• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La résistance pacifique des amérindiens

La résistance pacifique des amérindiens

Des réactions sur le web 2.0, il y en a eu contre la plus grande autoroute de pétrole brut jamais construite aux États-Unis. Une route qui devait passer par les terres sacrées des Indiens, dans le Dakota du Nord. Découvrez ce feuilleton des Sioux contre l’oléoduc plein de rebondissement.
Début décembre 2017, les natifs ont obtenu le gel des travaux et l’étude d’un tracé alternatif. Plus extraordinaire encore, une armée de vétérans a surgi des 4 coins du pays pour leur prêter main forte. L’Union des grands perdants du rêve américain contre Wall Street et les groupes pétroliers, c’était du jamais vu.

Première Diffusion : 9/1/2017

Tags : Etats-Unis Pétrole et essence Manifestation




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • vote
    matounet matounet 28 décembre 2020 10:11

    heu..simplement des transactions financières pour toucher un max ?


    • 1 vote
      alanhorus alanhorus 28 décembre 2020 10:30

      https://www.youtube.com/watch?v=8VuXGFdke4c

      Ernie La Pointe raconte la mort chez les indiens Lakota

      https://www.youtube.com/watch?v=W0oK1qj2My0

      Claire Barré a vu Sitting Bull : "il est apparu dans ma cuisine comme un hologramme"



      • 3 votes
        sls0 sls0 28 décembre 2020 11:10

        Enfin des images qui nous viennent des USA qui me font plaisir.

        Qu’a fait Trump qui a investi dans l’affaire ?


        • 4 votes
          phan 29 décembre 2020 11:16

          « Nous sommes venus, nous vous avons combattus. Nous avons pris vos terres. Nous avons signé des traités que nous avons rompus. Nous avons volé les minéraux de vos collines sacrées. Nous avons sculpté les visages de nos présidents sur vos montagnes sacrées. Nous ne vous avons pas respectés, nous avons pollué votre Terre, nous vous avons blessés de tellement de façons que nous sommes venus vous dire combien nous étions désolés. Nous sommes à votre service et nous implorons votre pardon. »


          Le « Grand Remplacement » est au coeur de nombreux débats dans la communauté amérindienne depuis des siècles, et les chefs de la communauté ont décidé que le moment était venu de le traiter correctement.

          • 4 votes
            phan 29 décembre 2020 11:38
            En pleine pandémie, les deux squatters illégaux Trudeau et Trump lancent la construction de l’oléoduc Keystone XL.

          • vote
            louis 29 décembre 2020 12:19

            Trump est de la même trempe de génocidaires que les premiers colons arrivés sur les terres indiennes .


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 29 décembre 2020 13:13

              Au Brésil, c’est Bolsonaro qui veut ouvrir l’Amazonie aux activités minières, pétrolières et agricoles, à la construction de barrages et au développement touristique et qui appelle les amazoniens à mieux s’intégrer à la société moderne. Ça a un petit air du sketch de Dieudonné sur les pygmées tout ça. smiley 

              Et évidemment, les amazoniens sont entrain de s’y opposer avec la plus grande virulence, ça parle même de prendre les armes. Quels crétins, on leur apporte pourtant la technologie, les médocs, les routes, les usines, le développement industriel quoi. Et dans quelques années, après avoir détruit leur environnement, leur culture et avoir formaté leurs descendants au mode de vie moderne, on leur parlera des bienfaits de la colonisation et on leur dira de retourner dans leur foret s’ils ne sont pas contents au lieu de se victimiser. Ainsi va la dynamique du merveilleux « développement » capitaliste. smiley


              • vote
                yoananda2 29 décembre 2020 14:15

                @maQiavel
                mis à part le couplet anti-colonial du futur, je suis d’accord avec toi. Tu peux rajouter aussi qu’ils seront intégrés à coup d’alcool ou je ne sais quelle drogue.
                S’ils prennent les armes, de toute manière, ils ne pourront rien faire, à moins de réussir à obtenir le soutien de ???


              • vote
                maQiavel maQiavel 29 décembre 2020 14:39

                @yoananda2

                Et pourtant c’est précisément ce couplet colonial qu’on entend présentement des tenants des bienfaits de la colonisation. Leurs arguments m’ont toujours fait penser à celui d’un pédophile qui kidnapperait une petite fille, la violerait pendant 10 ans et qui se justifierait au moment de son arrestation en disant « ah mais attention, tout n’est pas blanc ou noir hein, je l’ai nourrie, logée, instruite, habillée, une fois elle s’est blessée grièvement et je l’ai même fait soigner, tout ça a un cout, je n’ai pas fait que de mauvaises actions, c’est plus complexe ». smiley

                Non, ils ne pourront rien faire sur le plan militaire même en prenant les armes. Cela dit, ils pourraient obtenir un soutien international qui ferait pression sur Brésilia. Dans tous les cas, quand tu n’as plus d’autres choix, tu combats, peu importe où cela mène. 


              • vote
                yoananda2 29 décembre 2020 14:52

                @maQiavel
                c’est juste que c’est illogique : on peut dire à l’africain de retourner en afrique (ce que je dis d’ailleurs, pour son propre bien et le mien), mais dire à l’amazonien de retourner en amazonie (qui n’existera plus) ça sera plus compliqué. Idem pour les amérindiens : tu peux pas les renvoyer "chez eux".
                Oui, la seule option pour eux c’est de faire assez de bruit médiatique pour obtenir le soutient des gaucho-pacifisite du monde entier (ceux qui s’occupent des autres avant des leurs). En gros, il faut qu’ils aillent voir Soros.


              • vote
                maQiavel maQiavel 29 décembre 2020 15:07

                @yoananda2

                Sauf que là je ne parle pas des gens qui demandent simplement aux africains de retourner en Afrique mais de ceux qui contredisent les arguments anti coloniaux en disant en gros aux peuples colonisés « la colonisation était positive, si la colonisation était mauvaise, vous n’avez qu’à redevenir ce que vous étiez avant ». C’est pour ça que j’ai parlé des tenants des bienfaits de la colonisation et non pas de ceux qui s’opposent à l’immigration africaine, les deux catégories ne se superposent pas. 


              • vote
                yoananda2 29 décembre 2020 15:30

                @maQiavel
                Oui mais alors, je n’ai pas compris cette phrase :

                et on leur dira de retourner dans leur foret s’ils ne sont pas contents au lieu de se victimiser.

                Leur forêt n’existera plus. Donc ?

                Et sinon, ben oui, c’est le soucis de tous ceux qui s’opposent à la technologie (sous toutes ses formes, y compris sociale) : ils se désarment et s’exposent à se faire bouffer.


              • vote
                maQiavel maQiavel 30 décembre 2020 12:15

                @yoananda2

                Oui, tu m’as mal compris. Je ne parlai pas du tout d’immigration mais de colonisation.

                Le « on » dans « on leur dira de retourner dans leur foret s’ils ne sont pas contents au lieu de se victimiser » fait référence aux tenants des bienfaits de la colonisation ( puisque pour eux forcément les peuples colonisés sont des sauvages qui vivaient dans la foret avant que les colonisateurs ne viennent apporter la lumière). Et ces tenants ne s’adressent pas aux migrants mais aux colonisés en général.

                Sinon oui, les colonisations ont évidemment eu des impacts environnementaux importants, mais aussi des impacts sociaux importants en cela qu’elles ont déstructurées les sociétés des peuples colonisés et les ont restructurées à leur avantage en plusieurs décennies voire siècles. C’est pour ça que demander aux peuples colonisés de redevenir comme ils étaient avant la colonisation comme si c’était possible en un claquement de doigt est absurde. C’est de cette demande dont je me moque dans mon post. Mon post n’avait rien à voir avec l’immigration africaine.


              • vote
                yoananda2 30 décembre 2020 14:18

                @maQiavel

                Le « on » dans « on leur dira de retourner dans leur foret s’ils ne sont pas contents au lieu de se victimiser » fait référence aux tenants des bienfaits de la colonisation 

                je répète : comment peut on leur dire de retourner dans la forêt qu’on a détruit ?

                c’est pas possible. Ce "on" n’existe pas. Ou alors montre moi le, que je puisses comprendre de quoi tu causes.

                d’ou mon amalgame avec "l’immigration africaine".


