• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > John Mearsheimer sur l’invasion de l’Ukraine

John Mearsheimer sur l’invasion de l’Ukraine

Une analyse géopolitique du conflit simple et fine par John Mearsheimer, mettant en perspective les mouvements des acteurs principaux au cours des dernières années et les scénarios possibles pour les actions à venir.

 

Tags : Etats-Unis Russie OTAN Ukraine Géopolitique Union européenne




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • vote
    Boris Boris 24 mars 08:51

    Le plan se déroule...


    • vote
      phan 24 mars 10:18
      Article de Ron Unz :
      L’Ukraine, John Mearsheimer, et les bombes intellectuelles prêtes à exploser

      • vote
        Zip_N 24 mars 11:03

        Si son scénario des possibles commencé il y a 3 ans en arrière comportait cette guerre, alors il est concevable qu’il dise juste pour le scénario des actions à venir. Et à l’inverse, si cette guerre n’était pas expliqué par lui dans son scénario (possible comportant l’actuel) il y a 3 ans en arrière, ce qui est raconte aujourd’hui pour le futur n’a aucun sens réel. 

        La première chose à faire et de prendre les scénarios qu’il envisageait il y a 3 ans en arrière et voir si son possible est arrivé. Sinon c’est du temps de perdu.


        • 2 votes
          sls0 sls0 24 mars 14:22

          D’accord avec sa vision.

          Un bémol quand même, tout le monde oublie le discours de Poutine du 24 février.

          Il a donné les buts de l’intervention.

          Le premier bloquer l’invasion du Donbass et lui redonner ses frontières, c’est en cours.

          Le second dénazifier, le bataillon Azov c’est bientôt fini à Marioupol, pour Pravy sector à Karkov c’est en court.

          Le troisième, neutraliser le potentiel militaro-industriel industriel ukrainien, il ne reste plus grand chose.

          Le quatrième, neutraliser l’armée ukrainienne, comme dit The Times, il leur reste plus grand chose en munitions et l’OTAN n’avait pas prévu une telle intensité donc n’avait pas prévu une logistique conséquente. Les russes ne doivent pas trop faire de conquêtes territoriales sauf au Donbass pour user l’armée ukrainienne. Un soldat ukrainien qui a faim ou qui n’a plus de munitions est aussi bien neutralisé que s’il est mort. Ça prend plus de temps mais c’est mieux pour le futur.

          Le cinquième c’était le changement de régime, avec la déculottée et les mensonges qui vont ressortir, les ukrainiens s’en chargeront.

          Les buts sont presque atteints, les russes s’en iront comme ils ont fait en Géorgie, avec l’Afghanistan ils ont compris que l’occupation c’est le bordel assuré.


          • vote
            Zip_N 24 mars 15:05

            @sls0

            Il y a 3 ans, 2 ans, 1 an en arrière il avait dit une seule chose de juste sur les événements actuel ?

            Il savait que cela allait se passer ? Je n’y crois pas : Interview du 3 mars 2022 mdrr, Pour que sa leçon fonctionne il aurait fallu qu’il fasse l’explication du monde avant que cela se produise, 1 an avant par exemple.

            La journée du flan.


          • vote
            juanyves juanyves 24 mars 15:30

            @sls0
            Je pense que le véritable objectif des russes c’est une opération démantellement de l’Ukraine style ex-Yougoslavie, avec l’est russophone et l’ouest abandonné à son destin européen très compliqué par la présence de néo-nazis très acrifs et potentiellement déstabilisateurs, une corruption généralisée et une économie au ras des paquerettes : très difficile à gérer par une UE mal en point.
            De plus l’émigration massive des ukrainiens (pro UE et donc anti-russes) n’est pas seulement due à la guerre mais aussi à l’opportunité d’être bien accueillis, aidés et assistés grâce à la situation, chose qui leur était impossible il y a peu.
            Il semble clair qu’il y aura une reconfiguration/mouvements des populations, comme en ex-yougoslavie (Kraninja, Kosovo, Bosnie). La frontière : le dniepr, comme avant Yalta.


          • vote
            Zip_N 24 mars 15:46

            @juanyves

            Vous devriez déjà vous entrainer avec les heures avant d’essayer les mois.


          • vote
            juanyves juanyves 24 mars 16:12

            @Zip_N
             ???????????????????????????????????????????????????


          • vote
            Paroissien de dame P 24 mars 16:39

            @sls0
            Et maintenant le Sisot est analyste géopolitique , stratège de guerre , grand reporter sur le terrain , bref le nouveau BHL qui au fond de son meublé à 350Euros/Mois en sait plus que l’état Major Français.


          • 1 vote
            sls0 sls0 24 mars 17:32

            @juanyves
            Avant l’intervention russe la population ukrainienne avait baissé de 10,6% par rapport à 1994, beaucoup d’ukrainiens avaient fui leur pays avec des conditions d’accueil chez nous pas toujours au top.

            Maintenant que l’accueil est top, avoir un chiffre de 12% est normal. Le pays est pourri depuis un certain temps, l’intervention russe est un coup de pouce supplémentaire à l’émigration.


          • vote
            sls0 sls0 24 mars 17:43

            @Paroissien de dame P
            Il me semble pas avoir entendu l’avis de l’état-major français.
            Depuis 39, les état-majors français n’ont pas trop fait preuve d’efficacité dans leurs jugements.


          • vote
            Zip_N 24 mars 19:57

            @juanyves
             !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • vote
            Teteboisee Teteboisee 25 mars 08:25

            @Zip_N
            Il dit la même chose depuis 7ans : https://www.youtube.com/watch?v=JrMiSQAGOS4 


          • vote
            Boris Boris 25 mars 10:59

            @sls0

            Tu m’impressionnes vraiment là !


          • vote
            Sentero Sentero 24 mars 22:57

            Le premier bloquer l’invasion du Donbass et lui redonner ses frontières, c’est en cours. => Aucune invasion sérieuse du Donbass n’était en cours de préparation.

            Le second dénazifier, le bataillon Azov c’est bientôt fini à Marioupol, pour Pravy sector à Karkov c’est en court. => Non il n’a pas spécifié qu’il s’agissait de dénazifier seulement Azov et Pravy sector... d’ailleurs cela ne veut rien dire... combien de néo nazebroques comptent ces unités ??? 1% ? 5 % ?... et d’ailleurs ce n’est pas le problème de la Russie mais celui des Ukrainiens souverains.

            Le troisième, neutraliser le potentiel militaro-industriel industriel ukrainien, il ne reste plus grand chose. => A voir et de toutes façons au nom de quoi un pays peut-il se permettre de neutraliser le potentiel militaro-industriel de son voisin qui est un pays souverain ??? Aucune raison... la Corée du Sud est manifestement fortement menacée par le complexe militaro industriel de son voisin du Nord et pourtant cela ne lui donne aucunement le droit de le neutraliser.

            Le quatrième, neutraliser l’armée ukrainienne => A mon avis cela va être plus compliqué et long que prévu par Duchemin... l’armée ukrainienne est celle d’un pays souverain et une fois agressée elle réagit donc fortement avec un soutien populaire qui parait évident... on est loin de la dizaine de jours...

            Le cinquième c’était le changement de régime, avec la déculottée et les mensonges qui vont ressortir, les ukrainiens s’en chargeront. => Le Kremlin n’a aucunement le droit de changer le régime d’un pays souverain... mais cela a autant de chance d’arriver finalement en Russie car en terme de mensonges le Kremlin bat Kiev à plat de couture et à un moment les Russes peuvent s’en apercevoir...


            • 2 votes
              sls0 sls0 24 mars 23:46

              @Sentero
              Le vent a tourné mon gars, ton discours ne passe plus, il y a trop d’évidences qui l’infirment.

              Je ne vais pas perdre mon temps avec toi, je te laisse bougonner dans ton coin.

              Si t’as que ça à faire polémiquer sans concret pour appuyer tes dires, c’est pas ma tasse de thé, j’ai des choses plus importantes à faire.


            • vote
              Sentero Sentero 25 mars 00:21

              Alors soyez concret... où se trouve ces 5 tanks ukrainiens qui auraient été détruits sur le sol russe avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie ???


              • vote
                sls0 sls0 25 mars 00:37

                @Sentero
                Concrètement mon gars j’ai pris le parti de t’ignorer, tu sais polémiquer mais pas raisonner, j’ai pas envie de perdre mon temps. Bougonnes dans ton quoi si ça te plait, je m’en fous.


              • vote
                Sentero Sentero 25 mars 07:28

                @sls0

                Bref vous êtes aussi clair que d’habitude dès qu’il être vraiment concret... donc ces 5 tanks restent des tanks fantômes... comme la "guerre" qui ne porte pas ce nom et qui devait durer maximum 10 jours... 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

méditocrate

méditocrate
Voir ses articles


Publicité





Palmarès