• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Théorie du Complot - Origine, Substance et Utilité

La Théorie du Complot - Origine, Substance et Utilité

Le concept de théorie du complot nous vient à l'origine des États-Unis, il est apparu dans les années 60 et dans le contexte de la controverse sur l'assassinat de JFK. Depuis cette notion aura fait le tour du monde. Retour sur un document déclassifié qui démontre que dès l'origine la formule fut employée de façon stratégique par les médias américains afin de discréditer ceux qui contestaient les conclusions de la commission Warren, et qu'on baptisa alors des "théoriciens du complot". 

S'il reste jusque-là impossible de prouver que la formule est née dans des bureaux de communicants professionnels, il est intéressant de réaliser que le concept de théorie de complot correspond à ce qu'Edward Bernays appelait un rubber stamp, un "tampon en caoutchouc", soit un sceau d'homologation virtuel servant à labelliser des propos via une formule préconçue. 

Le concept de théorie du complot est maintenant devenu un cliché ambulant qu'on accole sur toutes sortes de propos afin de ranger dans une petite boite pré-étiquetée des arguments et des faits dérangeants, ou considérés comme faux, apportant ainsi un discrédit automatique et normalisé. Sans la formule, il faudrait sinon répondre argument contre argument, fait contre fait, mais grâce à elle, plus besoin de réfléchir, de se renseigner et de faire un effort de curiosité, il suffit de la prononcer et tout esprit critique disparaît de la conversation.

Derrière la notion de complot, raisonnement par l'absurde et appel sous-jacent à la polémique, se joue une réalité bien plus complexe et bien plus tangible, celle des rapports de classes en cette époque de capitalisme forcené, celle de l'organisation du pouvoir économique, celle de certaines décisions arbitraires prises par le sommet de la hiérarchie humaine, un sujet crucial duquel nous détourne opportunément et de façon parfois assez horripilante, l'inénarrable concept de théorie du complot.

 

Tags : Complot




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 8 votes
    JL 13 juillet 10:00

    Le concept de théorie du complot

    est comme vous l’écrivez, fondé sur un amalgame qui consiste à ranger sous une même étiquette, tout ce qui est pertinent et dérange le pouvoir avec les élucubrations les plus farfelues dont le nombre croît de façon exponentielle, élucubrations émanant le plus souvent des officines de chiens de garde du pouvoir. (je viens d’exposer là une mini théorie qui sera classée par eux dans ce sac).

     

    « L’amalgame est l’arme des fascistes » Nicolas Sarkozy


    • 6 votes
      Super Cochon 14 juillet 01:07

      @JL
      .
      .
      " « L’amalgame est l’arme des fascistes » Nicolas Sarkozy " ..... ????
      .
      .
      De la part d’un Apatride-Pharisien comme lui qui à vendu une partie de l’Or des Français aux Américains , et qui crachait sur l’identité française ! ........ relisez quelques citations de ce fourbe cosmopolite !
      .


      * Nicolas Sarkozy - discours à Palaiseau 17 Déc 2008 ... ( L’ Objectif c’est de relevé le défit du métissage que nous adresse le 21ème siècle, ce n’est pas un choix , c’est une obligation, c’est un impératif , on ne peut pas faire autrement . Nous devons changer , alors nous allons changer ! )


      * Nicolas Sarkozy - Discours du congrès de l’UMP, 14 janvier 2007 …... « Je veux être le président d’une France qui aura compris que la création, demain, sera dans le mélange , dans l’ouverture , dans la rencontre , je n’ai pas peur du mot, dans le métissage.  »


      * Nicolas Sarkozy - Discours de Besançon, 13 mars 2007 …... « La France éternelle, ce n’est pas la France éternellement identique. C’est la France (...) qui se métamorphose tous les jours. C’est la France dont le visage change à chaque fois que parmi les Français apparaît un nouveau visage. (...) C’est l’intelligence collective qui enfante l’avenir , c’est le métissage des cultures et des idées , le mélange , le brassage qui est la principale force de création dans tous les domaines. »


      * Nicolas Sarkozy - Le Monde du 8 avril 2003 …... « La France est un pays qui s’est construit sur la diversité et sur l’immigration. Ça doit continuer. »


      * Nicolas Sarkozy - Le Figaro, 30 avril 2003 …... « Le thème de l’immigration zéro n’a aucun sens, car la France a construit son identité sur sa diversité. »


      * Nicolas Sarkozy - Le 19 septembre 2005, à l’Institut …... «  Aujourd’hui, la France profonde est celle des banlieues à majorité musulmane. »


      * Nicolas Sarkozy - Le 1er octobre 2007, à la Grande Mosquée de Paris, à l’occasion de la rupture du jeûne du ramadan …... «  N’en déplaise à quelques-uns que je combats, l’islam, c’est aussi une partie de la France. »


      * Nicolas Sarkozy - Le 17 juillet 2008, lors de la pose de la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre ….... « L’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité. »


      * Nicolas Sarkozy - Le Monde, 2 mai 2003 …... « Pour rétablir l’égalité des chances, la discrimination positive est une nécessité. »


      * Nicolas Sarkozy ..... « L’immigration est aussi une chance pour aujourd’hui, car je veux dire ma conviction qu’un pays fermé et replié sur lui-même, c’est un pays sclérosé. »





    • vote
      V_Parlier V_Parlier 19 juillet 21:34

      @Super Cochon
      Mais justement, c’est toujours bon de citer le camp adverse quand ça l’amène à montrer ses propres contradictions. (Et la citation avancée était plus en rapport avec le sujet de l’article).
      Enfin, pour ce qui est des complots, quand on apprend l’Histoire on voit à posteriori qu’elle en était remplie. A l’auteur : Pourquoi donc n’y en aurait-il plus aujourd’hui ?


    • vote
      Alexandre Berger Alexandre Berger 19 juillet 23:36

      @V_Parlier

      Notre époque n’en manque pas non plus, c’est certain, mais en français, on frôle en fait souvent l’abus de langage avec ce mot, surtout maintenant qu’il est si dévoyé et galvaudé, appelant automatiquement à une logique de caricature et de polémique. Il y en a beaucoup d’autres disponibles et on est pas obligé de s’en tenir au champ lexical imposé par les ingénieurs en communication et par le système. La première des propagandes passe toujours par les mots et c’est pourquoi la subversion étymologique est aujourd’hui si énorme en général, car la propagande est ainsi, bien que à peine perceptible, omniprésente.

      Vocabulaire alternatif :

      Manipulation, stratège, manigance, manœuvre, intrigue, stratagème, coterie, fourberie, escroquerie, trame, machination, magouille, entourloupe, ruse, fourberie, tromperie, mensonge, duplicité, collusion, mascarade, diversion, leurre, dissimulation, voir même un bon vieux coup d’État en bonne et due forme.

      Aussi un élément de fond important est que du fait de la logique des rapports de classe, il y a parfois une coalition naturelle vis à vis d’intérêts communs où la concertation explicite n’est même pas nécessaire, c’est alors simplement une alliance/connivence implicite.


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 23 juillet 00:09

      @Alexandre Berger
      Vu sous cet angle, j’acquiesce. Avec tout ça il n’y a même plus besoin d’utiliser le mot complot, ce qui ne veut pas dire que ce soit plus sympathique pour autant.


    • 6 votes
      Étirév 13 juillet 10:29

      Pour les dormeurs et ceux qui souhaitent qu’ils le restent, leur grossière théorie de la « théorie du complot » est plus souvent emprunte d’ignorance et d’absurdité que la simple théorie avancée, à la différence des précédents, par de sincères et honnêtes chercheurs de Vérités.
      Aussi, rappelons que la conspiration, c’est-à-dire le mensonge politique, religieux, philosophique ou scientifique, n’est pas une théorie et ne remonte pas à JFK.
      En vérité, le mensonge, l’erreur et l’hypocrisie et la lacheté qui les couvrent sont le quotidien de l’humanité depuis près de 3000 ans.
      En effet, à toutes les époques, il y a eu des partis qui, voulant s’emparer d’un pouvoir auquel ils n’avaient pas droit, ont appuyé leurs prétentions sur une idée, un système, une théorie religieuse ou sociale, qu’ils ont propagée par violence, par fraude ou par ruse. Deux moyens furent notamment employés pour faire disparaître les témoignages gênants du régime qu’ils venaient renverser : la destruction et l’altération des textes.
      L’ère de destruction s’ouvrit au VIIIème siècle. On précise même la date : cela commença en 747 avant notre ère, c’est-à-dire au moment où la classe des prêtres se constitua.
      C’est un roi de Babylone nommé Nabou-Assar qui, rempli d’un orgueil fanatique et irrité des éloges qu’il entendait prodiguer au régime antérieur, s’imagina qu’il suffisait de faire disparaître sa trace dans l’histoire pour remplir l’univers de son nom et rendre sa domination légitime. Il fit effacer toutes les inscriptions, briser toutes les tables d’airain et brûler tous les papyrus. Il voulait que l’époque de son avènement au trône fût celle qui commençât l’histoire. Et cette idée devait triompher ; l’histoire antérieure à ce règne devait, pendant longtemps, être effacée.
      Le souvenir d’un pareil événement s’est perpétué aux Indes. On sait assez qu’il eut lieu en Chine et que l’empereur Tsinchi-hoang-ti alla encore plus loin que Nabou-Assar, en défendant sous peine de mort de garder aucun monument littéraire antérieur à son règne (« Fahrenheit 451 », une fiction ?).
      Ce système est resté dans les habitudes de tous les conquérants, de tous les usurpateurs, il a même pris des proportions formidables dans les religions modernes.
      N’oublions pas que la fameuse Bibliothèque d’Alexandrie a été brûlée trois fois, que les papes chrétiens ont fait détruire un grand nombre de monuments antiques, que les archives du Mexique et celles du Pérou ont disparu pour satisfaire le zèle fanatique d’un évêque espagnol.
      Puis, lorsque ces partis triomphaient, ils avaient soin d’abord d’écrire l’histoire passée, la montrant comme une longue préparation de leur triomphe qu’ils justifiaient par une aspiration des foules existant depuis longtemps.
      N’est-ce pas de là que viennent les mots « predate » (antidater) et « prédateur » ?
      Pour répandre l’histoire ainsi écrite, ils créaient un enseignement obligatoire dans lequel ils ne manquaient pas d’avilir leurs ennemis, ceux qu’ils avaient vaincus et qu’ils représentaient toujours comme des barbares ou des gens de mauvaises mœurs. Eux-mêmes se représentaient comme des sauveurs apportant tous les progrès.
      Et il faut bien remarquer que c’est toujours quand la Vérité est altérée, cachée, quand l’erreur triomphe, qu’on en impose l’étude à la jeunesse.
      Les dormeurs doivent se réveiller !
      Citons, à ce propos, cet extrait du « Visage vert » de Gustav Meyrik :
      « L’homme est fermement convaincu qu’il veille ; mais en réalité, il est pris dans un filet de sommeil et de rêve qu’il a tissé lui-même. Plus ce filet est serré, plus puissant règne le sommeil. Ceux qui sont accrochés dans ses mailles sont les dormeurs qui marchent à travers la vie comme des troupeaux de bestiaux menés à l’abattoir, indifférents et sans pensée. Veiller est tout. Le premier pas vers ce but est si simple que chaque enfant le peut faire. Seul celui qui a l’esprit faussé a oublié comment on marche et reste paralysé sur ses deux pieds parce qu’il ne veut pas se passer des béquilles qu’il a héritées de ses prédécesseurs. Sur ce chemin de l’éveil, le premier ennemi que tu trouveras sera ton propre corps. Il luttera avec toi jusqu’au premier chant du coq. Lis les Écritures saintes de tous les peuples de la terre. À travers chacune d’elles passe comme un fil rouge la science cachée de la veille. »


      • 3 votes
        Vraidrapo 13 juillet 12:09

        @Étirév
        Hé bien, tu en sais des choses... tu dois être un érudit dans ton cercle !
        Je ne pense pas qu’il faille comparer les temps de l’esclavage et de l’analphabétisme avec notre époque. Les dominés, écrasés de misère, n’avaient probablement pas d’arguments à opposer à la force. De nos jours, nous vivons, soit disant, en "démocratie" au suffrage direct et, continuer à manipuler des masses selon les théorie de ce Bernays est simplement insupportable. Insupportable cette cohorte de penseurs de tous acabits qui se présentent sur les ondes pour leurrer le plus grand nombre jouant sur toutes les cordes (misérabilisme, chantage, menace etc..). Pour donner des exemples les plus exposés : Bernard Guetta, P. Cohen ou Konh-Bendix ( le sous-marin Rouge-Vert)


      • 1 vote
        rita rita 13 juillet 10:54

        J’ai trouvé ça sur wikipedia !

        Les historiens s’accordent à considérer que la première œuvre historique qualifiée de théorie du complot portait sur la Révolution française et fut publiée à la fin du xviiie siècle :

        Pour Frédéric Charpier, cette oeuvre constitue la « première théorie du complot » : elle ne voit pas la Révolution française comme le résultat d’un mouvement populaire spontané, mais plutôt comme le fruit d’une conspiration antichrétienne. Frédéric Charpier y voit le prototype qui contient l’essentiel des ingrédients des futurs récits conspirationnistes : une « idéologie réactionnaire », une « subjectivité camouflée dans une fausse objectivité », un « langage haineux »..Nous sommes sous Louis XVI... ?

        Bonne journée !


        • 3 votes
          Vraidrapo 13 juillet 11:39

          Impressionnant, impressionnant !

          Je ne m’adresse pas à l’Article mais à la révélation de l’origine ethnique de cet Edward Bernays, (Father of Public Relations) qui m’était encore inconnu au réveil de ce matin

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Bernays

          Le Général avait raison, il existe bien un peuple d’élites... dommage qu’il ne soit pas totalement au service des plus faibles. La vie serait si belle sur cette Planète qui fait eau de toutes parts...


          • 6 votes
            Super Cochon 14 juillet 01:13

            @Vraidrapo
            .
            .
            Edward Bernays ? ....... lit son livre "Propaganda , comment manipuler l’opinion en Démocratie "
            .
            .
            Mais à part ça , les complots ça n’existent pas ! ...... LOL !
            .
            .
            https://www.amazon.fr/Propaganda-Edward-Bernays/dp/2355220018


          • 15 votes
            medialter medialter 13 juillet 13:18

            Tous ceux qui faisaient le jeu du pouvoir en assimilant le complotisme à une paranoïa pathologique vont se prendre dans quelques mois un retour de flamme de réalité qui pourra, au pire, leur coûter la vie, au sens propre du terme, et au mieux, leur occasionner une chute de 10.000m de haut. La ficelle est devenue si énorme que même les plus sérieux analystes commencent à introduire des sous-entendus à peine voilés. Je joins ci-dessous les extraits d’un article récent de Delamarche, dont ne remettra en cause les compétences, et dont on ne peut pas dire qu’il s’affiche dans la complosphère. Et pourtant ...

            *

            L’OCCIDENT SE SOVIETISE (2/2) :

            " [...] Je le répète : jamais le monde moderne n’a connu une telle crise économique. Or les seules réponses apportées sont la dette et la planche à billets. C’est un peu comme si vous branchiez un patient qui n’a plus de cerveau et aucun organe en état de fonctionner à un cœur artificiel pour créer une illusion de vie.Toutes les décisions qui sont prises aujourd’hui auront un impact pendant des décennies sur nos vies et celles de nos progénitures.

            Objectivement, le Covid-19 n’est qu’un virus peu mortel comme l’humanité en a connu des milliers depuis des millénaires. Il peut être très contagieux, il tue, mais plutôt moins que d’autres. 24 heures sur 24. 7 jours sur 7. Les gouvernements, les organisations internationales, les médias ont traité cette crise sanitaire comme si le risque était une extinction de notre espèce

            [...]

            Dans quel but ?

            Pour faire passer tout ce qu’ils n’auraient pas pu nous faire accepter en temps normal.

            Ils ont joué sur nos peurs, sur le fait que nos sociétés n’acceptent plus le risque, pour que l’on se tienne tranquilles. Pendant que nous sommes confinés, ils peuvent d’une part camoufler au mieux leur incapacité à gouverner, et d’autre part, prendre prétexte de cette pandémie pour restreindre drastiquement nos libertés à un point qu’on ne pouvait imaginer.

            Traçage, incitation pécuniaire à la délation, accès à des données confidentielles, droit de propriété, libre circulation, mise en résidence surveillée, la sphère privée n’existe plus.

            [...]

            Les deux graphiques ci-dessous vous feront comprendre pourquoi la reprise en V n’aura pas lieu. L’immense majorité des ménages n’avaient pas de matelas de sécurité avant la pandémie, il n’y aura donc pas d’effet de rattrapage car ils n’auront rien à dépenser.

            Ne vous posez aucune question sur ce qu’il va se passer par la suite. Pour le moment, la majorité essaie de se convaincre que la reprise sera rapide et que finalement les dégâts seront limités. C’est tout le contraire, les dégâts sont déjà tellement importants que, pour citer Michel Houellebecq, le monde d’après sera comme le monde d’avant… en pire.

            Nous sommes tous en danger. Nos modes de vie, notre patrimoine, notre épargne, mais aussi et surtout nos vies"



            • 4 votes
              pegase pegase 13 juillet 14:17

              @medialter
              -
              Le dernier entretien avec P.Hillard, 18 juin 2020

              (si vous ne l’avez pas vu) ...
              https://www.youtube.com/watch?v=2NruOe5_eTc&feature=share

              Rien de très nouveau, mais on apprend quelques trucs intéressant ...

              En attendant Il bosse le père Hillard smiley


            • 1 vote
              Gollum Gollum 13 juillet 15:17

              @pegase

              Ha ça faisait longtemps que je ne m’étais pas tapé du Hillard... smiley

              J’en suis à la minute 33 (si, si) et que de coups de pouce tendancieux, d’approximations... smiley

              A 16’ soi-disant qu’un prophète (Zacharie ?) aurait prédit la crucifixion en parlant de trous dans la main...

              Sauf que, on sait que la crucifixion romaine ne se pratiquait pas avec des clous dans la main mais aux poignets car dans la main le poids du corps déchire la main...

              Même le fameux St Suaire a ses trous dans les poignets...

              Notons que les mystiques chrétiens qui ignoraient ce "détail" avaient toujours les trous dans les mains et pas dans les poignets.. (ce qui accrédite l’idée que les stigmates sont obtenus par auto-suggestion)..

              A 21’ gros coup de pouce tendancieux.. (j’ai oublié de noter comme un con..)

              A 24’ Condamnation prémonitoire de la Kabbale selon Hillard dans Isaie 8, 19...

              Ah ? Je suis allé voir voici le verset : Que si l’on vous dit : "Allez consulter nécromanciens et devins, ceux qui chuchotent et marmottent ; n’est-il pas vrai que tout peuple interroge son dieu ? Qu’il s’adresse aux morts en faveur des vivants ?"

               smiley Waouh c’est tout ? C’est ça la condamnation prophétique de la Kabbale ? smiley

              Faut pas se foutre de la gueule du monde quand même.. Il abuse le Hillard. Il ne me fait même plus rire là.. smiley

              Car Hillard nous dit que la Kabbale c’est l’invocation des faux anges... 

              Complètement faux. J’ai lu le Zohar de long en large et il n’y a rien de tel. Pas plus dans le Sepher Yetzirah.. 

              C’est plus de l’incompétence là c’est de la falsification pure et dure dans des buts bien précis : vendre sa mythologie catholique pourrie et réactionnaire.

              En 1789 : l’être suprême serait l’Ain-Soph de la Kabbale ! smiley

              Mais il délire grave là. L’Ain-Soph se retrouverait chez les cathares...

              Bon, j’arrête ce type est fou, complètement obnubilé par son univers mental catho d’où manipulations plus ou moins inconscientes..

              C’est d’ailleurs une constante chez ces gens issus des milieux réacs cathos, j’ai pu m’en apercevoir depuis que je m’y suis plongé d’un peu plus près...

              Ce type fait illusion car il a un certain bagage incontestable mais c’est un délirant.

              Bien évidemment pour lui, pas de pluralités, il faut établir le catholicisme romain dans le monde entier. Vous voilà prévenu.


            • 1 vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juillet 16:02

              @Gollum

              "Car Hillard nous dit que la Kabbale c’est l’invocation des faux anges... "

              Rappelons que les vrais anges de Dieu ont des ailes d’oiseaux avec de belles plumes blanches, comme chacun le sait. Les "faux anges" sont des démons qui ont collé du duvet de canard sur leurs ailes de chauve-souris afin de se faire passer pour de vrais anges. Mais on ne la fait pas à Hillard, il est capable de distinguer le faux ange du vrai ange d’un seul coup d’oeil à 200 mètres !! 


            • 2 votes
              pegase pegase 13 juillet 16:46

              @Gollum

              @Qaspard Delanuit
              -
              Vous êtes marrant tout les deux, au moins on rigole smiley

              Gollum, concernant les histoires de cavale, cabanes, ou je ne sais quoi, je n’y connais strictement rien dans toutes ces élucubrations, donc c’est pas plus mal de vous voir débunker du Hillard ...

              Par contre l’oligarchie financière anglo-saxonne existe pour de vrais, et c’est elle qui dirige l’UE pour notre plus grand malheur et pour leur grand projet mondialiste sur fond messianique ou pas ...

              Il est aussi exact que Trump se les ai mis sur le dos, ce qui nous donne une situation assez compliquée, nous sommes coincés entre les russes et les oligarques anglo-saxons avec un troisième larron qui n’est pas moins puissant et pas moins dangereux ...

              En plus il y a la Chine qui pousse ses pions avec la route de la soie ...

              ça nous fait en tout 4 protagonistes particulièrement dangereux smiley

              du moins tant que l’Allemagne ne se réveille pas ...


            • 2 votes
              pegase pegase 13 juillet 17:20

              @Qaspard Delanuit
              Mais on ne la fait pas à Hillard, il est capable de distinguer le faux ange du vrai ange d’un seul coup d’oeil à 200 mètres !! 

              Les distances existent pour les anges ?

              L’ange Gabriel(le ?) selon Jean Yann smiley

              https://www.youtube.com/watch?v=JVnxu4rQFRc


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juillet 20:08

              @pegase

              "Les distances existent pour les anges ?"


              Oui, bien sûr, sinon ils seraient constamment tous collés les uns contre les autres. La distance entre deux anges s’appelle la distange. 

               smiley



            • 1 vote
              beo111 beo111 13 juillet 20:13

              @Qaspard Delanuit

              "tous collés les uns contre les autres"

              État d’anges heureux, s’il en est.


            • 9 votes
              Hijack ... Hijack ... 13 juillet 17:58

              Avant, chercher des liens de causalité, c’était la définition de l’intelligence ... aujourd’hui, c’est du conspirationnisme (complotisme) !

              .

              Intéressé par le sujet depuis l’avant Internet ...

              Rares sont ceux qui décrivent complètement le phénomène qui fait que d’aucuns (et je ne parle que de ceux, qui par les mots, sans réflexion aucune, sans une once de logique) taxent les autres de complotistes/conspirationnistes ... mais, il y a quelques semaines, j’ai lu sur un article (publié aussi sur E&R, mais pas que), que je considère perso comme le plus sérieux, le plus fourni, celui qui va vraiment au fond du fond des choses, répond au pourquoi et au comment : ... (un peu long, mais à lire, relire et réfléchir) :

              .

              Le Génie du Complotisme ...

              .

              Le complotisme présente cinq caractéristiques majeures qui le distinguent de l’anti-complotisme et qui résument tout son génie. Ses caractéristiques, que nous passerons rapidement en revue (partie 1), sont autant d’avantages sur l’anti-complotisme qui nous feront comprendre, par contraste, les limites épistémologiques de ce dernier, ses motivations profondes et ses soubassements idéologiques (p. 2).

              .

              Extraits :

              > Notre conclusion sera double :

              (I) Seul le complotisme permet d’appréhender la nature du pouvoir. L’anti-complotisme est une émanation du pouvoir dont la vocation est de
               le protéger et de lui permettre d’échapper à la compréhension de ceux
              sur lesquels ce pouvoir s’exerce.



              (II) On ne dialogue pas avec le pouvoir : on s’y soumet ou on le combat. Il s’ensuit, naturellement, que les complotistes n’ont plus à chercher les faveurs des anti-complotistes ou de leurs maîtres, ni à s’excuser de penser hors des sentiers battus ou d’émettre des hypothèses de travail audacieuses. Il est temps pour les complotistes de se montrer offensifs et face à l’idéologie du chaos que le pouvoir incarne et projette sur le monde à travers ses relais médiatiques et institutionnels, de présenter le complotisme comme un remède aux pulsions mortifères de l’hydre mondialiste. Le complotisme est un humanisme.


              .

              Résumé des avantages pour le complotiste ...  : ( développement sur le lien) 

              1. Avantage Méthodologique

              Tandis que l’anti-complotiste se contente la plupart du temps d’énoncer la thèse (officielle s’entend), le complotiste est contraint de travailler, d’approfondir à la fois la thèse et l’antithèse. Ainsi, le complotiste a une connaissance fine de la version officielle et des arguments de la version opposée. Cela le contraint à chercher et à ausculter plus profondément les faits, à les présenter dans un ordre cohérent et à les soumettre à un examen critique poussé.

              2. Avantage Psychologique

              Le complotiste n’a ni d’apriori ni de tabou. L’impensable est pour lui toujours pensable. Si le complotiste navigue ainsi volontiers, par méthode et par prudence, dans l’air du soupçon et ne prête sa confiance à quiconque, il traite tout le monde à la même enseigne, les puissants comme les faibles ; il les écoute avec le même degré d’attention, sans chercher à plaire ou à déplaire à leurs susceptibilités respectives. Il veut comprendre et non pas justifier.

              3. Avantage Conceptuel

              Le complotiste offre des outils intellectuels pour appréhender le monde. Il propose des termes (qu’il a ou non construits lui-même) pour désigner des événements, des phénomènes difficiles à cerner ou à concevoir : Mondialisme, Atlantisme, Empire, Opposition Contrôlée, État Profond, Satanisme, Nouvel Ordre Mondial, Injonctions Paradoxales, Dogme de l’Infaillibilité Démocratique, Crimes Médiatiques, Rhétorique de Disqualification, sont autant de concepts outils permettant de sortir de l’hébétude dans laquelle le complexe médiatico-industriel progressiste nous maintient, afin de mieux cerner et comprendre le monde dans lequel nous évoluons.

              4. Avantage Moral

              Le complotiste a un avantage moral immense par rapport à l’anti-complotiste parce qu’il doit montrer plus de courage et affronter les difficiles conséquences sociales de ses propos. Tandis que l’anti-complotiste, en bon conformiste adorateur de la normalité sociale, ne fait que relayer et répéter les paroles de l’évangile médiatico-politique qui lui est servi quotidiennement, le complotiste sait qu’il aura contre lui les puissants et la masse des bourgeois cultivés qui peuplent les cercles mondains des multiples socialités auxquelles la vie nous invite tous à participer.

              Le complotiste prend constamment des risques dans sa vie professionnelle et privée pour simplement émettre des doutes et proposer des explications alternatives : on ne compte plus le nombre de complotistes débarqués de leur poste pour avoir avancé quelques hypothèses dérangeantes sur le 11 Septembre ...

              5. Avantage Prédictif

              Ce qui frappe, quand on fait le bilan du complotisme sur les deux dernières décennies, c’est l’incroyable capacité de celui-ci à avoir raison, à prédire ce qui va advenir. En analysant avec sérieux et pertinence le présent et le passé récent, le complotisme est capable de mieux appréhender les grandes orientations qui se dessinent devant nous que tous les experts réunis en conclaves officiels.

              Sur le 11 septembre, sur la guerre en Irak et en Syrie, sur le réchauffement climatique anthropique, sur le Russiagate et l’affaire ukrainienne aux États-Unis, sur le Covid-19 et sur tant d’autres sujets scientifiques ou géopolitiques, le complotisme engrange les victoires les unes après les autres.

              .
              Suite et source.




              • 7 votes
                QAmonBra QAmonBra 13 juillet 21:36

                @Hijack ...

                Merci infiniment pour le partage de ce lien et sa saine, très saine lecture. . .


              • vote
                Vraidrapo 14 juillet 10:37

                @Hijack ...
                on ne compte plus le nombre de complotistes débarqués de leur poste pour avoir avancé quelques hypothèses dérangeantes sur le 11 Septembre ...

                C’est la raison pour laquelle, aucun laboratoire de Mécanique de France, ne mettra en œuvre des travaux de simulation pour invalider la VO du 911.
                Ses membres seraient exclus des Conférences internationales au moins sur le territoire US... donc pas de publications valorisantes, pas de crédit de recherche, tarissement des Doctorants....

                En pénalisant la BNP 8,9 Milliards de $,
                la Soc Gén 1,5 Mds et
                le Crédit Agricole 1,9 Mds 
                pour commerce avec l’Iran.
                Trump a montré qu’il ne rigolait pas...

                Il n’y a qu’un ex-Directeur du CNRS qui n’a pas peur, c’est Jean-Pierre Petit :
                https://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/Pentagate3.htm

                Après Sup-Aéro, Jean-Pierre avait été admis à Princeton mais, il n’avait pas pu supporter l’ambiance yankee du Campus, il est revenu au pays au bout de quelques mois...


              • 6 votes
                Maetha 14 juillet 12:25

                @QAmonBra

                 Qui remonte très haut le niveau de Agvox, bien mal au point ces temps-ci !


              • 4 votes
                Hijack ... Hijack ... 14 juillet 15:10

                @Maetha & QAmonBra,

                Merci à vous deux !

                Oui, l’article paru dans l’Idiot du Village :  "Le Génie du Complotisme"
                aurait mérité à lui seul, un "topic" entier ... mais ces derniers temps, sur les 2 Avox ... les préférences vont aux articles genres tabloïds, avec des titres mignons tout pleins.


              • 2 votes
                tobor tobor 17 juillet 20:12

                @Hijack ...
                Merci pour ce lien !
                C’est clair que certains sujets ne passent pas en atteignant les +4 à moins de se limiter au coups de gueule plus ou moins inoffensif. On dirait qu’il y a comme une censure dans la course...


              • vote
                Maetha 14 juillet 12:27

                lire : "mal en point"


                • vote
                  tobor tobor 17 juillet 21:25

                  L’élaboration du terme "théorie du complot" était sans-doute la première brique d’un complot...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès