• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le QR code de la carte électorale nous prépare au contrôle généralisé à la (...)

Le QR code de la carte électorale nous prépare au contrôle généralisé à la chinoise

Alexandre Juving Brunet nous prévient : le QR code intégré à la carte électorale permettra, dès que les autorités le décideront, de conditionner le vote, donc la citoyenneté, à l'activation d'un QR code valide pour les personnes qui auront un schéma vaccinal complet. Ce qui vient confirmer la déclaration de Macron comme quoi toute personne qui refusait la vaccination covid devait être exclue de la communauté des citoyens. En ce sens, la suspensionn du vaccin covid annnoncée par le gouvernement, est un état de fait bien différent d'une suppression ou d'une abrogation pure et simple de cette mesure attentatoire à nos libertés.

 

 

Tags : Démocratie Elections QR code




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Antigone Polynice Antigone Polynice 24 mars 11:03

    Il a bien sûr raison sur les dérives liberticides "à la chinoise" véhiculées par des QR code intrusifs, que les mondialistes-eugénistes-transhumanistes veulent nous imposer, quoi qu’il en coûte.

    Par contre, "via votre vote, vous donnez un pouvoir à quelqu’un pour vous représenter ; c’est ça la clef de la démocratie", c’est largement discutable...

    Elire des "représentants" n’ayant aucun compte à rendre pendant et après leur mandat, n’ayant aucune obligation de tenir leurs promesses (pouvant même faire une politique en opposition totale avec le programme sur lequel ils ont été élus), ce n’est pas du tout la clef de la (vraie) démocratie...


    • 3 votes
      Norman Bates Norman Bates 24 mars 12:57

      @Antigone Polynice

      L’autre léger inconvénient du vote et plus globalement de notre "démocratie" c’est son extrême sélectivité, la présence d’innombrables "check-point" qui font disparaître de la circulation ceux qui tentent réellement de s’opposer aux "mondialistes-eugénistes-transhumanistes"...
      Le QR code sur la carte électorale seul Philippot (un récidiviste) en a parlé dans une vidéo...les autres, tous les autres, s’en fichent...les parrainés et les non parrainés...ils sont capables de faire une campagne tapageuse sur des thématiques précises mais loin de ce QR code, loin de Davos, loin d’Ursula et de l’UE dont l’identité numérique arrive en septembre prochain...les prochaines étapes sont programmées et aboutissent à une société carcérale, ni plus ni moins...
      La populace s’en fiche aussi...le QR code est devenu un accessoire banal vendu comme un symbole de liberté...à moi l’accès au cinoche, à la terrasse, et même au maintien de mon boulot et de mon salaire...parce que je suis un bon citoyen, docile et obéissant...parce que j’accepte la contrepartie, un abonnement à des injections expérimentales...d’autres cobayes tombent par dizaines de milliers comme des mouches, mais chut.. ! l’efficacité de ces injections est...chut.. !
      Le sentiment de cette liberté artificielle s’achète à un prix exorbitant, c’est le nouvel opium du peuple...souvenez-vous de la publicité ministérielle, la piquouze et tous les horizons s’ouvrent...les contreparties vont croitre étape par étape et se greffer sur les logiciels mentaux initialisés pour les accepter une par une...tout sera normal...
      Ce n’est que l’aube d’un conditionnement qui va mener vers de sombres lendemains, la porte de l’esprit moutonnier ouverte à tous les renoncements, toutes les soumissions, toutes les injonctions à haïr les contrevenants traités comme des pestiférés et des dangers publics...
      Allez voter, "ils" ont besoin de l’oxygène insufflé par la parure de "démocratie" offerte en spectacle...cela leur apporte de la légitimité, "ils" gardent les mains libres dans les coulisses décisionnelles où aucun bulletin de vote n’a une quelconque influence...
      La bête traquée est dans ses derniers retranchements, elle n’a nulle échappatoire pour se sauver et échapper à l’emprise maléfique et meurtrière...elle a conscience de qui est son ennemi, quel est son projet, son agenda...il ne lui reste que son instinct de conservation...cette proportion de la population faible en nombre est puissante de rage, et il ne faudra pas s’étonner le jour venu...


    • vote
      Antigone Polynice Antigone Polynice 24 mars 16:05

      @Norman Bates
      Les candidats "visibles" et réellement en lutte contre l’agenda totalitaire de l’oligarchie mondialiste sont, en effet, très peu nombreux... Et le système est ainsi fait que leur "visibilité", toute relative, ne risque pas de se transformer en une force politique majoritaire...
       
      Le sursaut de la bête traquée retardera peut-être un peu le processus, sans réel impact sur la bonne exécution du "plan" à long terme, malheureusement...
      Qui vivra verra.


    • vote
      abolab 24 mars 17:49

      @Antigone Polynice
      Les dérives liberticides n’ont lieu qu’en Occident. En Chine, de tels procédés sont culturels et pour le bien de tous, contrairement à l’Occident, où il s’agit de privations de liberté.


    • 2 votes
      abolab 24 mars 17:54

      @Paroissien de dame P

      "Le seul grand danger qui vient à grand pas c’est la crise économique majeure. "

      Et bien, bravo, vous devenez finalement conscient de l’absurdité de la guerre menée à la Russie par l’Occident (et Macron) par l’entremise du régime ukrainien depuis 2014. Cette guerre voulue par l’OTAN ne l’était clairement pas par la population européenne. Les dirigeants, dont Macron, ont laissé pourrir la situation au Donbass au lieu de lancer des sanctions contre le régime américano-nazi ukrainien afin qu’il respecte les accords de Minsk. S’ils avaient fait cela, rien de tout cela ne serait arrivé, mais parce que l’on a des dirigeants idiots, les difficultés économiques sont devant nous, et particulièrement pour les personnes déjà vulnérables économiquement.

    • vote
      abolab 24 mars 17:56

      @abolab

      "Les dérives liberticides n’ont lieu qu’en Occident. En Chine, de tels procédés sont culturels et pour le bien de tous, contrairement à l’Occident, où il s’agit de privations de liberté "

      ...pour le bénéfice de quelques uns...

    • 1 vote
      Duke77 Duke77 24 mars 13:14

      Ah ce fameux crédit social. A la chinoise : tu n’obéis pas ? Tu ne suis pas l’idéologie dominante ? Tu as fait des erreurs en triant tes déchets ? Tu ne roules pas en voiture électrique (même si sa production pollue bien plus qu’un voiture thermique) ? On te dégrade en sous-citoyen. Le passe sanitaire qui cache un passe vaccinal en permettant au gouvernement d’éviter d’être attaquable si ces pseudo-vaccins sont bien plus toxiques qu’efficaces (ce que seuls les idiots comme SLS0 et bubu ne voient pas venir) est la première étape, évidemment...

      ...comme l’expliquent les complotistes depuis des lustres aux idiots utiles du système.


      • 1 vote
        Duke77 Duke77 24 mars 13:22

        A quel jeu joue Alexandre ?

        Il dépose le brevet d’une arme de vaporisation portative, permettant par exemple, de vaporiser simplement du parfum

        mais aussi de l’ARN ou des virus dans les rassemblement de population... a moment des gilets jaunes !

        "Un appareil doté d’une intelligence artificielle, capable, par reconnaissance faciale, de savoir si vous êtes ou non injecté. Et qui, sous prétexte de vous faire sentir un produit avant de l’acheter, serait capable de vous inoculer de l’ARNm. Et bien, même s’il n’est aujourd’hui pas présenté, bien évidemment, dans ce but, cet appareil existe. Il a été breveté par le capitaine Alexandre Juving-Brunet le 22 mars 2019 sous la référence : FR3071158 - DISPOSITIF DE DIFFUSION OLFACTIVE SYNCHRONISEE, PORTATIF OU FIXE, A USAGE INDIVIDUEL OU COLLECTIF. Notez l’usage individuel ou collectif."

        https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/lenvers-du-decor-7-le-danger-nest-pas-toujours-la-ou-lattend

        Est-il un agent du système ? une barbouze ? Ecoutez cette analyse de Jean Robin, qui sur ce coup là, a fait le boulot d’enquêter sur cet étrange personnage qui serait un gendarme rebelle... : https://lachine360.com/2021/09/22/alexandre-juving-brunet-demasque-17-8-2021/


        • 1 vote
          rinbeau rinbeau 24 mars 19:45

          Je l’ai reçu hier ! elle est partie au feu de cheminée !

          De toute manière tout ça est une fumisterie car dès lors que vous êtes inscrit sur les listes électorales, une carte d’identité suffit !


          • 1 vote
            pierrot19 24 mars 20:52

            Il me semble qu’il faut savoir raison garder.

            Sur le principe, le discours tenu dans cette vidéo concernant les dangers de l’« identité numérique » et les risques qu’elle fait peser sur la démocratie sont pertinents.

            En revanche, le QR code de la nouvelle carte électorale n’a rien à voir avec ça, ni avec les QR codes présent sur des passes liés à la vaccination.

            En effet, ce QR code ne contient aucune information personnelle, mais seulement le texte du lien « https://www.interieur.gouv.fr/fr/Elections ». On peut d’ailleurs vérifier visuellement qu’il est identique sur toutes les cartes électorales.


            • vote
              berry 24 mars 21:42

              @pierrot19
              Le QR code, ce n’est finalement qu’une étiquette ou un code barre avec plus d’informations.
              Le gars de la vidéo me parait assez farfelu.


            • 1 vote
              pierrot19 24 mars 22:56

              @berry
              Mais l’étiquetage des individus est justement le cœur du problème auquel nous faisons face.

               
              Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer les nombreuses possibilités offertes par la contenance beaucoup plus importante des QR codes, ni toutes les exploitations néfastes qu’on peut faire des QR codes attribués nominativement, particulièrement lorsque leur lecture est majoritairement réalisée à l’aide de systèmes connectés (e.g. smartphones).

              Même sans connexion, la capacité des QR codes pose déjà les mêmes problèmes éthiques que les cartes à puce, notamment parce qu’ils peuvent contenir des informations personnelles non lisibles par leur possesseur mais qui peuvent être divulguées à des tiers à l’insu de ce dernier.

               
              Notez que, dans un autre domaine qui n’a rien à voir avec le présent sujet, le QR code a déjà été utilisé pour injecter le code exécutable d’un virus dans un système informatique. Donc contrairement à ce que pourrait laisser penser son apparente simplicité, les possibilités qu’il offre vont bien au-delà de celles d’une étiquette numérotée ou d’un simple code barre.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

News


Voir ses articles


Publicité





Palmarès