• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’abondance à portée de main ?

L’abondance à portée de main ?

Juste une question sans doute très naïve, je ne m'y connais pas en jardinerie, ou en permaculture.. mais peut-être que vous pouvez venir éclairer cet article....

"On" ne peut pas rester totalement indifférent par la grande beauté de la nature et souvent même devant des jardins luxuriants et abondants, d'où se trouvent des arbres fruitiers avec une abondance de fruits telle que des pêches, des poires, des pommes, même des noisettes ainsi que des fruits exotiques, en veux-tu en voilà. Une telle abondance dans beaucoup de jardins qu'on en reste coi, devant des fruits pourtant laissés sur les arbres jusqu'à ce qu'ils s'abiment et qu'ils s’écrasent au sol sur les trottoirs, sans même en faire quelque chose... pourquoi ils ne les donnent pas ?

 

Planter des arbres fruitiers pour rendre la ville comestible Verger urbain -sans traitement




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 2 votes
    perlseb 3 septembre 18:46

    Parce que les gens raisonnent en argent, et deviennent pion du système.

    Je prends mon exemple, ça fait 2 semaines que je fais des prunes le matin, il faut les trier au sol, c’est fatiguant. En tant qu’ingénieur, c’est une aberration financière de faire ça (vu le prix du kg de prunes et le salaire que j’avais avant que je démissionne).

    Sauf que le calcul monétaire est complètement biaisé : les bocaux que je fais ne peuvent pas être achetés sur la marché (les produits bio contiennent parfois plus de produits, naturels il est vrai, mais pas forcément sains : comme ils sont moins efficaces, on doit parfois en mettre plus que des produits de synthèses, interdits).

    Donc la morale, c’est que je suis un couillon monétaire (et j’en suis fier). Quand on raisonne argent, on ne fait pas de telles "inepties", et on laisse les fruits sains pourrir, pour aller acheter ceux des magasins aux pesticides, on y gagne "financièrement" car on utilise son temps pour des actions à "meilleure valeur ajoutée".

    Je ne dis pas qu’il faut arrêter la spécialisation (je connais bien les bénéfices de l’échange). Mais quand je vois que ceux qui cultivent le blé doivent suivre le cours des céréales en bourse pour ne pas se faire arnaquer, on est en train de tuer la spécialisation à force de voler tout le monde dans des proportions qui deviennent scandaleuses. Et on va finir par y gagner à faire un maximum de choses soi-même.

    Dans notre système, la spécialisation conduit à un vol par défaut d’information et par défaut d’autonomie, qui conduit à une nécessité d’être généraliste pour ne pas se faire voler, qui conduit à la fin de la spécialisation.


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 18:50

      @perlseb Un merci pour votre franchise et votre réponse


    • 1 vote
      pegase pegase 4 septembre 10:12

      @Simple citoyenne
      -
      Cueillir ça prend du temps, les fruits pourrissent vite, il faut une chambre froide, il faut les conditionner, tout ça c’est du travail et du temps perdu si c’est pour les donner ...

      En plus d’un point de vue fiscal, je ne suis pas sûr que vous pouvez faire ça, ou très occasionnellement, car ça peut s’assimiler à du travail dissimulé, et vous faites concurrence à des gens dont c’est leur gagne pain ...

      Les gens qui n’ont pas de fric n’ont qu’à cueillir eux mêmes les fruits de la forêt ; dans les Vosges, les crêtes regorgent de myrtilles, des tonnes de myrtilles, dans le secteur où je vais, je n’ai vu absolument personne alors qu’avec ma cop on a fait quelques kg en une seule après midi ... idem pour les mûres (des tonnes), idem pour les framboises des bois, les champignons, l’ail des ours, les asperges sauvages etc etc ... sans parler des plantes médicinales ...

      Ici nous faisons nous mêmes nos yoghourts au sapin blanc, en laissant infuser les bourgeons dans le lait ...... c’est délicieux .. smiley


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 4 septembre 10:20

      @pegase Merci pour les infos.


    • 1 vote
      Zip_N 5 septembre 01:42

      @pegase

      Avec les petits fruits des bois myrtilles et framboises, moitié-moitié en proportion additionné à une moitié de sucre. vous faites les meilleures gelées de confiture qui existe selon moi, Ca se conserve plusieurs années au frais sans conservateurs ! Les petits fruits des bois c’est merveilleux. Ils y en avait beaucoup dans la forêt du Risoux dans le Jura, j’en ai eu aussi ramassé sur le versant du Doubs et le versant suisse.

      Je me suis régalé de quelque noisettes fraiches cueillie à l’arbre l’autre jour ; les arbres sont merveilleux. smiley J’ai fais bien attention à ne pas casser une branche et les branches se sont pliées sans casser c’était magnifique, presque émouvant.  smiley


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 5 septembre 08:24

      @Zip_N Merci pour ce partage.


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 18:57

      J’ai oublié de préciser que, la dernière photo sur l’article, ce sont des pêches, des bonnes pêches toutes rondes ! J’avais tellement envie de les manger... et voilà où elles finissent.... smiley


      • 2 votes
        flolenigo 3 septembre 19:28

        Car certains ne connaissent pas http://fallingfruit.org/?c=forager%2Cfreegan&locale=fr donc à faire partager... La Nature est généreuse et abondante, tout à été fait pour ne pas avoir besoin de courir après l’argent des le départ sinon on naitrait avec une liasse de billet dans les mains, une seringue de vaccins et les cachets anti déprime...


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 19:41

          @flolenigo Merci pour la carte, du glanage Urbain et dire que pendant le confinement les rayons étaient vides... quand je vois ces jardins pleins de beaux fruits, preuve à l’appui avec les photos dans l’article... mais il est vrai que cela doit être difficile de les cueillir et même dangereux... mais quand même....


        • 2 votes
          flolenigo 3 septembre 22:01

          @Simple citoyenne Vivez hors des villes, il y a de quoi faire dans les forets, fossés, bord de route, bord de champ,... (même en ville certainement, c’est pas mon quartier mais au moins les muriers platanes )
          Depuis la mi Juillet ( début du bal masqué obligatoire) je n’ai rien acheté , il est vrai que j’ai un petit potagé mais je dirais 50 % de cueillette 50 % de récolte potager et prunier déjà sur terrain ( je suis en location). Je suis aussi paysagiste donc en entretenant les jardins de maisons secondaires je récoltes figues, pommes, raisins etc lorsque les clients viennent seulement un ou deux mois dans l’année ( Juillet/ Aout).
          Sans oubliés toute sortes de plantes, arbres : pissenlits, hortis, plantin,tilleul,amarantes... Il y a peu de temps c était le temps des mûrs , bientôt les fruits à coques. Les figuiers sauvages donnent à foison , la vigne aussi. Bref celui qui cherche trouve.
          Sans oublier qu’en bord de mer il y à huitres, palourdes, berniques, crevettes, anguilles, poissons...
          Et les escargots ( pour ceux qui aiment) c’est toute l’année et la chasse pour les carnivores.
          Sans oublier les champignons en automne et surement plein d’autre chose, Damme Nature est abondante , en déplaise à Monsanto et la clique.
          Acheté un livre sur les plantes sauvages et faites des randonnés, même au bois de boulogne il y a des champignons qui courent aux bouts des tiges (humours si vous voyez...)
          Cultivez la terre, cultivez vos esprit et surtout vos Âmes. Sans oublier le jeûne.
          Merci terre mère, merci père ciel et fils vivificateur.


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 22:12

          @flolenigo C’est l’abondance. Mais personne ne partage.


        • 3 votes
          flolenigo 3 septembre 23:35

          @Simple citoyenne Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. " Matthieu 7 "
          Je dirais même : donnez un sourire, un mot d’encouragement, une oreille compatissante, laisser passer les piétons en voiture ou n’importe quelle aide que le "hasard" vous fera vivre et tout arrivera sans rien demander.
          Essayé et approuvé smiley


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 4 septembre 08:28

          @flolenigo C’était pour souligner l’aberration !


        • 2 votes
          pegase pegase 4 septembre 10:31

          @Simple citoyenne
          -
          Flolenigo a raison, il faut éviter les villes ...

          et se retrousser les manches, de toutes façons c’est mieux pour le physique et le moral que de ne rien faire ... C’est clair que c’est plus enrichissant de se cultiver sur le net que de batailler dans des ronces pour cueillir des mûres smiley

          Il faut savoir partager son temps, avant tout le boulot (le vrais), un peu de jardinage, un peu de cueillettes dans la forêt .. etc ..

          Perso je traine trop sur le net, mais il y a du bon aussi ... ici un entretien avec le photographe animalier Vincent Munier, il a failli se faire bouffer par un ours au Kamtchatka smiley ... il est grave .. l’attitude Bisounours avec ce genre de bestiole a ses limites ...
          https://podcasts.audiomeans.fr/vie-d-aventure-9295666a56f8/vincent-munier-photographe-epris-de-la-nature-sauvage-a1796ab752d3


        • 2 votes
          sls0 sls0 3 septembre 21:50

          Où j’habitais en France c’était la forêt derrière chez moi. A 200m il y avait des pommiers. Avec la fin des bouilleurs de cru les pommes sont resté sur les arbres. Il y en avait tellement que 15-20 sangliers n’arrivaient pas à liquider. En automne j’avais l’impression de vivre à coté d’une distillerie à cause de l’odeur.

          A un supermarché j’allais récupérer les fruits et légumes pour les chevaux, pour les avoirs il fallait signer un papier comme quoi les fruits et légumes c’était exclusivement pour des animaux.

          Des chevaux nourris aux fraises. Eh oui.

          Tu as un cochon, difficile de récupérer des restes alimentaires en France. Chez ça passe tout les deux jours, rien ne va à la poubelle. Délicieux le cochon chez moi, il faut le choper dans la forêt.

          Tout les textes, les normes sont pour que les actionnaires gagnent plus. Le bon sens n’est plus à la mode.


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 22:07

            @sls0 Il est grand temps retrouver le bon sens. Moi je voudrais passer un message aux gens qui ont des fruits en trop dans leur jardin. Donnez-les, ne les laissez pas pourrir par terre !


          • 2 votes
            sls0 sls0 4 septembre 04:12

            @Simple citoyenne
            En général ceux (non mercantiles) qui ont trop de fruits les donnent, ces fruits pour eux ont une valeur on ne laisse pas gâcher.

            Des gens qui allaient au supermarché pour acheter des pommes roulaient sur des pommes qui tombaient sur la route chez moi.
            Si c’est pas dans du plastic, les gens n’aiment plus trop. Et la pommes sur l’arbre il y a peut être un insecte qui s’est posé dessus. Beurk.
            Chez moi on ne trouve que des pommes et des poires dans certains magasins. Des fruits il y en a partout sur les arbres. Je suis en ville mais on voit un manguier tout les 100m, c’est un arbre qui fait de l’ombre. Une banane ici coute 0,07€, elle est mûre et ne se conserve que deux jours. L’ananas c’est 0,45€ et se conserve 2-3 jours. C’est moins civilisé ici.


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 4 septembre 08:25

            @sls0 Bref, on va pas obligé les gens à donner les fruit, mais il s’agit de bon sens, par exemple pour les assos et les resto du cœur ! Cest du bon sens !


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 4 septembre 08:42

            @sls0 Les manguiers aussi.


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 4 septembre 12:00

            C’est la rareté ( je n’apprends rien à personne) qui fait que les gens se battent pour posséder. Alors si on fait pousser des arbres fruitiers partout dans les villes, eh bien personne n’aura faim ! Voilà c’est réglé !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès