’est simple : il suffit de n’avoir aucune opposition en face. Il est évident que les Russes ne veulent pas revenir au communisme vu le passif. Donc si, ces scores s’expliquent très bien.

      3/ En France, la presse peut critiquer Macron, le caricaturer, le moquer. Je ne dis pas que c’est parfait mais il y a quantité de médias (un reportage récent sur les millions de Macron serait-il possible en Russie ?) allant de mediapart à Rivarol en passant par le Canard, des feuilles de choux communistes anarchistes, royalistes et de toutes sortes.

      4/ J’ai donné un certain nombre d’éléments plus haut : oui, il y a incertitude mais l’on sait avec les Panama Papers que son entourage s’est enrichi à coups de centaines de millions d’€, ce que Poutine admet lui-même. Il déclare régulièrement un patrimoine de 200 000 € avec un appart de 70m² (lol, je suis plus riche que lui smiley ). Alors je viens bien admettre que Macron se fout de notre gueule avec son PEL à 150 000 balles mais compte-tenu de ces révélations, de sa présence durant 2 décennies aux plus hautes fonctions de l’Etat (sans compter ses postes précédents depuis ses débuts à St Péter où il était déjà connu pour sa corruption en passant par ses hautes fonctions au FSB)., c’est juste grotesque.

      Tout le reste, je le connais déjà. Cela ne change rien aux points précédents.


    • 1 vote
      TchakTchak 3 avril 09:57

      @Conférençovore

      1/

      Je laisse, je reprends au 2

       

      2/ Pour passer à 70% dès le second tour, c’est simple…

      Non, au 1er tour, à chaque fois, c’est là-dessus que j’insistais. Seules les vraies dictatures bien dures peuvent faire réélire un dirigeant qui est rejeté par son peuple dès le 1er tour. La Russie n’en est quand même pas là. Donc, oui, il y a des urnes qui sont remplies en loucedé, j’ai même vu une vidéo là-dessus, et sans doute d’autres tricheries, mais ce n’est quand même pas suffisant pour expliquer de tels résultats électoraux.

       

      Il est évident que les Russes ne veulent pas revenir au communisme vu le passif

      Pourtant, c’est le 1er parti d’opposition, avec des scores qui vont de 11,78% à 17,72% ; ça représente un état d’opinion qui existe dans le pays. 70 ans d’histoire, ça ne part pas comme ça, il reste de la nostalgie (en bien ou mal) : Youri Gagarine, la gratuité des prestations communes, un sentiment d’une histoire collective... Les référentiels historiques des pays d’Europe ne sont pas les mêmes selon qu’ils se trouvent à l’Ouest ou l’Est de Yalta : on y trouve de part et d’autre des gens qui chérissent ou rejette le communisme, mais pas avec les mêmes raisons.

      Les partis libéraux intéressent en partie les grandes villes de l’Ouest, (Moscou, St Pétersbourg), comme les bobos chez nous (préférences des mœurs libérales à celles traditionnelles), mais pas au-delà. Le libéralisme, chez les Russes, c’est surtout la crainte, voire la terreur du retour à l’époque d’Elstine. Et c’est, à mon avis, ce que vous ne percevez pas.

       

      Pour le reste, j’ai des points de désaccords, mais pas avec tout, ni frontalement. Cela nécessiterait pour moi de nouveaux développements, qui n’ont pas d’importance sur ce fil.


    • 1 vote
      Conférençovore Conférençovore 3 avril 10:55

      @TchakTchak
      "Non, au 1er tour, à chaque fois"

      J’ai ripé mais c’est ce que je voulais écrire (le "dès" l’indique d’ailleurs).

      " Donc, oui, il y a des urnes qui sont remplies en loucedé, j’ai même vu une vidéo là-dessus"

      Bah voilà. Ce ne sont pas des scrutins très réguliers et en plus quasiment sans aucune opposition. Le parti Russie Unie surdomine. A côté de cela, il y a effectivement le PC mais qui reste très minoritaire (plutôt plébiscité par les anciens), le parti libéral-démocrate de Russie dirrigé par Jirinovski (un histrion qui propose de mettre en place une dictature une fois élu, coloniser la Finlande et l’Alaska et balancer des déchets radioactifs sur les Etats Baltes à l’aide de ventilateurs... pour situer le sérieux du mec) et Mironov, notoirement connu pour être un candidat fantoche pour simuler un semblant d’opposition. Le reste est epsinolesque. 

      Oui, il existe une nostalgie de l’ère coco que l’on retrouve en Ukraine d’ailleurs (dans une moindre mesure) : une amie ukranienne et ses parents me l’ont souvent expliqué. Du temps des cocos, il y avait du travail pour tous mais les magasins étaient vides et les gens globalement étaient pauvres (à l’exception des aparatchiks). A la fin de cette ère, les magasins étaient pleins mais les gens ne pouvaient pas acheter, à l’exception de toujours les mêmes et des mafias (j’ai rarement vu autant de voitures de luxe à Kiev quand j’y ai passé une semaine à la fin des années 90).


    • 3 votes
      juanyves juanyves 1er avril 20:47

      Poutine a été élu par 86% des votants et les votants 80% des inscrits. 80% de russes approuvent l’action de Poutine. En faisant un calcul rapide cela suppose qu’il y a environ 80 millions de pistolets tenus par 80 millions de kgbistes pointés sur la tempe de 80 millions de russes.

      Il y a vraiment un paquet de gens qui raconte n’importe quoi, sans même s’en rendre compte.


      • vote
        bubu12 1er avril 21:33

        @juanyves

        Donc l’élection US est frauduleuse mais Poutine avec 86% des voix c’est normal c’est ca l’idée ? smiley 


      • 4 votes
        joelim joelim 2 avril 00:15

        @bubu12
        C’est plus facile de frauder quand tu es à touch touch comme trump-biden que quand une grosse majorité de gens t’approuvent comme Poutine.
        C’est d’ailleurs son succès qui fait enrager les néolibéraux occidentaux. Va essayer de battre un mec qui dépasse 70% de gens qui le trouvent pertinent. Y en a qui devraient se remettre en question. smiley


      • 1 vote
         Saladin Saladin 2 avril 02:15

        @bubu12 

        Donc l’élection US est frauduleuse mais Poutine avec 86% des voix c’est normal c’est ca l’idée ?  

        Croire que les américains ont élu un vieux pédophile sénile, c’est rien de moins que de l’anti américanisme primaire.


      • 4 votes
        Franck ABED Franck ABED 2 avril 07:55

        @bubu12

        Et l’élection de Macron ? Et le soutien massif et excessif des médias avant l’élection ? On oublie ?


      • 1 vote
        Conférençovore Conférençovore 2 avril 13:13

        @Franck ABED
        Aussi regrettable soit-elle, l’élection de Macron a été voulue par les 2/3 des Français au second tour. Oui, il a eu les médias de masse avec lui mais si les gens sont trop cons pour élire un pantin pareil, ils ne méritent pas mieux.
        Il sera d’ailleurs probablement réélu par les mêmes bulots malgré un bilan calamiteux. La majorité a une mémoire de poisson rouge et elle n’est pas excusable : tout est accessible sur le net. Nous ne sommes plus dans les années 90 où il n’y avait que la télé et la presse écrite pour orienter l’opinion.


      • vote
        bubu12 2 avril 15:38

        @Franck ABED

        Quel est le rapport exactement ? Macron ne fait pas 70% des voix au premier tour, il y a en France une vrai opposition.


      • 2 votes
        microf 1er avril 21:53

        Je suis sûr que si le Président Poutine se présentait aux élections en France, il serait élu.


        • 4 votes
          joelim joelim 2 avril 00:20

          L’anti-poutinisme des politiques, c’est à la fois un moyen de f... le bordel (la seule motivation est l’incohérence crâneuse) et un moyen de soulager sa rage de voir le succès de Poutine parmi ses ouailles alors qu’eux font plus que ramer, ils sont littéralement haïs alors qu’ils pensent être le summum du bien sur Terre. C’est pathologique.


          • vote
             Saladin Saladin 2 avril 02:11

            Si un jour il me prenait l’envi d’écouter un vieux fou, j’irais faire un tour en gériatrie service psychiatrie.


            • vote
              Franck ABED Franck ABED 2 avril 07:58

              @Saladin

              Je vous conseille ces deux vidéos :

              https://www.youtube.com/watch?v=WeAW1z1p8Kk

              https://www.youtube.com/watch?v=9UVjuihq_qg

              Qu’en pensez-vous ?


            • vote
               Saladin Saladin 2 avril 12:46

              @Franck ABED

              Je vous conseille ces deux vidéos :

              Ah oui ! Mais alors, pourquoi cette interview avec ce dernier... ?
              Ou alors pourquoi l’avoir posté, j’ai envi de dire ?


            • 2 votes
              ezechiel ezechiel 2 avril 13:15

              Je ne suis pas sûr que la France soit le pays le mien placé pour définir ce qu’est une dictature.

              Un pays dans lequel une poignée d’individus, dirigés par un chef d’état « très démocratiquement élu », Jean Castex, qui ne rendent compte à personne se réunissent en secret (Conseil de Défense), ont pris la décision de vous interdire arbitrairement de sortir de chez vous, d’aller au restaurant, au cinéma, à la piscine, si vous refusiez de recevoir l’injection d’un poison causant attaques cardiaques, thromboses, AVC, myocardites, péricardites, déclenchements de cancers, paralysie faciale, paralysie des membres, tremblements..., vendu à coups de centaines de milliards de dollars par Pfizer, une firme multi-condamnée par la justice américaine pour escroquerie en bande organisée, extorsion, fraude, corruption, production de fausses données et de faux documents, intimidations et menaces.


              • 1 vote
                 Saladin Saladin 2 avril 14:37

                @Paroissien de dame P 

                Et que font les Chinois en ce moment même depuis que le Covid est reparti à la hausse chez eux , sombre crétin ???

                Et depuis quand la Chine est elle une référence en terme de démocratie ? 

                 


              • 1 vote
                Djam Djam 2 avril 13:15

                Ah bah si c’est Jauffret qui le dit, hein ? smiley




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès