• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La politique industrielle de la France face à l’impérialisme judiciaire des (...)

La politique industrielle de la France face à l’impérialisme judiciaire des USA !

Dans son journal de l'économie, Radio Classique abordait la politique industrielle de la France et les graves conséquences sur nos entreprises, face à l'impérialisme judiciaire des USA.

Entre autres cet article du 11/09/2015 , "Les dessous de la vente d’Alstom à Général Electric", dont le ministre de l'Économie de l'époque était Emmanuel Macron, je cite un extrait d'article du site le monde, "Emmanuel Macron connaît bien Alstom. Alors ministre de l’Économie, c’est lui qui avait autorisé, en novembre 2014, la vente des activités énergie du groupe français à l’américain General Electric (GE), dossier qu’il avait également suivi à l’Elysée lorsqu’il conseillait François Hollande."

Tiens tiens ! le même qui veut réformer la SNCF à toute vitesse, étrange non ? ! l'entreprise Alstom a été ruinée par une amende record de, 772 millions de dollars et a été vendue à la Général Electric, je dépose un extrait de d'article ci-dessus, vous pourrez le consulter en entier en allant sur son lien.

" "Un secret de polichinelle"

Sous la pression, l’entreprise a alors capitulé, elle a accepté au mois de décembre 2014 de plaider coupable, et elle s’est vue infliger une énorme amende de 772 millions de dollars. Le règlement de cette affaire est intervenu au courant de l’année 2014, au moment où la trésorerie de l’entreprise était dans le rouge. Plusieurs cadres ou anciens cadres de haut niveau d’Alstom nous ont confié leur amertume.

Selon un dirigeant qui tient à rester anonyme : "Au sein de l’état-major d’Alstom, tout le monde sait parfaitement que les poursuites judiciaires engagées aux Etats-Unis contre Alstom ont joué un rôle déterminant dans le choix de vendre la branche énergie. Ces poursuites expliquent tout. C’est un secret de polichinelle" [...] Théorie obscène et absurde selon Patrick Kron, sauf que des parlementaires ne se sont pas contentés de cette réponse. Au printemps dernier, ils obtiennent l’ouverture d’une enquête par la commission des affaires économiques de l’assemblée nationale, et ils interrogent le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Est-ce que oui ou non, l’enquête américaine explique la vente d’Alstom ? La réponse que fait le ministre aux députés est pour le moins troublante.

"Pour ce qui est de l’enquête de la justice américaine, je me suis moi-même posé la question, parce que j’étais à titre personnel moi-même persuadé que c’était le cas. Je n’ai aucune preuve…Après, nous avons chacun notre conviction intime... Je ne dirai pas que ma conviction intime ne rejoint pas la vôtre sur certaines de vos interrogations mais nous n’avons aucun moyen de l’établir ".  La suite

 

Ceci me donne l'occasion de déposer quelques extraits d'émissions et d'articles, sur l'ampleur que cet impérialisme américain ne cesse de causer comme dégâts sur toutes nos entreprises depuis des années, mais de là à penser qu'il y a eu quelques valets qui ont aidé à ruiner un peu plus l'industrie française....

 

"La question éco du jour Dernier émission : vendredi 20 avril 2018" Radio classique

https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/la-question-economique/

 

Guerre économique : comment la justice américaine cible les entreprises étrangères ENQUÊTE FRANCE INFO. Extrait ci-dessous :

"Sous couvert de lutte contre la corruption, les Américains affaiblissent certaines entreprises stratégiques pour mieux se positionner sur les marchés mondiaux.

Alcatel, Alstom, Technip, Total, la Société Générale ou encore BNP Paribas, toutes ces entreprises françaises se sont retrouvées poursuivies par la justice américaine pour des affaires de corruption ou de contournement d’embargos ces dernières années.
La France n'est pas la seule concernée. Ces dernières années, plus de 20 milliards de dollars d’amende ont été infligés par la justice américaine à des entreprises européennes.

Une guerre économique souterraine

Ces entreprises ont été poursuivies sur la base de "l’extraterritorialité du droit américain" : des lois qui permettent de poursuivre des entreprises non américaines à l’étranger, à condition qu’elles aient un lien avec les États-Unis. Sauf que ce lien est extrêmement large puisqu’il suffit que les entreprises effectuent une transaction en dollars ou qu’elles utilisent une technologie américaine pour que des poursuites puissent être engagées.
 

Il suffit d’utiliser une puce électronique, un iPhone, un hébergeur ou un serveur américain pour vous retrouver sous le coup de la loi américaine.Hervé Juvin, économisteà franceinfo

L'intérêt des Américains est d’écarter des concurrents et de garder l’avantage, notamment face aux Chinois, dans ce qu’on pourrait appeler "la nouvelle guerre économique" : "C'est une stratégie délibérée des États-Unis de mettre en réseau l'ensemble de leurs agences de renseignement et leur justice afin de mener une véritable guerre économique à leurs concurrents", estime l’ancien député Les Républicains Pierre Lellouche qui a présidé, en 2016, une mission d’information parlementaire sur le sujet. "Cette guerre économique est habillée par les meilleures intentions du monde", poursuit-il."  La suite

 

À la guerre économique comme à la guerre

 

Tags : Etats-Unis Entreprises Industrie




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Tartoquetsches 20 avril 22:08

    Peut être la pire trahison de ces dernières années.

    Passée comme une lettre à la poste.
    Gemalto, Alcatel, Alstom énergie, Alstom ferroviaire, STX, Nexter...et Airbus dans le viseur.
    La France se vide de ses champions , ne laissant dans le cac40 que des banques, assurançes ou boites de comm qui seront balayées à la prochaine crise financière.

    Les gagnants seront alors ceux qui possèdent les entreprises, les techniques et les brevets...la France pillée par ses « alliés » us et allemands, avec la complicité des 3 derniers gouvernements.
    Voilà le constat.



    • 2 votes
      Tartoquetsches 20 avril 22:13

      @Tartoquetsches
       Au moins lui, il en parle depuis des années, mais c’est vrai il a été trotskiste adolescent et franc mac jusqu’à 30 ans , il a des dents pourris et à voté oui à Maastricht y’a 30 ans, et il a été au ps, et il est milliardaire...et gnagna

      https://melenchon.fr/?s=Alstom


    • 1 vote
      pegase pegase 23 avril 10:33

      @Tartoquetsches

      Les gagnants seront alors ceux qui possèdent les entreprises, les techniques et les brevets...la France pillée par ses « alliés » us et allemands, avec la complicité des 3 derniers gouvernements.
      Voilà le constat.


      Les gens d’Alstom se sont surpassés jadis pour soutenir un modèle social politico-économique, je ne suis pas sûr qu’à l’avenir les ingés se surpasseront dans leur nouveau cadre ... quelque chose est mort ...

    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 23 avril 12:15

      Les Français ou plutôt les politiciens français ont peur d’être taxés de chauvins voire de nationalistes sous le prétexte de défendre leurs intérêts et leurs entreprises ! Mais on rêve là ! je me souviens de Montebourg qui avait empêché le rachat de Dailymotion par Yahoo, mais hélas, il faut le dire, ce site est une véritable catastrophe, de là à penser qu’on le sabote afin de le revendre ensuite, on est en droit au moins de se poser la question ! Mais ce n’est qu’une question.

       "Le jour où Arnaud Montebourg a empêché le rachat de Dailymotion par Yahoo !"

      Pour préserver cette "pépite française", Arnaud Montebourg s’est opposé au rachat de Dailymotion par le géant américain Yahoo ! Le récit d’une réunion houleuse.

      Par patriotisme économique, Arnaud Montebourg a dit non. Le ministre du Redressement productif a confirmé hier être intervenu pour bloquer le rachat du français Dailymotion par le géant américain Yahoo !. L’Etat avait son mot à dire puisqu’il est l’actionnaire principal (avec 27% du capital) de France Télécom, l’actuel propriétaire de Dailymotion.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès