• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean Messiha pulvérise l’antiracisme et l’immigration | Géopolitique (...)

Jean Messiha pulvérise l’antiracisme et l’immigration | Géopolitique Profonde

Le 26 janvier à 18h30, Jean Messiha, Myriam Palomba, Pierre-Alexandre Bouclay et Romain Maréchal seront nos invités de la Grande Émission, en direct sur GPTV.

Jean Messiha est un haut fonctionnaire, homme politique et polémiste français catégorisé d’extrême droite. Né en Égypte, il est naturalisé français à 20 ans et adopte son prénom de baptême, Jean. Il adhère au Front national en 2016, puis au Rassemblement national, dont il devient délégué national aux études et argumentaires. Il quitte le parti en 2020 et rejoint la campagne présidentielle d’Éric Zemmour en 2022. Il se revendique comme identitaire, assimilationniste et islamophobe.

Myriam Palomba est une journaliste française qui a travaillé dans la presse people pendant plusieurs années. Elle a été directrice déléguée du magazine Public, avant de lancer son propre titre, Stars, en 2023 et a également participé à l’émission « Touche pas à mon poste » .

Pierre-Alexandre Bouclay est un écrivain, journaliste et rédacteur en chef qui est le président de Radio courtoisie. Il a été rédacteur en chef de la revue Histoire du Christianisme magazine et de l’hebdomadaire Minute. Il a été grand reporter à Valeurs actuelles. Il a écrit dans « Nouvelles de France ». Il est également le directeur de la communication et du marketing de SOS Chrétiens d’Orient, une association qui vient en aide aux chrétiens persécutés dans le monde.

Romain Maréchal est le frère cadet de Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen. Il est le fils de Samuel Maréchal et de Yann Le Pen. Il a suivi une formation en commerce international et en gestion financière. Il a travaillé dans l’entreprise familiale de conseil en finance, puis il a lancé sa propre boîte, PHI LINKS, avec sa sœur Myriam. Il a également créé une plateforme de streaming nommée L’Épopée, qui a pour but de faire rayonner la France et fédérer derrière son patrimoine commun.

L’immigration massive et incontrôlée en France est un sujet qui suscite de nombreuses polémiques et controverses. Certains y voient une menace pour l’identité, la cohésion et la sécurité nationales, tandis que d’autres y voient une richesse culturelle, économique et humaine.

Quelle est la réalité des chiffres et des faits ?

Quelles sont les conséquences de l’immigration sur la société française ?

Quelles sont les politiques publiques mises en œuvre pour gérer les flux migratoires ?

L’insécurité en France est un autre sujet qui préoccupe les Français. Selon le rapport annuel de la CNCDH, en 2020, plus de la moitié (52 %) des Français pensent que « l’immigration est la principale cause de l’insécurité » – qui est la 3ème de leurs préoccupations.

Pour débattre de ces questions brûlantes, nous avons réuni quatre personnalités aux opinions tranchées et aux parcours variés. Ils vont confronter leurs points de vue, leurs arguments et leurs propositions sur l’immigration et l’insécurité en France.

Quels sont les enjeux, les défis et les solutions possibles pour ces problématiques qui touchent l’avenir de notre pays ?

Cet entretien est une occasion unique de vous informer, de vous former et de vous forger votre propre opinion sur des sujets qui vous concernent directement au quotidien.

Rendez-vous le 26 janvier à 18h30 sur Géopolitique Profonde !

Quittez la dictature financière et numérique, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

revue géopolitique profonde janvier 2024

Cliquez ici !



https://geopolitique-profonde.com

Tags : Racisme Immigration Great Reset




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Conférençovore Conférençovore 30 janvier 07:52

    Salut Géopo, J’ai vu qu’il y avait dans les tuyaux une nouvelle émission avec Gérard Foiré. Franchement, autant Palomba n’est pas bien finaude bien que typique des immigrés qui nient l’existence du peuple de France de souche (qu’elle aille se faire m... ou qu’elle aille vivre dans un shit-hole de banlieue, ça reviendra au même), autant ce guignol de Foiré, c’est vraiment pas sérieux. C’est sûr que ça doit faire du clic, je n’en doute pas surtout... s’il a plein de révélations de la mort qui tue sur Attal, Palmade, Daniel Guichard, etc, mais pour la crédibilité de votre chaîne, c’est quand même désastreux. Mais après tout, c’est votre modèle économique que de faire aussi un peu de putacliquerie. Et puis il y a un public de basse qualité pour cela donc pourquoi se priver...

    J’ai écouté l’émission (oui, j’ai réussi à supporter pas longtemps et sa chronique de merde, j’exige une décoration militaire) et j’ai bien aimé le coup de gueule d’un des intervenants à un moment donné qui disait que nous sommes détestés sur notre propre sol par des gens qui sont venus chez nous, parfois même sans y être invités et c’est intolérable : il faut effectivement permettre à ces gens de s’épanouir ailleurs que chez nous comme il le propose. Perso, je serais plus direct en disant que ces gens doivent être foutus dehors, une main devant une main derrière, comme ils sont venus.


    • 2 votes
      Octave Lebel 30 janvier 10:22

      Ce type pulvérise surtout en permanence la propagande de l’extrême-droite sur la télé de Bolloré, charmant milliardaire de la mondialisation qui fait de l’argent là où les coûts de main-d’œuvre sont bas et les profits élevés en créant du chômage ici et colportant que les chômeurs sont des fainéants. Qui a soutenu successivement Sarkozy puis Macron puis est devenu l’impresario de l’extrême-droite en entretenant le scénario de l’épouvantail et la roue de secours selon la fluctuation du niveau de crédibilité des politiciens aux commandes. Dont il attend des retours complètement désintéressés en bon humaniste.MLP lui a promis de privatiser encore plus les médias et l’information.

      La propagande de l’extrême-droite cherche à saturer de ses obsessions l’espace médiatique avec évidemment des séquelles un peu partout dans les réseaux sociaux comme ici. Ce qu’elle cherche à faire, c’est déstabiliser nos repères et notre compréhension de la vie politique pour, dans ce vide, ce désordre, cette tension, installer sa propagande, ses réponses toutes faites. Nous diviser en désignant des boucs émissaires sur le mode de la simplification, de la caricature afin de nous démunir de notre capacité de recul, d’esprit critique, de notre volonté et capacité de nous informer pour pouvoir mener nos propres réflexions et avoir des repères et méthodes de compréhension solides. Elle est fortement aidée par le type de fonctionnement des médias dont des milliardaires n’ont pas manqué de prendre le contrôle , eux qui ont besoin d’elle pour les mêmes raisons et qui en jouent, tantôt en la mettant en lumière pour lui permettre d’installer division et confusion et jouer aux moments décisifs le rôle d’épouvantail dans la comédie du front républicain grâce à des modes de scrutin faits pour exploiter les divisions que l’on suscite et entretient par le matraquage médiatique (près de 600 sondages aux dernières élections qui finissent par occuper et biaiser l’espace du débat supposé démocratique).Tantôt en la mettant en orbite tout en la vassalisant ainsi comme futur partenaire comme l’a déjà fait le MEDEF et comme a commencé de le faire les droites classiques dans une dérive assumée.L’aventure Meloni en est un bel exemple.

      La valse des sondages a commencé. N’oublions pas que ce qu’ils nous montrent, c’est le fruit du type de questions qu’ils posent en lien avec les éléments de langage qu’ils mettent en circulation. Les mêmes sont au commande des outils qui font la boucle, nos oligarques qui contrôlent et les médias et les instituts d’opinion. Et bien entendu les éléments de langage qui suivent s’appuient sur les sondages. À ce compte, Zemmour fut un candidat sérieux au second tour d’une présidentielle.

      Les deux composantes partageant un intérêt commun, faire passer au second plan l’essentiel. La nature et l’efficience de notre démocratie, de nos institutions et modes de scrutions électoraux, le rôle du pouvoir et de la responsabilité  politique vis-à vis du marché, la conception et les fondements de notre justice sociale, notre politique écologique, ses objectifs, son financement et la nature du partage des efforts et charges, la position géopolitique et économique de notre pays dans l’UE et à l’international. Où il faudrait prendre le risque d’un peu de clarté et dérouler aussi la responsabilité des uns et des autres.

      Et avant tout de mettre sur pied une démocratie citoyenne grâce à notre subversion par les urnes qui nous amènera en capacité de proposer ensemble de nouvelles règles du jeu fondé sur la responsabilité des élus et des citoyens correctement informés et éclairés. Bye-bye la domination médiatique et politique des oligarques qui entretiennent les derniers soubresauts de la décadence.

      N’oublions pas le vieil adage, la république des oligarques (il y a quelque chose qui grince dans cette expression) a besoin d’une droite et d’une extrême-droite qui ont besoin des oligarques dont ils sont les obligés. Et, cruel corollaire, de nous oubliant de voter, imaginant exprimer ainsi notre mécontentement et protester, laissant en réalité le champ libre au tandem qui nous roule dans la farine.

       

       


      • 3 votes
        Conférençovore Conférençovore 30 janvier 10:52

        @Octave Lebel Tu commentes sans même avoir écouté l’émission.


      • vote
        microf 30 janvier 18:06

        @Octave Lebel

        Vous au moins avez tout compris, les élections arrivent...


      • 1 vote
        Octave Lebel 30 janvier 18:50

        @Conférençovore

        Je préfère quand vous nous expliquez ce qu’il faut considérer comme grotesque smiley

        « Si pour toi le RN est un parti d’extrême droite, la gauche danoise est alors un parti nazi. C’est absolument grotesque : le RN est un parti socialiste économiquement et progressiste sur le plan philosophique. Reconquête est un parti vaguement de centre-droit qui estime que l’islamisation et l’immigration de masse et de peuplement afro-islamique est une catastrophe, ce qui est objectivement vrai. » (Conférençovore, 30 janvier 10:15)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès