• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La faute de l’orthographe par Arnaud Hoedt & Jérôme Piron

La faute de l’orthographe par Arnaud Hoedt & Jérôme Piron

Nous avons été prof de français. Sommés de nous offusquer des fautes d'orthographe, nous avons été pris pour les curés de la langue. Nous avons écrit pour dédramatiser, pour réfléchir ensemble et puis aussi parce qu'on a toujours pensé que l'Académie Française avait un vrai potentiel comique. "Les deux belges qui veulent simplifier la langue française" : tout est faux dans cette phrase. Pas "simplifier" mais bien faire preuve d'esprit critique, se demander si tout se vaut dans notre orthographe. Pas deux belges, mais bien deux curieux qui veulent transmettre le travail des linguistes de toute la francophonie, pas même la "langue française", seulement son orthographe. Car l'orthographe, c'est pas la langue, c'est juste le code graphique qui permet de la retranscrire. Passion pour les uns, chemin de croix pour les autres, elle est sacrée pour tous. Et pourtant, il ne s'agit peut-être que d'un énorme malentendu. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sont linguistes de formation. Ils ont vécu 25 ans sans se connaître, mais c’était moins bien. Ils ont ensuite enseigné pendant 15 ans dans la même école. Quand Arnaud participe à la rédaction des programmes de français en Belgique, Jérôme se spécialise en médiation culturelle. En 2016, ils écrivent et mettent en scène le spectacle « La Convivialité », au Théâtre National de Bruxelles. Ce spectacle conférence qui traite de la question du rapport dogmatique à l’orthographe tourne depuis 3 ans dans toute la francophonie. Dans la foulée, ils publient l’ouvrage « La faute de l’orthographe », aux éditions Textuel. Ils se définissent comme suit : « Linguistes dilet(t)antes. Pédagogues en (robe de) chambre. Tentent de corriger le participe passé. Écrivent des trucs. Vrais-Faux Comédiens. Bouffeurs d’Académicien ». A la question « est-ce que ça se dit ? « , Arnaud et Jérôme répondent invariablement « oui, tu viens de le faire ».

Tags : Livres - Littérature Humour Culture Langue française




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Laconicus Laconicus 28 octobre 22:02

    Ces deux garçons sont amusants mais pas très intelligents et les rires qu’ils provoquent dans la foule sont carrément sots. La conclusion donne la clef (c’est plus beau écrit avec un f) de leur inspiration : l’orthographe serait un outil de discrimination et la discrimination  le vilain mot  , c’est mal.

    Mais non, les gars ! La discrimination n’est pas le mal, on vous a lessivé la tête. La discrimination est une fonction de l’intelligence, celle qui permet de ne pas tout mélanger... comme vous le faites. 


    • 1 vote
      wendigo wendigo 29 octobre 08:38

      @Laconicus

       Bon que fait on ? on vous discrimine ou bien ?
      Vous avez pris un très mauvais exemple avec le mot "Clef", puisque la raison du F est éthymologique, elle découle du V de "clavus" en latin. Très souvent le F laisse la place au V dans leurs terminaisons féminines ( bref = brève ; Juif=juive ; admiratif=admirative ...etc etc)
       Mais ce mot peut aussi être écrit "clé", qui lui trouve son origine dans le mot "Klaïs" en Grec. Clé et Clef sont tout deux orthographiquement acceptables et leur structure orthographique totalement justifiée.
      Bon, vous avez tenté le drop, dommage que vous ayez touché le poteau ... Poteau qui lui prend eau, car dérivé de l’ancien Français "postiau"provenant du latin "postis".
      En bref ; les deux gars ont raison sur bien des points, car bien des mots ont été cousus pour des raisons d’égo et de pouvoir, mais vous avez aussi raison la discrimination des plus faibles est un devoir, enfin si vous êtes toujours d’accord ?! smiley


    • vote
      mat-hac mat-hac 29 octobre 17:35

      Les directeur(trices) n’auraient jamais accepté mes libertés prises pour expliquer avec la voix uniquement, ce qui fut constaté ensuite.


    • vote
      Laconicus Laconicus 29 octobre 17:37

      @wendigo
      "Vous avez pris un très mauvais exemple avec le mot "Clef""

      Un mauvais exemple de quoi ?? 

       smiley

    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 29 octobre 17:43

      @wendigo
      "Clé et Clef sont tout deux orthographiquement acceptables et leur structure orthographique totalement justifiée."

      Oui et alors ? Personne n’a dit le contraire il me semble. J’ai dit que c’est "plus beau" avec un f à la fin (parce que le f ressemble à une clef). La dimension esthétique de l’orthographe est aussi importante. L’homme sans âme veut supprimer la difficulté en évacuant l’esthétique, comme si la beauté ne faisait pas partie des éléments essentiels de l’existence. 


    • vote
      Laconicus Laconicus 29 octobre 19:45

      @wendigo
      "la discrimination des plus faibles est un devoir"

      https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/discriminer/25879


    • vote
      rogal 29 octobre 14:35

      Deux belges ou... deux Belges ?


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 30 octobre 03:27

        Le problème du français, et particulièrement de son orthographe, vient du fait que contrairement à d’autres "latins" comme l’italien et l’espagnol, il n’a pas fait son aggiornamento ! Résultat des courses : il est resté pour beaucoup pédant et précieux...

        That’s the problem

        CQFD



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

wendigo

wendigo
Voir ses articles







Palmarès