              • vote
                maQiavel maQiavel 30 décembre 2020 14:30

                @yoananda2

                Qui a parlé de forets totalement détruites ? Est ce que ça existe ça ? Dans le cas de l’Amazonie par exemple, elle ne sera jamais totalement et absolument détruite, il va toujours en rester quelque chose, ce ne sera pas un désert, dans le futur on pourra dire aux amazonien de retourner dans leur forets s’ils ne sont pas contents comme certains le disent aujourd’hui pour d’autres peuples colonisés, non ? Je ne comprends pas très bien ce que tu veux dire ... 


              • vote
                yoananda2 30 décembre 2020 14:40

                @maQiavel
                hum ... moi si tu veux tortiller du cul, tu peux en effet me répliquer qu’il restera toujours un arbre ou deux ou renvoyer les ... comment ils s’apellent d’ailleurs ? j’ai un trou. On dit pas aborigène non ? les "amazoniens" ? ça se dit ?
                Bon, les amazoniens, personne ne sait ce qu’il restera de leur forêt ou pas plus tard, et tu ne peux pas dire qu’il en restera assez pour les y renvoyer puisque bon, si tu prends l’exemple des USA, qui lui est "réel" et pas dans un futur imaginaire, il n’existe personne qui disent "y a qu’à les renvoyer dans leur amérindie pré-américaine" qui n’existe plus. Au mieux il y a des réserves. Mais tu n’as pas employé ce terme, tu n’a pas dit "barrez vous dans vos réserves" mais "retournez dans vos forêts".
                Hors, je n’ai jamais vu personne (si ce n’est les remigrationistes) parler de renvoyer les indigènes dans leur forêt. En Autstralie ?
                Bon peu importe.
                Qui est ce "on" (je veux pas une définition je veux que tu me les montre) dont tu parles et qui dit "renvoyez les dans leur forêt" ? il doit bien y avoir des précédents.
                J’espère que tu comprends à minima pourquoi j’ai mal compris tes propos.


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 décembre 2020 00:58

                @yoananda2

                "il n’existe personne qui disent "y a qu’à les renvoyer dans leur amérindie pré-américaine" qui n’existe plus."

                 smiley

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Beforeigners

              • 2 votes
                Hijack ... Hijack ... 29 décembre 2020 17:25

                C’est extrêmement rare d’obtenir justice pacifiquement ... surtout aux USA.

                Bravo aux amérindiens pour ce qu’ils ont obtenu, mais il ne faut pas qu’ils rêvent ...


                • 1 vote
                  Albar 1er janvier 10:19

                  @Hijack ...

                  Tout à fait d’accord, ce qui présage d’une étape future ou les armes devront parler, on l’a bien vu dans le cas de l’Algérie, sauf que dans le cas des USA, les amérindiens ne seront pas seuls, des afro-américains, des latinos et d’autres encore pourront les rejoindre.
                  La situation dans le monde est devenue claire, il y a les occidentaux de l’OTAN qui veulent dominer le monde, mais qui sont-ils réellement ? Ces des blancs francs-maçons, des juifs sionistes dans leur grande majorité qui, ont bâti des multinationales au temps des colonialismes et de la traite des noirs. 
                  C’est à la création de l’entité sioniste ’’Israel’’ que l’on comprend l’objectif ’(messianique) réel de ces multinationales, avec ces mansanto, Bill Gates et Cie, qui ont mis au pas les gouvernements européens et ceux d’autres pays, tous corrompus.
                  La pandémie du Covid-19 est là pour répondre à la fameuse équation du faux philanthrope Bill Gates ( CO2= P*S* E*C) et ses vaccins poisons, dans le but de réduire l’humanité à sa portion congrue cad les seuls maitres du monde. 
                  Mais, tout ceci est une vaste supercherie voire une utopie qui prouve, pour le moins, du haut degré de leur arrogance aveugle et du fort mépris qu’ils ont des gentils (les goys).
                  Dieu dit dans le coran ’’ Ils complotent, et Dieu est le meilleur des comploteurs’’ 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles


Publicité





Palmarès