• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le régime carnivore, les vegans en sueur ??
#20 des Tendances

Le régime carnivore, les vegans en sueur ??

Après tous les discours alarmistes que l'on a pu entendre sur la viande notamment les rapports de l'OMS indiquant que la viande rouge était probablement cancérigène, presque tous les naturopathes qui vous disent que la viande est acidifiantes, ou encore dernièrement le rapport du GIEC sur la viande, voilà qu'arrive une nouvelle mode de régime alimentaire dans le monde anglo-saxon, le RÉGIME CARNIVORE ou carnivore diet.

Le principe de ce régime est qu'il faut manger essentiellement de la viande, parfois accompagné de produits animaux, très peu de végétaux, voire pas du tout.

En apprenant l'existence d'un tel régime, on peut tomber à la renverse, car même sans être vegan ou végétarien, une alimentation essentiellement végétal accompagné de produits animaux semblait faire consensus au sein du monde de la nutrition et du monde scientifique, surtout en connaissant tous les bienfaits apporté par les fruits, légumes etc riches en vitamines et anti-oxydants. 

Seulement après s'être renseigné sur ce régime, il se trouve qu'il fonctionne !! Du moins pour ceux qui l'ont testé.

Ce régime a aussi été popularisé par Jordan Peterson, qui sur les conseil de sa fille, a commencé à ne manger que de la viande et a confessé après plusieurs mois que cela ne lui avait apporté que des bienfaits.

Voilà une vidéo qui synthétise des informations scientifiques à ce sujet et qui parle du rôle des fibres et leur présuposé vertus anti-constipation. Elle est anglais, désolé pour les francophones mais les vidéos en français sur ce thème sont très peu nombreuses, mais cela viendra à changer, tout ce qui se passe chez les anglos-saxons arrivent chez nous quelques années plus tard...

Quelques personnes affirment pratiquer cette diète depuis de nombreuses années et disent qu'elles ne se sont jamais aussi bien portées.

Bien évidemment, ce régime sur le long terme ne fait pas l'unanimité.

Même Thierry Casasnovas, qui a changé de position comparé à ces débuts, a abordé le sujet en énoncant que ce régime pouvait "marcher".

Les apologètes de ce régimes indiquent bien que la viande doit ête de qualité, bio, et que les animaux à manger doivent être élevés dans les meilleures conditions.

Après avoir digérer toutes ces nouvelles informations, on se retrouve décontenancé... Après toutes les alertes sur la viande, après la croissance du mouvement vegan, la viande serait en fait bonne pour la santé !!!!

On ne sait plus quoi manger, la nutrition est une discipline scientifique très jeune qui raconte tout et son contraire.

Entre les "Low carb High fat" et les "High carb Low fat" on ne sait effectivement plus où donner de la tête.

La meilleure des positions en ce qui me concerne serait celle de Robert Masson, qui nous a quitté récemment, un naturopathe iconoclaste pourfendeur des vegans, crudivores, furgivores etc qui indique que l'Homme doit manger de la viande et des végétaux mais en quantité raisonnable. L'Homme est omnivore, et la seule alimentation bonne pour la santé c'est l'alimentation frugale. Les souris qui mangent à leur faim vivent moins longtemps et moins bien que celles qui ont une alimentation modérée.

Si jamais ce nouveau régime devient tendance en France, il faut s'attendre à une contre-attaque assez violente des vegans et des écolos... Ça promet :)

Tags : Alimentation




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 3 votes
    cevennevive 16 août 11:23

    Je vais écrire des énormités, mais après avoir pris connaissance de cette nouvelle "mode" de régime, vous me pardonnerez :

    Puisque la terre a trop d’humains et que ces humains ne peuvent se passer de manger de la viande deux fois par jour, nous pourrions en venir à l’anthropophagie, non ? Cela réglerait une partie des problèmes de réchauffement...

    Car une bonne partie des intervenants sur AGORAVOX, sous l’article de Daniel Martin montrent du doigt les pays où l’on "pond" des enfants, comme les poules pondent des oeufs.

    Je continue dans mes outrances : est-ce que les Etatsuniens blancs mangeraient des gigots d’enfants de couleur ?

    Triste humanité, où vas-tu ?


    • 1 vote
      Hieronymus Hieronymus 16 août 14:57

      @cevennevive
      est-ce que les Etatsuniens blancs mangeraient des gigots d’enfants de couleur ?


      non, car ils risqueraient d’être contaminés smiley


    • 1 vote
      LUCA LUCA 17 août 06:40

      @cevennevive
      " est-ce que les Etatsuniens blancs mangeraient des gigots d’enfants de couleur  ?"
      -La faim ne reconnait pas les couleurs.


    • 2 votes
      louis 17 août 11:12

      @LUCA
      La faim ne reconnais pas les couleurs .
      Je suppose que les transfusions sanguines non plus , mais avec eux allez savoir !


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 17 août 01:54

      Vraiment intéressant Robert Masson que je n’ai jamais lu,ni entendu.Vu une partie de la première vidéo et le reste après.

      Par contre Casasnovas, son exemple de comparer la nourriture des hommes avec celle des matériaux de construction d’une maison, n’est pas un bon exemple, car l’humain est un être vivant contrairement à la maison, cela étant ... si on fait une courte cure, on peut évidemment (comme il le dit d’ailleurs) ne manger qu’une seule catégorie de nourriture mais pendant une courte période.

      Le véganisme et même le végétarisme ou végétalisme ne sont pour moi, qu’une simple mode, qui ne mènera à rien.


      • vote
        ETTORE 18 août 20:32

        Les vaches auront eu bien peu de répit !

        La salade peut se relâcher.


        • 1 vote
          Larry Bird Larry Bird 18 août 21:01

          Une observation utile que faisait un jour Fred Delavier sur les différents régimes alimentaires est qu’en dépit des modes, il est bon d’avoir toujours à l’esprit que chaque personne est le résultat de sa propre filiation génétique, et que cet héritage particulier, lié aux différentes coutumes alimentaires des ancêtres de chacun, peut nous rendre tout à fait inégaux vis à vis des régimes alimentaires que l’on peut maintenant choisir arbitrairement simplement en changeant de rayon au supermarché.

          Comme le dit Casanova, cela semble complètement ridicule de ne manger durablement « que » de la viande. L’être humain n’est pas un carnivore au même titre que les sont les chiens, les chats, les ours et autres belettes des bois, c’est un fait scientifique. En plus d’avoir une mâchoire dépourvue de mouvement latéral, leur système digestif à eux est très court, car adapté à ce régime stricte, il leur permet ainsi notamment d’évacuer dans les meilleurs délais cette viande rapidement périssable de leur organisme. Nos intestins à nous font près de 8 mètres en moyenne, et demeurent ceux d’un herbivore devenu omnivore. Prudence avec les lubies Américaines, il n’ont pour l’instant aucun recul significatif sur cette pratique. Et les connaissant, c’est probablement simplement une réponse marketing à la vague du véganisme, car celle-ci tend vraisemblablement à coûter très cher aux marchands de viande. smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès