• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le président Macron bien décidé à interdire l’école à la maison

Le président Macron bien décidé à interdire l’école à la maison

Annonce choc du président Emmanuel Macron qui compte interdire l’instruction scolaire à domicile dès la rentrée prochaine. Une dérogation subsistera uniquement pour cause de santé. . Une énième restriction de liberté au prétexte de lutte contre le " séparatisme ". Si cette décision rétriograde était vraiment imposée pour la défense d'un intérêt général, le président Macron commencerait par remètre de l'ordre dans certaines écoles fondamentalites et orthodoxes qui endoctrinent et lavent le cerveau des plus jeune en France dans l'indifférence générale.

 

Tags : Politique Emmanuel Macron Ecole




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 3 votes
    albert123 13 octobre 15:18

    Pour ceux qui n’ont pas encore compris son "projet" c’est peine perdue 


    • vote
      Scalpa Scalpa 13 octobre 22:50

      https://www.youtube.com/watch?v=6OlbFW2sgOM&feature=emb_logo

      Dragontears ‎- Turn On Tune In Fuck Off !

      • vote
        njama njama 14 octobre 22:22

        Sauf preuve du contraire on peut créer une école en France, moyennant de passer par des démarches administratives déclaratives, et que les lieux répondent aux normes d’hygiène et de sécurité.

        Idem pour créer une crèche pour enfants.

        Ces établissements font évidemment l’objet de contrôles réguliers de l’inspection académique, ou de l’administration.

        Pour passer sous contrat d’association avec l’État, et donc pouvoir toucher des subventions publiques il faut avoir effectué au minimum 5 exercices consécutifs et satisfait aux conditions préalables correspondant aux programmes de l’Éducation nationale, enseignements et nombre d’heures d’enseignement, évaluations pédagogiques, scolaires nationales.

        Ainsi ont été créées des écoles Steiner-Waldorf, Montessori, des écoles confessionnelles chrétiennes, juives, musulmanes... dont un certain nombre ne cherchent même pas à passer sous contrat d’association avec l’État.

        https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=%C3%A9cole+steiner+avignon


        • vote
          njama njama 14 octobre 22:23

          Il y a fort à parier que le projet de Macron « d’instruction scolaire obligatoire » soit retoqué, il est anti-constitutionnel :

          En France, c’est l’instruction qui est obligatoire, pas l’école. La fréquentation des établissements scolaires n’est pas la seule option en France pour instruire ses enfants. La législation française prévoit également un mode d’instruction, encore méconnu et mal connu, l’instruction en famille (IEF).

          Code de l’éducation
          L’instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, entre trois ans et seize ans. La présente disposition ne fait pas obstacle à l’application des prescriptions particulières imposant une scolarité plus longue. Article L.131-1 du Code de l’Education

          La liberté de l’enseignement et la liberté de conscience sont des droits fondamentaux reconnus par la Constitution française, ils fondent directement, pour les parents la possibilité de choisir d’instruire leur enfant en famille.

          La liberté d’enseignement est un principe fondamental reconnu par les lois de la République, selon la décision du Conseil constitutionnel du 23 novembre 1977.

          Le Conseil Constitutionnel affirme que « La liberté d’enseignement est un principe fondamental reconnu par les lois de la République, ayant donc valeur constitutionnelle. »

          La liberté de conscience est elle aussi un principe fondamental reconnu par les lois de la République. Elle concerne la liberté religieuse et la liberté des opinions philosophiques.

          La déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 10 décembre 1948 rappelle le droit des parents à choisir l’éducation de leur(s) enfant(s).

          Article 26
          3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants.

          Depuis 1998, l’instruction en famille est devenue un mode d’instruction très encadré.

          Le cadre juridique
          Les cours par correspondance
          Jurisprudences

          https://www.lesenfantsdabord.org/la-loi/


          • vote
            njama njama 14 octobre 22:24

            Sylvie Simon

            de 7’52 à 9’04 :

            « L’Éducation nationale ne vous apprend pas à penser (...) on diminue de plus en plus l’instruction des gens et après on reproche aux parents de vouloir faire l’école eux-mêmes, mais moi je les comprends très bien, moi si j’avais des petits enfants je leur dirais non vous n’allez pas aller à l’école, non, je vais vous enseigner des choses. Et c’est pas pour ça que l’on fait partie d’une secte. Et il est normal, s’il y a plusieurs personnes, il y en a un qui va être... professeur de maths par exemple et l’autre qui est très fort en littérature, il est normal qu’ils s’allient ensemble pour faire une petite école avec 5 / 6 élèves, et puis après ça grandit. »

            https://www.youtube.com/watch?v=cMI5ct8gAC4



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès